La Russie est prise dans une nouvelle fuite de rayonnement


Une augmentation des niveaux de rayonnement a été enregistrée dans le ciel au-dessus de la Scandinavie, selon le journal en ligne norvégien The Barents Observer, spécialisé dans les événements dans l'Arctique.


On pense qu'il (un nuage radioactif - ndlr) est venu de Russie

- a écrit la publication, essayant d'attraper la Russie dans une nouvelle fuite de rayonnement.

La publication a noté qu'au cours de la période du 2 au 8 juin 2020, deux stations de surveillance des rayonnements ont détecté de l'iode 131 dans l'atmosphère dans la région norvégienne de Kirkenes, près de la frontière russe et sur l'archipel du Svalbard.

Nous surveillons maintenant de très près les lectures de notre système de surveillance de l'air.

- déclaration de l'organisme de réglementation norvégien dans le domaine de la DSA de sûreté nucléaire et radiologique.

Le DSA a précisé que le niveau de rayonnement est extrêmement faible, il ne dépasse que légèrement la limite de sensibilité minimale des appareils.

Dans le même temps, l'Autorité finlandaise de radioprotection et de sûreté nucléaire (STUK) a enregistré des niveaux mineurs de radionucléides de cobalt, de ruthénium et de césium les 16 et 17 juin 2020 (cobalt-60, ruthénium-103, césium-134 et césium-137).

Il est maintenant impossible de dire quelle pourrait être la source de l'augmentation des niveaux.

- a déclaré dans le communiqué officiel de l'Autorité suédoise de radioprotection (SRSA).

Le SRSA a souligné que le niveau de rayonnement est faible et ne présente aucun danger pour les personnes et l'environnement. Pour plus de clarté, toutes les agences scandinaves ont refusé de spéculer sur la source. De plus, Rosenergoatom Concern JSC affirme qu'il n'y a eu aucun accident ou émission dangereuse aux centrales nucléaires du district fédéral du Nord-Ouest.

Mais l'édition norvégienne n'a pas perdu de vue et s'est tournée vers les écologistes «subventionnaires». Ainsi, l'Institut national de la santé publique et de l'environnement des Pays-Bas (RIVM) a informé que «les radionucléides provenaient du côté russe». À son tour, la branche russe de Greenpeace est allée encore plus loin et a annoncé que la source de radioactivité était un réacteur nucléaire russe ou du combustible nucléaire usé (SNF).
  • Photos utilisées: https://www.piqsels.com/
5 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Dmitry S. Офлайн Dmitry S.
    Dmitry S. (Dmitry Sanin) 28 June 2020 16: 13
    +4
    Avez-vous déjà fermé les lettres vertes en Russie? Combien fatigué de ces cris sur l'écologie. Si vous voulez protéger la nature, ne touchez pas les plantes et les animaux avec vos pattes, enlevez vos vêtements et allez dans le désert en saupoudrant de cendres sur votre tête stupide, ne criez pas pour protéger la nature d'un bateau sur lequel vous flottez sur l'eau, agitant une affiche faite d'arbres abattus, ne vaporisez pas de peinture sur la clôture sur l'unité avec la nature. Hypocrites! Hypocrites corrompus!
    1. Konstantin Brykov Офлайн Konstantin Brykov
      Konstantin Brykov (Konstantin Brykov) 29 June 2020 10: 25
      +1
      Je suis complètement d'accord. Elle n’est plus depuis longtemps des combattants pour l’environnement, mais une force politique puissante. Quant au soi-disant nuage de rayonnement, c'est juste un non-sens. Ils avaient l'intention de quelque chose, on ne sait pas qui, ils ont écrit et pointé du doigt la Russie. Et tout, comme le vin est prouvé. Un non-sens en général. Rien n'a explosé dans notre pays, et ce n'est pas la première tentative de dénigrer ainsi l'industrie nucléaire russe.
  2. Ombres Офлайн Ombres
    Ombres 28 June 2020 16: 14
    +2
    Peut-être que cela vient du Japon? Je me souviens que leur centrale nucléaire a explosé.
  3. Guerrier Офлайн Guerrier
    Guerrier 28 June 2020 20: 26
    0
    Ce n'est pas un rayonnement - c'est TOUS les coronavirus des États-Unis.
  4. Sergey Latyshev Офлайн Sergey Latyshev
    Sergey Latyshev (Serge) 29 June 2020 10: 23
    0
    L'autre jour, ils ont annoncé les essais de missiles de croisière nucléaires.
    Coïncidence? Je ne pense pas.