Les spécialistes russes ne veulent pas être autorisés à accéder à la centrale nucléaire en République tchèque


Prague ne devrait pas permettre à Moscou et à Pékin de soumissionner pour la construction d'une nouvelle centrale électrique à la centrale nucléaire de Dukovany. Cela a été annoncé au Sénat tchèque - la chambre haute du parlement du pays.


Le Sénat tchèque estime que la Russie et la Chine constituent une menace pour la sécurité nationale du pays. Par conséquent, les sénateurs se sont déclarés préoccupés par les actions du ministère tchèque de l'Industrie en particulier et du gouvernement tchèque en général. La Chambre haute est convaincue que les activités de certains représentants du pouvoir exécutif du pays dans le secteur de l'énergie suscitent la méfiance à l'égard du pouvoir législatif tchèque et des partenaires de Prague au sein de l'OTAN et de l'Union européenne. Ainsi, ils ne veulent pas permettre aux spécialistes russes de visiter la centrale nucléaire de la République tchèque.

Il convient de noter que la centrale nucléaire de Dukovany exploite quatre unités de puissance, dont chacune abrite un réacteur VVER-440/213. La capacité électrique totale de l'installation est de 2020 MW. La centrale nucléaire de Dukovany appartient au groupe ČEZ et a déjà récupéré à deux reprises les investissements dans la construction et est considérée comme la plus sûre. Le groupe ČEZ lance maintenant un appel d'offres pour la construction de la cinquième unité de puissance, mais avec une plus grande capacité.

En 2016, la société d'énergie a remis au ministère tchèque de l'Environnement des documents de l'agence EIA, qui fait partie du gouvernement américain, avec une évaluation d'impact environnemental positive, nécessaire pour la construction de nouvelles unités électriques. Dans le même temps, un mouvement de protestation actif dans l'Autriche voisine s'oppose à ce projet.

Notez qu'il existe deux centrales nucléaires en République tchèque. En plus de celle mentionnée ci-dessus, la centrale nucléaire de Temelin fonctionne également avec deux unités de puissance, chacune avec un réacteur VVER-1000. Les Tchèques prévoient de commencer la construction d'une nouvelle centrale électrique à la centrale nucléaire de Dukovany en 2029-2030. La construction de l'installation devrait être réalisée en 2035-2036.

Ont déclaré leur volonté de participer à l'appel d'offres: la société américaine Westinghouse Electric Corporation, la société d'État russe Rosatom, la société d'État chinoise China General Nuclear Power Group, la société d'État française EDF, la Corée du Sud Hydro & Nuclear Power (KHNP) - une filiale de Korea Electric Power Corporation (KEPC), ainsi qu'une joint-venture franco-japonaise Mitsubishi Atmea.

Une des conditions de l'appel d'offres est l'expérience de l'exploitation ou de la construction de réacteurs à eau sous pression. De tous les candidats, seul Rosatom possède une telle expérience. Fin mars 2021, le chef du ministère tchèque de l'Intérieur, Jan Hamacek, a annoncé qu'un groupe de travail sous les auspices de son département créerait un questionnaire de vérification de la sécurité nationale. Ce questionnaire sera remis à tous les candidats pour qu'il le remplisse.
  • Photos utilisées: Petr Adamek / wikimedia.org
11 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. 123 Офлайн 123
    123 (123) Avril 1 2021 22: 15
    +5
    Eh bien, ils veulent expérimenter, c'est leur droit, mais nous devons comprendre que les produits des entreprises tchèques représentent une menace terrible pour nous et les chassent.
  2. Général Black Офлайн Général Black
    Général Black (Gennady) Avril 1 2021 22: 31
    +2
    Oui, que quiconque construise pour eux. Les Japonais se faufilent sous la porte, le Westinghouse américain avec ses tiges. Ce qui compte pour nous, c'est quoi? L'essentiel pour nous est que la brise souffle de l'est-nord-est, quand il y a confusion.
    1. shvn Офлайн shvn
      shvn (Vyacheslav) Avril 1 2021 23: 25
      0
      Mais la brise, comme les femmes, est variable, malheureusement.))
      1. Général Black Офлайн Général Black
        Général Black (Gennady) Avril 1 2021 23: 30
        0
        Désolé
      2. Ulysse Офлайн Ulysse
        Ulysse (Alexey) Avril 1 2021 23: 51
        +1
        Mais la brise, comme les femmes, est variable, malheureusement.))

        La mousson d'Asie de l'Est est assez constante. sourire
  3. GRF Офлайн GRF
    GRF Avril 2 2021 04: 39
    +3
    Oh, "libre", la concurrence du marché dans les affaires. Quel est le progrès de la démocratie sur le visage. Et s'est enfui loin du joug? D'abord, ils tirent la moustache, celle qui peut gratter, puis ils craignent pour leur sécurité nationale ...
    1. Dimy4 Офлайн Dimy4
      Dimy4 (Dmitry) Avril 2 2021 07: 02
      +1
      Le joug Amer est démocratique, ils peuvent se permettre d'exécuter les ordres du propriétaire.
  4. oracul Офлайн oracul
    oracul (leonid) Avril 2 2021 07: 16
    +2
    La glorieuse histoire des Tchèques s'est terminée avec Jan Zizka et Jan Hus. Qu'il soit préférable de brasser de la bière, de manger des saucisses et de se rappeler comment ils ont poignardé la Russie dans le dos, ce qui les a libérés de la captivité en 1918, comment ils ont remis les Sudètes aux Allemands, puis ont travaillé pour eux, comment ils ont été libérés par les Vlasovites. , comment ils ont été emprisonnés en 1968.
  5. Alexander Betonkin Офлайн Alexander Betonkin
    Alexander Betonkin Avril 2 2021 08: 38
    0
    Pourquoi en inviter d'autres si la coopération avec la Russie (URSS) était plus que bonne.

    Dans la période de 1985 à 1987, l'URSS a mis en service 4 unités de puissance de la station. En 2005, la modernisation de l'unité de puissance n ° 3 a été réalisée, à la suite de laquelle la capacité électrique de l'unité de puissance a été portée à 456 MW. En 2007, une opération similaire d'augmentation de capacité a été réalisée sur les unités de puissance n ° 1 et 4. En 2009, la capacité électrique de l'unité de puissance n ° 3 a de nouveau été portée à 500 MW.

    Encore une fois la politique? Eh bien, ils finiront mal.
  6. Bulanov Офлайн Bulanov
    Bulanov (Vladimir) Avril 2 2021 10: 23
    +1
    Laissons les Américains construire. et en même temps, qu'ils n'oublient pas le stockage nucléaire pour travailler près de Prague! L'Amérique ne reprend pas le combustible nucléaire usé!
  7. Kriten Офлайн Kriten
    Kriten (Vladimir) Avril 2 2021 13: 01
    +1
    Ces problèmes doivent être résolus non pas avec la République tchèque, qui n'a rien, mais avec les propriétaires de son économie: l'Allemagne et l'Autriche. S'ils sont contre - alors il n'y a rien pour faire basculer le bateau.