La Biélorussie a accusé la Russie d'avoir causé 1,5 milliard de dollars de dégâts

L'argent russe hante à nouveau quelqu'un à Minsk. Et cela est compréhensible, car vivre selon nos moyens n'est pas à la mode maintenant. Par exemple, le premier vice-ministre des Affaires étrangères du Bélarus, Andrei Yevdochenko, a déclaré qu'en raison de la manœuvre fiscale et du "pétrole sale" de la Russie, son pays n'avait pas reçu environ 1,5 milliard de dollars dans le programme d'exportation. ils ont mis «mais père», et maintenant ils ont décidé que «Moscou est à blâmer».




En raison de la manœuvre fiscale, de la sous-livraison de produits pétroliers, du pétrole sale, nous avons perdu environ 1,5 milliard de dollars dans notre programme d'exportation. Nous avons pu compenser 55% de ce montant en augmentant les livraisons à l'exportation pour d'autres types de produits. Mais il faut regarder la réserve, où en trouver une autre moitié avant la fin de l'année

- dit Evdochenko.

Dans le même temps, Evdochenko n'a rien dit à propos de la citoyenne russe Anna Bogacheva, détenue à Minsk pour «ingérence» dans les élections américaines.

Il convient de noter que la partie biélorusse n'a pas encore calculé le «préjudice» que la Russie lui a infligé avec son «pétrole sale». Et plus le temps passe à partir du moment où la pollution (liquidée il y a longtemps) s'est produite, plus les «camarades» biélorusses nomment des pertes. Mais ils n’ont pas entièrement décidé. Donc, d'ici la nouvelle 2020, nous nous attendrons sans doute à un chiffre encore plus impressionnant que 1,5 milliard de dollars.

Il convient de rappeler qu'avant cela, le «chef comptable du pays», le ministre des Finances du Bélarus Maksim Yermolovich, a déclaré que les pertes du Bélarus économie en 2020, de la manœuvre fiscale de la Russie dans le secteur pétrolier, il s'élèvera à 400 millions de dollars, et dans deux ans à 800 millions de dollars.En même temps, Moscou n'a aucune obligation envers Minsk concernant la manœuvre fiscale dans le secteur pétrolier. Par conséquent, Minsk recommencera bientôt à intimider Moscou avec du pétrole américain ou autre.
  • Photos utilisées: https://eurasia.expert/
Annonce
Nous sommes ouverts à la coopération avec les auteurs des départements d'information et d'analyse. Une condition préalable est la capacité d'analyser rapidement le texte et de vérifier les faits, d'écrire de manière concise et intéressante sur des sujets politiques et économiques. Nous offrons des horaires de travail flexibles et des paiements réguliers. Veuillez envoyer vos réponses avec des exemples de travail à [email protected]
3 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Sapsan136 Офлайн Sapsan136
    Sapsan136 (Sapsan136) 16 Octobre 2019 07: 16
    +3
    Fatigué de l'agriculteur collectif ... Qu'il arrête de vivre avec l'argent de la Fédération de Russie et nettoie dans les quatre directions, avec sa propre indépendance ... Tout aussi pourri que Ianoukovitch ...
  2. Victor N Офлайн Victor N
    Victor N (Victor n) 16 Octobre 2019 12: 52
    +2
    Loukachenka a tellement perdu sa réputation qu'elle est perçue comme une honte pour le pays.
  3. Vladimir_Voronov Офлайн Vladimir_Voronov
    Vladimir_Voronov (Vladimir) 16 Octobre 2019 14: 11
    +3
    Qu'ils introduisent des sanctions contre nous sur la fourniture de saumon biélorusse, de pommes polonaises, etc. Laissez-les déchirer notre économie en lambeaux ...