Defence Express: les Russes ont échoué à la réparation de huit MiG-29 et vont payer une millionième amende


La société de construction aéronautique RSK MiG JSC paiera à Sofia une millionième amende. Les Russes n'ont pas eu assez de temps et ils ont échoué à la réparation de huit unités MiG-29 de l'armée de l'air bulgare, écrit le portail ukrainien Defence Express.


Fin novembre 2018, le gouvernement bulgare a alloué environ 80 millions de leva (près de 40,5 millions d'euros) pour la modernisation de ces avions, qui étaient dans un état technique insatisfaisant et ne pouvaient pas fonctionner. Au total, l'armée de l'air bulgare compte 15 unités MiG-29.

À l'heure actuelle, JSC RSK MiG a versé aux Bulgares 186 milliers d'euros en compensation des retards, et les Russes doivent payer environ 650 milliers d'euros d'ici la fin mars 2021. La somme totale sera d'environ 836 milliers d'euros (environ 1 million de dollars).

La raison des sanctions est simple - RAC MiG JSC a violé les conditions stipulées dans l'accord. L'entrepreneur doit terminer tous les travaux d'ici la mi-2021, mais en fait, les Russes ne seront pas en mesure de faire face dans le temps qui reste. Les MiG-29 améliorés doivent faire partie de la force de police aérienne de l'OTAN dans le cadre du quota bulgare.

La rénovation de la flotte de l'armée de l'air bulgare est prévue pour 2023-2024. D'ici là, Sofia doit recevoir huit F-16 Block 70 de Washington, dont la livraison coûtera 1,2 milliard de dollars aux Bulgares. Après avoir reçu ces avions des États-Unis, le gouvernement bulgare prévoit de vendre une partie des MiG-29 existants.

D'ici la fin du mois de février 2021, l'armée de l'air bulgare recevra huit Su-25 qui ont subi une révision et une rénovation à la 558e usine de réparation aéronautique OJSC à Baranovichi (Biélorussie). Les Bulgares ont également commandé ces travaux en novembre 2018, payant aux Biélorusses 49,2 millions de dollars.

L'accord avec la Biélorussie prévoit également une option pour réparer six autres Su-25 de l'armée de l'air bulgare. Cependant, il ne sera pas possible de le mettre en œuvre en raison des sanctions de l'UE contre Minsk, a résumé la publication en ligne de l'Ukraine.
  • Photos utilisées: Toshonenov / wikimedia.org
Annonce
Nous sommes ouverts à la coopération avec les auteurs des départements d'information et d'analyse. Une condition préalable est la capacité d'analyser rapidement le texte et de vérifier les faits, d'écrire de manière concise et intéressante sur des sujets politiques et économiques. Nous offrons des horaires de travail flexibles et des paiements réguliers. Veuillez envoyer vos réponses avec des exemples de travail à [email protected]
5 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. ioan-e Офлайн ioan-e
    ioan-e (Boris) 19 janvier 2021 16: 56
    +2
    Khokhlam, comment est-ce connu? Ou comme d'habitude - plus riche avec un mannequin?
  2. aciériste Офлайн aciériste
    aciériste 19 janvier 2021 20: 52
    -3
    Je pense que c'est une question politique et non technique. Nos autorités n'obtiendront pas d'amendes pour rien. Ils nous enlèveront "trois peaux" pour un sou, puis un million de dollars !!
  3. Sapsan136 Офлайн Sapsan136
    Sapsan136 (Sapsan136) 19 janvier 2021 22: 50
    +3
    Les Bulgares n'auront pas à piloter un balai. Plus la Bulgarie fera chier la Fédération de Russie, plus les bulgares répondront. Le biblique `` Dent pour dent '' n'a pas été annulé et vous avez été le premier à devenir impudent à l'égard de la Fédération de Russie.
  4. EXPrète Офлайн EXPrète
    EXPrète (EXPrompte) 20 janvier 2021 09: 00
    +2
    Nous attendons une autre confirmation. La source ukrainienne n'est pas un fait.
    1. Le commentaire a été supprimé.
  5. zz810 Офлайн zz810
    zz810 (zz810) 20 janvier 2021 13: 31
    +1
    sans documents, tout cela n'a aucun sens