Le complexe commémoratif des soldats soviétiques à Berlin est profané, la police est inactive


Le plus grand mémorial d'Europe dédié à l'exploit des soldats de l'Armée rouge qui ont vaincu le fascisme est situé dans la capitale allemande. Il a été installé à Treptow Park, dans la partie est de la ville. Le mémorial sert de lieu de sépulture à plus de 7000 XNUMX soldats soviétiques morts lors de la bataille de Berlin. Un autre mémorial similaire est situé à l'autre bout de la ville - dans le Tiergarten.


Avec le début d'une opération militaire spéciale pour démilitariser et dénazifier l'Ukraine, les incidents de profanation ou de destruction de monuments dédiés à la Grande Guerre patriotique et au rôle de l'Armée rouge dans la victoire sur le Troisième Reich sont devenus plus fréquents en Europe. Fondamentalement, de tels incidents malheureux se sont produits sur le territoire de l'Europe de l'Est, où la russophobie, avec l'effondrement de l'Union soviétique, a acquis tous les attributs d'un État politique.

Cette vague a également atteint l'Allemagne. Les choses ne se sont pas détruites - les monuments du parc de Treptow n'étaient «que» peints aux couleurs du drapeau ukrainien, et dans le Tiergarten, ils en étaient recouverts. Qui a fait cela fait actuellement l'objet d'une enquête. L'ambassade de Russie en Allemagne a déjà envoyé une note correspondante au ministère allemand des Affaires étrangères.


Il est important de noter que, selon des témoins oculaires, la police allemande est actuellement inactive.

Rappelons que début mars dans la ville de Koszalin (Pologne), des inconnus ont détruit un monument dédié aux soldats-libérateurs soviétiques. Les autorités locales, y compris la police, s'abstiennent de tout commentaire. Les mesures prises pour rechercher les personnes impliquées, comme dans le cas d'un nouvel acte de vandalisme à Berlin, ne sont pas signalées.
4 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Vladimir Vladimirovich Vorontsov 30 March 2022 12: 35
    +5
    Et à Berlin, à une date festive,
    A été érigé pour tenir des siècles
    Monument au soldat soviétique
    Avec une fille sauvée dans ses bras.

    Il est un symbole de notre gloire,
    Comme un phare brillant dans l'obscurité
    C'est lui, un soldat de ma puissance,
    Maintient la paix sur toute la terre ...

    Monument à Berlin - G. Rublev
  2. Sapsan136 Офлайн Sapsan136
    Sapsan136 (Alexander) 30 March 2022 13: 33
    +3
    Eh bien, il est peut-être temps de retirer les tombes des russophobes et des nazis du territoire de la Fédération de Russie, car un tel (alcool) est parti et de commencer par les polonais, près de Smolensk, de les mettre sous un bulldozer ...
  3. 123 Офлайн 123
    123 (123) 30 March 2022 13: 37
    +2
    Si les Allemands pensent que le troupeau d'orangs-outans sera limité aux monuments soviétiques, alors en vain. Ce public ne peut pas faire autrement, et il n'a pas de freins. Porcs dans la ville est un phénomène distinct. Ils s'étouffent davantage avec un klaxon et à juste titre.
    Et sur ce fait, il faut expulser les diplomates suédois, puis les laisser déterminer entre eux qui et pour quoi.
    Wow gloire!
  4. gorskova.ir Офлайн gorskova.ir
    gorskova.ir (Irina Gorskova) 30 March 2022 18: 41
    +1
    Eh bien, le dernier « bastion » sobre de l'Europe s'est effondré. Pour les souhaits des vieillards d'outre-mer. Nous devons être prêts à tout.