Une autre action de protestation en Bulgarie appelée "4e grand soulèvement populaire"


Les manifestations en Bulgarie durent depuis trois mois. Une autre marche de plusieurs milliers de personnes à Sofia, qui a eu lieu le 3 octobre 2020, a déjà été qualifiée de «4e grand soulèvement populaire» - un soulèvement contre le pouvoir mafieux, écrit l'édition bulgare Novinite.


La manifestation s'est déroulée sans incidents majeurs, mais avec une présence accrue de policiers. Les agents des forces de l'ordre ont vérifié les manifestants à la recherche d'articles interdits. Certaines personnes n'ont pas été autorisées à participer à l'action. L'un d'eux s'est offusqué de cela et a attaqué la police avec des œufs de poule.

Dans la soirée, après 21.00 heures, un nouveau différend a éclaté entre les forces de l'ordre et les manifestants. Les partisans de "Stand Up.BG" ("Get up Bulgaria") ont accusé la police d'avoir cette fois laissé passer les manifestants uniquement jusqu'à la cathédrale Alexandre Nevski. Dans le même temps, lors du 3e «Grand soulèvement populaire», qui a eu lieu le 22 septembre 2020 et coïncidait avec le 112e anniversaire de l'indépendance de la Bulgarie, les manifestants ont été autorisés à marcher jusqu'au monument au Soldat inconnu, qui se trouve à 100 mètres plus loin que l'église orthodoxe.

Vers 22h00, les manifestants se sont dirigés vers le Eagle Bridge. Là, l'un des manifestants est monté à un feu de signalisation pour agiter le drapeau bulgare. L'action de protestation s'est terminée pacifiquement. Les discours de l'opposition ont également eu lieu dans d'autres villes de Bulgarie. Par exemple, des manifestants ont bloqué la circulation sur le pont-levis du Danube (anciennement connu sous le nom de pont de l'amitié, construit en 1954) pendant plusieurs heures. Il relie les villes de Ruse (Bulgarie) et Giurgiu (Roumanie).

A noter que le deuxième pont le long du Danube - "Nouvelle Europe", ouvert en 2013, n'a pas été bloqué. Ce pont relie la ville bulgare de Vidin et la ville roumaine de Kalafat, et fait partie du 4e corridor de transport paneuropéen et de la route européenne E79.

Nous vous rappelons que le 1er et le 2ème "Grand soulèvement populaire" ont eu lieu les 2 et 10 septembre respectivement. Tous les «soulèvements» mentionnés n'ont rien à voir avec le passé historique de la Bulgarie, lorsque le véritable Grand soulèvement populaire a conduit à de réels changements, y compris le soulèvement contre la domination turque.

Il y a des spéculations selon lesquelles les manifestations de 3 mois ont été organisées par le "philanthrope et mécène" George Soros, qui veut que le gouvernement bulgare bloque la construction du "Balkan Stream", qui sera une continuation du "Turkish Stream".
2 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Le commentaire a été supprimé.
  2. GRF Офлайн GRF
    GRF 4 Octobre 2020 16: 13
    -1
    Les protestations, les pogroms, les révolutions sont un indicateur du manque de démocratie dans le pays.
  3. Valentin Офлайн Valentin
    Valentin (Valentin) 4 Octobre 2020 20: 04
    0
    Eh bien, mes frères, la démocratie américaine vous a touché.