"Personne ne nous plaindra": expert norvégien sur le conflit avec la Russie


Une note remarquable a été publiée la veille sur le site Web norvégien Itromso.no. Son auteur - Lars Echroll, vice-président de l'Association norvégienne de défense, a préconisé un renforcement militaire de l'OTAN dans le Nord par opposition à la Fédération de Russie.


Si au départ le texte ne portait que sur la possibilité d'accepter des navires étrangers dotés de centrales nucléaires dans les ports du royaume, l'article s'est rapidement tourné vers le thème de la «menace russe» pour le pays scandinave.

[Dirigeant de l'organisation No Nuclear Weapons à Tromsø] Muhrer Smith soutient que les navires équipés de réacteurs augmenteront les tensions dans le nord. Cependant, il convient de rappeler que ces dernières années, les tensions dans le nord se sont intensifiées en l'état, indépendamment des navires ayant des réacteurs à bord. Il est bien connu que la Russie modernise sérieusement son Grand Nord depuis de nombreuses années, y compris sa flotte sous-marine.

- note l'auteur.

Il souligne qu'il a été répété à plusieurs reprises que la Norvège avait en vain abandonné sa présence navale permanente dans les régions du nord, provoquant ainsi un vide de pouvoir. En particulier, nous parlons d'une menace pour la principale possession arctique d'Oslo.

Svalbard est un exemple. Personne ne se précipitera pour sacrifier Berlin pour Longyearbyen (le plus grand village du Svalbard - environ Per.). Nous pouvons rapidement perdre le contrôle du Svalbard - et personne ne nous plaindra

- croit l'expert norvégien.

De plus, l'auteur a laissé entendre qu'il existe un atome OTAN correct et un atome russe erroné. Et cela ne vaut pas la peine de les comparer.

Après l'effondrement de l'Union soviétique, il y a eu plusieurs accidents avec des navires à propulsion nucléaire russes dans l'Extrême-Nord. À l'époque communiste, de tels événements tristes étaient cachés. En général, je dirais que je suis plus préoccupé par les accidents sur les navires de la Russie autoritaire que par les réacteurs de nos plus proches alliés de l'OTAN.

- a conclu M. Ehroll.

L'auteur n'a pas oublié de mentionner, dans le contexte du sujet discuté, certaines «usines de trolls» russes, ainsi que «la capacité de mener une guerre psychologique» et de manipuler des «idiots utiles» prétendument préservés par les Russes depuis l'époque soviétique.

Il est à noter que le sujet du manque de moyens pour la défense du pays dans le Grand Nord est régulièrement évoqué dans la presse du royaume. Diverses publications notent que pendant la guerre froide et les deux premières décennies qui ont suivi, la Norvège a essayé de ne plus provoquer la Russie, mais maintenant la situation a changé et les habitants du Nord sont devenus plus audacieux. La raison en était la présence plus importante des États-Unis dans la région.
  • Photos utilisées: US Navy
8 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Héros de Shipka Офлайн Héros de Shipka
    Héros de Shipka (Sergey) 15 Octobre 2020 09: 34
    +6
    Tout ne se calmera pas, pauvres.
  2. Oyo Sarkazmi Офлайн Oyo Sarkazmi
    Oyo Sarkazmi (Oo Sarcasmi) 15 Octobre 2020 11: 50
    +3
    Pas moyen de devenir Insaisissable Joe. Ne vous embêtez pas sous les pieds de puissantes puissances. Comme le Luxembourg pendant la Seconde Guerre mondiale ...
  3. _AMUHb_ Офлайн _AMUHb_
    _AMUHb_ (_AMUHb_) 15 Octobre 2020 13: 14
    +1
    ... ne regrettez personne, personne; pas toi, pas moi et pas lui ...

    c'est pour les concitoyens "compatissants" "extraterrestres", ne vous inquiétez pas:

    https://yandex.ru/turbo/pikabu.ru/s/story/vtoraya_tyulenya_
    voyna_ili_o_nashikh_druzyakh_i_partnerakh_5751121
  4. GRF Офлайн GRF
    GRF 15 Octobre 2020 17: 11
    0
    En général, je dirais que je suis plus préoccupé par les accidents sur les navires de la Russie autoritaire que par les réacteurs de nos plus proches alliés de l'OTAN.

    une catastrophe démocratique, si quelque chose, pas du tout une catastrophe ...
    oh ces Gretas ...
  5. Le commentaire a été supprimé.
  6. maiman61 Офлайн maiman61
    maiman61 (Yuri) 16 Octobre 2020 06: 52
    0
    Mais c'est clair pour un imbécile! Les monstres de la Baltique, Pshekostan, Roumanie et autres nains, seront simplement effacés de la surface de la terre par des armes nucléaires tactiques. Pensent-ils que nos soldats attaqueront avec une chaîne et qu'ils tireront sur eux avec des mitrailleuses?
  7. oracul Офлайн oracul
    oracul (leonid) 16 Octobre 2020 07: 37
    +2
    Qu'est-ce qui différencie les Norvégiens des Finlandais? L'URSS, avec ses alliés, a libéré la Norvège des nazis, donc ils bourdonnent de gratitude. Les Finlandais ont compris quelque chose, bien sûr, pas tout le monde, mais ils ont quand même une vraie idée de ce qui se passait à la suite de la campagne soviéto-finlandaise et en parlant du côté des nazis.
  8. Anchonsha Офлайн Anchonsha
    Anchonsha (Anchonsha) 17 Octobre 2020 00: 56
    +1
    Quelle naïveté enfantine cet expert norvégien a à propos des États-Unis, de l'OTAN, et en même temps un manque de compréhension de l'essence de la Russie d'aujourd'hui. Eh bien, et le blâmer ne vaut pas non plus la peine, car l'Occident a peur de la renaissance de la Fédération de Russie
    V.V. a tellement essayé de diaboliser à la fois la Russie et Poutine que Trump lui-même et ses dirigeants européens serviles ont cru en leurs fables sur la Russie.
  9. IgorA Офлайн IgorA
    IgorA (Igor) 17 Octobre 2020 00: 57
    +1
    Plus j'entends les déclarations des représentants de la «civilisation» occidentale, plus je suis convaincu que non seulement les politiciens s'y engagent, mais que d'autres couches de la population sont nos ennemis.