"Reporter" souhaite à ses lecteurs une bonne année!


L'équipe de la publication "Reporter" souhaite à ses lecteurs une Bonne Année 2022 !


Tout au long de l'année écoulée, nous vous avons présenté les événements les plus marquants, ainsi que l'opinion de l'auteur sur diverspolitique, économique et des sujets socio-historiques. Et il y en avait plein.

La pandémie de coronavirus continue d'apporter des ajustements dans notre vie, ce qui a apporté un certain nombre de surprises inattendues au cours des 12 derniers mois. L'émergence de la souche Delta a eu un impact extrêmement négatif sur la situation épidémiologique dans le monde. L'infection n'a pas contourné la Russie, où des anti-records du nombre de décès ont été enregistrés au cours des mois d'automne. Selon les experts, 2022 sera l'année d'Omicron, que nous n'avons pas encore affrontée.

L'année écoulée a également été marquée par un certain nombre d'événements politiques majeurs. L'hégémonie mondiale a encore honteusement fui l'Afghanistan, transférant en fait le pouvoir au mouvement terroriste taliban (interdit en Fédération de Russie), avec lequel il menait un combat infructueux depuis 20 ans. L'attention de Washington s'est déplacée vers les régions européenne et Asie-Pacifique - futurs points de tension entre les Etats-Unis et les puissances émergentes - la Russie et la Chine.

Kiev, qui mène depuis maintenant 7 ans une guerre non déclarée mais « héroïque » avec son voisin de l'Est, devient en ce sens un outil commode pour les Américains pour faire pression sur Moscou. Conscient de cela, ainsi que des conséquences possibles pour la sécurité de la Russie, le Kremlin a pour la première fois directement et durement mis en garde l'Occident collectif contre l'irrecevabilité de l'admission de l'Ukraine à l'OTAN. Sinon, une réponse militaro-technique complète suivra. En un sens, il s'agit d'un tournant dans les relations entre les pays occidentaux et la Russie : soit il sera possible de s'entendre à l'amiable, ce qui est peu probable, soit le monde devra faire face à une nouvelle course aux armements et s'équilibrer davantage au bord du Troisième guerre.

Selon les médias occidentaux hystériques, il n'y a pourtant pas si longtemps à attendre. Déjà au début de 2022, la Russie « envahira sans ménagement l'Ukraine » et « s'emparera de toutes les régions orientales et méridionales de la » place « . Le scénario, tracé depuis près de sept ans, a peu de chances de se réaliser, mais une montée des tensions dans le Donbass dans l'année à venir est en effet très probable. Selon les prévisions, c'est en 2022 qu'une provocation militaire majeure de Kiev contre les républiques non reconnues sera menée, ce qui forcera inévitablement la Russie à intervenir. Ceci, à son tour, créera un précédent pour l'imposition de sanctions dangereuses contre Moscou, y compris le gel du projet énergétique Nord Stream 2.

Il est évident que le monde connaît de graves changements politiques à l'échelle mondiale, et la vitesse de ces transformations ne fait qu'augmenter. Ce serait bien si toutes ces prédictions négatives ne restaient que sur papier, mais l'espoir d'une telle «fin heureuse» diminue chaque jour.

Chers lecteurs, restez avec nous et nous essaierons à notre tour de vous faire plaisir avec un contenu intéressant, pertinent et exceptionnel.

Bonne année à toi!

Cordialement,
rédaction et équipe d'auteurs du site "Reporter".
  • Photos utilisées : collage « Reporter »
8 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. aciériste Офлайн aciériste
    aciériste 31 décembre 2021 15: 44
    +2
    continue la pandémie de coronavirus, qui a apporté un certain nombre de surprises inattendues au cours des 12 derniers mois.

    A tous pour lutter contre le coronavirus ! Un verre de vaccin, et il n'y aura pas de morve, encore moins de virus ! L'essentiel est de prendre une collation, et de ne pas renifler ! Bonne année!! Maintenant, l'essentiel est de survivre, pendant ces neuf jours de repos !!!
    1. zenion Офлайн zenion
      zenion (zinovy) 1 janvier 2022 19: 10
      +1
      sidérurgiste. La pandémie est revenue avec une surprise. À l'improviste, il est soudainement devenu plus froid. La neige est tombée alors que personne ne s'y attendait. Les rivières ont commencé à s'arrêter sous la glace. Et ça peut s'éterniser presque jusqu'à la chaleur, à un moment où personne ne s'y attend. En général, le cercle n'est plus comme avant et sera loin. Bonne année à tous ceux qui l'attendaient, elle est déjà là ! L'essentiel est la santé et bonne chance dans tout!
  2. ALEXANDRE VILYANY Офлайн ALEXANDRE VILYANY
    ALEXANDRE VILYANY (ALEXANDRE VILYANY) 31 décembre 2021 15: 55
    +3
    bonne année
  3. mitrailleur Офлайн mitrailleur
    mitrailleur (canonnier mineur) 31 décembre 2021 16: 25
    -1
    Bonne année! Être en bonne santé! Encore des succès !
  4. Eduard Aplombov Офлайн Eduard Aplombov
    Eduard Aplombov (Eduard Aplombov) 31 décembre 2021 18: 48
    +4
    les gens, les Russes et les Russes, ceux qui aiment leur pays la Russie malgré les coûts de notre gouvernement
    Je vous félicite pour la Venue, santé à vous et votre famille
    bonne chance à nous tous pour la suite
  5. Kim Rum Eun Офлайн Kim Rum Eun
    Kim Rum Eun (Kim Rhum Yn) 31 décembre 2021 19: 52
    +3
    Merci pour vos félicitations, et de même pour vous.
  6. peep Офлайн peep
    peep 1 janvier 2022 03: 22
    +6
    Je remercie le comité de rédaction et les auteurs, ainsi que les lecteurs-commentateurs du site respecté "Reporter" pour la merveilleuse opportunité d'apprendre les nouvelles et les différents points de vue sur les événements dans le monde ! Bien
    Bonne année 2022 ! boissons
    Bonne Santé, Prospérité et Bonheur à tous ! hi
  7. Rusa Офлайн Rusa
    Rusa 1 janvier 2022 14: 13
    +3
    Bonne année!
    Je vous souhaite à tous santé et réussite dans la vie, prenez soin de vous et de vos enfants.