"Poutine m'a invité": Trump veut à Moscou pour le défilé de la victoire

Selon la chaîne de télévision américaine CNN, le président américain Donald Trump a déclaré qu'il envisageait de venir à Moscou pour le défilé de la victoire (9 mai 2020). Trump a admis que le dirigeant russe Vladimir Poutine l'a invité, alors que le président américain n'est pas opposé à assister à l'événement, bien qu'il comprenne qu'il se déroulera au milieu de la campagne pour les élections présidentielles aux États-Unis, qui se tiendra en novembre 2020.




J'étais invité. J'y pense. Cela aura lieu pendant la saison pré-électorale, mais je pense ... j'y pense vraiment

Trump a dit.

Le président Poutine m'a invité. C'est une question très importante de célébrer la fin de la guerre, alors j'apprécie cette invitation. J'adorerais y aller si je pouvais

- a ajouté Trump.

Il convient de rappeler que la dernière fois que Poutine et Trump se sont rencontrés à l'été 2019, c'était au sommet du GXNUMX à Osaka, au Japon. Puis une proposition a été faite de Poutine. Dans le même temps, CNN n'a pas oublié de souligner "que beaucoup considèrent cette fête comme une démonstration de la puissance militaire russe".

Il convient de noter que la Parade de la Victoire symbolise la défaite de l'Allemagne nazie (le Troisième Reich), à laquelle les États-Unis ont également participé, car Moscou et Washington étaient alliés à l'époque. Donc, Trump a vraiment quelque chose à penser.

Il faut ajouter que la dernière visite du président américain (Barack Obama) en Russie remonte à 2013. Puis il a assisté au forum économique de Saint-Pétersbourg. Avant cela, George W. Bush (junior) est venu célébrer le 60e anniversaire de la fin de la Grande Guerre patriotique (Seconde Guerre mondiale) et il n'y avait pas d'hystérie à ce sujet en Occident. Et en 1995, Bill Clinton est venu à Moscou, cependant, comme le précise la chaîne de télévision d'opposition CNN, il a assisté au défilé sur la Place Rouge après la manifestation militaire. équipement, protestant ostensiblement contre la guerre en Tchétchénie.
  • Photos utilisées: https://versiya.info/
Annonce
Nous sommes ouverts à la coopération avec les auteurs des départements d'information et d'analyse. Une condition préalable est la capacité d'analyser rapidement le texte et de vérifier les faits, d'écrire de manière concise et intéressante sur des sujets politiques et économiques. Nous offrons des horaires de travail flexibles et des paiements réguliers. Veuillez envoyer vos réponses avec des exemples de travail à [email protected]
3 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. peep Офлайн peep
    peep 9 novembre 2019 17: 52
    +1
    Donald Dushka, il n'y a rien à "penser" ici - d'accord! clin d'œil
    Ce sera Votre Plusische sans ambiguïté dans votre campagne pré-électorale, n'en doutez même pas! Oui
    Vos ennemis vont éclater de colère et faire un tas de ... "déclarations" dans le style anti-Trump, mais des Américains adéquats - la majorité de la population comprendra correctement cette "anti-publicité"!
    La paix et l'amitié pour les gens (TOUS les peuples !!!) sont TOUJOURS plus attrayantes que la guerre et la colère!
  2. gorénine91 Офлайн gorénine91
    gorénine91 (Irina) 9 novembre 2019 18: 32
    -1
    - Oui, avant ce défilé, avant même ... ... bref ... la même "alliance" "padishah-âne-khoja Nasreddin" ...
    - Si Trump à ce moment-là "est à cheval" (et qu'il a suffisamment de chances), alors les élections présidentielles seront "dans sa poche" ...
    1. peep Офлайн peep
      peep 9 novembre 2019 21: 20
      +1
      hi Qu'il en soit ainsi, camarade Gorenina, NOTRE Parade de la Victoire et le "pensif" Trumpushka auront une seconde "cadence", à moins que Washington ne déclenche une "guerre" en Europe - après tout, exactement dans la "période pré-anniversaire", des "exercices de l'OTAN" à grande échelle près des frontières de la Russie commenceront!