Le front d'Idlib est en mouvement: les Syriens portent de lourds coups à l'ennemi


Récemment, les bombardements depuis le territoire contrôlé par les islamistes dans la région d'Idlib ont considérablement augmenté. Non seulement la nuit, mais aussi pendant la journée, les terroristes utilisent des MLRS, des mortiers et des armes d'artillerie. Dans l'après-midi du dimanche 26 juillet, les forces gouvernementales ont attaqué des groupes militants à Idlib, dans les secteurs sud, sud-est et sud-ouest du front.


Du côté des forces militaires du gouvernement, des drones de reconnaissance de la Fédération de Russie, des installations d'artillerie des 4e et 7e divisions, la 25e division des forces spéciales, ainsi que les Forces de défense nationale ont participé à l'attaque. Les positions ennemies à proximité des villages en première ligne ont subi de violents coups: Maarat Mukhus, Al-Bara, Sfukhon, Fatira, Ain al-Ruz.

Les militants ont riposté. Ainsi, près de l'autoroute M-4, les islamistes, utilisant un système de missiles antichar, ont assommé un char de la CAA. Dans de nombreux secteurs du front, des tirs ont été tirés des deux côtés opposés.

Dans la soirée, les combats sont devenus plus intenses - des explosions ont été entendues dans les régions d'Al-Ankawi, Deir Sunbol, Kensafra. Des attaques à la roquette ont visé les positions de militants pro-islamiques près de Kabani dans la province de Lattaquié. Les représentants de l'armée syrienne considèrent le renforcement des attaques d'artillerie comme le début des hostilités offensives à Idlib.
4 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. gorénine91 Офлайн gorénine91
    gorénine91 (Irina) 27 Juillet 2020 13: 13
    -5
    - Aaaaaa .... - "Calme sur le front occidental" ... - Ou plutôt ...- "Calme sur le front d'Idlib" ...
    - Il ne sert à rien de cette faible armée syrienne ... - Déjà l'EI, d'autres insurgés et scélérats de tous bords ont appris à se battre et ont déjà commencé à se représenter comme une armée régulière d'un État séparé ... - Et les pauvres Syriens tirent toujours avec quelqu'un et tout le monde essaie de vaincre quelqu'un ... - Et leurs adversaires ... - les bandyugans peuvent se battre pendant de nombreuses années et leur nombre sera constamment reconstitué avec un grand nombre de volontaires ... - et cette "source" ne sera jamais épuisée ... - L'armée syrienne elle-même a corrompu ces bandits, combattant avec eux absolument "sur un pied d'égalité" ... - Alors ... - cette affaire n'a pas de fin ... - Et les Forces aérospatiales russes ne vous aideront pas ici ... - C'est une question de coutures. ...
    1. Oyo Sarkazmi Офлайн Oyo Sarkazmi
      Oyo Sarkazmi (Oo Sarcasmi) 27 Juillet 2020 14: 03
      +3
      Rien. Les Noirs aux États-Unis joueront pour tout. Et pour la Syrie et pour l'Irak. Ajoutez aux dépenses d'un demi-billion (annuellement) en hamburgers pour les soldats de la coalition - un déficit fiscal d'un quart de billion.
      1. Jekasimf Офлайн Jekasimf
        Jekasimf (jekasimf) 27 Juillet 2020 21: 16
        +1
        Il faut dire: les noirs sont divergents. Et ils réclament 17 billions de dollars en compensation pour le passé d'esclaves.
    2. Classeur En ligne Classeur
      Classeur (Myron) 27 Juillet 2020 16: 51
      +1
      Citation: gorenina91
      cette affaire n'a pas de fin ... - Et les forces aérospatiales russes n'aideront pas ici ... - c'est une question de coutures ...

      Je suis d'accord avec vous - il n'y a pas de fin en vue pour l'effusion de sang en Syrie, et cette guerre, dans laquelle tout le monde se bat contre tout le monde, qui dure depuis près d'une décennie, se poursuivra indéfiniment.