Loukachenko: les Russes pourraient nous donner des armes gratuitement


Récemment, le président de la Biélorussie Alexander Lukashenko appeler condition de refus d'intégration avec la Russie. En outre, le dirigeant biélorusse estime que les citoyens russes réagiraient avec compréhension si Moscou donnait gratuitement des armes à Minsk (ou les louait), ce qui, entre autres, assurait leur sécurité.


Si vous êtes notre armée, qui protégera également la Russie, fournira des armes gratuitement, à la location, etc., je pense que les gens en Russie comprendront cela.

- Loukachenko a déclaré aux journalistes le 17 novembre 2019 à Minsk, lorsque la question portait sur la situation avec la fourniture de combattants SU-30SM.

Loukachenka a souligné qu '"il ne veut rien de gratuit", mais veut "que ce soit un prix acceptable". Après cela, il a, une fois de plus, déclaré que la Biélorussie n'était pas le "free-load" de personne et qu'elle ne le serait pas.

Le dirigeant biélorusse a parlé des dépenses consacrées à l'entretien de deux installations militaires russes dans le pays. Cependant, il n'a pas annoncé de chiffres précis pour les coûts du système général de défense aérienne.

De la mer Noire à la Baltique, on voit tout. Et la Russie n'a rien dans ce domaine. Pour recréer cela, par exemple, s'ils le souhaitent, près de Smolensk, imaginez combien d'argent il faut pour voir et entendre chaque jour, même pas en Biélorussie, mais dans les pays de l'OTAN. Imaginez quels sont ces coûts

- A noté Loukachenka.

En outre, Loukachenka a attiré l'attention sur les informations des médias concernant la décision du Bélarus de réviser l'accord d'union sur la protection de la frontière de l'Etat, prétendument "Loukachenka veut plus d'argent à la frontière".

Pas plus. Alors qu'ils donnent la moitié de ce que nous gaspillons

- Lukashenka a commenté le message, précisant que le but des changements est de renforcer la protection aux frontières.

Nous ne leur avons pas demandé d'argent. Mais quand ils ont commencé à compter de l'argent et à nous facturer du gaz naturel, d'autres matières premières, ils ont procédé à une manœuvre fiscale et disent que nous sommes des freeloaders.

- a ajouté Lukashenka.

Loukachenka a noté qu'il y a 5 à 7 ans «personne ne devait rien à personne». Puis il est passé à la situation sécuritaire régionale.

Et maintenant, la situation s'est encore détériorée. J'ai récemment dit tout cela aux autorités russes dans un cercle étroit et j'ai dit: d'accord, nous attendrons, peut-être que nous serons utiles un jour

- a expliqué Loukachenko.

Ce n'est pas une question de chiffres. Je ne suis pas comptable et je ne vais pas le calculer, mais si nécessaire, nous le calculerons. Ça n'est pas bon marché ... D'accord, prenons-le, payons-nous mutuellement s'ils le veulent. Je pense que ce n'est pas notre façon de faire: nous sommes en famille, proches, nous n'avons rien à partager

- résume Loukachenka.

Dans le même temps, il a promis que Minsk ne lancerait pas la facturation de la Russie.
  • Photos utilisées: https://24smi.org/
Annonce
Nous sommes ouverts à la coopération avec les auteurs des départements d'information et d'analyse. Une condition préalable est la capacité d'analyser rapidement le texte et de vérifier les faits, d'écrire de manière concise et intéressante sur des sujets politiques et économiques. Nous offrons des horaires de travail flexibles et des paiements réguliers. Veuillez envoyer vos réponses avec des exemples de travail à [email protected]
7 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Douglas Офлайн Douglas
    Douglas 17 novembre 2019 18: 47
    -2
    La gratuité est injuste, à moitié prix elle est alliée.
    1. commbatant Офлайн commbatant
      commbatant (Sergey) 17 novembre 2019 20: 32
      +3
      Citation: Douglas
      La gratuité est injuste, à moitié prix elle est alliée.

      Et pourquoi les contribuables biélorusses sont-ils meilleurs que les contribuables russes pour tout donner gratuitement?
    2. sang Офлайн sang
      sang (Alexander) 19 novembre 2019 09: 01
      +1
      Pour le papa, 1 rouble est acceptable pour le SU-30SM ...
  2. aciériste Офлайн aciériste
    aciériste 17 novembre 2019 19: 12
    -7
    Eh bien, si notre gouvernement a accepté de payer 35% pour le Su-50 avec de l'huile de palme, alors pourquoi Lukashenka a-t-il tort?
    1. polev66 Офлайн polev66
      polev66 (Alexander) 17 novembre 2019 19: 25
      +2
      Arrêtez de mentir, personne n'a encore accepté, sauf pour les têtes aux manuels de formation délirants.
  3. Vous pouvez vous débarrasser des vieux trucs, disons que le S-300 a été montré - un tas de voitures sont debout sous la pluie, en train de disparaître! Ou le Su-24 est aussi une poubelle dans l'ensemble. Eh bien, et les petites choses - des obus, des cartouches, des AK-47 et d'autres choses qui pourrissent dans les entrepôts depuis la guerre!
    1. commbatant Офлайн commbatant
      commbatant (Sergey) 17 novembre 2019 20: 31
      +1
      Ou le Su-24 est également une poubelle dans l'ensemble.

      Le problème est que Batka a envoyé ses Su-24 et Su-27 pour le stockage il y a longtemps ... c'est cher à entretenir, cependant ...

      ... et les petites choses - obus, cartouches, AK-47 et autres choses qui pourrissent dans les entrepôts depuis la guerre!

      Ils ont eux-mêmes ce bien, comme la saleté ...
    2. 123 Офлайн 123
      123 (123) 17 novembre 2019 20: 43
      +1
      ... vous pouvez vous débarrasser des vieux trucs, disons que le S-300 a été montré - un tas de voitures sont debout sous la pluie, en train de disparaître! Ou le Su-24 est aussi une poubelle dans l'ensemble. Eh bien, et les petites choses - des obus, des cartouches, des AK-47 et d'autres choses qui pourrissent dans les entrepôts depuis la guerre!

      Il y a déjà assez d'une telle bonté, je veux quelque chose de nouveau, de moderne. La Biélorussie, comme la Russie, donne des MIG à la Serbie, les Serbes ne paient que pour les réparations et la modernisation.
      1. "Nouveau et moderne" - pour de l'argent réel, comme le thé ou les Malais !!!!
  4. commbatant Офлайн commbatant
    commbatant (Sergey) 17 novembre 2019 20: 49
    +1
    De la mer Noire à la Baltique, on voit tout. Et la Russie n'a rien dans ce domaine.

    Mais qu'en est-il du radar dans le sud de la Fédération de Russie et dans la région de Kaliningrad, encore une fois le chien enfreint ...

    Le ministère de la Défense de la Fédération de Russie a l'intention de remplacer complètement dans le cadre du programme d'armement de l'État à 2020 année tous les lancements de missiles radar d'alerte précoce soviétiques.

    https://topwar.ru/37147-rossiyskie-sredstva-rannego-raketnogo-preduprezhdeniya-i-kontrolya-kosmicheskogo-prostranstva.html

    Déjà en 2009-2016, un certain nombre des stations radar les plus modernes ont été mises en service, répondant pleinement aux principes de l'architecture ouverte et de la haute disponibilité d'usine Voronezh-M et Voronezh-DM. Leningrad, Irkoutsk, Kaliningrad et les régions d'Orenbourg, Krasnodar, Régions de Krasnoïarsk et de l'Altaï.

    https://structure.mil.ru/structure/forces/vks/50letRKO/sprn.htm

    Le dirigeant biélorusse a parlé des dépenses consacrées à l'entretien de deux installations militaires russes dans le pays. Cependant, il n'a pas annoncé de chiffres précis pour les coûts du système général de défense aérienne.

    Encore une fois, le chien fait une brèche ...

    Infrastructures, biens immobiliers et terrains sur lesquels se trouvent les installations, la Biélorussie a cédé aux Russes pour une utilisation gratuite pendant 25 ans sans payer pour les canaux de communication et «sans percevoir tous les types de taxes, à l'exception des taxes liées aux activités économiques». En échange d'un accord sur un bail gratuit, la Russie a annulé la dette de 900 millions de dollars envers la partie biélorusse pour l'énergie et s'est engagée à fournir gratuitement ses terrains d'entraînement militaire pour l'entraînement au tir et des informations sur la situation de l'espace et des roquettes.


    https://thinktanks.by/publication/2017/09/07/skolko-rossiyskih-voennyh-obektov-na-territorii-belarusi.html

    2020 sera une année difficile pour la direction des forces armées RF, car en plus des installations militaires en Biélorussie, le bail expire et la 102e base militaire russe de Gyumri.

    https://topwar.ru/109483-est-li-buduschee-u-rossiyskih-voennyh-obektov-v-belorussii.html
    1. Quant à Gyumri, je vous conseille vivement de supprimer complètement cette base, ils n'ont rien à faire là-bas! Laissez les Arméniens s'occuper des Azéris eux-mêmes! Voici les déchets militaires soviétiques pour eux - ce dont ils ont besoin! (pour l'argent, bien sûr!)
      1. commbatant Офлайн commbatant
        commbatant (Sergey) 18 novembre 2019 01: 21
        +1
        Le 102e WB (l'ancien 127e MRD du ZakVO des forces armées de l'URSS) est de la merde, car renouvellement de V et VT, il y a eu des systèmes de défense aérienne partiels et ensuite seulement (au lieu des anciens systèmes de défense aérienne "Kub", mis "Buk") et des chasseurs (au lieu de chasseurs MiG-23, ils ont mis MiG-29) ...
        Toutes les armes de la composante terrestre sont dépassées, en fait, le MSD a été piqué, au mieux, au MRBR ...
        La présence militaire de la Russie en Arménie a une histoire centenaire, ici il faut plutôt penser à changer la structure de la base militaire, en réduisant le l / s dessus ... en augmentant la puissance de feu et la mobilité en même temps ...
  5. oracul Офлайн oracul
    oracul (leonid) 18 novembre 2019 07: 58
    +3
    Je ne sais pas comment est quelqu'un, mais j’ai le sentiment que les relations entre la Russie et la Biélorussie ne se développent pas, mais des relations ouvertement commerciales - donnez ceci, donnez ceci, faites cela, admettez cela, il serait préférable que tout soit gratuit, mais sinon la Biélorussie continuera indépendance.
  6. Victor N Офлайн Victor N
    Victor N (Victor n) 18 novembre 2019 14: 45
    +1
    S'appuyant sur l'aide russe, Loukachenka a dû renforcer et moderniser son économie. Mais lui et son équipe n'ont pas pu le faire. Alors il se met en colère, car maintenant, sans l'aide de la Russie, les conditions socio-économiques dans le pays vont se détériorer fortement. Et rien ne brille pour lui ni pour les enfants. Et à propos du peuple, il ne fait que secouer l'air, même si certains naïfs y sont amenés.
    Remarque: la Russie n'a demandé aucun avantage à la Biélorussie et n'a rien imposé de force - pas de crevettes, pas de pommes, pas de pommes de terre ....... Mais Loukachenka n'a même pas de mots gentils ... (Reconnaissez la Crimée) .... ...