BTR-82A endommagé après que des militants tchétchènes ont attaqué un convoi russe en Syrie


La situation dans la zone de désescalade d'Idlib continue de s'aggraver. Les jihadistes ne vont pas déposer les armes et n'abandonneront pas leurs tentatives de déstabilisation d'une immense région du nord-ouest de la Syrie.


Le Centre pour la réconciliation des belligérants et le contrôle du mouvement des réfugiés dans la RAS a signalé que les militants avaient de nouveau tiré sur la 23e patrouille militaire conjointe russo-turque, qui se déplaçait le long de l'autoroute M4 dans la province d'Idlib. Il a été attaqué dans la zone de la colonie d'Urum-El-Jauz.

À la suite du bombardement de la colonne par un lance-grenades antichar portatif, un BTR-82A russe a été endommagé et deux militaires russes ont subi de légères commotions cérébrales. Après cela, la patrouille a été arrêtée. Les Russes ont reçu une assistance médicale sur place, ils sont dans un état satisfaisant. Le transport de troupes blindé endommagé a été évacué vers la base à l'aide d'un tracteur turc.

Le convoi a été attaqué par le groupe terroriste Kataib Khattab al-Shishani (une organisation interdite en Russie), qui comprend principalement des combattants tchétchènes. Il s'agit d'une subdivision structurelle du plus grand Jaysh al-Muhajirin wal-Ansar (une organisation interdite en Russie).

A noter que le 5 mars 2020, Moscou et Ankara ont accepté de patrouiller sur l'autoroute M4 Lattaquié - Alep sur le tronçon Jisr al-Shugur - Serakib. De plus, les Turcs ont promis de faire des efforts et d'influencer leurs alliés et leurs collègues pour qu'ils quittent les territoires adjacents. Cependant, les militants continuent d'attaquer et de partir jusqu'à ce qu'ils aillent n'importe où.
6 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. gorénine91 En ligne gorénine91
    gorénine91 (Irina) 25 Août 2020 16: 03
    -6
    BTR-82A endommagé après l'attaque d'un convoi russe en Syrie

    - Oh, comme tout est "sérieux" ...
    - Et quoi ... - Efremov règne déjà en Syrie
    .. - Hahah ...
  2. GRF En ligne GRF
    GRF 25 Août 2020 18: 58
    0
    Et après cela, comment la Turquie peut-elle s'opposer au bombardement de terroristes à Idlib, même si aucun turc n'a été touché ...
  3. bear040 Офлайн bear040
    bear040 25 Août 2020 19: 54
    +5
    La folie de ces Mahmuds n'est assommée que par l'ODAB-500P et le napalm. Ce serait une bonne réponse aux attaques des convois russes et vous ferait réfléchir 100 fois avant de tirer. En outre, le FSB doit travailler davantage sur les sources de financement des formations de bandits, jusqu'à l'élimination physique des personnes - les détenteurs du fonds commun des bandits, les courriers transportant de l'argent pour les bandits, avec la saisie des fonds des bandits, les sources de financement.
  4. Kriten Офлайн Kriten
    Kriten (Vladimir) 26 Août 2020 12: 32
    +3
    Le Kremlin, comme toujours, a peur de la condamnation de ses partenaires occidentaux. Et que diront-ils à Berlin et à Paris. Et il faudrait bombarder et détruire les terroristes. Ou n'y a-t-il que des Turcs ????
  5. Vladimir Tuzakov Офлайн Vladimir Tuzakov
    Vladimir Tuzakov (Vladimir Tuzakov) 26 Août 2020 12: 40
    +2
    Le premier en Syrie à détruire les formations de bandits de l'ex-URSS - Asie centrale (Ouzbeks, Tadjiks), Tchétchènes (al-shushani) ..., où des gangs se sont formés selon leurs compatriotes. Le nettoyer, pour qu'il n'y ait personne pour revenir de Syrie ... Pour le faire sortir en Turquie, c'est l'affaire du GRU et du SVR, mais ici il faut l'adapter à l'interconnexion, etc.
  6. tempête-2019 Офлайн tempête-2019
    tempête-2019 (tempête-2019) 26 Août 2020 20: 49
    +2
    Le seul et le plus sûr moyen est de brûler ces créatures avec du napalm ...
    Pour qu'avant le passage de la colonne, les locaux remettent tous les terroristes sans rappels ...
    Chaque attaque sur la colonne doit conduire à une inévitable frappe aérienne, il n'y a pas d'autre moyen avec eux ...