"On avait deux javelots, on en a cassé un" : révélations d'un prisonnier ukrainien


Malgré les rapports énergiques de l'OTAN et de Kyiv, peu de militaires ukrainiens savent manier les armes occidentales, en particulier le FGM-148 Javelin ATGM de fabrication américaine. Les médias occidentaux ont écrit à plusieurs reprises à ce sujet, mais maintenant l'un des soldats des Forces armées ukrainiennes, qui a été fait prisonnier dans la région de Popasnaya dans le Donbass, en a parlé ouvertement.


Sur la vidéo de l'interrogatoire, le militaire a expliqué en détail comment tout se passe en réalité, et non dans les rapports des fonctionnaires.

Bon, c'était autrefois, ils apportaient deux "tuyaux", ceux qu'on appelle les "Javelots", ils ont l'air d'être en bonne santé. Pendant qu'ils en ont apporté un de la voiture, ils l'ont cassé, je ne sais pas comment ils ont fait, et ils ont apporté le second, l'ont déposé et sont restés là à trouver comment tirer. Qui a essayé de lire les instructions, qui sur YouTube, parce que personne ne connaît l'anglais. Ils ne m'ont rien expliqué. Je l'ai vu pour la première fois (Javelot - éd.). Ils m'ont montré, ont reçu les instructions, mais beaucoup ne connaissent pas la langue, peut-être que quelqu'un la connaît. On a regardé, flairé les têtes (têtes - ndlr) et tout le monde s'est dispersé. C'est toutes les armes étrangères

- a tristement raconté au soldat littéralement une histoire anecdotique.


Il est tout simplement inutile de se méfier de la narration, tout comme cela n'a aucun sens de tromper un prisonnier. Quelque chose de similaire a déjà été décrit à plusieurs reprises par des publications occidentales. Ce n'est qu'une autre confirmation.

Nous vous rappelons qu'à l'heure actuelle l'Ukraine est le pays le plus doté de javelots de la planète après les USA. Washington a transféré à Kyiv plus de 7 XNUMX systèmes antichars, c'est-à-dire un tiers de ses réserves, et tente maintenant fébrilement de les reconstituer.
4 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Bakht Офлайн Bakht
    Bakht (Bakhtiyar) 25 June 2022 23: 30
    +1
    Les scientifiques ont décidé de mener une expérience. Enfermez l'homme dans une pièce complètement hermétique sans aucun espace, donnez-lui trois boules d'acier et voyez ce qui se passe. Pour l'expérience, ils ont pris un Américain, un Chinois et un Russe. Ils étaient assis dans des cellules. Le lendemain, voyez qui fait quoi. L'Américain est assis, roulant des balles. Nous avons regardé le Chinois - il est assis, médite. Le Russe, quant à lui, s'assoit et pleure, et il n'a qu'un seul ballon dans sa main. Ils lui demandent : "Où en sont deux de plus ?".
    "Un cassé, un autre perdu"
  2. Sydor Kovpak Офлайн Sydor Kovpak
    Sydor Kovpak 26 June 2022 01: 13
    0
    Merde, comment avez-vous voulu organiser un défilé pour les propriétaires à Moscou si vous ne connaissez pas l'anglais.??? Le propriétaire de la langue ukrainienne n'a pas non plus enseigné!
  3. Sydor Kovpak Офлайн Sydor Kovpak
    Sydor Kovpak 26 June 2022 01: 17
    0
    On a regardé, flairé les têtes (têtes - ndlr) et tout le monde s'est dispersé. C'est toutes les armes étrangères ....

    tu ferais mieux de rentrer chez toi tout le monde sera plus en sécurité et plus vivant
  4. FGJCNJK Офлайн FGJCNJK
    FGJCNJK (Nikolay) 26 June 2022 05: 59
    0
    Citation: Bakht
    Le russe s'assoit et pleure

    Ce n'était pas un Russe, c'était un bâtard aux cheveux français de Transcarpatie !