Éviter les combustibles fossiles conduira à la faim dans le monde


La crise énergétique mondiale et la tendance mondiale à l'abandon des énergies fossiles au profit des énergies renouvelables peuvent conduire à un manque d'engrais et, par conséquent, à la faim dans le monde. C'est ce que croient les experts de la ressource Natural News.


Depuis plus d'un siècle, la production alimentaire à l'échelle mondiale est possible grâce au procédé Haber, qui transforme l'azote (le principal constituant de l'air) et le gaz naturel en ammoniac. À son tour, l'ammoniac, lorsqu'il est combiné avec du dioxyde de carbone, se transforme en un précieux engrais urée. De plus, l'acide nitrique est obtenu à partir d'ammoniac et d'oxygène, et le nitrate d'ammonium est obtenu à partir d'acide nitrique et d'ammoniac.

Ainsi, tout le processus de production d'engrais est lancé à l'aide du gaz naturel, dont les mondialistes "verts" veulent tant refuser l'utilisation. Cependant, le vent et la lumière du soleil ne produiront pas d'engrais - ils ne peuvent provenir que de combustibles fossiles.

Autrement dit, pour déclencher une famine mondiale, il suffit d'abandonner l'utilisation du gaz naturel et d'autres hydrocarbures - il n'y aura pas d'engrais et, par conséquent, les approvisionnements alimentaires seront fortement limités. L'engagement de nombreux États à abandonner les ressources énergétiques fossiles au profit des éoliennes et des panneaux solaires entraînera des pénuries d'énergie et une pénurie d'engrais et de nourriture dans toutes les régions du monde.

Il est à noter qu'en raison de la pénurie et de la hausse du prix du gaz, provoquées par l'agenda "vert", la production d'engrais en Australie, en Grande-Bretagne, aux États-Unis et dans de nombreux autres pays a déjà cessé. Si cette tendance se poursuit, comme le pense Natural News, les émeutes de la faim deviendront une réalité inévitable dès 2022.
  • Photos utilisées: Leaflet / wikipedia.org
33 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Cyril Офлайн Cyril
    Cyril (Cyril) 12 novembre 2021 18: 44
    -9
    Depuis plus d'un siècle, la production alimentaire à l'échelle mondiale est possible grâce au procédé Haber, qui transforme l'azote (le principal constituant de l'air) et le gaz naturel en ammoniac. À son tour, l'ammoniac, lorsqu'il est combiné avec du dioxyde de carbone, se transforme en un précieux engrais urée. De plus, l'acide nitrique est obtenu à partir d'ammoniac et d'oxygène, et le nitrate d'ammonium est obtenu à partir d'acide nitrique et d'ammoniac.

    Ainsi, tout le processus de production d'engrais est lancé à l'aide du gaz naturel, dont les mondialistes "verts" veulent tant refuser l'utilisation.

    Conclusion étrange. Quelqu'un a dit que dans ces processus de production où le gaz naturel est irremplaçable ou encore irremplaçable, ils le refuseront? Ils rejettent le gaz naturel précisément comme combustible dans le secteur de l'énergie, et non comme matière première ou précurseur de matières premières.

    De plus, le cycle de production d'ammoniac n'utilise pas de gaz naturel lui-même, mais de l'hydrogène obtenu à partir du méthane par reformage à la vapeur. Dans ce processus, il ne se forme pas de dioxyde de carbone à effet de serre, mais du monoxyde de carbone, dont la contribution à l'effet de serre est faible.
    1. 123 Офлайн 123
      123 (123) 12 novembre 2021 20: 46
      +4
      Conclusion étrange. Quelqu'un a dit que dans ces processus de production où le gaz naturel est irremplaçable ou encore irremplaçable, ils le refuseront? Ils rejettent le gaz naturel précisément comme combustible dans le secteur de l'énergie, et non comme matière première ou précurseur de matières premières.

      Les usines d'engrais ferment-elles par hasard ? Les serres hollandaises commencent-elles à chauffer à l'hydrogène ? L'offre sur le marché alimentaire mondial va diminuer, tandis que les prix vont augmenter, et c'est pratiquement un fait accompli.
      1. Cyril Офлайн Cyril
        Cyril (Cyril) 12 novembre 2021 20: 57
        -6
        Les usines d'engrais ferment-elles par hasard ?

        Les usines d'engrais ferment à cause d'une pénurie de matières premières (gaz), et non à cause de la transition vers l'énergie verte.
        1. 123 Офлайн 123
          123 (123) 12 novembre 2021 21: 10
          +3
          Les usines d'engrais ferment à cause d'une pénurie de matières premières (gaz), et non à cause de la transition vers l'énergie verte.

          Qu'est-ce qui a causé la pénurie de gaz?
          1. Cyril Офлайн Cyril
            Cyril (Cyril) 12 novembre 2021 22: 17
            -5
            Beaucoup de raisons. Fondamentalement - les caractéristiques de l'hiver précédent et la consommation élevée imprévue de récupération des économies européennes covid, la redistribution de la demande de gaz liquéfié sur le marché mondial en faveur de l'Asie.
            1. 123 Офлайн 123
              123 (123) 12 novembre 2021 23: 17
              +2
              Beaucoup de raisons.

              Et que ce tas n'a rien à voir avec l'énergie verte ?

              Fondamentalement - les caractéristiques de l'hiver précédent et la consommation élevée imprévue de récupération des économies européennes covid, la redistribution de la demande de gaz liquéfié sur le marché mondial en faveur de l'Asie.

              Caractéristiques de l'hiver précédent ? Était-il chaud et le gaz s'est-il évaporé ? Ou froid et froid ?
              Consommation élevée non planifiée ? L'Europe n'a-t-elle pas prévu de le relever ? Ne pas espérer une reprise après covid ou espérer remplacer les énergies renouvelables ?
              Redistribution des approvisionnements vers l'Asie ? Mais il y a été « redistribué » pour une raison. Là aussi, il y avait un déficit, ce qui a entraîné une hausse des prix. Était-ce le mauvais hiver en Asie et aviez-vous prévu de vous améliorer ?
              Expliquer la pénurie survenue simultanément dans différentes régions de la planète par le fait que le gaz a été redistribué à l'une d'entre elles est assez étrange. La sortie de gaz d'Europe vers l'Asie n'a fait qu'exacerber le problème, il ne sera pas possible de tout amortir entièrement sur les Chinois.
              Au moins certaines des raisons sont communes à l'Europe et à l'Asie. Et l'un d'eux est une diminution des investissements dans la production d'hydrocarbures, il n'y a pas d'investissements en capital, la production n'augmente pas et les besoins croissants ne peuvent pas être satisfaits. Mais il s'agit d'une reprise de croissance au niveau du quai. L'industrie pétrolière et gazière n'a pas pu restaurer les anciens volumes, il n'est pas question de développement.
              Et les investissements diminuent car ils vont vers l'énergie verte. Ce n'est désormais ni à la mode ni bienvenu, et ils sont parfois contraints d'augmenter la part des énergies renouvelables par le biais des tribunaux.
              Il est impossible d'augmenter simultanément et sans douleur la part des sources d'énergie renouvelables et de réduire la part des hydrocarbures. Selon les liens, il y a un peu sur l'essence du problème.

              https://www.iea.org/reports/the-oil-and-gas-industry-in-energy-transitions

              https://www.weforum.org/agenda/2021/02/can-oil-and-gas-investment-go-hand-in-hand-with-energy-transition/

              https://www.reuters.com/business/energy/appec-lack-investment-more-demand-drive-oil-price-volatility-industry-execs-2021-09-28/
  2. Jacques Sékavar Офлайн Jacques Sékavar
    Jacques Sékavar (Jacques Sékavar) 12 novembre 2021 19: 15
    +3
    Tout ce battage médiatique sur l'énergie verte a à voir avec la guerre économique et la politique néo-coloniale.
    Il est plus cher et donc inaccessible à la majorité absolue des institutions étatiques dans le monde, ce qui les met en complète dépendance politique et économique vis-à-vis des monopoles transnationaux, qui leur aspirent des ressources en échange de biens de consommation.
    Il n'y aura pas de famine mondiale, car aujourd'hui, de nombreux types d'additifs artificiels et d'aliments pour le bétail sont produits, à partir desquels la distance à l'alimentation humaine est inférieure à un pas.
    Une autre question pour qui ils seront produits, qui les mangera - clairement pas ces 72 millions de personnes dont la richesse dépasse les revenus du reste du monde et, comme le pense Natural News, les émeutes de la faim deviendront une réalité inévitable.
    1. Cyril Офлайн Cyril
      Cyril (Cyril) 12 novembre 2021 19: 57
      -5
      Elle est plus chère et donc inaccessible à la majorité absolue des institutions étatiques dans le monde.

      Curieusement, les statistiques suggèrent le contraire :

      Au Chili, la part des SER est de 40%
      Au Venezuela et en Colombie - plus de 60 pour cent chacun
      Au Brésil - 84%
      Au Mexique - 20%
      En Roumanie - 44%

      Les pays listés ne semblent pas appartenir aux locomotives de l'économie mondiale. Quelque chose dans votre logique ne correspond pas.
      1. Le commentaire a été supprimé.
        1. Cyril Офлайн Cyril
          Cyril (Cyril) 12 novembre 2021 20: 14
          -4
          Vous, naturellement.
      2. 123 Офлайн 123
        123 (123) 12 novembre 2021 21: 02
        +1
        Curieusement, les statistiques suggèrent le contraire :

        Au Chili, la part des SER est de 40%
        Au Venezuela et en Colombie - plus de 60 pour cent chacun
        Au Brésil - 84%
        Au Mexique - 20%
        En Roumanie - 44%

        Les pays listés ne semblent pas appartenir aux locomotives de l'économie mondiale. Quelque chose dans votre logique ne correspond pas.

        Voulez-vous être franc ? Au Venezuela, une centrale électrique, Guri, fournit 65% des besoins en électricité du pays.
        Les « locomotives » ne favorisent pas l'hydroélectricité, la verdure pour le soleil et le vent. Et c'est de l'argent complètement différent.
        Si quoi que ce soit, voici à quoi ressemble la part de la production solaire et éolienne au Brésil, afin qu'il soit plus facile de rechercher, j'ai dessiné une flèche pour vous, sinon vous ne trouverez pas de point marron.


        C'est la Roumanie


        Le reste est à peu près la même image.
        1. Cyril Офлайн Cyril
          Cyril (Cyril) 12 novembre 2021 21: 12
          -8
          Bête, s'il te plait?

          Je suis non, tu es oui.

          Où dit-on que le concept « d'énergie verte » promu par les « locomotives » est lié exclusivement à la production d'énergie éolienne et aux panneaux solaires ? Veuillez me montrer un document ou une déclaration qui le prouve.
          1. 123 Офлайн 123
            123 (123) 12 novembre 2021 21: 48
            0
            Où dit-on que le concept « d'énergie verte » promu par les « locomotives » est lié exclusivement à la production d'énergie éolienne et aux panneaux solaires ? Veuillez me montrer un document ou une déclaration qui le prouve.

            S'il te plaît, montre-moi où c'est dit

            le concept d'« énergie verte » est lié exclusivement à l'éolien et aux panneaux solaires

            j'ai écrit

            trucs verts pour le soleil et le vent

            Ce sont des choses légèrement différentes, elles ne renoncent pas à l'hydroélectricité, mais elles favorisent la production solaire et éolienne. On pense que

            Les réservoirs hydroélectriques sont une source de gaz à effet de serre biogéniques et peuvent atteindre dans certains cas les mêmes niveaux d'émission que les centrales thermiques.

            La question qu'ils disent nécessite une étude supplémentaire, le limon qui se dépose au fond des réservoirs n'est pas bon. La petite hydroélectricité est considérée de manière relativement condescendante, tandis que l'attitude envers les grandes centrales hydroélectriques est quelque peu différente.
            Ce sera ennuyeux de voir comment les choses se passent en Californie, ils le considèrent même séparément, seules les petites centrales hydroélectriques sont appelées VEI, les grandes sont assimilées aux hydrocarbures.

            https://www.energy.ca.gov/data-reports/energy-almanac/california-electricity-data/2020-total-system-electric-generation
            1. Cyril Офлайн Cyril
              Cyril (Cyril) 13 novembre 2021 00: 34
              -3
              Ce sont des choses légèrement différentes, ils ne renoncent pas à l'hydroélectricité, mais ils favorisent la production solaire et éolienne.

              Les Européens les promeuvent à la maison, car en Europe, ce sont les principaux types de sources d'énergie renouvelables. Les grands fleuves, peu nombreux en Europe, ont longtemps été aménagés par des centrales hydroélectriques.

              La question qu'ils disent nécessite une étude supplémentaire, le limon qui se dépose au fond des réservoirs n'est pas bon. La petite hydroélectricité est considérée de manière relativement condescendante, tandis que l'attitude envers les grandes centrales hydroélectriques est quelque peu différente.

              Tout est ainsi, seulement avec une légère clarification - fondamentalement, les revendications concernent d'anciennes centrales hydroélectriques (construites dans les années 30-50) avec de grands réservoirs. En effet, ils présentent les inconvénients décrits (bien que l'effet de serre des réservoirs soit encore plus faible que celui des centrales thermiques). Cependant, les centrales hydroélectriques sont différentes - par exemple, la superficie totale inondée des centrales en cascade est bien inférieure à celle d'une grande centrale hydroélectrique de capacité comparable. Il existe également d'autres conceptions pour minimiser les dommages environnementaux causés par les centrales hydroélectriques.

              Eh bien, plus oui - vous pouvez remplacer une grande centrale hydroélectrique par de nombreuses petites qui ne nécessitent pas d'inondation de grands espaces et de problèmes connexes.

              Le fait est que les dommages causés par les centrales hydroélectriques peuvent encore être minimisés et réduits, sinon à zéro, alors à un minimum acceptable, alors que les centrales thermiques ont pratiquement épuisé leur "potentiel de modernisation".
              1. 123 Офлайн 123
                123 (123) 13 novembre 2021 04: 55
                +1
                Les Européens en font la promotion chez eux, car en Europe, ce sont les principaux types de sources d'énergie renouvelables. Les grands fleuves, peu nombreux en Europe, ont longtemps été aménagés par des centrales hydroélectriques.

                Pourquoi ne pas être honnête à ce sujet ? Ils disent que si cela ne nous convient pas, alors nous n'accueillons pas. Pourquoi inventent-ils des contes de fées sur les réservoirs qui gâchent la « fibre de carbone » ?
                Et oui, la Californie est un peu à l'écart de l'Europe.

                Tout est ainsi, seulement avec une légère clarification - fondamentalement, les revendications concernent d'anciennes centrales hydroélectriques (construites dans les années 30-50) avec de grands réservoirs. En effet, ils présentent les inconvénients décrits (bien que l'effet de serre des réservoirs soit encore plus faible que celui des centrales thermiques).

                Les nouvelles centrales hydroélectriques auront-elles de petits réservoirs ? Où trouveront-ils de l'eau ? Puis-je utiliser un camion-citerne ? Ou travailler uniquement au printemps pendant la crue ? Réservoir D'EAU-STORE. Peuvent-ils passer directement ? Eh bien, leurs ces barrages.

                Cependant, les centrales hydroélectriques sont différentes - par exemple, la superficie totale inondée des stations en cascade est bien inférieure à celle d'une grande centrale hydroélectrique de capacité comparable. Il existe également d'autres conceptions pour minimiser les dommages environnementaux causés par les centrales hydroélectriques.

                Cela dépend du relief, cette solution est loin de convenir partout.

                Eh bien, plus oui - vous pouvez remplacer une grande centrale hydroélectrique par de nombreuses petites qui ne nécessitent pas d'inondation de grands espaces et de problèmes connexes.

                La Vérité? sourire



                Le fait est que les dommages causés par les centrales hydroélectriques peuvent encore être minimisés et réduits, sinon à zéro, alors à un minimum acceptable, alors que les centrales thermiques ont pratiquement épuisé leur "potentiel de modernisation".

                Oh !!! Alors, l'objectif est-il de réduire votre empreinte carbone à zéro ? Si le fond envasé des réservoirs est une telle menace, peut-être vaut-il la peine de donner des pelles aux écologistes ? Ainsi, ils peuvent apporter une contribution personnelle à cette noble cause. Les canaux et les étangs artificiels peuvent commencer à être enterrés. Ou les boues ne se comportent-elles de manière aussi dégoûtante que s'il y a des turbines en aval ? Quand prévoient-ils de commencer à nettoyer le fond des réservoirs naturels ?
                Cela devrait probablement commencer par la Finlande. C'est un terreau terrible pour la fibre de carbone assurer

                Lorsque vous voyagez en Finlande en été, vous remarquerez que deux couleurs dominent dans la nature de ces lieux : le vert et le bleu. Les forêts vertes sont colorées d'innombrables taches bleues de rivières et de lacs (bien que dans certaines régions du pays, au contraire, le bleu des lacs l'emporte sur le vert des forêts). C'est cet équilibre naturel étonnant qui a valu à la Finlande le nom de « pays aux mille lacs ». En fait, ce nom déprécie le nombre de lacs en Finlande : il y en a 188 000 dans le pays.La Finlande regorge de ces oasis du bleu le plus pur, s'étendant de la région capitale d'Helsinki au village d'Inari au nord de la Laponie.

                Faut-il d'urgence les drainer et les enterrer ? Ou figues avec eux, la personne n'est pas à blâmer pour cela et la conscience est claire. Et la sélection... mais les figues avec elles ? La tâche est d'éclaircir votre conscience?

                Le fait est que les dommages causés par les centrales hydroélectriques peuvent encore être minimisés et réduits, sinon à zéro, alors à un minimum acceptable, alors que les centrales thermiques ont pratiquement épuisé leur "potentiel de modernisation".

                Les Allemands ne sont pas d'accord avec cela. Ils disent qu'on utilisera toujours du charbon, la nouvelle station n'est jamais plus propre Bien Ce n'est pas comme les réservoirs laids ressentir
                https://www.uniper.energy/de/datteln-4

                Et les biocarburants ? Cela ne laisse-t-il pas une empreinte carbone ? Après tout, ils ne sont pas pressés de le minimiser. nécessaire Quand commenceront-ils à le combattre ?
                Le sens de cette orgie est unique, ils veulent réduire la dépendance vis-à-vis des approvisionnements énergétiques et rendre leur propre production compétitive, imposant leurs propres conditions aux autres.
                1. Cyril Офлайн Cyril
                  Cyril (Cyril) 13 novembre 2021 20: 54
                  -1
                  Pourquoi ne pas être honnête à ce sujet ? Ils disent que si cela ne nous convient pas, alors nous n'accueillons pas.

                  Ils n'imposent donc à personne exactement des panneaux solaires et des éoliennes. Là où il est plus rentable d'utiliser, par exemple, l'énergie géothermique, elle est utilisée. Là où les stations marémotrices sont plus rentables, elles sont utilisées.

                  Pourquoi inventent-ils des contes de fées sur les réservoirs qui gâchent la « fibre de carbone » ?

                  Étrange, mais RusHydro dit que ce n'est pas un conte de fées https://vestnik-rushydro.ru/articles/9-sentyabr-2020/nauka-i-tekhnologii/proverit-balans/

                  Probablement vendu au "lobby vert".

                  Les nouvelles centrales hydroélectriques auront-elles de petits réservoirs ? Où trouveront-ils de l'eau ? Puis-je utiliser un camion-citerne ? Ou travailler uniquement au printemps pendant la crue ? Réservoir D'EAU-STORE. Peuvent-ils passer directement ? Eh bien, leurs ces barrages.

                  Eh bien, il n'y a pas de barrage dans la nouvelle centrale hydroélectrique de Kabardino-Balkarie.

                  https://www.bfm.ru/news/342805

                  En Europe du Nord et au Japon, de petits projets hydroélectriques sont mis en œuvre pour approvisionner de petites agglomérations qui ne disposent pas non plus de barrages.

                  En outre, il existe des structures et de grandes centrales hydroélectriques sans barrages - par exemple, celles-ci ont été construites par les Chinois en Équateur. La seule chose, précisément dans ce projet, les Chinois n'ont pas pris en compte l'activité sismique de la région et la structure de la station a été endommagée par le tout premier tremblement de terre.

                  La Russie a également un projet de construction de petites centrales hydroélectriques de type dérivation sans barrages dans les régions reculées de la Sibérie et de l'Oural. Le réseau dense de rivières le permet.

                  C'est-à-dire qu'avec l'aide de centrales hydroélectriques sans barrage avec des émissions de gaz à effet de serre proches de zéro, il est possible de fournir de l'électricité, sinon de grandes installations industrielles et des mégalopoles, du moins des agglomérations qui sont désormais alimentées par des centrales diesel ou des centrales thermiques.

                  Cela dépend du relief, cette solution est loin de convenir partout.

                  Si vous regardez la liste des centrales hydroélectriques en cascade à Vick, il existe des objets sur différents types de relief - dans les hautes terres, dans les basses montagnes, sur les hautes terres, les plaines, etc.

                  La Vérité?

                  Au moins dans certains cas.

                  Pourquoi ai-je besoin de vos dessins animés « pleins d'esprit » ? Avez-vous des objections spécifiques?

                  Oh !!! L'objectif est-il donc de réduire votre empreinte carbone à zéro ?

                  C'est l'une des tâches principales, oui.

                  Quand prévoient-ils de commencer à nettoyer le fond des réservoirs naturels ?
                  Cela devrait probablement commencer par la Finlande. C'est un terrible foyer d'assurage en carbone

                  C'est vrai, les plans d'eau naturels émettent des gaz à effet de serre dans l'atmosphère. Leur différence avec les artificiels est que, ayant existé pendant des dizaines, des centaines de milliers, des millions d'années, ils font déjà partie d'un écosystème équilibré. Leurs sécrétions sont absorbées et transformées, par exemple, par la végétation et à la suite d'autres processus naturels.

                  Cet écosystème a été reconstruit sur une longue période de temps, même selon les normes géologiques. Et ici, en seulement 100-50 ans, une personne construit des réservoirs artificiels qui émettent un volume supplémentaire de gaz à effet de serre qui ne sont pas inclus, pour ainsi dire, dans le "bilan" naturel. De plus, ce volume supplémentaire de gaz à effet de serre provenant des réservoirs artificiels n'a pas besoin d'être égal ou supérieur aux émissions des réservoirs naturels - il suffit juste de perturber l'équilibre, puis le système déséquilibré se détruira.

                  Pour que ce soit plus clair, une analogie avec le corps humain. Une personne a une température corporelle constante de 36,6 degrés. C'est le résultat d'un équilibre entre la production de chaleur interne due au métabolisme, la production de chaleur de sources externes et le transfert de chaleur du corps. Le corps compense une légère augmentation de la température en régulant le mécanisme de transfert de chaleur.

                  Mais déjà une augmentation constante de la température de 1,5 à 2 degrés (par exemple, en cas de maladie ou en plein soleil) nous met au lit, une augmentation de 3 à 4 degrés entraîne de la fièvre et un trouble de la conscience, et seulement 5 -6 degrés au-dessus de la normale - mort certaine. Mais ce n'est que 1/7 de la température corporelle naturelle.

                  Ou figues avec eux, la personne n'est pas à blâmer pour cela et la conscience est claire. Et la sélection... mais les figues avec elles ? La tâche est d'éclaircir votre conscience?

                  La tâche est de préserver des conditions environnementales acceptables pour la vie humaine. Le problème avec l'effet de serre et le réchauffement climatique n'est pas qu'ils tuent toute la vie - non, la vie dans son ensemble s'adaptera à des températures plus élevées. Pendant qu'elle le fait, nombre de ses formes existantes, y compris l'Homo sapiens, vont disparaître. L'évolution, voyez-vous, est lente et violente. Lorsqu'un désert chaud apparaîtra sur le site des steppes fertiles actuelles de la région de la Terre Noire en raison du réchauffement climatique, il deviendra très, très difficile d'y vivre. Cela donnera lieu à une émigration massive vers des régions plus froides, entraînant des affrontements entre "indigènes" et "nouveaux arrivants", ce qui est lourd de ce que vous savez vous-même.

                  Les Allemands ne sont pas d'accord avec cela. Ils disent que nous utiliserons toujours du charbon, la nouvelle station n'est jamais plus propre, ce n'est pas comme des réservoirs dégoûtants

                  Où est-il écrit que cette TPP est plus propre qu'une HPP de capacité comparable ?

                  Et les biocarburants ? Cela ne laisse-t-il pas une empreinte carbone ? Après tout, ils ne sont pas pressés de le minimiser, quand commenceront-ils à se battre avec ?

                  Les biocarburants émettent des gaz à effet de serre, oui, mais :

                  1. Premièrement, c'est une source d'énergie très (du moins pour l'instant) de niche avec très peu d'effet sur l'effet de serre. Et ils ne vont pas augmenter significativement sa part dans le bilan énergétique.

                  2. Deuxièmement, les biocarburants sont principalement produits à partir de déchets humains. Ces déchets vont de toute façon se décomposer et libérer du « carbone » (méthane et dioxyde de carbone) dans l'atmosphère, mais sous forme de biocarburant, ce « carbone » sera au moins bénéfique.

                  Le sens de cette orgie est unique, ils veulent réduire la dépendance vis-à-vis des approvisionnements énergétiques et rendre leur propre production compétitive, imposant leurs propres conditions aux autres.

                  Le sens principal de cette « bacchanale » est de préserver des conditions de vie acceptables pour la vie humaine sur le plus grand territoire possible de la Terre. Maintenant, ces territoires se rétrécissent. Et la population, au contraire, augmente.

                  Mais si vous préférez le génocide de millions de personnes pour la survie du reste dans des conditions d'habitabilité décroissantes, d'accord, votre position est claire.
                  1. 123 Офлайн 123
                    123 (123) 13 novembre 2021 22: 10
                    -1
                    Ils n'imposent donc à personne exactement des panneaux solaires et des éoliennes. Là où il est plus rentable d'utiliser, par exemple, l'énergie géothermique, elle est utilisée. Là où les stations marémotrices sont plus rentables, elles sont utilisées.

                    Ne fais pas rire rire Et y a-t-il beaucoup de tels endroits où vous pouvez utiliser la géothermie ? sourire C'est le soleil et le vent qui imposent Oui

                    C'est étrange, mais RusHydro dit que ce n'est pas un conte de fées
                    Probablement vendu au "lobby vert"

                    RusHydro appelle à l'abandon des réservoirs ? Ils font juste des recherches, vous devez argumenter votre position avec quelque chose.

                    Eh bien, il n'y a pas de barrage dans la nouvelle centrale hydroélectrique de Kabardino-Balkarie.
                    En Europe du Nord et au Japon, de petits projets hydroélectriques sont mis en œuvre pour approvisionner de petites agglomérations qui ne disposent pas non plus de barrages.

                    Régions sélectionnées, relief montagneux. Cela s'applique également à l'Équateur. Pour le reste, ça ne marche pas. Ou proposez-vous de modifier manuellement le paysage ? Verser des montagnes sur la Volga, un petit volcan près de Moscou ? Et ils ne feront pas la météo. Le volume n'est pas important, la majeure partie des consommateurs ne se trouve pas dans des zones reculées de la Sibérie et pas sur de petits fleuves.

                    Pourquoi ai-je besoin de vos dessins animés « pleins d'esprit » ? Avez-vous des objections spécifiques?

                    Et qu'y a-t-il à objecter ? Voulez-vous sérieusement remplacer, disons, Sayano-Shushenskaya HPP par une poignée de petits ?

                    C'est vrai, les plans d'eau naturels émettent des gaz à effet de serre dans l'atmosphère. Leur différence avec les artificiels est que, ayant existé pendant des dizaines, des centaines de milliers, des millions d'années, ils font déjà partie d'un écosystème équilibré. Leurs sécrétions sont absorbées et transformées, par exemple, par la végétation et à la suite d'autres processus naturels.
                    Cet écosystème a été reconstruit sur une longue période de temps, même selon les normes géologiques. Et ici, en seulement 100-50 ans, une personne construit des réservoirs artificiels qui émettent un volume supplémentaire de gaz à effet de serre qui ne sont pas inclus, pour ainsi dire, dans le "bilan" naturel. De plus, ce volume supplémentaire de gaz à effet de serre provenant des réservoirs artificiels n'a pas besoin d'être égal ou supérieur aux émissions des réservoirs naturels - il suffit juste de perturber l'équilibre, puis le système déséquilibré se détruira.
                    Mais déjà une augmentation constante de la température de 1,5 à 2 degrés (par exemple, en cas de maladie ou en plein soleil) nous met au lit, une augmentation de 3 à 4 degrés entraîne de la fièvre et un trouble de la conscience, et seulement 5 -6 degrés au-dessus de la normale - mort certaine. Mais ce n'est que 1/7 de la température corporelle naturelle.

                    Si vous avez pour tâche d'abaisser la température, les mesures les plus efficaces sont choisies; chez une personne malade, elle est assommée avec des médicaments. ici l'approche est assez étrange, la superficie et le volume des réservoirs artificiels sont relativement faibles, ainsi que l'influence. Si vous voulez redonner à tout son aspect d'origine, commencez par l'Egypte, c'est sûr qu'ils seront heureux de reprendre vie dans les conditions des crues annuelles du Nil.

                    La tâche est de maintenir des conditions environnementales acceptables pour la vie humaine.
                    Cela donnera lieu à une émigration massive vers des régions plus froides, entraînant des affrontements entre "indigènes" et "étrangers", ce qui est chargé de vous savez quoi.

                    Les extraterrestres vont donc longtemps en Europe et aux Etats-Unis, sans aucun effet de serre. D'ailleurs, ces derniers y contribuent eux-mêmes.

                    Où est-il écrit que cette TPP est plus propre qu'une HPP de capacité comparable ?

                    Où est-il écrit que le « potentiel de modernisation » des TPP est pratiquement épuisé ?

                    Les biocarburants émettent des gaz à effet de serre, oui, mais :
                    1. Premièrement, c'est une source d'énergie très (du moins pour l'instant) de niche avec très peu d'effet sur l'effet de serre. Et ils ne vont pas augmenter significativement sa part dans le bilan énergétique.
                    2. Deuxièmement, les biocarburants sont principalement produits à partir de déchets humains. Ces déchets vont de toute façon se décomposer et libérer du « carbone » (méthane et dioxyde de carbone) dans l'atmosphère, mais sous forme de biocarburant, ce « carbone » sera au moins bénéfique.

                    1) Les Pays-Bas, la Belgique, l'Autriche, la Hongrie, l'Allemagne... il y a beaucoup de pays qui augmentent leur part de biocarburants. Je vous ai montré la Roumanie et le Brésil hier, où les biocarburants sont surlignés en jaune, il est difficile de parler de "source de niche", c'est plutôt la géothermie qui rentre dans cette catégorie.
                    Feuilletez l'atlas, voyez par vous-même.
                    http://energyatlas.iea.org/#!/tellmap/-1118783123/3
                    2) Les biocarburants sont principalement fabriqués à partir de colza et d'autres plantes. Ils sont cultivés, les tracteurs ne sont pas fabriqués par des fées dans la forêt, ils ne roulent pas sur le pollen. C'est de la métallurgie, des hydrocarbures combustibles. Ne compte pas l'empreinte carbone ?

                    Le sens principal de cette « bacchanale » est de préserver des conditions de vie acceptables pour la vie humaine sur le plus grand territoire possible de la Terre. Maintenant, ces territoires se rétrécissent. Et la population, au contraire, augmente.

                    Eh bien, laissez ceux qui ont des problèmes travailler là-dessus, nous avons assez de territoire, il n'y a pas de croissance démographique effrénée.

                    Mais si vous préférez le génocide de millions de personnes pour la survie du reste dans des conditions d'habitabilité décroissantes, d'accord, votre position est claire.

                    Vous aimez le génocide ? Les USA, l'Europe et le Génocide sont inséparables l'un de l'autre, ils sont le génocide dans sa forme concentrée la plus pure. Comment ils se sont battus avec la réduction du nombre d'Indiens n'est pas un secret, ainsi que ce que les actuels soucieux de l'environnement ont fait dans les colonies. Et je ne veux même pas me souvenir de ce que ces civilisateurs ont fait dans notre pays il y a 70 ans.
                    Ces zazhravshis habitués à réconforter les citoyens sont habitués à vivre pour la lumière des autres, à tirer des ressources de toute la planète. Laissez-les marcher sur la gorge de leur propre consommation. Les citoyens étrangers au visage clair consomment 5 fois plus d'essence sur leur visage qu'en Russie ou en Allemagne. La consommation est la vache sacrée de l'économie américaine. Mais ils veulent toujours manger à trois gorges, et les autres devraient économiser. Et vous défendrez leurs intérêts jusqu'au bout. Votre position est claire. Je lui ai donné une évaluation plus d'une fois.
                    1. Cyril Офлайн Cyril
                      Cyril (Cyril) 14 novembre 2021 03: 55
                      -1
                      Ne racontez pas en riant Et il existe de nombreux endroits où vous pouvez utiliser la géothermie ? sourire c'est le soleil et le vent qui imposent

                      En fait beaucoup. Rien qu'en Russie, c'est l'ensemble du Kamtchatka et des Kouriles, le territoire de Stavropol, le territoire de Krasnodar, le Caucase.

                      leur déjà maîtrisé ou maîtrisé Il existe des sources d'énergie géothermique aux États-Unis, au Japon, en Islande, au Mexique, aux Philippines, en Italie et en Indonésie.

                      Et personne, par exemple, n'oblige l'Islande à abandonner la géothermie au profit de panneaux solaires.

                      RusHydro appelle à l'abandon des réservoirs ? Ils font juste des recherches, vous devez argumenter votre position avec quelque chose.

                      Vous avez dit que les émissions de carbone des réservoirs sont un "conte de fées". Je t'ai donné la preuve qu'il n'en est rien. Liquidement géré avec le "conte de fées" - alors admettez que vous vous trompez et c'est tout, pourquoi commencez-vous à jouer comme un petit?

                      Régions sélectionnées, relief montagneux. Cela s'applique également à l'Équateur. Pour le reste, ça ne marche pas. Ou proposez-vous de modifier manuellement le paysage ? Verser des montagnes sur la Volga, un petit volcan près de Moscou ? Et ils ne feront pas la météo. Le volume n'est pas important, la majeure partie des consommateurs ne se trouve pas dans des zones reculées de la Sibérie et pas sur de petits fleuves.

                      Premièrement, pour les mêmes centrales hydroélectriques de dérivation, les hautes montagnes ne sont pas nécessairement nécessaires. Et sur la même Volga, il y a la Volga Upland, dont la hauteur est tout à fait suffisante. Oui et

                      Deuxièmement, les montagnes occupent 36% du territoire - c'est un pourcentage assez important. Pour les zones plates, vous pouvez utiliser soit d'autres types de centrales hydroélectriques (la même cascade), soit utiliser d'autres sources d'énergie alternatives - vent, marées, soleil. Personne ne dit d'utiliser uniquement des centrales hydroélectriques, ou uniquement des éoliennes, ou uniquement des panneaux solaires.

                      Et qu'y a-t-il à objecter ? Voulez-vous sérieusement remplacer, disons, Sayano-Shushenskaya HPP par une poignée de petits ?

                      Vous ne pouvez au moins pas en construire de nouveaux du même genre.

                      Si vous avez pour tâche d'abaisser la température, les mesures les plus efficaces sont choisies, chez une personne malade, elle est renversée avec des médicaments.

                      Le moyen le plus efficace de faire baisser la température chez une personne malade est d'éliminer la maladie principale qui a causé cette température la plus élevée :) Si, par exemple, vous bourrez une personne d'antipyrétiques pendant une septicémie, elle mourra.

                      Ainsi, l'une des principales raisons de "l'augmentation de la température près de la Terre" est le facteur anthropique. C'est exactement ce qu'il faut "traiter".

                      ici, l'approche est plutôt étrange, la superficie et le volume des réservoirs artificiels sont relativement faibles, ainsi que l'influence.

                      Néanmoins, ils sont suffisants pour émettre jusqu'à 4,6 millions de tonnes de "carbone" dans l'atmosphère en Russie. Ce n'est vraiment pas grand-chose par rapport aux émissions des centrales thermiques et des véhicules, mais cela contribue tout de même à l'effet de serre. Et s'il existe une opportunité de se débarrasser d'au moins ce chiffre ou de le réduire, alors pourquoi pas?

                      Si vous voulez tout redonner à son aspect d'origine, commencez par l'Egypte, c'est sûr qu'ils seront heureux de reprendre vie dans les conditions de la crue annuelle du Nil.

                      Je ne propose pas de fermer d'un coup toutes les grandes centrales hydroélectriques du monde, ne m'attribuez pas vos conjectures.

                      Les extraterrestres vont en Europe et aux États-Unis depuis si longtemps, sans aucun effet de serre. Et ces derniers eux-mêmes y contribuent.

                      https://trends.rbc.ru/trends/green/60b0a6d59a794726b0de9e6d

                      Apprenez à connaître le phénomène des migrants climatiques. Elle n'est pas encore massive, mais est attendue dans les 50 prochaines années si les tendances climatiques se poursuivent.

                      Les Pays-Bas, la Belgique, l'Autriche, la Hongrie, l'Allemagne... de nombreux pays augmentent la part des biocarburants. Je vous ai montré la Roumanie et le Brésil hier, où les biocarburants sont surlignés en jaune, il est difficile d'appeler cela une "source de niche", l'énergie géothermique est plus susceptible de tomber dans cette catégorie.
                      Feuilletez l'atlas, voyez par vous-même.
                      http://energyatlas.iea.org/#!/tellmap/-1118783123/3

                      Personne ne nie que de nombreux pays augmentent la production de biocarburants. Toute la question est de savoir quelle est sa place dans le bilan énergétique, dans quelle mesure ils augmentent sa part et quel type de biocarburant.

                      Oui, je me suis trompé en qualifiant les déchets de principale source de biocarburants. Mais le fait est que si maintenant les biocarburants sont principalement fabriqués à partir de colza ou de maïs spécialement cultivés à cet effet, à l'avenir, la majeure partie des biocarburants pourra être fabriquée à partir de divers types de déchets. La technologie pour cela a déjà émergé.

                      En d'autres termes, l'équilibre des biocarburants peut être modifié en faveur de sources plus propres, mais pas le pétrole et le gaz naturel.

                      Où est-il écrit que le « potentiel de modernisation » des TPP est pratiquement épuisé ?

                      Eh bien, bon point. Ici, vous devez regarder plus longtemps, maintenant il n'y a pas encore beaucoup de temps. Mais je vais essayer de trouver des preuves.

                      Comme un génocide ?

                      À toi? De toute évidence.

                      Les États-Unis, l'Europe et le génocide sont inséparables les uns des autres, ils sont le génocide dans sa forme concentrée pure. La façon dont ils ont lutté contre la réduction du nombre d'Indiens n'est pas un secret, tout comme ce que faisaient les écologistes actuels dans les colonies.

                      123, à égalité avec une propagande stupide. Laissez-le à Isophat.

                      Absolument TOUTES les puissances coloniales (et pas seulement elles), y compris l'Empire russe, ont eu recours au génocide. Lors de la colonisation du Caucase, les autorités russes ont de la même manière chassé les habitants vers des zones moins propices à la vie, donnant leurs terres et leurs pâturages aux colons russes. Ils ont délibérément détruit les pâturages et le bétail, créant artificiellement la faim et l'utilisant comme moyen de coercition. De même, ils ont utilisé la politique du « diviser pour mieux régner ». De même, ils ont effectué des raids punitifs eux-mêmes ou avec l'aide de tribus subordonnées. Les colons américains ont-ils infecté les Indiens avec la variole ? Ainsi les Russes l'ont fait lors de la colonisation de la Sibérie :

                      Entre les batailles, les Russes et les Tchouktches étaient en état de guerre froide : toute rencontre fortuite pouvait se transformer en une violente escarmouche. De plus, les rivaux n'ont pas hésité à saboter rusé. Ainsi, en 1734, les Russes ont relâché un captif Chukchi dans des vêtements infectés par la variole: en conséquence, une épidémie a fait rage sur le territoire de l'ennemi pendant deux ans.

                      https://arzamas.academy/materials/1823

                      Mais qu'en est-il des déportations de peuples pendant les années du pouvoir soviétique ? L'Europe et les États-Unis sont-ils également à blâmer pour cela ? Dans le Cambodge de Pol Pot, 1/3 de la population a aussi été massacré par les américains ? Et en Chine pendant la Révolution culturelle - également aux États-Unis ?

                      Ces citoyens ricanants, habitués au confort, sont habitués à vivre pour la lumière des autres, tirant des ressources de toute la planète. Qu'ils marchent sur la gorge de leur propre consommation. Les citoyens étrangers au visage clair consomment 5 fois plus d'essence sur le visage qu'en Russie ou en Allemagne. La consommation est la vache sacrée de l'économie américaine. Mais ils veulent toujours manger trois gorges, et les autres devraient économiser.

                      Plus, plus pathétique ! Plus audacieux !

                      Et puis courez voir les statistiques du marché de la consommation par pays - https://credinform.ru/ru-RU/Publications/Article/00a72547c0a9

                      Que voyons-nous ? En tête, en effet, les Etats-Unis avec 14 milliards de dollars de dépenses. Mais maintenant, la Chine occupe la deuxième place avec 9 milliards et l'Inde la troisième avec 6 milliards. La Russie à 6 avec 2 milliards. À première vue, la Chine et l'Inde et les gens parfois plus qu'aux États-Unis. Mais regardons de plus près :

                      Pour la première fois de l'histoire, la Chine a dépassé les États-Unis en nombre d'habitants appartenant aux 10 % des personnes les plus riches du monde. Ces données sont présentées dans l'étude annuelle de la banque suisse Credit Suisse sur la richesse mondiale. Ses résultats ont été publiés lundi 21 octobre.

                      Ainsi, en Chine, 99,9 millions de personnes font partie des 10% des personnes les plus riches de la planète, aux États-Unis, 98,8 millions de personnes appartiennent à cette catégorie et en Allemagne - 25 millions, selon l'étude.

                      Autrement dit, le nombre de millionnaires par rapport à la population totale en Chine est faible, mais le nombre absolu est déjà supérieur à celui des États-Unis. Et dans les grandes villes des régions industrialisées de Chine, ils consomment exactement la même chose qu'aux États-Unis.

                      De plus, la consommation en Chine est en constante et forte croissance, tandis que la consommation aux États-Unis reste au même niveau.

                      De même en Russie. Oui, dans tout le pays, la consommation est beaucoup plus faible qu'aux États-Unis. Mais il y a du Norilsk et il y a Moscou. Je pense que cela ne vaut pas la peine d'expliquer qu'à Moscou, le niveau de consommation est beaucoup plus élevé?

                      En d'autres termes, les gens sont les mêmes partout. Et plus ils ont d'argent, plus ils consomment. Qu'il soit chinois, américain ou russe. Les Américains ont tout simplement été les premiers à entrer dans l'ère de la consommation, c'est tout l'indice.

                      Alors enlève tes jolies lunettes roses
                      1. 123 Офлайн 123
                        123 (123) 14 novembre 2021 06: 49
                        -2
                        En fait beaucoup. Rien qu'en Russie, c'est l'ensemble du Kamtchatka et des Kouriles, le territoire de Stavropol, le territoire de Krasnodar, le Caucase.

                        La population du territoire du Kamtchatka est de 311 667 personnes
                        La population des îles Kouriles est de 21 501 personnes.
                        Stavropol et Krasnodar est le Caucase, il n'y a pas d'autres montagnes nécessaire . Vous avez une vague idée de géographie ?
                        Il n'y a pas tellement d'endroits propices à la construction, où ils auraient pu construire il y a longtemps. Il n'est pas possible de répondre aux besoins croissants de la population, et plus encore de l'industrie, avec de petites centrales hydroélectriques en Russie et dans le monde. Les centrales géothermiques sont plutôt exotiques.
                        Voici à quoi ressemble la production d'électricité par type de production. Géothermie là bas dans la rubrique autres sources. Quelque part au bord de l'erreur statistique.


                        Volume particulièrement impressionnant compagnon sur le site d'Eurostat. Regardez bien, cette droite proche de zéro n'est pas le bord de la table, c'est précisément le volume de génération géothermique Oui


                        Insistez-vous toujours sur le fait que c'est beaucoup et qu'avec cela, il est possible de développer l'énergie de la planète ?
                        ps Jusqu'à ce que nous décidions sur cette question, une discussion plus approfondie n'a pas de sens. Vos mensonges doivent être déroulés comme ça, calmement et point par point. Vous espérez en vain que si vous avez lancé beaucoup de bukoF, personne ne remarquera quoi que ce soit.
                        Tout le reste, vous y avez jeté en vain. Vous ne pouvez pas vous cacher derrière la quantité de texte aucune
                      2. Cyril Офлайн Cyril
                        Cyril (Cyril) 14 novembre 2021 13: 22
                        -1
                        La population du territoire du Kamtchatka est de 311 667 personnes
                        La population des îles Kouriles est de 21 501 personnes.

                        Depuis quand le potentiel d'une source d'énergie est-il estimé par la taille de la population ?

                        Stavropol et Krasnodar sont le Caucase, il n'y a pas d'autres montagnes là-bas. Vous avez une vague idée de géographie ?

                        Blâmer pour l'inexactitude. Par "Caucase", dans ce cas, j'entendais les républiques caucasiennes de la Fédération de Russie - en particulier le Daghestan. Mais merci pour le correctif.

                        Il n'y a pas tellement d'endroits propices à la construction, où ils auraient pu construire il y a longtemps.

                        Où est-il dit ?

                        Il n'est pas possible de répondre aux besoins croissants de la population, et plus encore de l'industrie, avec de petites centrales hydroélectriques en Russie et dans le monde.

                        Et quelqu'un dit cela uniquement à leurs dépens? Parmi les sources d'énergie renouvelables, nous n'avons que l'hydroélectricité ?

                        Les centrales géothermiques sont plutôt exotiques.
                        Voici à quoi ressemble la production d'électricité par type de production. Géothermie là bas dans la rubrique autres sources. Quelque part au bord de l'erreur statistique.

                        Un demi-siècle seulement s'est écoulé entre la première station géothermique au monde (1967) et la géothermie moderne. Près d'un siècle et demi s'est écoulé entre la première centrale thermique (1882) et l'ingénierie thermique moderne. Il était une fois, la part du pétrole et du gaz dans le bilan énergétique global était de quelques pourcents. Et c'est sûr qu'à l'époque il y en avait 123 qui diffusaient aussi : "le pétrole c'est exotique !" Et même plus tôt, un autre 123 disait - "le charbon est exotique, nous continuons à brûler du bois de chauffage jusqu'à la fin des temps!".

                        Insistez-vous toujours sur le fait que c'est beaucoup et qu'avec cela, il est possible de développer l'énergie de la planète ?

                        Avez-vous déjà compris que l'utilisation actuelle et le potentiel d'utilisation sont deux choses différentes ?

                        Vos mensonges doivent être déroulés comme ça, calmement et point par point.

                        Tu ne peux pas calmement, tu commences à devenir stupide :)

                        Tout le reste, vous y avez jeté en vain.

                        Eh bien, bien sûr, en vain :) Dès qu'il s'est avéré que l'Empire russe s'est comporté avec les territoires colonisés du Caucase et de la Sibérie de la même manière que les colons américains, cela est immédiatement devenu "en vain" :)
  • AND Офлайн AND
    AND 12 novembre 2021 20: 14
    +7
    Citation: Cyril
    Elle est plus chère et donc inaccessible à la majorité absolue des institutions étatiques dans le monde.

    Curieusement, les statistiques suggèrent le contraire :

    Au Chili, la part des SER est de 40%
    Au Venezuela et en Colombie - plus de 60 pour cent chacun
    Au Brésil - 84%
    Au Mexique - 20%
    En Roumanie - 44%

    Les pays listés ne semblent pas appartenir aux locomotives de l'économie mondiale. Quelque chose dans votre logique ne correspond pas.

    Alors qui est le bouchon dans chaque baril ?
    1. Cyril Офлайн Cyril
      Cyril (Cyril) 12 novembre 2021 20: 30
      -8
      vous, bien sur :)
  • Vieux sceptique Офлайн Vieux sceptique
    Vieux sceptique (Vieux sceptique) 12 novembre 2021 22: 01
    +2
    Citation: Cyril
    Les usines d'engrais ferment à cause d'une pénurie de matières premières (gaz), et non à cause de la transition vers l'énergie verte.

    Vous ne comprenez pas vraiment ? Ou faites-vous semblant ?
    J'explique:
    la réduction de la consommation de gaz naturel rend sa production et son transport non rentables. Et qui fournira du gaz aux usines chimiques.
    1. Cyril Офлайн Cyril
      Cyril (Cyril) 13 novembre 2021 00: 38
      -4
      réduction de la consommation de gaz naturel, rend sa production et son transport non rentables.

      Avant que la production de gaz ne devienne non rentable, vous devez réduire très, très fortement sa consommation. Beaucoup plus fort qu'il n'est envisagé par la transition vers « l'énergie verte ». Quant à l'approvisionnement en gaz de l'usine chimique, si la montagne ne va pas à Magomed, alors Mohammed va à la montagne. Autrement dit, il est possible de localiser des entreprises chimiques utilisant le gaz comme matière première autour des gisements de ce même gaz.
      1. 123 Офлайн 123
        123 (123) 13 novembre 2021 05: 02
        +1
        Avant que la production de gaz ne devienne non rentable, vous devez réduire très, très fortement sa consommation. Beaucoup plus fort qu'il n'est envisagé par la transition vers « l'énergie verte ». Quant à l'approvisionnement en gaz de l'usine chimique, si la montagne ne va pas à Magomed, alors Mohammed va à la montagne. Autrement dit, il est possible de localiser des entreprises chimiques utilisant le gaz comme matière première autour des gisements de ce même gaz.

        Êtes-vous sérieux? Vous souhaitez délocaliser la production à Yamal ou au Qatar ? sourire Et les matières premières là-bas, les produits finis ramenés par les locomotives à vapeur et les bateaux à vapeur à transporter ? Sur place, vous pouvez utiliser des cerfs et des chameaux pour réduire l'empreinte carbone rire Le transport par pipeline est moins cher, il est plus facile de livrer du gaz à l'entreprise.
        Il semble qu'ils proposeront de le faire et d'imposer des taxes aux entreprises. Oui Ils disent que tu es si méchant, alors nous allons t'arracher 3 peaux.
        1. Cyril Офлайн Cyril
          Cyril (Cyril) 13 novembre 2021 21: 14
          -1
          Vous souhaitez délocaliser la production à Yamal ou au Qatar ?

          Je vais vous en dire encore plus - je ne veux pas, mais les autorités de l'Okrug autonome Yamalo-Nenets.

          http://www.regionspb.net/news/vlasti-yamala-namerenyi-postroit-v-zapolyare-zavod-po-proizvodstvu-mineralnyix-udobrenij.html

          Au Qatar, d'ailleurs, il y a aussi des usines pour la production d'engrais et d'autres "produits chimiques"

          https://tcj.ru/wp-content/uploads/2013/12/2010_5_40-43_ekonomica-katara.pdf

          Et les matières premières là-bas, les produits finis ramenés par les locomotives à vapeur et les bateaux à vapeur à transporter ?

          Pourquoi transporter « retour » ? Les produits ne devraient-ils pas être vendus sur des marchés rapprochés ? Par exemple, des usines situées en Sibérie ou en Extrême-Orient peuvent fournir des produits finis à l'Asie du Sud-Est. Les usines situées à proximité des gisements européens peuvent fournir des produits finis à l'Europe.

          Le transport par pipeline est moins cher, il est plus facile de livrer du gaz à l'entreprise.

          Mais il est hautement spécialisé, contrairement aux routes et aux voies ferrées, aux navires. Sur le même chemin de fer, vous pouvez recevoir des matières premières et envoyer des produits finis, mais cela ne fonctionnera pas avec des tuyaux.
      2. Vieux sceptique Офлайн Vieux sceptique
        Vieux sceptique (Vieux sceptique) 13 novembre 2021 21: 17
        -1
        C'est-à-dire : vous proposez de fermer les usines d'engrais à Geyrop et de laisser des milliers, voire des dizaines de milliers de gays européens au chômage.
        Cela ne me dérange certainement pas, mais ce sont les Européens gays, ils vont commencer à pleurer sur la monopolisation par la Russie du marché des engrais, et que maintenant ils ne peuvent pas manger à cause de la Russie insidieuse.

        Et moi, oui, je suis d'accord avec toi.
        Je n'ai jamais aimé ces gars.
        Et s'il y a une opportunité, mettez-les "dans la position de la fusée de lancement" (au sens figuré, nous ne sommes pas eux), levez les deux mains.
        1. Cyril Офлайн Cyril
          Cyril (Cyril) 13 novembre 2021 21: 28
          -1
          C'est-à-dire : vous proposez de fermer les usines d'engrais à Geyrop et de laisser des milliers, voire des dizaines de milliers de gays européens au chômage.

          N'écrivez pas de bêtises. L'Europe elle-même possède ses propres grands gisements de pétrole et de gaz pour approvisionner ses usines chimiques en matières premières. Les "gayropeans" ne seront pas laissés sans travail.
          1. Vieux sceptique Офлайн Vieux sceptique
            Vieux sceptique (Vieux sceptique) 13 novembre 2021 21: 35
            -1
            Oh Wei ! Et pourquoi pleurent-ils tada ?
            Sho les pétroliers ont navigué vers une terre lointaine.
            Ils ont tout.
            Comme en Grèce.
            Alors, sont-ils aussi des orignaux ?
            1. Cyril Офлайн Cyril
              Cyril (Cyril) 13 novembre 2021 21: 42
              -1
              Les Européens « pleurent » uniquement parce que leurs propres champs d'exploitation les empêchent de remplir leurs stockages de gaz avant l'hiver.

              Vous voyez, vous ne pouvez pas simplement prendre un tuyau et le planter dans un champ et commencer à pomper du gaz. Le développement sur le terrain est un processus assez long. Et ils ont besoin de gaz maintenant.

              Autrement dit, ils ont de vrais problèmes à court terme, mais pas à long terme. Ils en sont en partie responsables, préférant acheter du gaz russe au lieu de développer le leur. Eh bien, rien, apprenez de vos erreurs.
              1. Vieux sceptique Офлайн Vieux sceptique
                Vieux sceptique (Vieux sceptique) 14 novembre 2021 17: 40
                -1
                Qu'est-ce qui est vrai ? Et où forent-ils de nouveaux trous ?
                Surtout sans eau.
  • Qu'ils aient faim - il y a de gros problèmes d'obésité en Europe et en Amérique
  • Panikovsky Офлайн Panikovsky
    Panikovsky (Mikhail Samuelevich Panikovsky) 13 novembre 2021 17: 21
    +1
    Mais la Russie n'abandonnera pas les combustibles fossiles pour le bien de l'Occident, par conséquent, je suis sûr que nous ne sommes pas en danger de famine.
  • Oleg Valevski Офлайн Oleg Valevski
    Oleg Valevski 13 novembre 2021 20: 27
    -2
    Éviter les combustibles fossiles conduira à la faim

    Exactement ! .. mais seulement dans les pays où le bien-être se construit sur ces mêmes fossiles.

    C'est pourquoi ces dinosaures saisissent avec tant de diligence l'atout de l'ancien ordre technologique, qui tombe dans l'oubli. Et effrayer le monde entier avec la faim