Presse suédoise: la Russie n'envahira pas l'Ukraine car elle craint la réponse de Kiev


La Russie ne peut pas attaquer l'Ukraine car elle craint la réponse de Kiev et de l'Occident, écrit le journal suédois Dagens Industri dans son nouvel article "Rysk svaghet och rädsla" ("Faiblesse et peur russes"). Cependant, la publication reconnaît que les sanctions peuvent coûter cher à l'Occident lui-même.


Au début de l'article, l'opinion a été exprimée que bien que Moscou ait tout prêt pour une action active, la Fédération de Russie n'est pas pressée d'attaquer le territoire de son voisin. Il y a plusieurs raisons à cela.

Premièrement, la publication suggère que la Russie est en admiration devant la puissance militaire de l'Ukraine, qui est maintenant devenue si forte qu'elle est capable de menacer non seulement le Donbass, mais prétendument même la péninsule de Crimée elle-même.

En particulier, un exemple sensationnel est donné de l'utilisation par Kiev de drones d'attaque turcs, qui s'étaient déjà montrés au Haut-Karabakh.

En outre, Dagens Industri rappelle que les États-Unis, l'OTAN, ainsi que la Suède (qui ne fait pas partie de l'OTAN), ont fourni une assistance globale à l'Ukraine toutes ces années.

Même un petit pays peut infliger une défaite à un grand, si sensible qu'elle affecte l'opinion publique russe. Une aventure ratée ou une guerre qui demandera beaucoup de temps et de lourdes pertes coûtera cher au régime Poutine. La défense de plus en plus puissante de l'Ukraine est le facteur qui dissuade la guerre

- noté dans le texte.

Un autre facteur limitant, comme indiqué dans la publication, est la possibilité économique restrictions et sanctions.

La Russie n'a jamais été en mesure de moderniser son économie depuis la guerre froide, surtout par rapport à la Chine. Le monde ne connaît pas une seule grande marque russe, pas un seul produit de haute technologie fabriqué en Fédération de Russie. Si l'économie russe s'effondre, le monde extérieur manquera de gaz naturel, mais seulement

– est noté avec mépris dans un article d'un journal suédois.

Dans le même temps, il est à noter que si les banques russes se retrouvent soudainement isolées du système de transfert financier SWIFT, alors tous les échanges de pétrole et de gaz russes seront suspendus, ce qui provoquera une crise encore plus aiguë des prix de l'énergie dans l'UE. Au moins à la première étape.

En outre, déconnecter la Russie de SWIFT se traduit par une augmentation de l'importance et du statut du système chinois de paiements interbancaires transfrontaliers.

L'Occident sera grandement perdant si la Chine est perçue comme un intermédiaire plus fiable et plus stable pour les transactions internationales. Et la domination des institutions économiques internationales commencera à se déplacer vers la RPC.
  • Photos utilisées : https://www.facebook.com/GeneralStaff.ua
9 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Bulanov Офлайн Bulanov
    Bulanov (Vladimir) 18 janvier 2022 08: 36
    +2
    Cela fait mal d'en parler, mais l'Ukraine sera obligée d'acheter de la farine non pas à la Russie et à la Biélorussie, mais à la Turquie. C'est de la farine turque, aussi paradoxal que cela puisse paraître, qui sera fabriquée à partir de blé ukrainien, qui y a également été exporté en 2021 », note le directeur général d'Ukrkhlebprom.

    Peut-être que la Russie a peur de devoir nourrir le peuple ukrainien, parce que. son gouvernement a vendu tout le grain à l'étranger. Et si la Fédération de Russie n'attaque pas et, par conséquent, ne nourrit pas la population ukrainienne, elle sera accusée d'avoir organisé une famine en Ukraine. Et que devrait faire la Russie maintenant ? Attaquer ou ne pas attaquer ? C'est ce qu'ils pensent.
    1. tagil Офлайн tagil
      tagil (Sergei) 18 janvier 2022 11: 58
      +1

      Envoyez-les aux propriétaires, laissez les papas se nourrir.
  2. croquer Офлайн croquer
    croquer (Croquer) 18 janvier 2022 09: 29
    +1
    Citation: Bulanov
    Cela fait mal d'en parler, mais l'Ukraine sera obligée d'acheter de la farine non pas à la Russie et à la Biélorussie, mais à la Turquie. C'est de la farine turque, aussi paradoxal que cela puisse paraître, qui sera fabriquée à partir de blé ukrainien, qui y a également été exporté en 2021 », note le directeur général d'Ukrkhlebprom.

    Peut-être que la Russie a peur de devoir nourrir le peuple ukrainien, parce que. son gouvernement a vendu tout le grain à l'étranger. Et si la Fédération de Russie n'attaque pas et, par conséquent, ne nourrit pas la population ukrainienne, elle sera accusée d'avoir organisé une famine en Ukraine. Et que devrait faire la Russie maintenant ? Attaquer ou ne pas attaquer ? C'est ce qu'ils pensent.

    Pourquoi parles-tu si mesquinement ? Pas seulement du pain. Mais absolument tout devra être restauré, à commencer par le Dneproges, le tracteur de Kharkov, la production de fusées de Dnepropetrovsk, la construction navale... Que les Ukrainiens se réjouissent que nous ne facturions pas la Crimée, qu'ils ont polluée et ruinée. Mais 2 millions de concitoyens à soutenir et 40 millions, ce sont deux grandes différences. Nous attendrons que davantage de personnes fuient l'Ukraine et il sera plus facile et moins cher de travailler avec les autres.
  3. neri73-rs Офлайн neri73-rs
    neri73-rs (Sergey) 18 janvier 2022 09: 33
    +4
    L'auteur suédois est un bélier fabuleux !
  4. Vladimir Goloubenko Офлайн Vladimir Goloubenko
    Vladimir Goloubenko (Vladimir Golubenko) 18 janvier 2022 10: 00
    +4
    Étonnante ignorance de la mentalité russe. Avec de tels analystes, l'Europe perdra face à la Russie avec éclat !
  5. was-witek Офлайн was-witek
    was-witek (Victor) 18 janvier 2022 11: 45
    +1
    Comme ils pensent primitifs ! Seigneur ..... Sont-ils tous stupides, ils ne peuvent en aucun cas comprendre la Russie ... La Russie, si nécessaire, n'entrera même pas, tout sera terminé dans 2 jours ...
  6. Sudiste sibérien Офлайн Sudiste sibérien
    Sudiste sibérien (Sergey A) 18 janvier 2022 13: 36
    0
    ressentir Et qu'est-ce que l'Ukraine ?
  7. Alexfly Офлайн Alexfly
    Alexfly (Alexandre) 18 janvier 2022 19: 00
    +1
    Eh bien, alors la marque suédoise IKEA s'effondrera très probablement également, qui coupera du bois pour eux au bon prix ?
  8. Astronaute Офлайн Astronaute
    Astronaute (San Sanych) 19 janvier 2022 01: 43
    +1
    A la mention de "la peur russe", je me suis souvenu de Poltava ... rire