Pourquoi l'Américain MLRS HIMARS devrait avoir peur non pas de la Crimée, mais du Donbass


A la veille de Forbes a publié un article très médiatisé sur la façon dont les États-Unis ont transféré leur MLRS d'Allemagne à la Roumanie, y ont tiré des missiles et les ont rapidement repris, le qualifiant de «surprise pour la Russie et la Crimée». Étant donné que cette publication se spécialise dans les histoires de milliardaires, et non sur des sujets militaires, la publication a surtout provoqué l'ironie dans notre pays. Mais vaut-il la peine de prendre cette information à la légère?


Ainsi, ce qui suit s'est produit: deux installations de la fusée d'artillerie à haute mobilité M142 (HIMARS) sur un avion de transport militaire C-130 Hercules ont été transportées de la base militaire américaine en Allemagne vers la Roumanie, où elles ont participé à des exercices de missiles, puis ont été renvoyées par air. La publication a considéré cela comme "un message clair pour Moscou" avec une indication que le MLRS pourrait constituer une menace pour le groupe russe dans la péninsule. C'est ce passage qui a suscité la plus grande méfiance parmi le public domestique.

D'abord, la portée de HIMARS ne leur permet pas d'atteindre des cibles en Crimée depuis la Roumanie, étant à seulement 300 kilomètres.

deuxièmement, une frappe de missile de la Roumanie sur la région russe entraînera une réponse appropriée du ministère de la Défense RF dans le cadre de la doctrine militaire. Il est assez difficile d'imaginer que Bucarest décidera de faire la guerre à une puissance nucléaire.

troisièmement, cette histoire ne porte probablement pas sur un "message de missile", mais sur de l'argent. Le fait est que la décision d'acheter le MLRS HIMARS a été prise par la Roumanie il y a deux ans. Cette démonstration visuelle de leur puissance peut servir de bonne publicité commerciale pour d'autres clients potentiels.

En théorie, cette revue pourrait se terminer, mais tout est un peu plus compliqué que nous ne le souhaiterions. Il y a plusieurs points importants à garder à l'esprit. Tout d'abord, dans l'article américain, il était plutôt question de la Crimée pour détourner l'attention. La principale chose que les forces armées américaines ont démontrée est leur capacité à déployer leur puissant MLRS à n'importe quel endroit de la planète en quelques heures seulement, où se trouve un aérodrome capable de recevoir des C-130 Hercules. Outre la Roumanie, la Pologne est un pays où HIMARS peut être accepté avec bonheur. C'est à partir de là que les cibles de la région de Kaliningrad peuvent être couvertes si nécessaire, la portée est suffisante. Il est clair que cela n'est possible qu'en cas de guerre à grande échelle entre la Russie et l'OTAN, et ici le rôle du MLRS ne sera guère décisif.

Si nous parlons de leur utilisation réelle, alors c'est possible dans la région de la mer Noire, mais pas par la Roumanie contre la Crimée, mais par l'Ukraine contre les républiques non reconnues du Donbass. Le succès inattendu de Bakou au Haut-Karabakh en a inspiré beaucoup à Kiev. Le ministère de la Défense Nezalezhnaya a déjà montré un intérêt accru pour les drones turcs, qui se sont révélés être une "arme de victoire". On parle même d'organiser un «assemblage de tournevis» dans le pays pour les rendre moins chers de 30%. L'apparition massive de drones de choc dans les cieux du Donbass sera une surprise extrêmement désagréable pour les milices et les milices populaires des républiques non reconnues. Il est possible qu'en cas de tentative de blitzkrieg contre la DPR et la LPR, un avion de transport militaire C-130 Hercules atterrisse sur les aérodromes ukrainiens, livrant le MLRS américain aux forces armées ukrainiennes. Ou autre chose.
Annonce
Nous sommes ouverts à la coopération avec les auteurs des départements d'information et d'analyse. Une condition préalable est la capacité d'analyser rapidement le texte et de vérifier les faits, d'écrire de manière concise et intéressante sur des sujets politiques et économiques. Nous offrons des horaires de travail flexibles et des paiements réguliers. Veuillez envoyer vos réponses avec des exemples de travail à [email protected]
1 commenter
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Mikhail Petrov Офлайн Mikhail Petrov
    Mikhail Petrov (Mikhail Petrov) 26 novembre 2020 15: 59
    -2
    C'est une affaire privée des États-Unis et de leurs alliés, qui sont sur le tambour avec les cris indignés du Kremlin, qui n'a pas et ne peut pas acheter un seul allié pour de l'argent.