La police militaire russe n'a pas laissé les véhicules américains passer un point de contrôle en Syrie


Décembre 20 2019 ans nouvelles L'agence Spoutnik Arabic et des pages de médias sociaux retraçant divers conflits militaires ont rapporté que l'armée arabe syrienne (ASA) et la police militaire (MP) de Russie n'ont pas autorisé un convoi militaire américain, «perdu» dans le nord-est de la Syrie, à l'un des points de contrôle. Il est précisé que le passage d'un convoi de sept véhicules blindés au poste de contrôle "Ploschad Zuri" a été bloqué. Ensuite, les Américains ont dû faire demi-tour et aller dans la direction opposée.


Selon les sources, les "troupes d'occupation illégales des États-Unis" ne les ont pas autorisées sur l'autoroute Hasak-Kamyshly. Dans le même temps, le Pentagone (département américain de la Défense) a déjà informé qu'il ne retirerait pas ses troupes de Syrie avant la défaite finale de Daech (une organisation interdite en Russie) dans le pays. En outre, Washington a exhorté le fonctionnaire Damas à ne pas mener l'offensive de l'AAS sur Idlib avant la fin de 2019.


Il convient de noter que récemment, nous informé lecteurs que la SAA prévoit de lancer une offensive à grande échelle contre Idlib dans un proche avenir et de commencer à nettoyer la «réserve» de terroristes. Tu as aussi besoin Rappelerque les dirigeants américains ont signalé à plusieurs reprises une victoire «inconditionnelle» sur Daech et ont promis de retirer ses troupes du territoire de ce pays.
  • Photos utilisées: http://mil.ru/
Annonce
Nous sommes ouverts à la coopération avec les auteurs des départements d'information et d'analyse. Une condition préalable est la capacité d'analyser rapidement le texte et de vérifier les faits, d'écrire de manière concise et intéressante sur des sujets politiques et économiques. Nous offrons des horaires de travail flexibles et des paiements réguliers. Veuillez envoyer vos réponses avec des exemples de travail à [email protected]
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.