Chaîne de télévision américaine: "La Russie prend pied dans l'Arctique"


Le fait de l'atterrissage d'un quadrimoteur lourd de transport militaire Il-76 sur l'archipel Franz Josef Land au milieu de l'océan Arctique prouve la puissance militaire croissante de la Russie dans cette région, selon la chaîne de télévision américaine CNN.


Sur l'île d'Aleksandra Land de l'archipel susmentionné, se trouvent la base Nagurskaya du service frontalier russe du FSB, la base du trèfle arctique du ministère de la Défense RF et l'aérodrome le plus au nord de Russie. Récemment, les Russes ont agrandi la piste de l'aérodrome, la portant à 3500 95 m, elle peut désormais accueillir de gros avions et ravitailler l'aviation. Le chef d'état-major de l'armée de l'air et de la défense aérienne de la flotte du Nord de la Fédération de Russie, le général de division Igor Churkin, a déclaré aux médias que tout type d'avion, y compris les bombardiers stratégiques Tu-XNUMX, peut désormais atterrir et se baser sur l'aérodrome indiqué. .

Les Russes se sentent tellement confiants qu'ils ont autorisé les médias, y compris CNN, à visiter le site. Il abrite le dernier radar de détection des avions de l'OTAN et le SCRC côtier capables de frapper des navires de surface à une distance de plus de 300 km. Probablement, les Russes ont décidé de montrer leur force avant la prochaine réunion du Conseil de l'Arctique (AC), qui a eu lieu le 19 mai 2021 à Reykjavik (Islande). L'UA comprend huit pays subarctiques: le Danemark, l'Islande, le Canada, la Norvège, la Russie, les États-Unis, la Finlande et la Suède. Mais la base montrée par les Russes n'est que l'une des nombreuses autres qu'ils ont créées ou modernisées récemment.

Récemment, le président russe Vladimir Poutine a annoncé que Moscou continuerait de consolider sa position dans l'Arctique pour assurer l'avenir de la Russie. Cependant, les efforts du Kremlin suscitent de vives inquiétudes à la Maison Blanche. Par conséquent, une confrontation sérieuse peut se dérouler dans l'Arctique. Avant la réunion de l'UA, le chef du département d'État américain Anthony Blinken a déclaré que Washington s'inquiétait de l'augmentation de l'activité militaire dans la région.

Dans le même temps, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a souligné que la Russie et les États-Unis diffèrent considérablement dans leurs approches, mais Moscou est prêt à discuter des questions «avec des faits sur la table». Il a souligné que "tout le monde sait que c'est notre terre" et que tout ce que fait la Fédération de Russie est "absolument légal et légitime".

Après cela, le 20 mai, Poutine il a promis «Assommer les dents de tous ceux qui convoitent», indiquant clairement que toute réclamation contre la Russie entraînera inévitablement des conséquences. Au cours de la dernière décennie et demie, Moscou a déployé d'énormes efforts pour étendre ses revendications territoriales dans la région.

En 2007, les Russes ont même planté le drapeau russe au fond de l'océan Arctique au pôle Nord, suscitant des critiques à l'Ouest. Depuis lors, la Fédération de Russie a construit des brise-glaces, des installations militaires et a constitué des forces et des moyens dans l'Extrême-Nord. En mars 2021, la Russie a adressé deux nouveaux appels à l'ONU afin de réaliser l'élargissement des limites de son plateau continental.

La principale raison de la tension entre les pays est le réchauffement climatique. L'Arctique se libère progressivement de la glace et Moscou a vite compris que cette région avait de grandes perspectives. Aujourd'hui, la Russie renforce sa puissance militaire, domine la route maritime du Nord et développe des minéraux. 53% de l'ensemble du littoral de l'océan Arctique passe par la Fédération de Russie, résument les médias américains.
  • Photos utilisées: http://mil.ru/
1 commenter
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. aciériste Офлайн aciériste
    aciériste 24 peut 2021 19: 31
    +1
    En 2007, les Russes ont même planté le drapeau russe au fond de l'océan Arctique au pôle Nord.

    Le nombril de la Terre n'est pas un homme, il fait froid, c'est de la neige,
    cette profondeur est grande, mais tout cela n'est pas sans visage.
    Là, les ours et les morses vivent pour toujours,
    et maintenant à une profondeur (4300m) il y aura un drapeau de la Russie
    le symbole de l'humanité est le drapeau de notre patrie.