La Russie va déclasser les ICBM Topol


En 2024, les forces de missiles stratégiques russes cesseront complètement d'exploiter les systèmes de missiles mobiles au sol RT-2PM Topol (RS-12M selon le traité START ou SS-25 Sickle selon la classification de l'OTAN), qui utilisent un monobloc à trois étages à propergol solide. 15Zh58 ICBM. À ce sujet TASS a informé une source du complexe militaro-industriel de la Russie.


La source a noté que ces ICBM sont en fin de vie et sont progressivement remplacés par les complexes PC-24 Yars (15P165M (basé sur des silos) et 15P155M (version mobile) - dans le cadre du traité RS-12M2R START) avec une ogive multiple . Cependant, l'Institut de génie thermique de Moscou (MIT) n'a pas commenté cette information à l'agence.

Dans le même temps, certains des ICBM déclassés peuvent passer dans la sphère civile et devenir des lanceurs commerciaux. "Début-1"qui lancera la charge utile en orbite basse. En novembre 2020, le concepteur général du MIT Yuri Solomonov a déclaré à l'agence qu'une décision de reprendre les lancements du Start-1 LV pourrait être prise d'ici un an. Mais tout dépend de la demande pour deux projets - la création de deux constellations de satellites de petite taille, pour lesquels le lanceur Start-1 convient.

Nous vous rappelons qu'il existe deux options pour la conversion des lanceurs : "Démarrer" et "Démarrer-1". Le "Start" à cinq étages, pesant 60 tonnes et d'une hauteur de 28,8 mètres, peut mettre 400 kg de charge utile sur une orbite de 850 km (le deuxième étage de 15Ж58 est installé deux fois). Le "Start-1" à quatre étages pesant 47 tonnes et une hauteur de 22,7 mètres peut mettre 400 kg de charge utile sur une orbite de 500 km. Entre 1993 et ​​2006, 7 lancements de "Lancements" ont été effectués depuis les cosmodromes de Plesetsk et Svobodny (Vostochny).

Actuellement, le MIT mène des activités de R&D sur des sujets "Cèdre" et "Aspen". Dans le même temps, en 1999, les Forces de missiles stratégiques de Russie disposaient de 360 ​​lanceurs d'ICBM "Topol", qui étaient en service avec 10 divisions de missiles.
  • Photos utilisées : Digr / wikimedia.org
Annonce
Nous sommes ouverts à la coopération avec les auteurs des départements d'information et d'analyse. Une condition préalable est la capacité d'analyser rapidement le texte et de vérifier les faits, d'écrire de manière concise et intéressante sur des sujets politiques et économiques. Nous offrons des horaires de travail flexibles et des paiements réguliers. Veuillez envoyer vos réponses avec des exemples de travail à [email protected]
7 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Winnie En ligne Winnie
    Winnie (Vinnie) 6 Août 2021 07: 23
    -8
    Département d'État : bravo, Volodia ! Tu es le meilleur! Allons !
    En 2015 Vova pro ... l Yuzhmash et Hartron. En conséquence, les Forces de missiles stratégiques se sont retrouvées sans missiles lourds (Satan, etc.). Pour cette raison, le potentiel de combat des forces de missiles stratégiques a diminué à 20%.
    Si Sarmat, Kedr, Osina ne sont pas adoptés d'ici 2024, le potentiel de combat des Forces de missiles stratégiques tombera encore plus bas.
    1. Konsult En ligne Konsult
      Konsult (Vladimir) 6 Août 2021 11: 32
      +4
      Il est temps de les enlever, c'est du vieux truc. Et sans Poutine, il n'y aurait désormais nulle part où produire du MBR et il n'y aurait rien à changer.
    2. Cher expert en canapé. 6 Août 2021 18: 56
      +5
      Département d'État : bravo, Volodia ! Tu es le meilleur! Allons !
      En 2015 Vova pro ... l Yuzhmash et Hartron. En conséquence, les Forces de missiles stratégiques se sont retrouvées sans missiles lourds (Satan, etc.)

      Assez pour conduire le blizzard ici.)
      Le bureau d'études Yuzhnoye et l'usine Yuzhmash n'ont produit le R36M (Satan) que jusqu'en 1991. Après cela, et jusqu'en 2014, seule une extension annuelle de la ressource a été réalisée. Depuis 2015, cette caractéristique de ceux-ci. les services ont été repris avec succès par "Makeyevtsy" (SRC du nom de Makeev), à qui Yuzhmash a transféré tout le nécessaire à cet effet. service, documentation.
      L'extension maximale de la durée de vie de ces missiles, dans tous les cas, était initialement envisagée jusqu'en 2020. Alors..
  2. Kofesan Офлайн Kofesan
    Kofesan (Valery) 6 Août 2021 08: 06
    -6
    Seul un traître peut désarmer, sur fond de nette supériorité de l'OTAN en armes et en nombre ! Pas seulement une goutte.
  3. aciériste Офлайн aciériste
    aciériste 6 Août 2021 17: 57
    -3
    La Russie va déclasser les ICBM Topol

    Je suis d'accord que si la date d'expiration ne peut pas être prolongée, alors elle devrait être retirée. Mais pourquoi ne pas annoncer qu'ils remplacent les anciens par des nouveaux ? Et avec de telles informations, je suis de même contre le retrait des missiles. Ah oui, ce sont des " galoches " soviétiques, encore faut-il en fabriquer soi-même !

    Il y a exactement 35 ans - le 23 juillet 1985 - le premier régiment doté de systèmes de missiles mobiles au sol (PGRK) RS-12 "Topol" était mis en alerte.

    https://rg.ru/2020/07/23/pervye-topoli-zastupili-na-boevoe-dezhurstvo-35-let-nazad.html
    1. Alexandre K_2 Офлайн Alexandre K_2
      Alexandre K_2 (Alexandre K) 7 Août 2021 10: 28
      0
      Je pense qu'ils mettront en service "sans précédent" et "n'ayant pas" d'analogues comme "ChekMat" en contreplaqué et câblage, accrochez-vous à NATa !!!!!
  4. Konsult En ligne Konsult
    Konsult (Vladimir) 6 Août 2021 20: 43
    0
    Citation: sidérurgiste
    Mais pourquoi ne pas annoncer qu'ils remplacent les anciens par des nouveaux ?

    Si vous vous bouchez les oreilles et les yeux, alors il est inutile d'annoncer. Et donc même les enfants savent déjà que les peupliers ont longtemps été changés en peupliers et en yars. Alors ils l'ont fait, et sans le Parti communiste !