En Libye, des militants pro-turcs se sont emparés d'un Mi-35 et l'ont transporté négligemment


Les militaires du PNS ont pu saisir un hélicoptère Mi-35, qui appartenait auparavant à l'armée de la LNA, à l'aéroport international de la capitale libyenne Tripoli. Une vidéo a été publiée sur les réseaux sociaux montrant comment des militants pro-turcs transportent négligemment un hélicoptère. La machine de guerre est amenée dans un sens ou dans l'autre.


Le 4 juin, des informations sont apparues selon lesquelles les limites administratives de la capitale libyenne étaient entièrement contrôlées par l'armée de Faiz Saraj. Les restes des troupes de Khalifa Haftar ont été chassés de la ville et continuent de battre en retraite. Le porte-parole du PNS, le colonel Muhammad Qanunu, a parlé des plans du commandement visant à dégager l'aéroport de Tripoli des troupes de l'ANL - les forces gouvernementales ont reçu l'ordre de traquer les restes de l'armée nationale libyenne et d'avancer.


Militairepolitique La situation en Libye s'est aggravée après que l'armée de Haftar a annoncé en avril qu'elle avait pris le pouvoir dans le pays. La LNA se bat maintenant avec les troupes du PNS, soutenues par Ankara officiel - les Turcs fournissent à Saraj des munitions et technique... Les Saoudiens et les Egyptiens soutiennent les "Haftarites", tandis que la France et les Emirats Arabes Unis sont les satellites non officiels de l'ANL. Les Émirats arabes unis, selon certaines informations, fournissent du matériel militaire à la Libye, qu'ils acquièrent, y compris de la Russie.
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.