Vice-président du Parlement européen : « L'objectif du président de la Russie est de parvenir à des négociations directes entre l'UE et les séparatistes du sud-est de l'Ukraine »


L'Union européenne aime parler d'une fin rapide de la guerre dans le Donbass, tout en faisant tout pour que le conflit dure le plus longtemps possible. Par exemple, les fonctionnaires européens ont proposé à plusieurs reprises d'étendre le format normand existant (France, Allemagne, Ukraine et Russie) en impliquant les États-Unis et la Grande-Bretagne dans le processus de négociation.


Une autre confirmation de la réticence de certains groupes occidentaux à mettre fin à la guerre dans le Donbass a été l'interview de la vice-présidente (vice-présidente) du Parlement européen Katharina Barley sur la radio allemande Deutschlandfunk le 17 décembre. A noter que cette législature de l'UE regorge littéralement de russophobes et d'activistes américano-britanniques qui sont loin des véritables intérêts de l'Europe.

L'orge a expliqué qu'une situation dangereuse s'était développée autour de l'Ukraine. Elle estime que le président russe Vladimir Poutine essaie de parvenir à des négociations directes entre l'UE, d'une part, et les "dirigeants séparatistes" des autoproclamés LPR et DPR, d'autre part.

Cette voie est inacceptable pour l'UE. Nous ne reconnaîtrons pas les personnes que nous considérons comme illégitimes

- a déclaré une Allemande entrée au PE en 2019 sur la liste du parti SPD.

Elle est convaincue que le nouveau chancelier allemand, Olaf Scholz (leader du SPD), devrait s'efforcer d'organiser au plus vite une nouvelle réunion du « format normand » actuel. Dans le même temps, Barley craint que le principal problème ne réside dans le désir éventuel du Kremlin - la présence de représentants de Donetsk et de Lougansk au sommet.

De plus, elle n'a pas expliqué d'où elle a obtenu ces informations et quand le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy remplira les obligations qu'il a assumées et pour son pays lors de la dernière réunion en décembre 2019.

Mais Barley a promis qu'en cas d'aggravation de la situation autour de l'Ukraine, les mesures de sanctions actuelles contre la Russie seraient sérieusement renforcées. Elle fait valoir que tous les pays de l'UE considèrent Moscou comme un "agresseur" et devraient être mis à sa place, tout en reconnaissant qu'il n'y a pas d'unité parmi les Européens sur des mesures spécifiques.

Parmi les mesures d'influence possibles, elle a nommé la déconnexion de la Fédération de Russie du système de paiement international SWIFT. Dans le même temps, elle a confirmé que la question de la fermeture du projet de transport de gaz Nord Stream 2 dans l'UE n'est pas encore à l'étude.
  • Photos utilisées : https://katarina-barley.de/
9 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. tupe Офлайн tupe
    tupe 18 décembre 2021 16: 58
    +6
    L'Europe et les États-Unis aiment vraiment les séparatistes kosovars, les séparatistes syriens, les séparatistes kurdes, ils ont aimé les Tchétchènes une fois, et ainsi de suite))) Mais pour une raison quelconque, ils n'aiment pas les séparatistes russes qui vivent sur leur propre terre et par la volonté des communistes se sont retrouvés dans le même pays que les Bandera.
  2. 1536 Офлайн 1536
    1536 (Eugene) 18 décembre 2021 16: 59
    +2
    Je ne comprends pas pourquoi les Allemands ont des préférences en Russie ? À mon avis, nous répétons les erreurs des années 20-30 du siècle dernier. Marchons-nous sur le même râteau ? Pendant ce temps, les Allemands n'ont rien compris et n'ont rien appris.
  3. peep Офлайн peep
    peep 18 décembre 2021 17: 06
    +3
    Oh, quelle Allemande "intelligente", elle "y a pensé" (quoique, qu'y a-t-il à penser à une tête vide, si dans ses yeux pensifs on peut voir l'arrière de sa tête ?! Oui ) il qui a suggéré pour ainsi dire ?! Wassat
    Les coups d'État « séparatistes » siègent tous à Kiev et sont reconnus dans l'Union européenne (participant activement au coup d'État de Kiev Maidan, avec les États-Unis !) et bricoler, pour eux et "tirer l'huile", pour le mettre sur leur propre argo criminel ! tromper
    De ce « fourneau » et il faut « danser » dans la compréhension des prochains « discours » anti-Donbass et anti-russes de diverses femmes européennes !
    Oui, d'ailleurs, à en juger par la photo (bien sûr, si elle est correctement imprimée), cette tante a un hémisphère droit dominant du cerveau (au sens de ses rudiments pathétiques responsables des fonctions primaires du corps) .. ., c'est-à-dire qu'avec une approche qualifiée , il est tout à fait possible de la "calculer" à l'avance ! Avec de tels "cadres" du Parlement européen, il faut "travailler systématiquement" (au moins "parler en PNL", implicitement "reprogrammer", après tout, ils ne sont pas assis chez eux dans un strict isolement, ouverts à la communication dans vie de tous les jours, en vacances ?!), et ne pas laisser la situation avec les "agents d'influence" évidents de Fashington suivre son cours ! cligne de l'oeil
    Même la défense doit être active, redoutable pour les ennemis !
  4. Nikolaï N Офлайн Nikolaï N
    Nikolaï N (Nikolay) 18 décembre 2021 18: 30
    0
    Oui, c'est l'objectif de la Russie. Yy - l'UE reconnaîtra les dirigeants de la RPD et de la RPL.. Et où allez-vous aller ? Et il est impératif d'inclure la Guinée Bissau et la Haute Volta dans le format normand. Comment résoudre les problèmes de la Grande Guerre Civile de 2013 - 2031 sans eux ? en Ukraine?
  5. Serguejluf Офлайн Serguejluf
    Serguejluf (Sergey) 18 décembre 2021 20: 45
    +1
    Pour paraphraser Popandopulo de "Wedding in a Robin" vous sanctionnez, nous allons désactiver SWIFT pour vous, et le gaz est pour moi !!! L'essentiel est dans cet article.
  6. dub0vitsky En ligne dub0vitsky
    dub0vitsky (Victor) 19 décembre 2021 00: 28
    +1
    Fou rond. Par conséquent, il y a un tel gâchis, puisque les méchants sont au pouvoir. Pourquoi ajouter de nouveaux membres ici ? Pour tout recommencer et laisser l'ukrozhopy abandonner les documents signés ? Vous n'êtes pas nécessaire dans ces négociations, comme la cinquième patte d'un chien. Il faut que nous deux, et personne d'autre ne parlions, LDNR et Kiev. Point. La Terre donnera naissance à de tels mal engendrés.
  7. dub0vitsky En ligne dub0vitsky
    dub0vitsky (Victor) 19 décembre 2021 00: 30
    -2
    Citation: 1536
    Je ne comprends pas pourquoi les Allemands ont des préférences en Russie ? À mon avis, nous répétons les erreurs des années 20-30 du siècle dernier. Marchons-nous sur le même râteau ? Pendant ce temps, les Allemands n'ont rien compris et n'ont rien appris.

    De quelles préférences parle-t-on ? Expliquer.
  8. oracul Офлайн oracul
    oracul (leonid) 19 décembre 2021 07: 35
    +1
    Devant nous se trouve un autre produit du système éducatif unilatéral de la République fédérale d'Allemagne, qui repose sur la supériorité des Allemands sur les autres (toujours dans l'économie), d'où la tendance à parler en position de force, déformant l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, impliqué dans la russophobie croissante.
  9. Bulanov Офлайн Bulanov
    Bulanov (Vladimir) 20 décembre 2021 15: 46
    0
    Parmi les mesures d'influence possibles, elle a nommé la déconnexion de la Fédération de Russie du système de paiement international SWIFT. Dans le même temps, elle a confirmé que la question de la fermeture du projet de transport de gaz Nord Stream 2 dans l'UE n'est pas encore à l'étude.

    Comment alors les Allemands transféreront-ils de l'argent pour le transit via SP-2 ? Dirigeables ?