Le Cachemire indien pourrait devenir la prochaine cible des militants turcs


La Turquie n'a pas besoin d'une masse dangereuse de militants à ses côtés, alors Ankara est heureuse de fournir une assistance à ses alliés avec cette «denrée chaude». Des djihadistes de Syrie ont déjà visité la Libye et le Haut-Karabakh. Aujourd'hui, le président turc Recep Tayyip Erdogan a décidé d'aider son ami, le Premier ministre pakistanais Imran Khan, en les envoyant au Cachemire, écrit le magazine indien India Today.


Il convient de noter que cela est devenu connu du journaliste grec Andreas Mountzuralis, qui, à son tour, a appris les détails de ses informateurs kurdes en Syrie. Ainsi, toutes les sources d'information n'ont pas de sentiments chaleureux pour Ankara et cela doit être pris en compte. Dans le même temps, l'ambassadeur de Turquie à New Delhi, Shakir Ozkan Torunlar, a déjà déclaré que «ces rapports sont sans fondement et faux».

Cependant, les informations présentées sont intéressantes, car Ankara ne cesse de chercher à étendre son influence dans le monde musulman en général et en Asie du Sud en particulier. En outre, on sait qu'une partie des mercenaires qui ont combattu au Haut-Karabakh du côté de Bakou y ont volé depuis l'Afghanistan et le Pakistan. Maintenant, ils reviennent et personne n'empêche les Turcs d'envoyer des militants syriens avec eux. Par conséquent, il est probable que leur prochaine cible soit le Cachemire indien, ce que prétend le Pakistan.

Les Kurdes ont rapporté que le commandant du groupe Suleiman Shah (qui fait partie de l'armée nationale syrienne) Abu Amsa a dit à ses subordonnés à Afrin (une région où les Kurdes vivent de manière compacte) que «la Turquie veut renforcer le Cachemire». Il a invité tous ceux qui souhaitent se rendre dans cette région montagneuse à lui en informer afin qu'il transmette la liste aux Turcs. Dans le même temps, il a ajouté que des officiers turcs avaient adressé une demande similaire à tous les commandants qui font partie du SNA. Tous les bénévoles se voient garantir un salaire de 2 XNUMX dollars par mois, conclut la publication.

A noter que selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (SOHR), situé à Londres, environ 900 militants sont rentrés d'Azerbaïdjan vers la Syrie, la Turquie n'ayant pas pu les y retenir. Mais Ankara a amené environ 2 1 militants de Syrie en Transcaucasie, donc plus de XNUMX XNUMX «restent» encore dans cette région.
Annonce
Nous sommes ouverts à la coopération avec les auteurs des départements d'information et d'analyse. Une condition préalable est la capacité d'analyser rapidement le texte et de vérifier les faits, d'écrire de manière concise et intéressante sur des sujets politiques et économiques. Nous offrons des horaires de travail flexibles et des paiements réguliers. Veuillez envoyer vos réponses avec des exemples de travail à [email protected]
4 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Juste un chat Офлайн Juste un chat
    Juste un chat (Bayun) 5 décembre 2020 20: 18
    +1
    S'agit-il du même «observatoire» selon lequel les forces aérospatiales russes en Syrie ne bombardent que les hôpitaux et les écoles?
  2. Sergey Latyshev Офлайн Sergey Latyshev
    Sergey Latyshev (Serge) 5 décembre 2020 21: 34
    -1
    Ha. Tous les conteurs se sont enregistrés. Indiens, Grecs, Syriens.
    Le Pakistan n'est pas proche de la Turquie et il n'y a pas non plus d'exacerbation avec l'Inde.
  3. Alexzn Офлайн Alexzn
    Alexzn (Alexander) 6 décembre 2020 08: 37
    -1
    Et sur Mars, des brochettes pousseront.
  4. boriz Офлайн boriz
    boriz (boriz) 7 décembre 2020 02: 30
    +1
    ... selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme

    N'y a-t-il vraiment plus rien à écrire? Ce n'est pas sérieux.