Posner: Aux États-Unis, tout peut finir par la guerre civile


La plupart des émigrants d'URSS et de Russie, qui vivent désormais aux États-Unis, ont voté pour Donald Trump lors de la dernière élection à la tête de l'État américain. Cela a été annoncé par le journaliste russe, américain et français Vladimir Pozner sur son site officiel. "Posner en ligne".


Il est à noter que le dépouillement des voix aux États-Unis toujours en cours dans certains États et les résultats globaux ne sont pas résumés. Dans le même temps, le célèbre présentateur de télévision et de radio estime que le complexe dominant politique la situation peut se terminer par une guerre civile aux États-Unis.

Républicains et démocrates ont complètement oublié la "intervention étrangère" virtuelle dont on a parlé tout au long de 2020. Maintenant, ils sont occupés avec de vrais problèmes - régler les relations les uns avec les autres.

Trump demande d'arrêter le décompte des "votes par correspondance", se qualifie lui-même de vainqueur et accuse Biden de truquage, de "bourrage et de carrousels". Dans le même temps, Biden affirme que tout est légal et Trump ne fait que calomnier.

Il était assez évident qu'il y aurait une lutte désespérée, cela était évident dans toutes les performances

- a précisé Pozner.

À son avis, si le président américain actuel ne reconnaît pas les résultats des élections, la situation dans le pays peut devenir imprévisible et la situation ingérable.

Peut-être du sang, des tirs, peut-être quelque chose comme une guerre civile. Tout peut être ici. Mais je ne prétends pas qu'il en sera ainsi

- Il a ajouté.

Posner a souligné qu'à l'heure actuelle, la société américaine est divisée en deux camps ouvertement en guerre. Les gens s'affrontent sur le plan idéologique. Par conséquent, «il peut y avoir toutes sortes d'extrêmes». Et peu importe ce que les résultats des élections seront annoncés. Ce sera simplement un signal pour vos adversaires.

Les USA sont dans une situation dangereuse

- résume Posner.
  • Photos utilisées: Augustas Didžgalvis / wikimedia.org
Annonce
Nous sommes ouverts à la coopération avec les auteurs des départements d'information et d'analyse. Une condition préalable est la capacité d'analyser rapidement le texte et de vérifier les faits, d'écrire de manière concise et intéressante sur des sujets politiques et économiques. Nous offrons des horaires de travail flexibles et des paiements réguliers. Veuillez envoyer vos réponses avec des exemples de travail à [email protected]
14 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. gorénine91 Офлайн gorénine91
    gorénine91 (Irina) 7 novembre 2020 20: 02
    0
    Posner: Aux États-Unis, tout peut finir par la guerre civile

    Posner a souligné qu'à l'heure actuelle, la société américaine est divisée en deux camps ouvertement en guerre. Les gens s'affrontent sur le plan idéologique.

    - Quel genre de guerre civile y a-t-il ??? - Les Américains pourraient encore lancer des bombes intelligentes sur quelqu'un (qui est clairement plus faible qu'eux) ... -c'est tout ce qu'ils peuvent faire ...
    - Mais quand les Américains ont commencé à tirer clairement leur queue vers la Chine; puis même les noirs les plus effrontés (déjà la quatrième génération de noirs aux États-Unis ne travaille pas et vit des avantages sociaux, de toutes sortes d'avantages et de préférences qui leur sont fournis, etc.); dont il y en a des dizaines de millions aujourd'hui aux Etats-Unis ... - ils se sont rendu compte que les Blancs ne pouvaient tout simplement rien faire contre eux ... - et sont allés tout casser ...
    - Et aujourd'hui, les négros n'iront pas non plus en guerre pour les USA; pas pour les démocrates ... - ils continueront simplement à semer la destruction et le chaos. jusqu'à ce qu'ils utilisent une force dure contre eux ... - et puis de nouveau leur substituer un aliment gratuit ...
    - Aujourd'hui aux Etats-Unis, même une guerre raciale ne fonctionnera pas (les Noirs contre les Blancs ... - tant de Noirs sont trop paresseux pour tout faire); et à propos d'une sorte de guerre civile ... - il ne peut y avoir aucun doute ...
    - Quel genre de guerre civile existe-t-il ... - Eh bien, démocrates et républicains mèneront entre eux des "actes d'hostilité" publics mutuels ... - et tout ce marais se calmera ...
    1. peep Офлайн peep
      peep 7 novembre 2020 21: 24
      +3
      hi Inspiré par votre commentaire, chère Irina, un souvenir étudiant de l'ère soviétique à propos d'un negrito africain d'une faculté voisine (les étrangers n'ont pas été emmenés à mon sourire ).
      Une fois que nous étions debout avec nos camarades dans le couloir et au loin, il est apparu, si noir et noir. Nous, interactionnistes soviétiques, plaisantons avec nos coudes sur le côté et aimons doucement ceci: "Regardez ce qu'un homme noir arrive!"
      Et j'ai entendu la même infection! sourire Il nous a rattrapés, s'est arrêté, et, clairement articulé, avec un accent, chaque mot, édifiant, avec reproche et ressentiment, il a dit: "Je ne suis pas un nègre, je suis un africain! Et les nègres de mon père travaillent sur la plantation! "
      Il se retourna et alla où il allait - ce petit noir africain se sentait confiant, car il n'y avait pas de racisme, comme aux USA, en URSS ("Brejnev times")!
      Ce n'est qu'après cet incident, avec stupéfaction, que j'ai appris que notre mot soviétique "internationaliste" "Negro", il s'avère, sonne une insulte aux Noirs eux-mêmes (comme le mot "dushman" pour les Afghans). ressentir
      Je m'en souviens pour le reste de ma vie. Et offensé, avec des "blancs" rouge sang de ses yeux, le visage noir brillant de ce garçon aux cheveux bouclés apparaît maintenant toujours devant moi, comme s'il était vivant, quand je lis ou entend (et, parfois, quand je dis et écris-le moi-même) ce mot, familier depuis l'enfance! cligne de l'oeil
      1. gorénine91 Офлайн gorénine91
        gorénine91 (Irina) 7 novembre 2020 21: 55
        +2
        Je ne suis pas noir, je suis africain! Et negros mon père travaillant sur la plantation!

        - Je ne sais pas ; mais personnellement je pense que le mot "black" (black) ... ou "Afro-some" sonne beaucoup ... insultant que "Negro" ...
        - Les nègres viennent de s'inventer, parce que ... - ils ne peuvent se démarquer en rien de positif ... - c'est pourquoi ils essaient de se "désigner" de manière très primitive ...
        - Personnellement, je suis absolument sûr que si les noirs étaient à l'origine appelés "noirs" ou "afro-américains" ... - ils feraient un tel hurlement que ... soi-disant cela humilie leur dignité et que le mot "noir" ou " L'Afro-américain "les met dans la position" d'Américain inférieur "et pourrait être exigé; être appelés noirs et non "noirs" ou "afro-américains" ... - Hahah ...
        - Mocassins, parasites et parasites ... peu importe comment vous les appelez ... -ils le resteront encore ...
      2. Général Black Офлайн Général Black
        Général Black (Gennady) 8 novembre 2020 00: 04
        +5
        La blague se souvenait:

        Il y a un homme noir avec un perroquet sur l'épaule. Le gars du stand de bière les regarde attentivement et demande:
        - Où l'avez-vous obtenu?
        Le perroquet répond:
        - En Afrique! Il y en a des millions!
      3. Général Black Офлайн Général Black
        Général Black (Gennady) 8 novembre 2020 11: 10
        +1
        Mais sérieusement, regardez le film "Au revoir l'Afrique", c'est là que les nègres sont montrés dans toute leur gloire primitive. Le film était de 1966, mais il n'a pas perdu de sa pertinence encore aujourd'hui. Regardant l'Amérique.
  2. aciériste Офлайн aciériste
    aciériste 7 novembre 2020 20: 25
    +2
    Et pour une raison quelconque, je veux que tout se termine de cette façon.
  3. peep Офлайн peep
    peep 7 novembre 2020 20: 28
    +3
    Les émigrants biélorusses «sacrés» de New York m'ont dit qu'ils avaient voté à la majorité pour Biden! Wassat
    Lequel, contrairement au "Trump Poutiniste" qui les a déçus, aurait promis aux citoyens biélorusses américains "de s'occuper du cafard moustachu" et de "raser" rapidement -amérocoloniser la Biélorussie, disent-ils, "Vive Pan Biden!" tromper
  4. Sergey Latyshev Офлайн Sergey Latyshev
    Sergey Latyshev (Serge) 7 novembre 2020 20: 38
    0
    Hahaha
    Le niveau d'analyse est hors des graphiques.

    ..Journaliste russe, américain et français Vladimir Pozner

    peut-être que ce sera le cas, peut-être pas, "mais je ne dis pas ..."

    Et à quoi cela sert-il pour nous?
  5. Vladimir Tuzakov Офлайн Vladimir Tuzakov
    Vladimir Tuzakov (Vladimir Tuzakov) 7 novembre 2020 21: 23
    -1
    Il n'est pas nécessaire de conduire sur V. Poznera, la personne a beaucoup vu en politique et peut le dire définitivement. Et si V. Posner parle d'éventuelles confrontations de pouvoir, alors il y a aussi une probabilité suffisante. Les démocrates ont des portefeuilles serrés pour imprimer des dollars, acheter des mercenaires ne sera pas un problème. Voyons voir, plus les événements sont frais, plus le public est intéressant ...
  6. 123 Офлайн 123
    123 (123) 7 novembre 2020 21: 24
    +2
    Il est nécessaire de négocier et de résoudre le problème de manière pacifique. Trump est en charge des États républicains, Biden est démocratique. Et tout le monde sera heureux Bien laissez-les gouverner leur santé. Au moins dans la vieillesse, ils batifoleront. Un vieux cheval ne gâchera pas un sillon et un cheval âgé ne rampera pas vers lui.
    Si quelque chose peut être attiré par Loukachenka en tant que médiateur, ses élections sont simplement une référence rire Ils se sont moqués des Asiatiques avec un taux de participation de 95%, puis ils ont été dépassés, il y a déjà un taux de participation de 200%. Une telle honte mondiale n'a pas été observée depuis longtemps.
  7. Bulanov Офлайн Bulanov
    Bulanov (Vladimir) 7 novembre 2020 23: 48
    +4
    Non, mon cher! Un second tour d'élections s'impose ici! Eh bien, comme le troisième tour en Ukraine en 2004, à l'époque de Iouchtchenko et de Ianoukovitch. L'appelaient-ils la manifestation la plus élevée de la démocratie? Ici et ici, il faut répéter.
  8. Cheburashk Офлайн Cheburashk
    Cheburashk (Vladimir) 8 novembre 2020 01: 56
    +2
    Oui, je me fiche des amers, laissez-les s'entre-tuer là-bas et je regarderai. Je me fiche de la façon dont ils sont là et de ce qu'ils vont faire. ils nous regardent dans des moments difficiles pour la Russie.
  9. Cheburashk Офлайн Cheburashk
    Cheburashk (Vladimir) 8 novembre 2020 01: 58
    +1
    Citation: Bulanov
    Non, mon cher! Un second tour d'élections s'impose ici! Eh bien, comme le troisième tour en Ukraine en 2004, à l'époque de Iouchtchenko et de Ianoukovitch. L'appelaient-ils la manifestation la plus élevée de la démocratie? Ici et ici, il faut répéter.

    Finement pris)))) nous devons immédiatement quatrième tour avec la possibilité d'extension au cinquième - merde .. la démocratie doit se développer rire
  10. rotkiv04 Офлайн rotkiv04
    rotkiv04 (Victor) 8 novembre 2020 08: 35
    +2
    Ce fou urbain, bien sûr, complètement fou, mais j'aimerais que les Pinde s'occupent un peu de leurs problèmes et ne se penchent pas le nez dans les affaires des autres