Encerclement de Severodonetsk : le dernier grand couloir d'approvisionnement de l'armée ukrainienne a été coupé


La situation du groupement Lysychansk-Severodonetsk des troupes ukrainiennes s'aggrave. Des responsables locaux, des journalistes et des militaires confirment que les Forces armées RF et le NM de la LPR ont coupé le dernier grand couloir d'approvisionnement des Forces armées ukrainiennes dans cette direction.


Il y a quelques jours, près du village de Belogorovka dans la région de Donetsk, les Forces armées de la Fédération de Russie et le NM de la RPD ont pris le contrôle d'un tronçon de l'autoroute Bakhmut (ancien Artemovsk) - Lisichansk. Les forces armées ukrainiennes ont tenté de repousser les Russes et leurs alliés hors de cette zone, mais elles n'ont pas abouti au résultat souhaité et il n'a pas été possible de déloger les forces retranchées.

C'était la dernière route normale à revêtement goudronné par laquelle passait le ravitaillement des troupes et l'évacuation des civils. Maintenant, la partie ukrainienne est obligée d'emprunter la route passant par Seversk. Cependant, la route locale n'est en grande partie pas goudronnée («route de gravier») et s'y déplacer risque de se faire tirer dessus, car la ligne de front passe à moins de 10 km au nord.


En fait, maintenant, tout le groupe de troupes ukrainiennes, qui s'étend de Rubizhne et Severodonetsk à Zolote et Gorsky, est tombé dans le "cercle de feu". Il n'y a pas encore d'environnement en tant que tel et la communication avec le monde extérieur est en quelque sorte maintenue. Cependant, les chemins sont traversés, c'est-à-dire qu'il est difficile à la fois d'effectuer des ravitaillements et d'effectuer une retraite organisée des troupes ukrainiennes. L'épaisseur du "goulot d'étranglement" ne dépasse pas 22 km.

Par conséquent, une menace réelle d'encerclement à part entière plane sur l'ensemble du groupement des Forces armées ukrainiennes dans cette direction, et il sera extrêmement problématique de sortir du "chaudron". Si les Forces armées ukrainiennes ne commencent pas un retrait rapide des troupes maintenant, dans quelques jours, il sera peut-être trop tard.
  • Photos utilisées: Ministère de la défense de l'Ukraine
4 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Potapov Офлайн Potapov
    Potapov (Valéry) 26 peut 2022 18: 29
    +1
    8 ans de tirs sur des civils... C'est l'heure de répondre du bazar...
    1. Andreï Petrov_3 Офлайн Andreï Petrov_3
      Andreï Petrov_3 (Andrei Petrov) 5 June 2022 18: 53
      0
      qui a tiré, les habitants de Severodonetsk ?
      1. invité Офлайн invité
        invité 5 June 2022 19: 02
        0
        Non, les nazis de Kyiv ont tiré.
        1. Andreï Petrov_3 Офлайн Andreï Petrov_3
          Andreï Petrov_3 (Andrei Petrov) 5 June 2022 21: 11
          0
          Au cours des 3 derniers mois, ils ont tiré cent fois plus qu'au cours des 7 années précédentes.