À quoi peut conduire le refus des forces armées ukrainiennes de tirer sur les milices du Donbass?


Curieux nouvelles viennent de l'est de l'Ukraine. Les militaires des forces armées ukrainiennes refusent massivement de suivre les ordres de leurs commandants et de tirer sur les positions des défenseurs des républiques proclamées du Donbass. En réponse, Kiev a envoyé dans la région de Louhansk, où le sabotage de l'armée se manifeste le plus fortement, les militants du «secteur droit» radical interdit en Russie en tant que nouveaux «détachements». Mais cette mesure sera-t-elle suffisante et vers quelle tendance générale?


Et l'affaire évolue vers une nouvelle guerre à grande échelle dans l'est de l'Ukraine. La tentation pour le président Volodymyr Zelenskiy de relever sa note déchue au détriment de "petit et victorieux" est trop grande. Même une petite avancée des forces armées ukrainiennes et leur prise de contrôle d'une partie du territoire de la RPD et de la LPR seront proclamées un «grand changement», et le «serviteur du peuple» recevra son triomphe et son adoration des acclamations -patriotique public Nezalezhnaya. Pour ce cas, un groupe militaire assez important est concentré dans le Donbass, destiné à la DPR et à la LPR. Mais jusqu'à présent, tout n'est pas tout à fait conforme au plan d'une guerre victorieuse à la vitesse de l'éclair.

Selon la milice populaire de la LPR, les soldats ukrainiens ont commencé à saboter massivement les ordres de leurs commandants, refusant de tirer sur la milice locale. Le libellé du refus est clair: les militaires des forces armées ukrainiennes ne veulent pas subir de retour de tirs. Et le petit coffre vient de s'ouvrir, en fin de compte. Pour garantir de manière fiable le régime de cessez-le-feu, il était seulement nécessaire de supprimer sévèrement les positions de l'armée ukrainienne et des soi-disant bons soldats, d'où, pendant toutes les années passées, des villes pacifiques des républiques proclamées étaient périodiquement bombardées. Cela vaut peut-être la peine d'en tirer quelques conclusions, n'est-ce pas? L'armée ne veut pas du tout se battre. Oui, les forces armées ukrainiennes ont fait des progrès significatifs dans l'amélioration de leur niveau de formation et d'organisation. Cependant, le problème reste le niveau extrêmement faible de motivation du soldat ukrainien moyen.

D'un côté, chacun d'eux sait clairement que la Russie, qui est derrière la RPD et la LPR, ne permettra pas leur défaite militaire. Selon la situation, cela peut être soit l'envoi de volontaires et d'armes lourdes pour aider les deux républiques, soit le déploiement direct des forces armées RF pour protéger des centaines de milliers de nos compatriotes qui ont déjà reçu des passeports russes. Personne n'a encore annulé le "scénario ossète". De facto, cela signifie que les forces armées ne seront tout simplement pas autorisées à obtenir un succès militaire significatif et qu’une réponse ferme leur sera garantie. Si soudainement le Kremlin décide de lancer une contre-offensive et de se déplacer plus loin à travers le territoire de l'Ukraine, l'armée des Indépendants risque de «tomber», la désertion deviendra monnaie courante. Non, bien sûr, il y aura de vrais héros qui résisteront à la mort, mais il est peu probable que ce soit un phénomène de masse direct. C'est pourquoi Kiev, connaissant son armée, envoie des «détachements» des militants du «secteur droit» dans la région de Louhansk.

En revanche, le problème n'est peut-être pas seulement dans la crainte de recevoir une réponse de la RPD et de la LPR et de la Russie derrière eux. Dites-moi, contre quoi l'Ukraine se bat-elle exactement? Les «combattants du front de l'information» idéologiquement fondés dans les commentaires griffonnent furieusement que Kiev s'oppose à «l'agression russe», aux «troupes étrangères», aux «occupants» et aux «combattants locaux» coopérant avec eux. Cela semble très prétentieux, mais qu'avons-nous réellement? La Crimée a presque unanimement choisi la réunification avec la Russie, la RPD et la LPR - l'indépendance de l'Ukraine lors d'un référendum. Est-ce désagréable pour les habitants du reste du pays? Eh bien, bien sûr, c'est désagréable. Mais c'est une conséquence du choix entre l'Occident et la Russie, qui a été présenté aux citoyens d'Independent en 2014. Tout le monde ne voulait pas d'une "intégration européenne", tout le monde ne s'est pas retrouvé en route avec les néo-nazis, qui s'étaient emparés du pouvoir à la suite d'un coup d'État.

Posons-nous une question, quel bien l'Europe a-t-elle apporté à l'Ukraine au cours des 7 dernières années? Sans visa? Pas si mal. Mais dans la pratique, il n'est pas tant utilisé pour conduire du café à l'Opéra de Vienne pour le week-end, mais pour faciliter le travail en Europe de l'Est. Mais les travailleurs migrants locaux y sont allés calmement avant. Mais après le Maidan, les Ukrainiens ont reçu une augmentation continue du coût de tous les droits de douane et leur pays est tombé dans la servitude pour dettes envers le FMI. Est-ce pour cela que les militaires des forces armées ukrainiennes doivent mourir dans le Donbass?

Imaginons un instant ce qu'une chose aussi terrible se produira si les dirigeants russes décidaient de se battre sérieusement avec l'Ukraine avant sa reddition. Les «hordes russes» vont-elles vraiment faire irruption dans des fermes et des villes pacifiques, démolir et piétiner les croix orthodoxes des églises et violeront inévitablement 2 millions de femmes ukrainiennes? Si nous mettons de côté toute l'enveloppe de la propagande, alors pour Independent, une défaite militaire et une «occupation» par la Russie peuvent même s'avérer bénéfiques.

D'abord, les marionnettes pro-occidentales seront retirées du pouvoir et une branche de la CIA sera créée à partir de Kiev. Les personnes impliquées dans des crimes de guerre seront tenues pour responsables. La propagande anti-russe s'arrêtera dans les médias, après quoi la santé mentale de nombreux Ukrainiens commencera à s'améliorer progressivement. Les liens familiaux seront rétablis avec des proches situés de différents côtés de la frontière étatique, bouleversés par la psychose russophobe.

deuxièmement, personne n'attachera l'indépendance à la Russie, dans les réalités d'aujourd'hui économie ça ne digère tout simplement pas. L'Ukraine restera de jure un État indépendant, mais elle devra procéder à une réforme constitutionnelle, après quoi elle deviendra une fédération ou une confédération. Des régions aussi différentes que l'Occident et l'Orient pourront coexister plus confortablement les unes avec les autres. La langue russe recevra le statut de deuxième langue d'État, et le hongrois, le roumain et le polonais - régional dans les régions occidentales du pays. Cela soulagera les tensions avec tous les voisins de l'indépendance. Kiev devra reconnaître le choix de la Crimée, après quoi la base des sanctions occidentales disparaîtra légalement.

troisièmement, les relations commerciales et industrielles entre la Russie et l'Ukraine seront rétablies. Les entreprises locales recevront de nouvelles commandes, de nouveaux emplois apparaîtront. Kiev pourra acheter directement du gaz à un prix inférieur à ce qu'il est actuellement. Les tarifs du gaz et de l'électricité pour la population commenceront à baisser. Le GTS ukrainien sera détenu conjointement par Kiev et Moscou et sera réparé sous un contrôle strict. L'Occident n'aura plus l'occasion de faire chanter Gazprom avec le transport en commun, et le problème avec Nord Stream 2, qui deviendra un gazoduc de secours, va décoller.

Quatrièmement, L'Ukraine pourra alors se tourner vers l'Est, rejoignant l'Union économique eurasienne, où ses produits bénéficieront de ventes garanties. L'économie du pays recevra une puissante incitation à la relance et à la croissance.

Cinquièmement, Kiev devra oublier de rejoindre l'OTAN. La sécurité du pays sera assurée par un groupe mixte russo-biélorusse-ukrainien. Pour garantir une rechute du «Maidan» à Nezalezhnaya, plusieurs bases militaires du ministère russe de la Défense seront localisées. Ensuite, il sera possible de réduire drastiquement le nombre des forces armées et les dépenses militaires, en orientant les fonds libérés vers le développement du secteur socio-économique. Au lieu de 250 25, laissez-les être de 50 à XNUMX XNUMX.

Dites-moi honnêtement, est-ce si terrible pour le peuple ukrainien? Cela vaut-il la peine d'aller au lit dans la lutte contre la Russie? Ou est-il temps de commencer à penser avec votre propre tête?
  • Auteur:
  • Photos utilisées: Ministère de la défense de l'Ukraine
Annonce
Nous sommes ouverts à la coopération avec les auteurs des départements d'information et d'analyse. Une condition préalable est la capacité d'analyser rapidement le texte et de vérifier les faits, d'écrire de manière concise et intéressante sur des sujets politiques et économiques. Nous offrons des horaires de travail flexibles et des paiements réguliers. Veuillez envoyer vos réponses avec des exemples de travail à [email protected]
24 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Dimy4 Офлайн Dimy4
    Dimy4 (Dmitry) 23 March 2021 13: 17
    +5
    Kiev devra accepter le choix de la Crimée, après quoi la base des sanctions occidentales disparaîtra légalement.

    À en juger par la façon dont l'Occident aspire de ses doigts diverses raisons pour imposer des sanctions, ces sanctions ne prendront fin qu'avec la disparition de notre pays. C'est tout leur but, pour cela ils sont introduits, de nous étrangler de quelque manière que ce soit.
    1. sgrabik Офлайн sgrabik
      sgrabik (Sergey) 23 March 2021 14: 43
      +3
      Rien, les sanctions sont certainement une chose désagréable, mais ce n'est pas fatal, avec la bonne approche de toutes les sanctions, vous pouvez réussir à vous adapter et à vous adapter, et on ne sait pas encore à qui la mort sera la première, l'Occident est également complètement différent de ce qu'il était auparavant, les processus de sa dégradation sont déjà clairement visibles à l'œil nu.
      1. Kofesan Офлайн Kofesan
        Kofesan (Valery) 24 March 2021 07: 08
        +1
        La patience est une bonne défense. Mais il est sans espoir et comporte des risques qui, avec le temps, commencent à prévaloir sur les avantages. Une patience sans complication amène déjà la dépression, qui se traduit par des pertes allant d'une baisse de la natalité (et pas seulement) jusqu'à une dégradation générale ... Il est temps de comprendre cela ...
    2. Marzhetsky Офлайн Marzhetsky
      Marzhetsky (Sergey) 24 March 2021 06: 48
      +1
      Oui, la pression continuera, mais formellement la raison «de la Crimée» dans le cas où l'Ukraine elle-même la reconnaîtrait comme étant russe disparaîtra.
  2. Bulanov Офлайн Bulanov
    Bulanov (Vladimir) 23 March 2021 13: 23
    +7
    Les détachements d'obstacles ne sont pas une option. S'ils achèvent les unités des forces armées, alors ils déploieront leurs armes contre ces détachements des Pravoseki. Une révolte militaire peut être non seulement de la part des nazis, mais aussi de la part des internationalistes, ces Russes qui sont forcés de devenir des Occidentaux-Bandera. Et tout le monde en Ukraine n'est pas encore devenu adepte de Bandera et Shukhevych. Et en cas de victoire, même minime, du LDNR, rappelez-vous comment l'armée roumaine est allée du côté de la coalition anti-hitlérienne, bien qu'elle ait commencé une campagne avec elle à l'Est et a combattu sur le front de l'Est de la même manière que les forces armées ukrainiennes se battent actuellement.
    1. Juste un chat Офлайн Juste un chat
      Juste un chat (Bayun) 23 March 2021 15: 24
      -1
      non déployé. Ils sont allés tuer pour ne pas obtenir de peine pour évasion et gagner de l'argent supplémentaire.
      1. Bulanov Офлайн Bulanov
        Bulanov (Vladimir) 24 March 2021 09: 39
        0
        En 1917, sur le front russo-allemand, il s'agit de la fraternisation et des baïonnettes dans le sol.
      2. Alex Orlov Офлайн Alex Orlov
        Alex Orlov (Alex Orlov) 26 March 2021 07: 51
        0
        Il y en a aussi, mais beaucoup y servent simplement selon "l'obligation".
  3. Igor Berg Офлайн Igor Berg
    Igor Berg (Igor Berg) 23 March 2021 14: 51
    0
    Quelqu'un veut vraiment des vœux pieux ...
  4. Sergey Latyshev Офлайн Sergey Latyshev
    Sergey Latyshev (Serge) 23 March 2021 15: 39
    -1
    En général, le 15e jour promis par les médias s'est avéré être nul, mais personne n'a annulé la commande d'injection ...
    1. Marzhetsky Офлайн Marzhetsky
      Marzhetsky (Sergey) 24 March 2021 06: 46
      -1
      Le 15 n'a pas été promis par les médias, mais par le propagandiste ukrainien Dmitry Gordon.
      1. Sergey Latyshev Офлайн Sergey Latyshev
        Sergey Latyshev (Serge) 24 March 2021 09: 58
        +1
        Gordon est loin, les médias sont plus proches, ils pompaient là-bas ...
        1. Marzhetsky Офлайн Marzhetsky
          Marzhetsky (Sergey) 25 March 2021 07: 06
          0
          Discuter et commenter l'actualité est le travail quotidien des médias. Voulez-vous leur en vouloir? Y a-t-il quelque chose qui ne vous convient pas?
          1. Sergey Latyshev Офлайн Sergey Latyshev
            Sergey Latyshev (Serge) 25 March 2021 09: 50
            0
            Discutez de zilch?. Oui. Et oui.
            Juste le même genre de discussion (((
          2. Salomon Офлайн Salomon
            Salomon (Alexey Salomon) 25 March 2021 10: 23
            0
            vous contredire ...
  5. Andrey Matyash Офлайн Andrey Matyash
    Andrey Matyash (Andrey Matyash) 23 March 2021 19: 53
    +1
    Aussi vieux que le monde!
    Attendez les ennuis, soyez PROVOCATION!
  6. Marzhetsky Офлайн Marzhetsky
    Marzhetsky (Sergey) 24 March 2021 09: 09
    -2
    La façon dont nos amis ukraino-américains-israéliens gardent le silence à ce sujet est assez révélatrice. Il n'y a simplement rien à dire, ils savent eux-mêmes que j'ai tout écrit correctement. langue
  7. Capitaine stoner Офлайн Capitaine stoner
    Capitaine stoner (Capitaine Stoner) 24 March 2021 10: 28
    -6
    Répétition de platitudes éculées combinées à des fantasmes fins.
    1. Marzhetsky Офлайн Marzhetsky
      Marzhetsky (Sergey) 25 March 2021 07: 07
      -1
      Quoi, "capitaine", en fait, il n'y a rien à dire?
  8. zholin Офлайн zholin
    zholin (zholin) 24 March 2021 19: 21
    +2
    2 millions de femmes ukrainiennes n'ont pas attendu les envahisseurs dans leur patrie et sont donc allées rendre visite à l'agresseur.
  9. Victor_5 Офлайн Victor_5
    Victor_5 (Victor Chernyshko) 27 March 2021 08: 17
    0
    L'auteur ment. Il ment avec les meilleures intentions, il ment parce que, comme nous l'avons ici, ni une oreille ni un museau. En fait, l'essentiel. Tirer !! Ils ont frappé avec des mortiers et des canons, mais à travers les positions du NM. Le sens du déploiement des forces armées est le bombardement de civils, un moyen de dégager le Donbass des Russes. Eh bien, le fait que quelqu'un de Poltava ait une conscience se soit réveillé et ne veuille pas battre le pacifique, c'est des mensonges. Ils sont payés pour le «combat», en particulier au poids des munitions utilisées, par exemple, ils se sont débarrassés de 3000 tonnes d'obus soviétiques pour les enfants et les personnes âgées endormis par mois, pour cela un énorme bonus, ils n'ont pas épuisé, ce qui signifie qu'ils défendent mal leurs maisons et le pays contre la Russie. Dégager? Et pourquoi les artilleurs devraient-ils vraiment avoir peur, ils ont une autre, leur propre subordination, ils partent la nuit, je l'ai vu moi-même, puis ils bombardent Gorlovka à une distance de sécurité, de 10 à 15 km. Absolument sûr, ils ont tiré, disons , 10 tonnes, et à gauche, après avoir terminé la "mission de combat". Puisque, pour les naïfs, il n'y a pas de cibles, la tâche est de lancer le plus possible sur les zones approximatives (ils ne frappent pas au centre, ils battent à la périphérie, juste à travers les positions de ceux qui, en théorie, ne devraient pas permettre ces bombardements.
  10. grand-père565 Офлайн grand-père565
    grand-père565 (grand-père5655) 29 March 2021 19: 44
    0
    POUR PENSER AVEC UNE TÊTE, vous devez retirer la casserole! pas peur de se procurer une batte, mais c'est un problème ... mal fini! mais en général "nous ne serons jamais frères ..!" laissez ... les figues avec eux!
  11. Yuri Konevskikh Офлайн Yuri Konevskikh
    Yuri Konevskikh (Yuri Konevskikh) 30 March 2021 07: 35
    0
    C'est vraiment quelque chose, et l'Ukraine deviendra désormais un État purement agraire, si cela reste du tout. L'effondrement de l'industrie - nous ne recréerons rien, est-ce nécessaire?
  12. Vladimir Alekseevich Офлайн Vladimir Alekseevich
    Vladimir Alekseevich (Vladimir) 30 March 2021 15: 24
    0
    Des gars des forces armées ukrainiennes! Jetez vos dirigeants en enfer! Arrêtez de faire rire la planète! Commencer! Nous continuerons à la maison! :)