Aux États-Unis, ils ont parlé de l'hélicoptère soviétique, qui pourrait devenir un rival du Mi-24


Dans les années 60 du XXe siècle, le bureau de conception de Kamov travaillait à la création d'un hélicoptère futuriste V-50, censé voler à une vitesse de 400 km / h. C'était un concept radical et un projet très ambitieux qui permettrait à l'armée et à la marine de l'URSS d'acquérir un hélicoptère de combat polyvalent, écrit l'édition en ligne américaine The Drive.


Pour mettre en œuvre le plan, les concepteurs ont même dévié de leur propre tradition d'installation de rotors coaxiaux contrarotatifs, de la technologie, qui a été développé par Nikolai Kamov lui-même.

Le B-50 utilisait une paire de rotors tandem (rotor principal) positionnés comme le CH-47 Chinook américain. Deux turbomoteurs TVZ-117 d'une capacité de 1900 ch ont été choisis comme groupes motopropulseurs. chaque. De plus, le B-50 avait un cockpit de type cuirassé avec un cockpit décalé, un fuselage étroit et un agencement modulaire d'armes et d'équipement, et était capable de transporter des troupes. Des concepteurs clairvoyants, anticipant leur temps, ont décidé de mettre des modules sur le giravion, pour chaque mission spécifique. Les armes à feu et les missiles pourraient être remplacés par des radars et divers équipements.

Il est à noter que le développement des hélicoptères a alors été abordé de manière très conservatrice dans le monde entier. En URSS, cela s'est traduit par une longue lignée d'hélicoptères Mil KB assez conventionnels, bien que grands, puissants et fiables. Ils volaient à une vitesse d'environ 250 km / h et des conceptions modernes - 320 km / h. À son tour, le Bureau de conception de Kamov a tenté de sortir du conservatisme et a proposé une version innovante de «l'hélicoptère universel» qui pourrait être utilisée pour effectuer un plus large éventail de tâches.

Le projet B-50 a atteint un stade avancé, y compris les essais en soufflerie, mais l'armée soviétique a décidé de ne pas le commander car elle pensait que le Mi-24 répondrait à ses exigences en matière d'hélicoptère de transport et d'assaut. Le B-50 aurait pu devenir un rival du Mi-24, mais ce n'est pas le cas. La marine soviétique a également pris une voie conservatrice, bien qu'elle ait choisi les produits du Kamov Design Bureau, l'hélicoptère Ka-25, pour ses besoins. Plus tard, les Ka-27 et Ka-29 sont apparus.

Le succès était censé arriver au bureau de conception de Kamov avec le développement prometteur de l'hélicoptère Ka-52, mais le programme a été interrompu en raison de l'effondrement de l'URSS. Cet hélicoptère n'est apparu en service avec la Russie qu'en 2011. Le Ka-52 pourrait être un récepteur approprié pour le B-50, si le programme était repris sur sa base, car de nombreux pays très développés sont engagés dans le développement de machines à voilure tournante à grande vitesse.
  • Photos utilisées: Piotr Butowski / facebook.com / pi.bu.92
Annonce
Nous sommes ouverts à la coopération avec les auteurs des départements d'information et d'analyse. Une condition préalable est la capacité d'analyser rapidement le texte et de vérifier les faits, d'écrire de manière concise et intéressante sur des sujets politiques et économiques. Nous offrons des horaires de travail flexibles et des paiements réguliers. Veuillez envoyer vos réponses avec des exemples de travail à [email protected]
7 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Dmitry S. Офлайн Dmitry S.
    Dmitry S. (Dmitry Sanin) 26 novembre 2020 17: 32
    +1
    Et si Penkovsky n'était pas parti aux USA, Intel aurait copié des processeurs soviétiques ... Ce n'est même pas drôle. Un article avec une nouvelle mène à un zéro profond.
    1. Vladimir Tuzakov Офлайн Vladimir Tuzakov
      Vladimir Tuzakov (Vladimir Tuzakov) 25 décembre 2020 16: 50
      0
      Penkovsky est allé en enfer et les produits Intel ont été copiés par les nôtres en URSS - ne confondez pas cause et effet. Le système socialiste garantissait à chacun une stabilité matérielle et spirituelle, tandis que le système capitaliste ne faisait que se développer et ne garantissait pas un soutien matériel à beaucoup. Voici le choix principal, entre une vie morale et matériellement sûre, sans luxe, sans technologies de pointe, et une inégalité flagrante et une technologie de pointe ... Dans les années 90, ils ont chassé des biens de consommation à la mode et avancés, ayant ruiné l'essentiel - un matériau stable et un niveau spirituel national ...
  2. Sergey Latyshev Офлайн Sergey Latyshev
    Sergey Latyshev (Serge) 26 novembre 2020 17: 43
    0
    Chaque bureau d'études regorge de tels projets.
    4 moteurs, grand fuselage.
    Était 4 fois plus cher que d'habitude.

    Il y a 2 ans dans les médias, ils se vantaient longtemps du projet d'hélicoptère à très grande vitesse aux ailes supersoniques, à 700 km / h. Mais le peremoga l'a rattrapé ...
  3. amateur Офлайн amateur
    amateur (Victor) 26 novembre 2020 18: 13
    +1
    Le succès aurait dû venir au bureau de conception de Kamov avec un développement prometteur hélicoptère Ka-52, mais le programme a été interrompu en raison de l'effondrement de l'URSS.

    L'auteur anonyme de cet article n'a même pas pris la peine de lire l'histoire des hélicoptères Ka50 / 52. 52 voitures sont apparues 15 ans après 50. (Ka50 - 1982, Ka52 -1997)
  4. en passant par Офлайн en passant par
    en passant par (en passant par) 26 novembre 2020 18: 23
    -2
    Le Mi-24 en concurrence avec le Ka-29 (l'hélicoptère naval Ka-29, qui est une version de frappe de l'anti-sous-marin Ka-27, n'est pas inférieur au Mi-24V bien connu en termes de caractéristiques de combat de base (en particulier, en termes d'armement et de vitesse), et dans un certain nombre d'autres, par exemple, manœuvrabilité - la surpasse.) ... mais apparemment, la diaspora arménienne a décidé quelle voiture serait en Afghanistan.
    1. Dmitry S. Офлайн Dmitry S.
      Dmitry S. (Dmitry Sanin) 27 novembre 2020 04: 53
      0
      apparemment, la diaspora arménienne a décidé quelle voiture serait en Afghanistan

      Le vaisseau spatial n'est pas adapté aux hautes terres. Oui, et il n'y a toujours rien pour remplacer MI.
      1. en passant par Офлайн en passant par
        en passant par (en passant par) 27 novembre 2020 05: 49
        0
        J'ai entendu différent