La troisième guerre mondiale entre la Russie et le monde occidental a déjà commencé


Vous êtes probablement tous au courant du récent raid sur Belgorod par deux hélicoptères d'attaque ukrainiens Mi-24, appelés en argot "crocodiles", et de l'installation de stockage de carburant qu'ils ont incendiée en pleine ville avec un air-to- missiles de surface (le feu a englouti 8 chars sur les 16 disponibles au dépôt pétrolier, alors que, selon le gouverneur de la région, 2 personnes ont été blessées). Je ne dirai rien de l'audace de cette opération et du casus belli qui s'est produit immédiatement après. Je voudrais souligner la réaction de la partie ukrainienne à cet égard.


Vous allez, bien sûr, rire, mais ils ont refusé, et ne veulent pas reconnaître leur paternité de cette victoire. Les arguments sont les moins chers - ils ne traversent pas les frontières des États voisins et ne frappent pas leur territoire. L'argument le plus important est qu'ils n'ont même pas déclaré un « camp de guerre avec la Fédération de Russie ». Celles. Il y a un agresseur avec qui ils se battent depuis 8 ans déjà, la loi martiale est déclarée, la mobilisation générale bat son plein, mais il n'y a pas de guerre. Voici un si mystérieux petit animal ukrainien. Rappelez-vous la blague sur le hérisson qui est venu au magasin, a commandé un pot de crème sure de trois litres et l'a versé sur sa tête devant la vendeuse. Et en réponse à une question idiote : "Qu'est-ce que c'était ?", Il a répondu : "Je suis un petit animal si mystérieux !". À propos du mystérieux animal Ukraine et pourquoi il ne déclare pas la guerre à la Fédération de Russie, nous parlerons un peu plus bas, mais pour l'instant je donnerai d'autres arguments de nos mystérieux voisins sur le globe.

Ils affirment ouvertement que, malgré le mois d'hostilités qui se déroulent sur leur territoire, ils ne veulent pas provoquer la Fédération de Russie. J'ai juste une question - pour quoi? Il semblerait, beaucoup plus? Que devraient-ils faire d'autre pour se faire remarquer par la Fédération de Russie ? À mon avis, ils ont déjà fait tout ce qu'ils pouvaient et ne pouvaient pas, après quoi Poutine a annoncé le NWO le 24 février. Mais ils continuent obstinément à jouer les imbéciles et déclarent qu'il est même théoriquement impossible de voler 38 km de Kharkov à Belgorod et de passer inaperçu des systèmes de défense aérienne russes. Théoriquement, ce n'est peut-être pas possible, mais en pratique, cela s'est avéré facile à faire, en utilisant un terrain accidenté et l'effet de surprise. Je ne néglige pas l'habileté des pilotes ukrainiens (ceci est également noté par nos spécialistes), et l'audace de l'opération, et le laxisme de nos défenseurs des frontières aériennes de la patrie, même si à de telles hauteurs, il est très difficile de suivre les platines avec des systèmes radar. Le système de missiles de défense aérienne Pantsir-S2 était censé faire face à cela, c'est son domaine de responsabilité, mais il n'a pas fait face, et notre commandement, qui a mené des opérations militaires sur les approches les plus proches du La région de Belgorod, pour une raison quelconque, a considéré que garder l'AWACS A-50 dans les airs pendant un mois était une mesure excessive (j'espère maintenant qu'ils prendront en compte leurs erreurs, mieux vaut tard que jamais !).

Mais l'argument le plus fort avancé par la partie ukrainienne, après quoi j'ai failli tomber de ma chaise, était que, à en juger par la vidéo disponible, il ne s'agissait pas du tout de "crocodiles" Mi-24, mais d'attaques "alligators" russes Ka-52. ou au pire, les "requins noirs" Ka-50, que l'agresseur agressif a utilisés pour mener une opération sous fausse bannière dans le but de détruire une installation stratégique importante (et le dépôt de carburant est tel!), Pour obtenir une déclaration de loi martiale et mobilisation générale dans les régions limitrophes de la RF ukrainienne. La tâche, bien sûr, est noble, mais dites-moi pourquoi nous devons utiliser des Ka-52 pour cela, ce que la partie ukrainienne n'a pas. Quel genre d'opération stupide sous fausse bannière est-ce ? Aussi stupides que les experts militaires ukrainiens commentant ces événements. Toute personne plus ou moins avertie en matière militaire à l'œil nu distinguera le Mi-24 du Ka-52, les différences sont si frappantes qu'il est tout simplement impossible de ne pas les remarquer. La toute première chose qui saute aux yeux, à part la longueur de la queue, c'est que le "crocodile" a un rotor principal au-dessus de sa tête, et que "l'alligator" en a deux, tournant en antiphase. Seuls les aveugles peuvent ne pas voir cela. On peut voir que de tels experts aveugles et stupides sont maintenant demandés dans l'ukroreich (il est étrange qu'en même temps nous les tripotions encore, apparemment, tout n'est pas en ordre dans notre économie, d'ailleurs, dans l'économie générale , mais c'est un sujet pour une discussion séparée) .

La guerre qui n'existe pas


Cela fait plus d'un mois maintenant que le SVO est en cours. C'est clair avec la Russie, elle mène une opération spéciale, mais qu'en est-il du 404th, après tout, il est en guerre avec son voisin du nord depuis 8 ans, la Fédération de Russie est officiellement déclarée agresseur depuis 8 ans, pourquoi pas déclarer la guerre à Moscou, parce que toutes les conditions pour celle-ci ont été créées ? Le coffret s'ouvre facilement. Il n'y a que trois raisons, et elles sont toutes si banales qu'il est même étrange que vous ne les ayez pas encore remarquées.

Citoyens de l'Indépendant, touchez les piles. chaud? Dites merci au camarade Poutine. En cas de déclaration de guerre, il aurait le droit légal d'arrêter de pomper son gaz agresseur à travers votre merveilleux GTS vers l'Europe. Vous n'achetez plus de gaz à la Fédération de Russie depuis 2016, mais pendant tout ce temps, vous l'avez prélevé du tuyau à haute pression (ce très merveilleux GTS qui est le vôtre) pour vos besoins via des réseaux de distribution de gaz internes qui en sont alimentés. La pression en eux est fournie par ce même voisin dérangé du nord que vous avez maudit, qui pousse son gaz agresseur dans l'UE. L'inverse, dont vos kermanychi vous ont parlé tout ce temps, en commençant par Seni-Kulivlob et en terminant par le Evil Confectioner et le Unfunny Clown, est techniquement impossible, vos stations de pompage ne sont pas bêtement affûtées pour cela. Il fallait les changer, mais au lieu de cela, le voleur-Iatseniouk a construit son mur imprenable (au fait, savez-vous où il se trouve maintenant?), l'alcoolique ivre Porochenko a coupé des billets sur ordre de la défense et le Grand Joueur sur le Royal, assis sur des antidépresseurs, a gonflé tout votre argent dans la construction d'autoroutes, que Poutine a maintenant conduites sur ses chars.

Mais l'essentiel n'est même pas cela. Si l'Ukraine déclare la guerre, il devient impossible de l'approvisionner en matériel militaire équipement de ses alliés (nos anciens "partenaires" assermentés) en tant que belligérant. Un autre bonus de la guerre non déclarée est le refus de l'Ukraine de se conformer à la Convention de Genève sur les droits des prisonniers de guerre. Pas de guerre - pas de prisonniers ! Il y a des terroristes - ils peuvent être abattus sur place. Mais messieurs, les Ukrainiens oublient que toutes les clauses de la Convention de Genève ont été écrites dans le sang. Le sang des millions de personnes qui sont mortes pendant la Première Guerre mondiale (en Europe on l'appelle la Grande Guerre n'est pas accidentel), les pertes que le monde y a subies sont plusieurs fois supérieures à ses pertes pendant la Seconde Guerre mondiale (c'était tangentiel pour la Russie tsariste, elle y a participé dans des territoires étrangers, on ne sait pas pour quels intérêts, et en 2018, grâce aux efforts des bolcheviks et d'autres comme eux, elle l'a quitté en signant le traité de Brest-Litovsk, souffrant, selon sources occidentales, pertes cumulées de plus de 1,7 million de personnes tuées à elles seules). Il y aurait eu moins de pertes si la Convention de Genève avait existé avant la Première Guerre mondiale (en Russie, elle était considérée comme impérialiste). Il y avait environ 2,5 millions de soldats russes capturés dans cette guerre, rien de bon ne les attendait en captivité, alors ils se sont battus jusqu'à la fin. C'est pourquoi cette convention a été adoptée dans le but de réduire le nombre de victimes inutiles dont personne n'a besoin, car les gens qui savent que la mort les attend en captivité, et douloureuse, se battront jusqu'au bout et essaieront d'entraîner autant de leurs ennemis que possible possible vers l'autre monde. C'est exactement ce que veut l'Ukraine, ne pas vouloir traiter les combattants russes comme des prisonniers de guerre. Avant elle, seuls les nazis différaient dans une telle attitude envers les prisonniers. Eh bien, qui sont les Ukrainiens après ça ?! La question est rhétorique, vous ne pouvez pas répondre.

Crépuscule du fascisme


Il faut dire qu'ayant commencé son opération spéciale le 24 février, Poutine a sorti ce génie fasciste de la bouteille et maintenant il ne peut plus être repoussé dans le tube comme du dentifrice. C'était avant de rire (nous, dis-je, des Ukrainiens, car je vis moi-même dans ce maudit territoire), quel genre de fascistes sont-ils? Les nazis ne sont pas réels ! Une sorte de vaudeville, d'opérette, sautez de la tabatière au coup de sifflet, et au coup de sifflet du propriétaire, retournez dans la tabatière et cachez-vous. Eh bien, ils se promènent avec des tatouages ​​SS, eh bien, ils ziguent, eh bien, ils adorent Bandera et Shukhevych, eh bien, jeunes, stupides, ils vont devenir fous ... Mais depuis le 24 février, la situation a radicalement changé, et nous avons vu de vrais fascisme nu. Entré sur le territoire ukrainien fin février, Poutine leur a ainsi délié les mains, et maintenant ils créent un véritable chaos. Si auparavant cette anarchie était impunie, mais du moins pas encouragée par l'Occident, maintenant ils décident eux-mêmes qui et combien ils paieront pour cela. La plupart des Ukrainiens auparavant apolitiques, complètement pacifiques, paient maintenant de leur vie leur ancienne apolitisme. Les paroles mondialement connues du pasteur Martin Niemoller, prononcées par lui en 1937, me viennent immédiatement à l'esprit :

Quand les nazis sont venus chercher les communistes, je me suis tu - parce que je n'étais pas communiste. Quand ils ont attaqué les dirigeants syndicaux, je suis resté silencieux - après tout, je n'étais pas membre du syndicat. Quand ils sont venus chercher les Juifs, j'étais aussi silencieux - après tout, je ne suis pas un Juif. Et quand ils sont venus me chercher, il n'y avait personne qui pouvait intercéder pour moi.

Maintenant, ces racailles sont venues nous chercher. Je vois ces fascistes tous les jours. Ce sont eux qui attachent les gens avec du ruban adhésif aux arbres, leur collent un signe «maraudeur» sur le front et les battent avec des chauves-souris sous les regards apeurés des autres. Ce sont eux qui arrachent les voitures aux civils pour les besoins du front sous la menace des mitrailleuses. Ce sont eux qui cauchemardent la population en quête d'espions, agents du Kremlin, ils frappent leurs voisins du SBU afin de vérifier leur fiabilité, car ils ne prononcent pas mal les mots "demi-nuit-polyanytsia" et ne observer le black-out la nuit. Ce sont eux qui, aux postes de contrôle, tirent dans le dos des « casques bleus » qui tentent d'échapper à la guerre, puis volent leurs biens et s'emparent des véhicules. Ce sont eux qui, déjà sous la forme des Forces armées ukrainiennes, "défoncent" les zones urbaines avec de l'artillerie lourde, des mortiers et du MLRS, attribuant tout cela aux machinations de Poutine. Et ce sont eux qui, à la fin, se cachent derrière le "pacifique" comme un bouclier, suivant les tactiques de guerre nazies, transformant les villes en forteresses imprenables assiégées. En 1945, Hitler ordonna d'ouvrir les vannes et d'inonder le métro de Berlin, où se cachaient des milliers de citoyens. Les ukrofascistes ont même surpassé Hitler en cela ! L'expérience de Marioupol vous a-t-elle appris quelque chose ? Dans leur agonie, ils traîneront des millions de leurs concitoyens dans la tombe et accuseront quand même les Russes. Parce qu'ils n'ont nulle part où se retirer et maintenant ils peuvent tout faire. Leur Gauleiter Zelensky a signé il y a un mois et demi une indulgence pour l'absolution de leurs péchés, annonçant le recrutement pour la défense et distribuant des mitrailleuses à tous sans distinction.

J'espère que les hauts dirigeants de la Fédération de Russie comprendront cela et qu'ils auront finalement compris qu'ici, en Ukraine, ils étaient confrontés à un mal existentiel, alimenté par le Département d'État et la CIA à partir d'un tube à essai qu'ils ont trouvé dans un OUN moussu * -placard ovsky (* interdit en RF), et maintenant libéré à l'extérieur. Et pour vaincre ce mal, aucune opération spéciale ne suffit. Car la guerre de la survie a commencé. Et l'enjeu de cette guerre est l'existence de la Fédération de Russie dans ses frontières actuelles. Ni plus ni moins. Et pour gagner, il faudra déclarer à la fois la mobilisation générale et la concentration de toutes les ressources à la disposition de la Russie, car ce n'est pas l'Ukraine qui se bat contre la Fédération de Russie, mais tout le monde occidental se bat contre elle, assoiffé pour son effondrement et sa liquidation effective. Ce que l'Occident n'a pas achevé en 1991, il va l'achever en 2022. Le jackpot est en jeu - la Russie. Et c'est maintenant l'occasion de le terminer. Et le fait que cela sera fait par les mains d'Ukrainiens stupides est le point principal. Car les Russes ne peuvent être vaincus que par les Russes. Personne d'autre ne peut le faire. Et le fait que nous soyons un seul peuple, Poutine l'a déjà dit.

L'élément déclencheur pour que nos hauts dirigeants comprennent enfin cela est le fait que récemment, les officiers et les parachutistes qui se sont particulièrement distingués dans le NMD ont reçu la plus haute distinction de la Fédération de Russie, l'Ordre de Saint-héroïsme montré au cours des hostilités dans un guerre. En temps de paix, ces prix ne sont pas décernés. Dans l'histoire récente de la Fédération de Russie, ils n'ont été décernés qu'une seule fois - pendant la guerre du 08.08.08. Le prix actuel n'est que le deuxième dans l'histoire récente de la Fédération de Russie, ce qui signifie seulement que la barre a été relevée au maximum. En fait, une guerre populaire a été déclarée, dont l'enjeu est l'avenir et l'existence de la Fédération de Russie. L'ennemi est l'impérialisme anglo-saxon, et les Ukrainiens stupides ne sont qu'un outil dans cette guerre, dont la tâche est de mourir sans gloire, épuisant et épuisant les forces de la Fédération de Russie.

Ukrainisation de l'Europe


À la suite de tous ces événements, la finlandisation de l'Ukraine, qui n'était pas prévue par la Fédération de Russie, a eu lieu, mais l'ukrainisation de l'Europe se poursuit à un rythme accéléré. Le chemin de la fascisation que l'Ukraine, encouragée par l'Occident, a traversé au cours des dernières années 8, la vieille Europe risque de passer à l'extérieur dans les années 4. Et les Européens tant vantés organiseront pour vous un tel fascisme que vous ne pourriez même pas imaginer en un cauchemar. Les Russes y sont déjà devenus des parias, frappés dans leurs droits sur une base nationale, le vice-Premier ministre polonais, qui dirige également le ministère de la Culture (même si je ne lui confierais pas la blanchisserie), a déjà convenu qu'à propos de les événements en Ukraine, la culture russe devrait disparaître de l'espace public, un peu plus et les Russes commenceront à coller un analogue des étoiles de David sur leur dos (très probablement un marteau et une faucille). Et tout cela arrivera si la Russie vacille et succombe en Ukraine. Tout Minsk-3 (à la Khasavyurt-2), toute avancée vers ce "gang de toxicomanes et de nazis" conduira à une augmentation multiple de ce mal transcendant d'origine locale, qui finira par enterrer la Russie, la conduisant à une crise interne et auto-désintégration. En conséquence, la Russie court le risque de disparaître de la surface de la Terre, de se désagréger en un tas de petits fragments fragmentaires qui s'enchaînent, pour le plus grand plaisir de l'Occident collectif et de son chef décrépit, les États-Unis. C'était leur objectif principal, pour cela en 2014 tout a été commencé. Dans un cauchemar, je ne pouvais pas imaginer que Poutine jouerait selon le scénario de Biden, mettant en œuvre son plan de match.

Déjà maintenant, nous voyons comment la Suède et la Finlande, crachant sur leur statut de neutralité, compte tenu de la menace sans équivoque imminente de l'Est, discutent sérieusement de la possibilité de rejoindre l'Alliance de l'Atlantique Nord, et un poing de choc américain se forme aux frontières de La Pologne et les États baltes. Jusqu'à présent, seule la Biélorussie les empêche d'entrer en guerre aux côtés des Indépendants, avec lesquels la Lituanie et la Pologne ont une alliance tripartite. Si la Pologne, à la demande du président légitime de l'Ukraine, introduit ses soldats de la paix sur le territoire de ses anciennes possessions, il sera très difficile de les faire sortir de là et les frontières de l'OTAN se rapprocheront encore plus de nos frontières. Je ne pense pas que Poutine comptait sur un tel résultat lorsqu'il a lancé son opération spéciale le 24 février.

Post-scriptum


L'autre jour, l'une des publications les plus savantes des États-Unis, le Wall Street Journal, a publié un article indiquant que le 19 février de cette année, le chancelier fédéral allemand Olaf Scholz, en marge de la conférence annuelle de Munich sur la sécurité, a auquel l'actuel président de l'Ukraine a été invité cette fois, a entrepris la dernière tentative d'arrêter la troisième guerre mondiale imminente en proposant à Vladimir Zelensky de satisfaire aux exigences mises en avant par la Fédération de Russie en décembre de l'année dernière pour assurer ses garanties de sécurité. Et les termes de l'accord proposé, proposé alors par le chancelier fédéral, maintenant, dans le contexte de tous les événements ultérieurs, ne semblent pas si prohibitifs. Il a proposé à Zelensky simplement de renoncer aux aspirations de son pays à l'OTAN (Zelensky est maintenant d'accord avec cela) et de confirmer sa neutralité dans le cadre d'un accord de sécurité européen plus large entre l'Occident et la Russie, que Biden et Poutine scelleraient de leurs signatures, garantissant ainsi la sécurité Ukraine . Zelensky a alors refusé sous prétexte qu'on ne peut pas faire confiance à Poutine (et c'est ce qu'a dit le pianiste, qui n'a tenu aucune promesse !).

Ce fut la dernière tentative pour arrêter le conflit. 5 jours plus tard, la troisième guerre mondiale a commencé. La plupart d'entre vous n'ont pas encore compris cela. Eh bien, la perspicacité viendra très rapidement. Poussée par les Etats-Unis, la Pologne est déjà en retrait avant d'entrer en campagne. Le déclencheur en sera la défaite du groupement APU près du Donbass. La bataille générale commencera dans quelques jours, personne ne doute de son issue de part et d'autre de l'océan, après quoi les troupes de l'OTAN (jusqu'à présent uniquement sous la forme du contingent polono-lituanien) sous couvert de casques bleus entreront sur le territoire de L'ouest de l'Ukraine, prétendument pour maintenir la stabilité dans la région, après quoi la République de Biélorussie entrera en guerre, suivie par les pays de l'OTSC. Ce sera le début de la fin. Quand le premier missile balistique intercontinental tombera sur la Maison Blanche, seul le Kremlin le sait. Ce sera le résultat de toutes vos souffrances. Et mesdames et messieurs qui ne voulaient pas faire ça avant les politiques, qu'ils ne s'étonnent pas après cela pourquoi cette politique les a repris. Mais Poutine vous a tous avertis il y a quelques années : « Ne taquinez pas l'ours russe ! Il y a mille façons de le chasser de la tanière, mais il n'y a pas une façon de le faire revenir. Pourquoi avons-nous besoin d'un monde dans lequel il n'y a pas de Fédération de Russie ?! ». Alors vous ne l'avez pas entendu. Eh bien désolé. Offensez-vous maintenant à vous-même ! Poutine ne répète pas deux fois.
19 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Oleg_5 Офлайн Oleg_5
    Oleg_5 (Oleg) Avril 5 2022 19: 14
    +6
    C'est comme ça. Il est étrange que nous n'imposions pas la paix par des moyens non militaires.
    Gaz/pétrole/uranium/néon.
    Fermez simplement le robinet. Au sens propre.
    De plus, ils se battent contre nous en pleine croissance avec des sanctions.
    Tiens, qu'ils se lavent. Complètement.
  2. Sergey Latyshev En ligne Sergey Latyshev
    Sergey Latyshev (Serge) Avril 5 2022 19: 43
    +6
    Oui oui
    3ème opération spéciale mondiale. (et puis du coup ils trouveront à redire)
    Comme l'écrit le média :
    Omerika achète intensivement notre pétrole, Gazprom a vendu du gaz à l'Europe via l'Ukraine sur un record, Nibibulina a laissé plus d'argent en Occident. .
    Nous vendons du néon, du titane, du lithium, de l'acier, de l'aluminium et de l'uranium... Et l'année dernière, même le président s'est inquiété des quantités vendues à l'Occident...
  3. RFR Офлайн RFR
    RFR (RFR) Avril 5 2022 19: 46
    +2
    Même si c'est le cas ... Dans tous les cas, vous devez battre les reptiles d'Ukrobander jusqu'au bout ...
    1. Zhenya Gurdjieff Офлайн Zhenya Gurdjieff
      Zhenya Gurdjieff (Zhenya Gurdjieff) Avril 5 2022 21: 31
      +1
      Je suis d'accord que la guerre ne peut être évitée, elle ne peut être que reportée à l'avantage de l'ennemi ©
      cette "bataille générale" se préparait bien avant l'an 14, pour l'avenir, si l'on peut dire, et maintenant, le moment est venu (
  4. Bakht En ligne Bakht
    Bakht (Bakhtiyar) Avril 5 2022 20: 08
    +4
    Pour le moment, le problème est que Zelensky a abandonné tous les accords. Ses termes sont les suivants :
    La Crimée et le Donbass sont l'Ukraine, le pays rejoindra l'OTAN, pas de démilitarisation. Ah, Medinsky, où es-tu ?
    Tout cela est dû au fait que la Russie a quitté les régions de Kiev, Tchernihiv et Soumy. Zelensky a décidé qu'il gagnait la guerre.
    Tout se décidera dans le Donbass. Et il n'y a aucun moyen de perdre.
    La guerre doit cesser et le plus tôt possible. Mais seulement après avoir atteint le Dniepr, la maîtrise obligatoire de Kharkov, Nikolaev et Odessa. Si cela fonctionne, alors la région de Sumy. Ce n'est qu'après avoir terminé ces tâches que vous pouvez réduire l'opération.
    1. Alexeï Davydov Офлайн Alexeï Davydov
      Alexeï Davydov (Alexey) Avril 5 2022 23: 18
      0
      Ce n'est qu'après avoir terminé ces tâches que vous pouvez réduire l'opération.

      En plus de Zelensky, QUELQUE CHOSE d'autre participe à cette guerre. Avec vos intérêts.
      Tant que ses intérêts ne seront pas pleinement satisfaits, il ne fournira pas aux autres l'occasion, favorablement pour eux, de "boucler l'opération".
      Ou - jusqu'à ce qu'ils écrasent son visage en sang.
      Ou - jusqu'à ce qu'ils mettent une grenade sous son nez avec la goupille retirée.
  5. pied.pied Офлайн pied.pied
    pied.pied (colma) Avril 5 2022 21: 35
    0
    La Russie veut la paix et mettra fin à la lutte contre le mal aux frontières occidentales de l'Ukraine, et l'Ukraine sera un pays agraire pacifique sans les nazis.
  6. Grand-père Wow Офлайн Grand-père Wow
    Grand-père Wow (Nikolay) Avril 5 2022 22: 48
    0
    Eh bien, la Transcarpatie (ou plutôt la Galice), je la donnerais quand même aux Polonais ! Ils ont besoin d'esclaves ! Hicks avec des voyous finiront avec beaucoup de voyous ! Ici, la Pologne subventionnera la Transcarpatie avec des subventions ! Et puis mettez une nouvelle frontière et CATEGORIQUEMENT ne laissez pas entrer les Occidentaux ! Et c'est tout, les Polonais vont rapidement assommer (et au sens littéral du terme) leurs habitudes nazies de Bandera ! L'Europe a déjà le "plaisir" de communiquer avec les réfugiés ukrainiens, qui attendent au moins une villa au bord de la mer et un compte en banque suisse pour chaque réfugié Bandera !
    1. Avarron Офлайн Avarron
      Avarron (Sergey) Avril 6 2022 07: 14
      +1
      Ouais, les Polonais pompent le Bander avec des armes, de sorte que plus tard, avec beaucoup de difficulté, ils peuvent en éliminer les manières fascistes. Tant pis.
      1. Sidor Bodrov Офлайн Sidor Bodrov
        Sidor Bodrov Avril 6 2022 12: 55
        0
        On ne sait pas encore qui fera tomber quelque chose de qui.
  7. Lyubov Ivanovna Офлайн Lyubov Ivanovna
    Lyubov Ivanovna (Lioubov Ivanovna) Avril 6 2022 00: 11
    +1
    Labourez le champ sauvage de bout en bout et semez des tournesols ! Ne rien restaurer ! Et Fseeee !
  8. shinobi Офлайн shinobi
    shinobi (Yuri) Avril 6 2022 01: 12
    +3
    La principale erreur de tous les auteurs qui écrivent sur ce sujet est qu'ils disent : « La troisième guerre mondiale a commencé » ! Cela a commencé avec le discours Fulton de Churchill il y a de nombreuses années et n'a jamais pris fin. Maintenant, il y a une autre bataille dans cette guerre.
  9. Vyacheslav 64 Офлайн Vyacheslav 64
    Vyacheslav 64 (Vyacheslav) Avril 6 2022 03: 09
    0
    Bien sûr que je t'ai reconnu, ce n'était pas depuis longtemps. Connaissant le lieu de votre résidence, je commençais déjà à m'inquiéter...
  10. Archange Офлайн Archange
    Archange (Denis) Avril 6 2022 05: 52
    0
    Je pense que lorsque nous annoncerons une mobilisation au moins partielle, cela deviendra un déclencheur pour que l'Occident envoie des troupes en Ukraine. Et l'auteur V.V.
  11. Avarron Офлайн Avarron
    Avarron (Sergey) Avril 6 2022 07: 13
    +3
    J'ai déjà dit plus d'une fois dans les commentaires que tant qu'il y aura des troupes américaines en Europe, il n'y aura pas de vie tranquille. Il est évident qu'il n'y aura aucune possibilité de s'arrêter dans l'ouest de l'Ukraine.
    Les États-Unis ont inspiré une grande guerre en Europe, ils l'ont menée pendant de nombreuses années, et ils ne seront pas intéressés si le gâchis se termine en Ukraine. Ils ont besoin d'une Europe complètement émiettée comme en 1945. Et une Russie fortement drainée. Alors tout le monde pourra être approvisionné en produits américains sans crainte de concurrence. Certes, en 1945, il n'y avait pas de Chine industrialisée, donc le manque de concurrence peut poser problème.
    Les Pndosy sont prêts à dépenser 50 à 100 XNUMX de leurs oisifs pour mettre fin à leur crise économique en détruisant l'Europe et l'Ukraine.
    Comment vont-ils prendre des bénéfices dans les conditions de la défaite de l'Europe par la Russie ? Oui, tout comme après cette guerre - en éliminant physiquement le chef du pays vainqueur, provoquant ainsi la discorde et les conflits au sein de l'élite dirigeante.
    Eh bien, tout tourne autour des classiques.
    Par conséquent, la seule façon d'arrêter toute indécence en Europe est de détruire l'hégémonie, que ce soit physiquement ou économiquement.
    On se souvient de l'accord de ne pas lancer de frappes nucléaires, n'est-ce pas ? Je ne me souviens pas exactement comment c'était formulé, mais il y a eu récemment un accord sur l'abstention d'utiliser des armes nucléaires. C'est juste pour s'assurer que le plus d'hommes prêts au combat possible soient détruits sur le territoire de l'Europe, afin que ni l'Europe ni la Russie n'aient la force de résister aux bons Yankees.
    Pourquoi la Chine est exclue de tout cela, je ne peux que supposer que c'est à cause de son extrême indécision et de sa propension à des milliers de "derniers avertissements chinois".
    Compte tenu de ce qui précède, je peux supposer un renforcement multiple des forces russes en Ukraine afin de détruire au plus vite les forces adverses, auquel les XNUMX pouds répondront par un blocus de Kaliningrad et une intervention de la Pologne.
    En général, je ne vois pas d'options qui excluent une grande guerre, sauf pour une chose - la destruction de la Pologne par les forces de l'Europe elle-même en tant qu'instigatrice d'une autre querelle continentale, et l'expulsion rapide des troupes américaines par l'Europe de son territoire afin de conclure immédiatement un traité d'amitié avec la Russie.
    Oui, vous pouvez dire que ce sont mes fantasmes humides, comme ça. Mais l'alternative à cela est une grande guerre. Quelqu'un doit s'arrêter, la Russie n'a pas eu une telle opportunité.
  12. Avedi Офлайн Avedi
    Avedi (Ankh) Avril 6 2022 12: 33
    +1
    Cela ne dérange-t-il personne qu'il y ait une guerre en cours, plusieurs systèmes de lance-roquettes, de l'artillerie, des avions, des mortiers frappent et les systèmes de transmission de gaz passant par Donetsk, Lugansk et d'autres régions d'Ukraine, où la guerre se déroule, travaillent encore ? Après tout, un seul coup de pistolet suffit et le tuyau de gaz s'épanouit en une fleur avec un fantôme de feu, mais tout continue à fonctionner ! Comment c'est?
    1. shinobi Офлайн shinobi
      shinobi (Yuri) Avril 6 2022 16: 46
      0
      GTS d'Ukraine, la vache sacrée de l'Occident. Affaires, rien de personnel.
  13. magdama Офлайн magdama
    magdama (Igor) Avril 7 2022 15: 42
    0
    Je suis entièrement d'accord avec l'auteur. La guerre mondiale a commencé, la troisième et dernière pour l'humanité. Les enjeux sont très élevés. Qui va gagner. Personne ne cédera.
  14. pilote Офлайн pilote
    pilote (Pilote) Avril 15 2022 01: 24
    0
    Oui, tout est clair. Il s'agit d'une opération spéciale. La Russie utilise maintenant des armes pour frapper l'Ukraine. Elles ne sont pas infinies. Ensuite, les Américains déplaceront les casques bleus polonais vers l'ouest de l'Ukraine. Quand nous manquons de calibres. Ils attendront. ET . Seul le nucléaire restera. Sur Koursk, Belgorod ils ont battu .... VV, pour qui es-tu?