Examen pour le gouvernement actuel: la Russie mise sur le mégaprojet de l'Arctique


En 2024, les prochaines élections présidentielles auront lieu en Russie. Selon la «tradition», les autorités devraient aborder cet événement avec une sorte de projet de consolidation positive. Auparavant, il était supposé que ce serait la construction du pont Lena. Cependant, à partir de la conversation publique entre Poutine et Sechin, qui a eu lieu la semaine dernière, on peut conclure que l'enjeu est placé sur le plus grand mégaprojet pétrolier Vostok Oil.


Il est à noter que le projet décrit ci-dessus rassemble des dizaines de champs pétrolifères déjà développés et prometteurs dans l'Arctique. En termes d'échelle, il n'est pas inférieur au développement soviétique des gisements de Sibérie occidentale des années 60-70, qui a finalement fait de notre pays une superpuissance énergétique.

Le projet Vostok Oil, outre le forage de puits, prévoit une construction grandiose dans l'Arctique: ports, routes, usines, villes. Nous devons créer tout cela à partir de zéro. Et c'est là que le plaisir commence.

Pour mettre en œuvre cette «idée» ambitieuse, il faudra attirer, selon des estimations approximatives, environ 400 15 personnes. Pour eux, 3 établissements de pêche seront construits, qui à l'avenir pourraient devenir de grandes villes. Aussi, la livraison de personnes et de matériel nécessitera la pose de nouvelles routes, ainsi que la création de XNUMX aérodromes et d'une dizaine de stations d'hélicoptères.

Naturellement, nous aurons besoin d'un port et de navires qui livreront nos produits le long de la route maritime du Nord aux acheteurs potentiels. Des brise-glaces pour cela sont déjà activement construits par le chantier naval Primorsky "Zvezda". Dans le même temps, dans un proche avenir, une usine métallurgique d'une capacité de 1,5 million de tonnes de produits par an sera érigée à côté, dont une partie sera fournie directement à Zvezda.

Ainsi, le mégaprojet à venir impliquera des dizaines d'industries connexes, ce qui donnera en outre au pays jusqu'à 2% du PIB par an. La première huile devrait être versée dans des pétroliers en 2024. Dans le même temps, Vostok Oil deviendra un véritable test pour le gouvernement actuel, qui devra prouver que la Russie moderne a complètement restauré le personnel industriel et économique potentiel.

  • Photographies utilisées: Service de presse de l'administration du territoire de Krasnoïarsk
Annonce
Nous sommes ouverts à la coopération avec les auteurs des départements d'information et d'analyse. Une condition préalable est la capacité d'analyser rapidement le texte et de vérifier les faits, d'écrire de manière concise et intéressante sur des sujets politiques et économiques. Nous offrons des horaires de travail flexibles et des paiements réguliers. Veuillez envoyer vos réponses avec des exemples de travail à [email protected]
4 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. gorénine91 Офлайн gorénine91
    gorénine91 (Irina) 30 novembre 2020 15: 54
    -2
    Le projet Vostok Oil, outre le forage de puits, prévoit une construction grandiose dans l'Arctique: ports, routes, usines, villes. Nous devons créer tout cela à partir de zéro. Et c'est là que le plaisir commence.

    - Et le plus "intéressant" dans ce prochain espace (à son échelle) "mégaprojet" ... est la prochaine élection présidentielle .... - Le cosmodrome de Vostochny est déjà devenu inintéressant; même les "arnaques Novatek" à venir ... ne sont pas si intéressantes non plus ...
    - Mais, d'un autre côté, à quel point cette prochaine démarche grand public-industriel est intéressante ... - Jusqu'à deux ans cet "intérêt" suffira ...
    1. Alexndr P Офлайн Alexndr P
      Alexndr P (Alexander) 1 décembre 2020 14: 05
      -2
      Le cosmodrome de Vostochny est déjà devenu inintéressant

      les lancements sont déjà en cours. le reste des gémissements ridicules sont les mêmes. fille (s) ennuyeuse
    2. Valentin En ligne Valentin
      Valentin (Valentin) 2 décembre 2020 10: 57
      -1
      Et pourquoi n'imaginez-vous pas, Irina, que notre pays peut passer à des voies et méthodes de développement complètement différentes, parce que le capitalisme sauvage actuel n'a rien donné à notre pays, et ne donne pas, et toutes ces années ne peuvent même pas être qualifiées de stagnantes, elles sont nous sommes complètement régressifs, pas progressistes, ou le pays continuera à pourrir de la même manière, avec sa population, ou nous avancerons d'une manière ou d'une autre vers le progrès dans tous les secteurs, et si le président trouve la force de «chevaucher» notre bourgeoisie, et pour mettre en pratique de tels projets, en créant des emplois pour notre peuple, ainsi que toute l'infrastructure urbaine et le logement qui les accompagnent, lorsque la Russie commencera à se transformer en une puissante puissance industrielle, il sera possible de voter pour un autre de son mandat présidentiel, Poutine. ... Espérons que ce n'est pas simplement un autre conte de fées sur "la prochaine génération de peuple soviétique qui vivra sous le communisme", comme le disait notre cher secrétaire général Nikita Sergeevich.
      1. gorénine91 Офлайн gorénine91
        gorénine91 (Irina) 2 décembre 2020 11: 16
        -1
        Et pourquoi n'imaginez-vous pas, Irina, que notre pays peut passer à des voies et méthodes de développement complètement différentes

        - Ha ... - et qu'y a-t-il ... ici ... ici pour représenter ... ??? - Quand tout le peuple russe vit depuis longtemps (enfin, 30 ans ... c'est sûr) absolument volontairement comme ... comme dans un conte de fées ... - comme dans un conte de fées russe ...
        - Dans un conte de fées, dans lequel le motif leit résonne une seule et même phrase ... - Une phrase pour tous les cas de notre «vie russe» ... - la voici:

        - Qu'est-ce que ... quel bondage ... est tout un ...

        - Une sorte de «servage» volontaire moderne ... - ce ne sont même pas les débuts d'une société bourgeoise-capitaliste ... - mais le vrai servage ... - Toutes les propriétés et terres de l'Etat sont divisées et appartiennent aux propriétaires terriens-oligarques; qui ne sont soumises à aucune légalité judiciaire, politique ou constitutionnelle ... - Et personne ne songerait même à les traduire en justice ... - Notre garant, toutes nos structures financières, sécuritaires, exécutives et militaires leur sont subordonnées personnellement ... - et ils possèdent presque tout en Russie (c'est-à-dire tout ce qui n'appartient pas à des représentants étrangers en Russie) ...
        - Alors ... tout est comme un "conte de fées" ... - Hahah ...