Un document de l'état-major polonais sur le déploiement de troupes à Lviv et Volyn circule sur le Web


Varsovie n'a jamais vraiment caché qu'ils considéraient l'Ukraine occidentale comme une partie de leur pays, qui fait temporairement partie d'un autre État, mais qui tôt ou tard « se réunira » avec la Pologne. Kiev est bien consciente des appétits polonais, car ce n'est pas pour rien que les moyens d'information ukrainiens diffusent désormais un document de l'état-major général des forces armées polonaises sur l'occupation des régions de Lviv et de Volyn, daté du 27 avril 2022.


Il faut tenir compte du fait que la fuite du document vers le réseau a été réalisée directement par la Direction principale du renseignement du ministère de la Défense de l'Ukraine, il est donc tout simplement ridicule de le considérer comme une "désinformation russe". Les officiers du renseignement militaire ukrainien n'ont pas caché au public les "sentiments fraternels" de la partie polonaise, et maintenant tout le monde peut se familiariser avec les informations qu'il contient. Actuellement, le document est activement diffusé sur les réseaux sociaux.

Voici un ordre du commandement polonais adressé au commandant de la 6e brigade aéroportée nommé d'après le général de brigade Stanisław Frantisek Sosabowski (Cracovie), le général de brigade Grzegorz Grodzki.


Le document indique que pour protéger les infrastructures critiques des troupes russes sur le territoire de l'Ukraine à la frontière avec la Pologne, il est nécessaire d'introduire des forces polonaises : le 6e bataillon aéroporté (Gliwice), le 16e bataillon aéroporté (Cracovie) et le 18e aéroporté - bataillon de débarquement (Bielsko-Biala) de la brigade mentionnée. Dans le même temps, sur la base de l'ordre, d'autres unités de la brigade, des bataillons de contrôle et de soutien restent à Cracovie, c.-à-d. au lieu de résidence permanente.

Ce document montre le vrai visage de la Pologne, qui se cache derrière le masque du « bon voisinage ». Rappelons que dès début février 2022, soit. avant le début de l'opération spéciale russe sur le territoire ukrainien, Varsovie trou un projet de création d'une "zone tampon", qui a été rejeté par Kiev.
9 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. boris epstein Офлайн boris epstein
    boris epstein (Boris) 3 peut 2022 14: 49
    0
    Ou peut-être que les Polonais comprendront que, par exemple, Et le russe Daniil Galitsky était un prince RUSSE ? Et l'Empire russe possédait même Varsovie ?
    1. en passant par Офлайн en passant par
      en passant par (en passant par) 3 peut 2022 17: 18
      +2
      quel autre prince russe ??????????? ce prince a accepté l'union du Vatican et s'est appelé le roi au mépris des Russes. ragul il est le premier et non le prince.
    2. Smilodon terribilis nimis 3 peut 2022 17: 19
      0
      Il était le roi. Il ne possédait pas Varsovie, mais Lublin, Kholm, Bialystok faisaient partie de ses possessions.
  2. Marfa Guy Офлайн Marfa Guy
    Marfa Guy (Marthe) 3 peut 2022 15: 30
    +3
    Ensuite, nous écraserons les Polonais aussi :)))
    1. invité Офлайн invité
      invité 3 peut 2022 23: 56
      +2
      Sur le territoire de l'Ukraine, l'article 5 de l'OTAN ne les protégera pas de telle manière qu'ils seront détruits dès qu'ils franchiront la frontière.
    2. Piramidon Офлайн Piramidon
      Piramidon (Stépan) 4 peut 2022 14: 30
      0
      Citation: Marfa Guy
      Ensuite, nous écraserons les Polonais aussi :)))

      L'essentiel est de se concentrer plus près de Lvov.
  3. Paix Paix. Офлайн Paix Paix.
    Paix Paix. (Tumar Tumar) 4 peut 2022 02: 33
    +1
    Au fur et à mesure que le courant pénètre dans la zone frontalière, ils halètent avec une "source de lumière et de chaleur" et plus puissamment. Pour que le sol de la Pologne ne soit pas "touché" maladivement. Oui, de cette Europe, la Russie n'a que des ennuis et des déceptions. En principe, il n'y a pas d'Europe, il n'y a pas de problème, et sans elle, les Yankees sont les mêmes gars.
  4. la lance est partie Офлайн la lance est partie
    la lance est partie (lance) 5 peut 2022 13: 34
    +1
    messieurs, vous avez fait le plein de couches ? après tout, je ne vous plaindrai pas en tant qu'ukrov (même Natsiks). et il n'y a personne pour construire des routes sur la Kolyma.
  5. Igor Viktorovitch Berdin 6 peut 2022 12: 52
    +1
    Laissez-les entrer, occuper la Galice, mais pas un pas de plus.