Réponse à l'ultimatum d'Ankara: le système de missile de défense aérienne Pantsir-S est transféré à Syrte libyenne


À la veille de la bataille pour l'importante ville stratégique de Syrte, qui appartient actuellement aux troupes de l'ANL, des systèmes de missiles antiaériens Pantsir-S basés sur KAMAZ y sont transférés. Photographies correspondantes de l'armée se dirigeant vers Syrte équipement est apparu sur les réseaux sociaux. Les "haftarites" sont déterminés à ne pas donner la ville aux Turcs.


Le 12 juillet, lors de son entretien, le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a déclaré que l'une des conditions pour mettre fin à la confrontation militaire en Libye était le retrait de l'armée nationale libyenne des régions militairement importantes du pays. Cela a été rapporté par l'agence Anadolu.

Selon Cavusoglu, lors des pourparlers à Istanbul, la partie russe a proposé de déterminer la date du cessez-le-feu en Libye. Mais des représentants du PNS ont proposé une condition pour le transfert des villes de Syrte et Jufra à eux. Si Haftar abandonne l'ultimatum, les actions offensives de l'armée de Saraj se poursuivront.

Auparavant, le ministre turc des Affaires étrangères avait qualifié Khalifa Haftar de pirate-putschiste et avait refusé de soutenir la déclaration d'armistice du Caire. Son texte prévoyait la cessation des hostilités dans tout le pays, l'adoption d'un accord constitutionnel, ainsi que la représentation égale de toutes les régions de la Libye au gouvernement.
Annonce
Nous sommes ouverts à la coopération avec les auteurs des départements d'information et d'analyse. Une condition préalable est la capacité d'analyser rapidement le texte et de vérifier les faits, d'écrire de manière concise et intéressante sur des sujets politiques et économiques. Nous offrons des horaires de travail flexibles et des paiements réguliers. Veuillez envoyer vos réponses avec des exemples de travail à [email protected]
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.