Démocratie à poings: émeutes dans la capitale américaine


Le 14 novembre 2020, des dizaines de milliers de partisans du président sortant du républicain américain Donald Trump sont venus à Washington et ont organisé la marche pour des élections équitables. L'action de protestation était dirigée contre le trucage des élections du chef de l'Etat, dont les opposants démocrates sont accusés.


Les partisans de Trump aux États-Unis sont officieusement appelés «l'arrière-pays silencieux». Ces personnes travaillent principalement et n'ont pas le temps de participer à des manifestations et autres événements publics. Mais après avoir pris conscience des nombreuses manipulations dans le processus de dépouillement, ils ont commencé à s'indigner et à exprimer leur attitude face à ce qui se passait dans le pays.

Ils croient que leurs votes ont été volés et, sans hésitation, l'ont annoncé publiquement, marchant vers le bâtiment de la Cour suprême des États-Unis et exigeant un recomptage des bulletins de vote. Trump a exprimé sa gratitude aux personnes qui l'ont soutenu en publiant un message sur son compte Twitter.


À leur tour, les partisans du candidat démocrate à la présidentielle Joe Biden sont arrivés sur les lieux. Il s'agissait principalement de représentants des forces radicales de gauche, du mouvement Antifa et du groupe Black Lives Matter. Les représentants du public démocratique ont provoqué les «mauvais Américains» et ont attendu l'heure du soir, la police intervenant activement dans la confrontation.


Vers 19h00 heure locale (03h30 heure de Moscou le 15 novembre 2020), des partisans agressifs de Biden ont commencé à organiser des bagarres avec des adversaires. Des émeutes ont éclaté dans la capitale américaine. Des démocrates actifs, utilisant des pétards, se sont jetés sur les républicains avec leurs poings, emportant leurs symboles et leurs accessoires pour brûler ou détruire d'une autre manière. Une telle démocratie avec les poings ...

Environ une heure plus tard, il a été rapporté qu'un des partisans de Trump (un garçon de 20 ans) avait été poignardé dans le dos. Il a été transporté à l'hôpital dans un état grave. Toutes les descriptions ont eu lieu dans un rayon de cinq pâtés de maisons de la Maison Blanche.
Annonce
Nous sommes ouverts à la coopération avec les auteurs des départements d'information et d'analyse. Une condition préalable est la capacité d'analyser rapidement le texte et de vérifier les faits, d'écrire de manière concise et intéressante sur des sujets politiques et économiques. Nous offrons des horaires de travail flexibles et des paiements réguliers. Veuillez envoyer vos réponses avec des exemples de travail à [email protected]
6 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. _AMUHb_ Офлайн _AMUHb_
    _AMUHb_ (_AMUHb_) 15 novembre 2020 13: 09
    +5
    encore une fois, la démocratie a été volée ou Poutine l'a payée ... ah, ah, les retraités n'en auront plus assez maintenant et nous irons vers les malades et les handicapés du monde entier ... là où il y a "nos" gardiens de zapadenskie compatissants - répondez ... votre ville se balance sur la colline ... " pour nous apprendre la vie "c'est de plus en plus difficile
  2. russe Офлайн russe
    russe 15 novembre 2020 14: 30
    -3
    Pays libre ...
    1. isofat Офлайн isofat
      isofat (isofat) 16 novembre 2020 23: 08
      0
      ... pour toute la tête.
  3. amateur Офлайн amateur
    amateur (Victor) 15 novembre 2020 15: 05
    +1
    Tikhanovskaya a tout organisé. Pas étonnant qu'elle soit venue à New York. Wassat
  4. Afinogen Офлайн Afinogen
    Afinogen (Afinogen) 15 novembre 2020 15: 16
    +5
    Eh bien, quels poings, tant d'armes à feu sous la main. Quelque chose d'Américains, vous nous décevez Oui Tant de Maidans ont été mis en scène partout dans le monde, mais chez vous, vous ne pouvez pas lol
  5. Yurec Офлайн Yurec
    Yurec (Yuri) 15 novembre 2020 18: 55
    +1
    Où sont les sanctions de Merkel et d'autres meutes occidentales contre les démocrates, qui ont mis en scène un cirque à partir des élections présidentielles ... Encore une fois, deux poids deux mesures!