"Nous avons perdu les rues": Tikhanovskaya a admis sa défaite


Ancienne candidate à la présidentielle en Biélorussie, Svetlana Tikhanovskaya, 38 ans, continue de tourner en Europe, se faisant passer pour le "chef de l'Etat". Cette fois, après avoir organisé une «visite» en Suisse fin février 2021, elle a accordé une interview à Vilnius (Lituanie) au journal suisse francophone Le Temps.


Le "président" autoproclamé du pays a déclaré que la "construction de structures" pour "le combat de demain" en Biélorussie se poursuit. Les opposants ne renoncent pas à leurs tentatives de parvenir à un accord entre eux et de s'unir (y compris les anciens responsables de la sécurité) afin d'agir comme un front uni contre la «dictature».

Dans le même temps, Tikhanovskaya a admis une défaite temporaire, déclarant que l'opposition a «perdu la rue» aujourd'hui. Dans le même temps, elle a promis de "travailler sur les erreurs" et d'organiser une nouvelle vague de manifestations de rue "probablement au printemps".

Je dois admettre que nous avons perdu la rue, nous n'avons aucun moyen de lutter contre le régime qui utilise la violence contre les manifestants. Les autorités ont des armes, elles ont la force et le soutien de Moscou. Alors oui, pour l'instant, il semble que nous ayons perdu

- elle a expliqué.

Tikhanovskaya a souligné que la nouvelle stratégie vise une meilleure préparation et une meilleure organisation.

Il est nécessaire de soumettre le régime à une pression constante. Cela devrait durer jusqu'à ce que les Biélorusses soient prêts à redescendre dans la rue

- elle a résumé.

En Suisse, Tikhanovskaya souhaite rencontrer la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme Michelle Bachelet et discuter avec elle de la possibilité d'une enquête internationale sur les «crimes» des autorités biélorusses. En outre, elle souhaite s'entretenir avec le nouveau chef du Conseil fédéral suisse, Andreas Ebi.
9 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Alexandre K_2 Офлайн Alexandre K_2
    Alexandre K_2 (Alexandre K) 21 Février 2021 18: 08
    +1
    Tout va donc à sa manière, la population est fatiguée de vivre dans l'incertitude et veut vivre en paix sur ses terres, et quiconque pourra assurer cette condition mènera en Biélorussie. Tout est clair et compréhensible.
  2. AICO Офлайн AICO
    AICO (Vyacheslav) 21 Février 2021 20: 50
    +3
    Je ne sais pas pourquoi les rues, mais la côte est définitivement perdue - les pilotes ont bu le globe !!!
    1. Cherry Офлайн Cherry
      Cherry (Kuzmina Tatiana) 23 Février 2021 11: 05
      0
      Perdu, perdu .. Convient uniquement pour la passerelle.
  3. Sergey Latyshev Офлайн Sergey Latyshev
    Sergey Latyshev (Serge) 21 Février 2021 22: 53
    -2
    Et quelqu'un dans les articles voulait tellement, tellement voulait de l'alcool et du sang ...
    Certes, l'échec de la tante a déjà été annoncé 2 fois ... maintenant le troisième ...
  4. Slavik Belokonev Офлайн Slavik Belokonev
    Slavik Belokonev (Slavik Belokonev) 21 Février 2021 22: 55
    +3
    Au contraire, mes parents m'ont appris que la rue mènera à la prison et à la tristesse. Alors, qui devriez-vous écouter, vos parents ou cette femme incompréhensible?
  5. Cooper Офлайн Cooper
    Cooper (Alexander) 22 Février 2021 01: 16
    +2
    Eh bien, il existe une bonne option pour résoudre le problème: allez dans la rue.
    1. AICO Офлайн AICO
      AICO (Vyacheslav) 22 Février 2021 01: 38
      +1
      Là en cours de route et vous n'avez à aller nulle part, changez simplement votre image - arrêtez de tondre comme une bonne !!!
  6. alex5450 Офлайн alex5450
    alex5450 (Alex L) 23 Février 2021 13: 23
    -1
    Jusqu'à présent, les siloviki sont du côté des autorités, au moins 80% de la population sera contre la dictature. Rien ne brille - ils écraseront par la force, déclareront les élections valides et continueront de régner.
  7. Obama Barakov Офлайн Obama Barakov
    Obama Barakov (Obama Barakov) 23 Février 2021 14: 57
    +1
    "Nous avons perdu les rues": Tikhanovskaya a admis sa défaite

    Et à mon avis, elle a perdu sa patrie.