Le plan russe de construction de brise-glaces pourrait échouer


Ces dernières années, l'Arctique est devenu nettement plus chaud et la période de libre navigation s'est considérablement étendue. Par conséquent, Novatek doute de l'opportunité de construire quatre brise-glaces fonctionnant au GNL pour escorter les transporteurs de gaz le long de la route maritime du Nord.


Le 28 octobre 2020, s'est tenue la quatrième conférence «LNG Fleet, LNG Bunkering and Other Alternatives». Au cours de l'événement, Alexander Semyonov, directeur du département des transports maritimes de Novatek, a prononcé un discours. Il a déclaré que Novatek et Atomflot pourraient abandonner leurs projets de construction de ces brise-glaces.

Il a justifié cette position par le fait qu'en mai de cette année, le transporteur de gaz de grande capacité Christophe de Margerie, propriété de Sovcomflot, a traversé pour la première fois de l'histoire la partie orientale de la route maritime du Nord deux mois plus tôt que d'habitude. Le trajet du port de Sabetta au cap Dezhnev en Tchoukotka a duré 12 jours. Il s'agissait d'un vol commercial entre le projet Yamal LNG et la Chine.

Il y avait des domaines difficiles où le soutien des navires à propulsion nucléaire était nécessaire, mais nous avons eu une expérience unique, cela nous oblige, avec Atomflot, à revoir le concept de soutien au déglaçage pour nos projets GNL

Il expliqua.

Semenov a ajouté qu'en janvier-février 2021, Novatek prévoit d'organiser un autre vol expérimental le long de la route maritime du Nord.

Nous n'aurons peut-être pas besoin d'autant de brise-glaces, étant donné que le programme de l'État est mis en œuvre pour moderniser la flotte de brise-glaces.

- Il a expliqué.

Gazprom Neft et Norilsk Nickel opèrent dans la même région, donc jusqu'à présent nous n'avons pas de réponse si nous allons les construire

- a-t-il noté, soulignant que l'entreprise évalue actuellement la suffisance nécessaire de la flotte de brise-glaces.

Auparavant, le privé Novatek et la société d'État Rosatom ont convenu de créer une coentreprise pour la construction des brise-glaces susmentionnés, destinés à escorter les navires le long de la route maritime du Nord, qui se dirigent vers l'Asie. Ainsi, le plan de construction de brise-glaces peut échouer.

Nous vous rappelons que selon la stratégie de développement de l'Arctique, approuvée par le dirigeant russe Vladimir Poutine, d'ici 2024, le volume de transport de marchandises le long de la route maritime du Nord devrait atteindre 80 millions de tonnes par an et d'ici 2030, 90 millions de tonnes. Le document prévoit une expédition à longueur d'année et la construction du nombre requis de brise-glaces.
  • Photos utilisées: https://pixabay.com/
7 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Sergey Latyshev Офлайн Sergey Latyshev
    Sergey Latyshev (Serge) 29 Octobre 2020 19: 11
    -2
    Peut-être que ce n'est pas possible - hier encore, ils ont rapporté des percées et des victoires?
    1. Oyo Sarkazmi Офлайн Oyo Sarkazmi
      Oyo Sarkazmi (Oo Sarcasmi) 29 Octobre 2020 19: 47
      0
      Les commerçants privés se sont gratté la tête - oui, eh bien, c'est nul, l'État construit des centrales nucléaires. S'il y en a assez de nucléaires, pourquoi construire le vôtre?
      1. Sapsan136 Офлайн Sapsan136
        Sapsan136 (Sapsan136) 30 Octobre 2020 13: 20
        +2
        Eh bien, ici avec l’État, comme avec Dieu - .. Espoir pour Dieu, mais ne vous trompez pas vous-même. »Les brise-glace de l’État iront avant tout résoudre les problèmes de l’État, et non des sharaga privés.
  2. gorénine91 Офлайн gorénine91
    gorénine91 (Irina) 29 Octobre 2020 19: 55
    0
    - Ha ... - Personnellement, j'ai déjà écrit tant de fois sur ce NOVATEK; par rapport à laquelle Gazprom ressemble à un débutant de carte ... à côté d'une carte durcie plus nette ...
    - C'est juste qu'il n'y a pas de temps maintenant ... en détail encore ... et encore pour tout présenter d'une manière nouvelle sur ce Novatek; et j'en ai marre de me répéter plus d'une fois ...
    -NOVATEK est un escroc très sérieux ... - l'arnaque du brise-glace ... n'est que la "pointe de l'iceberg" ...
  3. Sapsan136 Офлайн Sapsan136
    Sapsan136 (Sapsan136) 30 Octobre 2020 13: 17
    +2
    Refus de construire des brise-glaces, c'est fiable pour le notoire `` peut-être ''. Aujourd'hui, il fait plus chaud, demain il peut faire plus froid, mais personne ne peut construire un brise-glace en une nuit, et alors, envoyer ce bavard pour ronger la glace avec ses dents ?!
    1. Vladimir Tuzakov Офлайн Vladimir Tuzakov
      Vladimir Tuzakov (Vladimir Tuzakov) 31 Octobre 2020 10: 46
      0
      Construire des brise-glaces au besoin, car nous avons déjà construit inutilement (flux turc, etc.) Le GNL est prometteur, car les pipelines vers l'Europe ne donnent plus le résultat économique souhaité, et le GNL peut être transporté partout dans le monde, là où la consommation augmente ...
      1. Sapsan136 Офлайн Sapsan136
        Sapsan136 (Sapsan136) 31 Octobre 2020 22: 29
        +4
        Un brise-glace n'est pas un tuyau quelque part, c'est une ressource universelle qui peut être utilisée de manière flexible, n'importe où et à la fois pour les navires civils et militaires. Quant à moi, c'est une entreprise nécessaire, il suffit qu'ils soient construits en Fédération de Russie, afin de ne pas marcher sur le râteau mistral et de ne pas payer trop cher, car en Fédération de Russie, il est moins cher de construire et de construire des navires, malgré les sanctions, appartiendra toujours à la Fédération de Russie