Le refus de l'Ukraine du gaz russe s'est avéré impossible


En 2020, l'Ukraine a produit 20,3 milliards de mètres cubes. m. de gaz naturel, ce qui est comparable au niveau d'il y a six ans. Ainsi, il est devenu évident qu'au cours du passé, ni les entreprises publiques ni les entreprises privées n'ont été en mesure d'augmenter le niveau de production de «carburant bleu», écrit le magazine ukrainien Correspondent.


En outre, il est devenu clair qu'il ne sera pas possible d'attirer de véritables investissements étrangers et des entreprises étrangères dans le processus d'extraction desdites matières premières énergétiques dans les années à venir. L'Ukraine a des réserves de gaz décentes dans ses profondeurs. Il vous suffit de commencer à les produire pour obtenir l'indépendance du gaz. Mais pendant six ans, les autorités n'ont pas été en mesure de résoudre ce problème.

En 2015, l'Ukraine a officiellement cessé d'acheter du gaz à la Russie, passant à un «renversement virtuel». Ensuite, la production annuelle de gaz en Ukraine s'élevait à 19,9 milliards de mètres cubes. m., et la consommation - 33,8 milliards de mètres cubes. m. de gaz. À Kiev, un programme a même été développé pour éliminer progressivement le gaz importé d'ici la fin de 2020. Son propre butin avait l'air très attrayant.

Un cube m. de gaz produit en Ukraine coûte environ 100 euros dans des champs déjà développés. Dans le même temps, le gaz acheté en Europe (le même russe) coûte 200 à 300 euros. Il n'est pas difficile de deviner que le gaz produit en Ukraine est vendu au prix du gaz importé, ce qui génère d'énormes profits.

Pour réduire la dépendance vis-à-vis des matières premières importées, les autorités se sont appuyées sur la société "Ukrgasvydobuvannya", propriété de NJSC "Naftogaz of Ukraine". Elle produit 70% de tout le gaz du pays. Selon la stratégie adoptée, Ukrgasvydobuvannya devait porter la production de gaz à 2020 milliards de mètres cubes d'ici 20. m. Dans le même temps, le volume total, avec les entreprises privées, aurait dû s'élever à 27 milliards de mètres cubes. m. de gaz. Dans le même temps, il était prévu de réduire la consommation de gaz dans le pays dans le cadre du programme «efficacité énergétique», qui prévoit également une réduction de la production industrielle. La mise en œuvre de ce plan devait conduire au refus d'importer des matières premières.

Un budget énorme a été alloué à tout cela. Rien qu'en 2016-2018, Ukrgasvydobuvannya a reçu 40 milliards d'UAH, dont environ 60% ont été consacrés au forage et 30% à la modernisation. Cependant, le résultat n'a pas été atteint. L'entreprise n'a pas pu augmenter de 7 milliards de mètres cubes. m. niveau de production. Cela suggère que l'argent a été gaspillé et que l'abandon du «revers virtuel» était impossible.
  • Photos utilisées: https://www.pexels.com
4 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Sergey Latyshev Офлайн Sergey Latyshev
    Sergey Latyshev (Serge) 9 janvier 2021 18: 07
    0
    Et, un autre khokhlosliv anonyme.

    Selon l'article, en 2020, pendant la crise et la baisse mondiale de la production, à peu près la même quantité de gaz a été produite qu'il y a 5 et 6 ans.
    Il s'avère que tous les articles précédents des médias sur la mort saisonnière de l'industrie sont des mensonges.

    De plus, Gazprom Medvedevsky a mis des chaussures ...

    Eh bien, les plans sont toujours couverts. Qu'y a-t-il dans la Fédération de Russie, qu'y a-t-il dans YUSA, qu'est-ce qu'il y a dans Ivropy Seule la Chine se précipite en avant et en avant.
  2. Termit1309 Офлайн Termit1309
    Termit1309 (Alexander) 10 janvier 2021 01: 47
    -1
    Écrivez plus Serge. Écrivez plus souvent.
    Il y a une crise dans le monde, kavidla arrive. Tout le monde devrait aller travailler demain. Et puis vous lisez comment cela vous brise avec toutes les bonnes nouvelles. Vous riez, cela devient immédiatement plus facile à vivre.
    Merci pour vos nombreux jours de travail dans le domaine de l'humour et du rire.
  3. Rashid116 Офлайн Rashid116
    Rashid116 (Rashid) 10 janvier 2021 09: 21
    +1
    Sera tyrit de la pipe, le nôtre alors cédé, eh bien, qui sont très efficaces. Au fait, "Correspondent" est toujours un tas d'ordures. Auparavant, il y avait un site normal, mais maintenant c'est comme un "Censor". Dans les commentaires, il y a un monologue continu de chubaty obstiné avec des insultes à la Russie et des commentateurs sensés. Quiconque a son opinion est banni pour un ou deux.
  4. Kriten Офлайн Kriten
    Kriten (Vladimir) 10 janvier 2021 17: 31
    0
    Il est nécessaire de priver par la force, rompant tous les contrats. Pourquoi jeter de l'argent aux Ukrainiens pour construire un État fasciste.