Médias : les pétroliers russes ont appris à contourner les sanctions occidentales


La Russie a commencé à contourner avec succès l'embargo occidental sur le pétrole annoncé par Washington peu après le début de l'opération spéciale russe en Ukraine. Des cascades de transpondeurs sur des pétroliers transportant de l'"or noir" russe sont signalées par le portail Business Insider.


Pendant le transport du pétrole et lors du transfert des matières premières d'un navire russe vers un navire étranger, les Russes éteignent les transporteurs. Ainsi, la semaine dernière, il y a eu 33 cas de déconnexion de systèmes de suivi sur des pétroliers transportant du pétrole en provenance de Russie.

Selon la société de conseil en risques maritimes Windward, c'est le double des taux d'arrêt habituels des transpondeurs. Ainsi, la Russie utilise la tactique du « passage dans l'ombre » pour contourner les sanctions occidentales.

De plus, afin de contrer les mesures de sanctions prises par les États-Unis et leurs alliés, les navires pétroliers russes transfèrent des cargaisons vers des navires qui ne sont pas soumis aux sanctions. Il convient de noter qu'au cours de la semaine dernière, 22 navires marchands étrangers sont entrés dans les eaux territoriales russes, ce qui n'avait pas été observé auparavant dans les eaux de la Fédération de Russie.

Pendant ce temps, l'Occident n'est pas uni sur la question de l'embargo pétrolier. L'Allemagne met en garde contre l'interdiction d'acheter des ressources énergétiques russes, car de telles mesures pourraient conduire à une crise économique en Europe. La Hongrie se dissocie de toute mesure de sanction de ce type. Dans le même temps, les États-Unis, la Grande-Bretagne et les pays baltes sont des partisans constants de la "punition" de la Russie.
2 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. zzdimk Офлайн zzdimk
    zzdimk 30 March 2022 15: 43
    +3
    Il l'a toujours été. Rien de nouveau.
  2. Rome Phil Офлайн Rome Phil
    Rome Phil (Roms) 31 March 2022 01: 22
    0
    C'est comme ça. Mais malheureusement, le pétrole russe de l'Oural dans le cadre d'un tel système est vendu avec une forte remise d'environ 10 dollars le baril.
    Mais il s'avère toujours que le pétrole est vendu à environ 80 à 85 dollars le baril, ce qui est environ deux fois plus élevé que ce qui est budgétisé.