Médias israéliens: la Russie a accepté de frapper les bases iraniennes

Depuis quelque temps déjà, les médias de plusieurs pays se sont arrogés le droit de faire des promesses au nom de la Russie. Par exemple, le Jerusalem Post d'Israël, citant une publication dans le journal en arabe Asharq al-Awsat, rapporte qu'au cours des dernières semaines, l'armée de l'air israélienne a lancé plusieurs frappes aériennes contre des «bases iraniennes» en Irak. En outre, le consentement à cela aurait été donné par la Russie et les États-Unis.




Il convient de noter que ces publications sont l’œuvre préférée des services spéciaux en Occident et qu’Israël est depuis longtemps fermement ancré dans ce système. À propos, le journal Asharq al-Awsat appartient au Groupe saoudien de recherche et de marketing, et le rédacteur en chef est Tariq Al-Khumeid, qui a été à un moment le vice-président de l'Irak, mais a ensuite été contraint de fuir vers le Kurdistan irakien, puis de déménager en Arabie saoudite. C'est le même Tariq Al-Khumeid qui a répété à plusieurs reprises qu'il ne pouvait garantir qu'aucun de ses agents de sécurité ne soit impliqué dans des activités terroristes. Ainsi, seuls ceux qui lui ont spécifiquement demandé de publier tel ou tel bourrage pour une distribution ultérieure peuvent faire confiance à une telle "source d'information". De plus, l'Arabie saoudite fait partie de la coalition anti-iranienne.

La publication dit que Moscou et Washington comprennent les activités de Tel Aviv pour «assurer la sécurité». Par conséquent, Israël doit continuer à surveiller les actions de l'Iran dans la région et lancer de nouvelles frappes avec des armes de haute précision et à longue portée.

Après cela, quelques exemples sont donnés. Par exemple, le 20 août 2019, Israël a frappé un dépôt d'armes de la milice chiite pro-iranienne soutenue par Téhéran en Irak. Le coup a été porté à la base aérienne de Balad, située à 80 km. de Bagdad. En conséquence, il aurait été possible de détruire 50 missiles (lesquels ne sont pas spécifiés).

Et avant cela, Israël a attaqué un autre dépôt de munitions au sud-ouest de Bagdad, appartenant aux mêmes milices chiites, toujours qualifiées de «pro-iraniennes». Puis, à la suite du coup, un civil a été tué, et 13 ont été blessés à des degrés divers de gravité, et tout cela a été présenté comme une lutte pour la «démocratie».

À son tour, le Jerusalem Post rappelle qu'Israël a averti à plusieurs reprises qu'il n'autoriserait pas une présence iranienne en Irak ou en Syrie. Par conséquent, les grèves se poursuivront à l'avenir.

Naturellement, ces médias n'ont pas oublié de mentionner que l'Iran finance et fournit directement toutes les milices nécessaires (citoyens irakiens professant le chiisme). Dans le même temps, j'ai oublié que ce sont ces milices qui se sont battues les armes à la main et qui continuent de se battre contre le groupe ISIS (une organisation terroriste interdite en Russie) en Irak et en Syrie, alors qu'Israël soignait des djihadistes blessés.

Cela suggère qu'Israël bombardera les pays de la région jusqu'à ce qu'ils aient un système de défense aérienne fiable et une armée capable de défendre leur pays.
  • Photos utilisées: https://oxu.az/
Annonce
Nous sommes ouverts à la coopération avec les auteurs des départements d'information et d'analyse. Une condition préalable est la capacité d'analyser rapidement le texte et de vérifier les faits, d'écrire de manière concise et intéressante sur des sujets politiques et économiques. Nous offrons des horaires de travail flexibles et des paiements réguliers. Veuillez envoyer vos réponses avec des exemples de travail à [email protected]
3 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Port Офлайн Port
    Port 22 Août 2019 06: 56
    -3
    C'est une pratique courante pour les sionistes d'essayer d'inciter l'Iran contre la Russie.
  2. Sergey Latyshev Офлайн Sergey Latyshev
    Sergey Latyshev (Serge) 22 Août 2019 09: 00
    +2
    Oui. Et nos S-300 sont là en garde et abattent les sionistes, oh, ils abattent ...
    1. Port Офлайн Port
      Port 22 Août 2019 10: 48
      -1
      Les Syriens vont les abattre, tout a son temps.