Le réseau a apprécié l'armement du Su-35S volant en mission en Ukraine


Le département militaire russe a publié des images de l'utilisation de chasseurs super-maniables Su-35S lors d'une opération spéciale en Ukraine par les forces aérospatiales. Les utilisateurs des médias sociaux ont apprécié l'armement de l'avion, triant quel type de munitions était placé sur les pylônes de l'avion.



Des séquences vidéo montrent plusieurs Su-35S sur la piste. L'armement du chasseur est également présenté: missiles pour détruire des cibles aériennes à moyenne portée (R-77) et à courte portée (R-73), conteneurs de guerre électronique, ainsi que des missiles tactiques à grande vitesse Kh-31AD.


De plus, la vidéo montre l'un des avions décollant, le pilote trouvant une cible et lançant un missile air-air. Après avoir terminé la mission de combat, le Su-35S a atterri en toute sécurité sur l'aérodrome.

En plus du Su-35S, les forces aérospatiales russes lors de l'opération de dénazification de l'Ukraine utilisent activement des chasseurs Su-30SM, des bombardiers tactiques Su-24 et Su-34, ainsi que des avions d'attaque Su-25.
  • Photos utilisées : capture d'écran de la vidéo du centre commercial Zvezda
9 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Valentin Офлайн Valentin
    Valentin (Valentin) 8 March 2022 12: 09
    -1
    Tout va bien, mais comment enfumer Bandera des villes fortifiées, où il y a beaucoup de civils? Le sang humain n'est pas de l'eau, et tout débarquement d'assaut de nos gars subira de lourdes pertes, et il est préférable de les laisser dans un blocus complet, sans lumière ni chaleur, sans nourriture ni eau, et ils n'ont presque pas de carburant s'ils partent entiers chars sur les routes et véhicules blindés de transport de troupes, mais apparemment ils n'ont aucun problème de munitions, ils ont battu et battu dans le Donbass, mais même alors pour le moment.
    1. Bakht En ligne Bakht
      Bakht (Bakhtiyar) 8 March 2022 12: 12
      +3
      Si les villes sont bloquées, les premiers à perdre de la nourriture, de l'eau et de la lumière ne sont pas les forces armées ukrainiennes, mais les citoyens ordinaires
      1. Valentin Офлайн Valentin
        Valentin (Valentin) 8 March 2022 12: 22
        -1
        Alors quelle est la sortie de cette situation, pensez-vous que tous les habitants de Kiev sont contents de notre venue ? Oui, là, dans presque tous les appartements, sinon une mitrailleuse, alors une mitrailleuse avec une douzaine de cornes, ou un RPG, et nous, pour eux, déposerons nos gars, car vous savez que lors d'une offensive, le l'équilibre des forces devrait être de 1k4-5 dans les zones urbaines, et les nazis ne sont pas les forces armées ukrainiennes, ils s'accrocheront aux villes et villages avec leurs dents, puis les citadins reflashés avec leur cerveau les aideront depuis chaque appartement. Maintenant, ils disent qu'il y a déjà de fortes batailles au centre de Marioupol, et combien de nos gars vont s'allonger là-bas, bien que ce soit aussi une ville pro-russe, pas une Kiev nationaliste.
        1. Bakht En ligne Bakht
          Bakht (Bakhtiyar) 8 March 2022 12: 56
          0
          Je ne sais pas quelle est la sortie. Peut-être devrions-nous nous souvenir de Suvorov

          24 heures - liberté, mon premier coup de feu - captivité, agression - mort.

          Il y aura des victimes civiles. C'est déjà clair, mais plus tôt cela se terminera, moins il y aura de morts et de souffrances. Y compris parmi la population civile.
          Et comment alors établir des relations de bon voisinage - je ne sais pas non plus. J'ai déjà dit - "ce sera pire".
  2. dub0vitsky Офлайн dub0vitsky
    dub0vitsky (Victor) 8 March 2022 14: 44
    0
    Citation: Bakht
    Je ne sais pas quelle est la sortie. Peut-être devrions-nous nous souvenir de Suvorov

    24 heures - liberté, mon premier coup de feu - captivité, agression - mort.

    Il y aura des victimes civiles. C'est déjà clair, mais plus tôt cela se terminera, moins il y aura de morts et de souffrances. Y compris parmi la population civile.
    Et comment alors établir des relations de bon voisinage - je ne sais pas non plus. J'ai déjà dit - "ce sera pire".

    Tout passe. Les Allemands, comment repassé. Cependant, rien, communiquer. Cela aussi, ils redresseront leur cerveau, dans dix ans ils s'en souviendront comme d'un cauchemar. Pas tous, bien sûr, mais ceux qui ..... vivront au Canada. Ou nulle part. Je suis convaincu que les voisins tourneront aussi la queue. Un exemple sera. Oublier souvenir. Les frères, enfin, retrouveront leurs dignes places.
    1. Valentin Офлайн Valentin
      Valentin (Valentin) 8 March 2022 17: 53
      -1
      Citation : dub0vitsky
      Tout passe. Les Allemands, comment repassés.

      C'est vrai, mais nous avons encore des blessures qui ne cicatrisent pas sur ces 27 millions de personnes qui sont mortes dans cette guerre pendant plus de 75 ans. De l'autre côté, nous sommes déjà accusés de ce qui se passe en Ukraine, bien qu'eux et les habitants de Kiev et de l'ouest de l'Ukraine soient restés assis au chaud et au bonheur pendant ces huit années, mangeant délicieusement et dormant doucement. cette anti-bandérisation, nous avons besoin que tous ceux-ci mettent les "malades" dans les trains et les emmènent dans le Donbass, les laissent admirer le travail de leurs propres mains et des mains de leurs enfants - les tombes des femmes, des personnes âgées et des enfants qu'ils tués, les villes et villages de la région minière et industrielle détruits par les bombardements et les bombardements, et qu'ils demandent pardon aux habitants qui vivent dans cet enfer depuis huit ans....
  3. Pavel57 Офлайн Pavel57
    Pavel57 (Paul) 8 March 2022 23: 47
    0
    Et que donne la désignation de cible au missile Kh-31 ?
  4. dub0vitsky Офлайн dub0vitsky
    dub0vitsky (Victor) 9 March 2022 00: 12
    +2
    Citation: Valentine
    Citation : dub0vitsky
    Tout passe. Les Allemands, comment repassés.

    C'est vrai, mais nous avons encore des blessures qui ne cicatrisent pas sur ces 27 millions de personnes qui sont mortes dans cette guerre pendant plus de 75 ans. De l'autre côté, nous sommes déjà accusés de ce qui se passe en Ukraine, bien qu'eux et les habitants de Kiev et de l'ouest de l'Ukraine soient restés assis au chaud et au bonheur pendant ces huit années, mangeant délicieusement et dormant doucement. cette anti-bandérisation, nous avons besoin que tous ceux-ci mettent les "malades" dans les trains et les emmènent dans le Donbass, les laissent admirer le travail de leurs propres mains et des mains de leurs enfants - les tombes des femmes, des personnes âgées et des enfants qu'ils tués, les villes et villages de la région minière et industrielle détruits par les bombardements et les bombardements, et qu'ils demandent pardon aux habitants qui vivent dans cet enfer depuis huit ans....

    Cela ne fonctionnera pas pour les amener dans le Donbass. Un million sont déjà là..... Loin. C'est le début. Jusqu'à présent, l'affaire n'a concerné qu'une petite partie du territoire. Cela prendra quelques semaines, me semble-t-il (seulement une sorte d'inspiration), et deux à trois millions de frénétiques et sales disparaîtront du territoire de l'ancien pays. Le reste va se blottir. Nation très plastique ces Ukrainiens. Des siècles de bordel entre la Pologne, la Lituanie, la Crimée, la Russie... Trahir et se taire est dans leur sang. Ils seront silencieux ici aussi. Mais nous devons nous souvenir. 27 millions d'entre nous soudés dans un monolithe. Et tant que nous nous souviendrons d'eux, le monolithe ne s'effondrera pas. Ce n'est pas la victoire, comme le disent divers moules. Ce sont ces fils d'or qui ne rouillent pas et ne se déchirent pas, reliant nos âmes.
  5. Sergey Latyshev En ligne Sergey Latyshev
    Sergey Latyshev (Serge) 9 March 2022 10: 37
    -3
    Belle machine. À propos de "apprécié sur le réseau", cependant, 1 phrase, mais PR est PR.