DW: Poutine renverse-t-il Loukachenko ou l'aide-t-il?


Après le scandale de la détention de "militants PMC", les autorités biélorusses renforcent le contrôle et la protection de la frontière avec la Russie. Moscou réagit par des actions miroir, créant des files d'attente aux points de contrôle et une atmosphère nerveuse, le mécontentement des citoyens biélorusses (électeurs potentiels). Les experts du portail d'information allemand Deutsche Welle tentent de comprendre ce qui se cache derrière l'écran du scandale. Et aussi pour répondre à la question, le président russe tente-t-il de «renverser» son collègue biélorusse Alexandre Loukachenko ou, au contraire, l'aide-t-il?


Ces étranges Russes


Selon les médias allemands, il existe déjà des légendes sur la détention de «militants» russes. Même si les autorités bélarussiennes, qui sont bien conscientes de la présence d'un groupe de mercenaires sur leur territoire, n'avaient pas arrêté les recrues, les forces de l'ordre de la République du Bélarus l'auraient fait à la demande d'individus. En effet, il y avait des raisons de «s'inquiéter» pour les citoyens vigilants du Bélarus.

Ainsi, les Russes en visite avaient un physique athlétique, ils marchaient «comme un» en tenue de camouflage, ils étaient toujours sobres et ne prenaient pas de tapage, d'ailleurs ces «déstabilisateurs» portaient des rayures effrayantes sur leurs uniformes. Ceci est inexplicable du point de vue des stéréotypes sur les Russes, note sarcastiquement le journal allemand, faisant allusion à une "raison sérieuse" de la détention, soulignant séparément l'absurdité de la situation.

Toute l '«harmonie» de la version officielle est finalement rompue par les informations selon lesquelles un autre membre du «groupe Wagner» a été détenu dans le sud de la Biélorussie. Selon l'enquête, le "militant" s'y est rendu soi-disant pour rendre visite à des proches. Quelle est la sentimentalité d'un combattant préparant un coup d'État, écrit le journal.

En d'autres termes, les combattants ne se sont pas du tout "démarqués" de la foule, se sont habilement "déguisés" et ont attendu le "décret du Kremlin".

Sérieusement parlant, la représentation «théâtrale», créée à Minsk le 29 juillet, soulève de nombreuses questions inconfortables en Russie et en Europe.

Attraction géopolitique


Il est bien évident que tous les événements qui se déroulent au Bélarus sont liés aux élections présidentielles d’août. Loukachenka tire des véhicules blindés et des forces supplémentaires des forces de l'ordre dans la capitale. L'opposition «capture» le cœur du peuple et semble de mieux en mieux aux yeux des électeurs sur fond de panique à la tête de la république. Et les deux anciens alliés (on peut peut-être déjà en parler par l'affirmative) sont de plus en plus entrelacés, attirés dans un enchevêtrement de contradictions.

Personne ne croit en la version officielle selon laquelle le président Vladimir Poutine a envoyé des mercenaires pour renverser Loukachenka, très probablement, même à Minsk même.

Les experts de DW nomment également la deuxième version: le président sortant de la Biélorussie met constamment en colère Moscou, mais l'arrivée probable au pouvoir en Biélorussie de l'opposition effraie encore plus le Kremlin, alors les «wagnériens» ont été envoyés pour soutenir le régime. Cette version plus véridique soulève des questions supplémentaires.

La version la plus plausible, du point de vue des médias allemands, est que Minsk croyait vraiment à la trahison de Moscou et, en arrêtant les "militants", a envoyé un signal à l'Occident pour faire pression sur Poutine et soutenir le pouvoir de Loukachenko. En d'autres termes, l'actuel chef de la république a tellement peur d'un coup d'État qui pourrait convenir aux États-Unis qu'il s'est rendu d'avance sans combat, trahissant l'un de ses plus proches alliés.

En résumé, la publication note que dans tous les cas, Loukachenka a de gros problèmes: il a «agacé» le Kremlin, et Poutine ne pardonne pas encore les moindres griefs, il est un ennemi de l'opposition et Washington ne l'acceptera certainement pas comme «son homme». Ses jours sont-ils comptés?
  • Photos utilisées: http://kremlin.ru/
Annonce
Nous sommes ouverts à la coopération avec les auteurs des départements d'information et d'analyse. Une condition préalable est la capacité d'analyser rapidement le texte et de vérifier les faits, d'écrire de manière concise et intéressante sur des sujets politiques et économiques. Nous offrons des horaires de travail flexibles et des paiements réguliers. Veuillez envoyer vos réponses avec des exemples de travail à [email protected]
3 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Avocat Офлайн Avocat
    Avocat (Olaf) 1 Août 2020 11: 17
    -2
    En fait, ce comportement n'est pas surprenant pour les forces spéciales pupsik.
    L'époque d'Eitingon est une chose du passé avec Big Aliya, alors aujourd'hui, le Seigneur nous a donné pour le café du matin soit Salisberetsk, soit Minsk, ou une sorte de Wakhabitsk syrien, où l'armée de l'air russe, pour son argent, roule notre dernier ennemi dans les décombres.
    Ay aime Poutine!
    Il nous épargne le budget.
  2. gorénine91 Офлайн gorénine91
    gorénine91 (Irina) 1 Août 2020 12: 23
    -2
    Loukachenka a de gros problèmes: il a "agacé" le Kremlin

    - Oui, Loukachenka n’a en aucun cas dérangé le Kremlin ... - alors ... pure absurdité ...

    et Poutine ne pardonne pas les plus petits griefs

    - Oui, Erdogan a fait tout ce qu'il pouvait; se lève et ... il semble qu'il continuera à se lever par rapport à la Russie ... - Et il n'est pas seulement tout pardonné; et même tout est perçu avec une telle servilité envers lui, directement ... comme ... comme: "Vous êtes notre farceur et une personne espiègle ... - Eh bien, que puis-je vous présenter, à part les gazoducs; prêts en espèces (quand vous le pouvez, vous allez donner ; mais vous ne pouvez pas ... - et il en sera ainsi); S-400; NPP ... - Eh bien, que voulez-vous d'autre ... - nous vous apporterons tout sur un plateau d'argent ... "...
    - Et la Chine tient toujours la Russie pour une "bonne" fille ... - Elle l'utilise; mais ne paie pas d'argent; oui, elle s'efforce aussi de lui arracher de l'argent ...
    - Alors ... - Tout le monde est heureux d'offenser la Russie ... - tout sortira impunément ...
    - Et quelle chose si monstrueuse Loukachenka a fait par rapport à la Russie ... - il faut ici utiliser tant de "fantaisie"; comme pour tout écrivain de science-fiction ... - un bon scénario se révélera ...
  3. peep En ligne peep
    peep 1 Août 2020 13: 29
    +1
    C'était, à mon avis, un signal anti-russe clair adressé aux «gens du commun» du cercle pro-occidental de l'AHL que le «père» est complètement sous leur contrôle (ce qu'il a confirmé avec son «commentaire» public sur cette «action» hostile!) Et d'organiser le «Maidan» de Minsk ( pour supprimer le "dernier dictateur de l'Europe" et "lustrer" - "remanier" et priver les lieux habitables de Loukachenka, les forçant à être inutilement nerveux, en "changeant à la hâte leurs chaussures en sautant", et en s'inquiétant de l '"honnêteté" jusqu'à ce que tout "s'installe" avec autorités ") avec l'aide de la populace marginale engagée par les" cookies du Département d'Etat "(comme les Américains l'ont fait à Tbilissi, Kiev, Erevan et dans les pays arabes) n'est-il pas nécessaire?!
    En effet, si leur «patron» est réélu pour une «nouvelle cadence», ces «makei» abandonneront tout à leurs colporteurs de Washington, sans «bruit et poussière», «tranquillement (comme l'ont fait Ianoukovitch et Azarov!)», Étrangler les pro-russes la majorité russophone de la population biélorusse et ne donnant aucune raison au Kremlin d’intervenir dans ce «processus d’intégration européenne non alternative» améroholien?!
    La principale erreur de l'AHL (qui a prédéterminé son sort encore peu enviable) est que depuis 2000 (avec l'arrivée au pouvoir dans l'État de l'Union Russie d'un jeune président énergique au lieu de l'EBN qui respirait de l'encens), il a clairement perdu toute motivation et a cessé de travailler sérieusement sur un avenir prospère. ses concitoyens et son ex-RSS de Biélorussie, a priori dépendante, "indépendante", mais imitant seulement "le souci du développement et de la prospérité de la Biélorussie" - il a commencé à "ralentir" et s'est concentré sur le monde étroit des priorités privées du "prince apanage"!
    Hélas, Alexandre Rygorovitch manquait (évidemment "figé dans l'auto-développement"!) Le niveau de compétence et de réflexion étatique, de sorte qu'en tant que fonctionnaire de l'Etat investi du plus haut pouvoir avec des opportunités très larges et des préférences vraiment fraternelles de la Fédération de Russie, d'agir correctement dans l'intérêt de la majorité de ses concitoyens et de son RB , maladroitement enlisé dans le "leaderisme" personnel et la famille (ainsi que son collègue "non pilote" dans le "tacle" fugitif de Zapadokholop, Judomazepine Yanyk, avec sa "vie perdue vzhe syogodni" et "l'Ukraine pour le peuple", par laquelle il voulait dire "peuple" juste vous-même et votre entourage!)?!
    Je ne pense pas que dans une Biélorussie originaire de razaydannaya, avec des «Tikhanovitch» pro-américains et d’autres maydauns, si Washington renonce néanmoins à la Ligue américaine qui a perdu le contact avec la réalité, la vie des travailleurs ordinaires s’améliorera d’une manière ou d’une autre (et ne s’aggravera pas plusieurs fois, comme dans la colonie post-Maidan voisine «l’Ukraine») !), mais aussi (se précipitant maintenant dans la folie) "père" ne mènera pas non plus à aucun bien ... seulement à la prochaine pauvreté russophobe "AntiRussie" - cela est déjà devenu clair pour de nombreux Biélorusses, qui soutenaient auparavant la AHL dans l'espoir de l'intégration de l'Union proclamée par eux avec la Russie et la croissance conjointe et le développement synergique d'un État de l'Union commune!
    Probablement, j'espère vraiment, et dans le Kremlin endormi "sourd-aveugle", bien que par l'insolente "morsure d'un coq frit (dans ce cas, un pygargue à tête blanche d'outre-mer)", ils ont finalement commencé à comprendre cela ??!
    IMHO