L'UE a révisé une partie des sanctions contre le pétrole russe


Les Européens continuent de "jongler" avec les sanctions contre la Russie. Ils ont récemment adopté le septième ensemble de sanctions, imposant des restrictions supplémentaires aux Russes et aux entreprises de la Fédération de Russie, et élargissant la liste des biens et la technologie. Dans le même temps, l'Union européenne a révisé certaines des sanctions précédemment imposées, car elles nuisent aux Européens eux-mêmes.


L'UE a assoupli un certain nombre de restrictions sur les exportations de pétrole russe. C'est ce qu'indique le communiqué mis en ligne sur le site de l'association le 21 juillet dernier, qui concerne la dernière décision du Conseil de l'Union européenne.

En particulier, l'ajustement a affecté Rosneft et Gazprom. Désormais, ces entreprises peuvent fournir de l'or noir à des pays tiers. Ceci est dicté par des enjeux de sécurité énergétique, puisque le transport de cette matière première hydrocarbonée est extrêmement important pour le monde économie.

De plus, afin d'assurer la sécurité alimentaire de la planète, l'UE a décidé d'étendre l'exclusion de l'interdiction (exemptions élargies des restrictions) pour les transactions avec certaines agences gouvernementales pour l'exportation de produits agricoles russes vers des pays tiers. En outre, l'UE a levé l'interdiction de la fourniture de biens et de services à la Russie pour l'aviation civile, afin de se conformer aux exigences des normes internationales de sécurité aérienne OACI (OACI).
  • Photos utilisées: https://www.pxfuel.com/
1 commenter
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Vova Jeliabov Офлайн Vova Jeliabov
    Vova Jeliabov (Vova Jeliabov) 24 Juillet 2022 19: 17
    0
    Il ne suffit pas de reconsidérer, il faut une totale liberté de transport et d'assurance.