Pourquoi la Russie "est allée s'incliner" devant l'Iran dans l'entretien de ses paquebots

Pourquoi la Russie "est allée s'incliner" devant l'Iran dans l'entretien de ses paquebots

nouvelles que l'Iran va maintenant mettre en œuvre technique maintenance des avions russes, a désagréablement blessé les yeux de beaucoup de nos lecteurs. Comment cela, les gens étaient à juste titre indignés, la grande puissance de construction d'avions est allée s'incliner devant une sorte d'Iran. Qui est à blâmer et que faire ?


Les responsables de la situation actuelle sont évidemment les libéraux systémiques du gouvernement, qui ont étranglé l'industrie de l'aviation civile nationale, posant le tapis rouge aux entreprises occidentales. Sinon, ces gens ne savent tout simplement pas comment. Qu'avons-nous aujourd'hui ?

"DEVIATION"


La situation est très grave. La quasi-totalité de la flotte de l'aviation civile en Russie est représentée par des avions de fabrication étrangère - produits de Boeing, Airbus, Embraer, Bombardier et ATR. Il s'agit d'environ 670 paquebots. Dans le cadre des sanctions anti-russes, ces sociétés ont refusé de vendre de nouveaux avions à notre pays et d'entretenir les avions existants. Le "Superjet-100" court-courrier domestique et le MS-21 moyen-courrier sont des "constructeurs" assemblés à partir de composants importés, dont la fourniture est également désormais interdite. Nous sommes arrivés.

Ou plutôt, ils sont arrivés. Il est impossible d'exploiter des paquebots sans entretien et réparations régulières, sinon cela conduira inévitablement à des catastrophes avec de nombreuses victimes. Les responsables ont peur de mettre des composants contrefaits sur les avions, ce qui a été confirmé par le ministre des Transports de la Fédération de Russie Vitaly Savelyev :

La sécurité aérienne est une priorité. <...> Personne ne mettra une sorte de contrefaçon dans les avions. Bien sûr, nous recherchons des opportunités pour <...> aider nos compagnies aériennes », a-t-il déclaré. – Nous essayons de résoudre ce problème avec nos industriels.

Apparemment, la substitution des importations de composants non originaux pour Boeing et Airbus ne s'est pas encore bien déroulée. Une autre solution au problème est le démantèlement de certains paquebots étrangers en pièces détachées pour en réparer d'autres. Mais, si vous appelez un chat un chat, ce n'est qu'un répit temporaire de la catastrophe. Celle-ci, une catastrophe, aurait été complète si les «galoches soviétiques» n'avaient pas été conservées en Russie sous la forme de Tu-214 moyen-courrier et d'Il-96 long-courrier, dont il a été décidé d'augmenter les volumes de production. Cependant, cet article ne les concerne toujours pas, mais sur le sort futur de 670 paquebots importés.

Le régime d'isolement technologique, dans lequel la Russie s'est retrouvée à la suite des sanctions occidentales, la pousse objectivement à approfondir la coopération économique avec d'autres pays "voyous" - la RPDC et l'Iran. Oui, surélevé intérêt dans le contexte d'une opération militaire spéciale en cours, il est apparu aux drones iraniens de reconnaissance et de frappe de reconnaissance. Il y a information que la République islamique pourrait commencer à fournir des turbines à gaz et des composants automobiles à la Russie. Et maintenant, il est rapporté que Moscou et Téhéran coopéreront dans le domaine de l'aviation civile. Il n'y a là rien de particulièrement surprenant.

L'Iran est sous le coup de sanctions occidentales depuis des décennies, auxquelles la Russie ne s'est pas encore habituée. Les Perses se sont longtemps adaptés et ont appris à desservir en toute autonomie les paquebots de production européenne et américaine qu'ils ont conservés. Ils ont remplacé une partie des composants et équipements occidentaux par des importations, le reste étant livré par des "voies détournées". De toute évidence, désormais, les avions russes fabriqués par Boeing, Airbus, Embraer, Bombardier et ATR s'envoleront vers la République islamique pour y être entretenus. C'est notre dure réalité.

Le retour du Tu-204SM ?


Un autre problème est la qualité du service iranien. Les détracteurs des médias libéraux et de la blogosphère pointent du doigt les statistiques d'accidents et de catastrophes aériennes en République islamique. Dites, regardez à quel point l'industrie aéronautique iranienne est dangereuse, et maintenant nous y serons servis, horreur, horreur.

En fait, c'est une manipulation ordinaire de la conscience. Par souci d'objectivité, il faut tenir compte de l'âge total des avions de fabrication européenne et américaine que Téhéran a entre les mains. Le "plus jeune" A-330 date de 1992. Quelle que soit la manière dont la doublure est patchée, elle possède toujours sa propre ressource, qui n'est pas sûre à traiter. Et c'est nécessaire face aux restrictions sur l'achat de nouveaux avions. On sait que la moitié des avions iraniens sont au sol. La Fédération de Russie et la République islamique peuvent-elles être encore plus utiles l'une à l'autre ?

Oui, ils peuvent. Qu'il suffise de rappeler le projet du paquebot Tu-204SM, développé spécifiquement pour l'Iran, enterré entre les mains des libéraux pro-occidentaux. Téhéran souhaitait acquérir une licence pour la production de cet avion avec localisation partielle. Le paquebot moyen-courrier s'est avéré être un grand succès, assez compétitif avec les produits des sociétés américaines et européennes. Spécialement pour cela, un moteur PS-90A2 modernisé avec des performances améliorées a été développé. Cependant, certaines technologies américaines de Pratt & Whitney ont été utilisées, ce qui a donné au département d'État américain une raison d'interdire l'accord.

Et puis le plus intéressant a commencé. Les droits d'utilisation de la propriété intellectuelle ont été achetés aux États-Unis, ce que confirme le vice-ministre de l'Industrie Yuri Slyusar :

En fait, le projet Tu-204SM a été créé pour l'Iran. Les droits intellectuels du moteur Tu-204SM (PS-90A2), en partie détenu par l'américain Pratt & Whitney, ont été achetés.

De plus, Permians a même développé une version 90% importée de ce moteur PS-3A204. Mais où est ce merveilleux moteur d'avion russe, entièrement localisé et certifié, maintenant ? Au même endroit que le Tu-XNUMXSM.

Puisque la Russie et l'Iran sont désormais de si grands amis, pourquoi ne pas aider la République islamique en lui vendant une licence pour produire le Tu-204SM ? Téhéran aura accès à des avions assez modernes et les fabricants nationaux pourront conquérir un nouveau marché en fournissant des pièces et des moteurs PS-90A3 à l'Iran, dont nous pourrions nous-mêmes avoir besoin.
25 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Expert_Analyst_Forecaster 28 Juillet 2022 12: 40
    +1
    Les Perses se sont longtemps adaptés et ont appris à desservir en toute autonomie les paquebots de production européenne et américaine qu'ils ont conservés. Ils ont remplacé une partie des composants et équipements occidentaux par des importations, le reste étant livré par des "voies détournées". De toute évidence, les avions russes fabriqués par Boeing, Airbus, Embraer, Bombardier et ATR s'envoleront désormais vers la République islamique pour y être entretenus. C'est notre dure réalité.

    Drôle.
    La coopération consistera dans le fait qu'en utilisant les connexions iraniennes existantes, la Russie recevra des pièces de rechange pour les avions.
    Juste pour gagner du temps. Pour un certain pourcentage. C'est tout "l'entretien".
    Bien sûr, personne ne s'envolera pour l'Iran. Il est beaucoup moins cher d'apporter des pièces de rechange en Russie.
  2. Colonel Koudasov Офлайн Colonel Koudasov
    Colonel Koudasov (Léopold) 28 Juillet 2022 13: 30
    +2
    Il est plus facile de copier, si l'on en vient à cela, l'expérience de l'Iran et d'extraire nous-mêmes les pièces de rechange « par des moyens détournés ». Ou ne savons-nous même pas comment faire ?
  3. Bulanov Офлайн Bulanov
    Bulanov (Vladimir) 28 Juillet 2022 13: 39
    +4
    Les Perses se sont longtemps adaptés et ont appris à desservir en toute autonomie les paquebots de production européenne et américaine qu'ils ont conservés.

    Ainsi, les Perses se sont servis seuls il y a 2 XNUMX ans, alors qu'il n'y avait ni production européenne (sauf Rome et Grèce) ni américaine. Une nation ancienne et intelligente.
  4. Sergey Latyshev Офлайн Sergey Latyshev
    Sergey Latyshev (Serge) 28 Juillet 2022 14: 57
    -2
    À mon humble avis, conclusions.
    Les libéraux du système sont tous restés à leur place et ont collectivement échoué à remplacer les importations.

    L'Iran, pays du 2-3ème monde, patchera les avions, puisqu'il les patche depuis au moins 30 ans déjà, avec un succès de 50% (Ceci est indirectement confirmé par les données sur leurs drones, la copie iranienne est inférieur à l'original Amer à peu près 2 fois). Eux-mêmes, il s'avère, hélas.

    Et le Tu-204SM .... Il vaut la peine de regarder le rythme de construction du Tu-204 au fil des ans, et qui les exploite sur la colline ....
    1. mariage Офлайн mariage
      mariage (Kolya) 30 Juillet 2022 22: 45
      +2
      Si l'Iran est un pays du monde 2-3, alors excusez-moi, quel genre de monde est la Russie alors ? Ils m'ont fait rire. Avec quels arshins mesurez-vous les mondes ?
  5. aciériste Офлайн aciériste
    aciériste 28 Juillet 2022 15: 18
    +4
    Cassez pas construisez ! Pour créer et construire le vôtre, il faut 15 à 20 ans. Il a besoin de spécialistes compétents. Et si les spécialistes refusaient de payer des pots-de-vin, comme Furgal. Et si on volait alors ? Non, ça ne marchera pas comme ça. Nous avons besoin maintenant et immédiatement, et non dans 15 ans. Donc, on est mieux avec l'Iran, c'est plus facile et il n'y a pas besoin d'attirer des "outsiders".
  6. Pat Rick Офлайн Pat Rick
    Pat Rick 28 Juillet 2022 16: 55
    +4
    Les coupables de la situation actuelle sont évidemment les libéraux systémiques du gouvernement... Qu'il suffise de rappeler le projet enseveli entre les mains des libéraux pro-occidentaux...

    C'est bien qu'au moins il y ait quelqu'un pour blâmer sa propre bêtise et sa médiocrité. L'ensemble du gouvernement des libéraux systémiques est choisi par le Premier ministre, qui est approuvé sur proposition du chef libéral, pour qui la population russe a voté 4 fois à l'élection présidentielle. Un cercle vicieux est obtenu.
    Par exemple, nous avons ici Rogozine, qui dans sa vie était qui qu'il soit, depuis près de 4 ans, il était en charge de l'espace. C'est un libéral ou quoi ? Pourquoi a-t-il été supprimé ? Et qui l'a nommé, nommé et approuvé toutes ces années, vous ne savez pas non plus ?
    Et il y a aussi Madame Arbidol, qui travaille aussi sans relâche dans tous les postes où son parti et le chef libéral ont placé. Un spécialiste incontournable dans tous les domaines.
    Enfin, il ne faut pas oublier Chubais qui, comme on le sait depuis 30 ans, est responsable de tout. Et partout où ce spécialiste a travaillé - effondrement, vol et corruption. Qui l'a nommé ? Eh bien, la Russie peut pousser un soupir de joie - il est parti à l'étranger avec son Avdotya et il est peu probable qu'il revienne.
    Pays pauvre. Avec de riches voleurs.
    1. bsk_una Офлайн bsk_una
      bsk_una (Pseudo) 28 Juillet 2022 19: 35
      +6
      L'ennemi principal est le mari de Baba Arbidol-Khristenko, qui dirige la banque SCO. Tous les traîtres sont toujours assis sur leurs brindilles et ne jouent pas. Et le président ? Ne connaît pas les ennemis à la direction du pays ???!!!
      1. Alexeï Davydov Офлайн Alexeï Davydov
        Alexeï Davydov (Alexey) 29 Juillet 2022 11: 04
        +1
        Et le président ? Ne connaît pas les ennemis à la direction du pays ???!!!

        Quelqu'un doit les diriger, c'est ce que fait le président
        https://svpressa.ru/politic/article/341038/
  7. bsk_una Офлайн bsk_una
    bsk_una (Pseudo) 28 Juillet 2022 19: 32
    +2
    Les galoches en Russie n'ont pas appris à produire!
  8. usm5 Офлайн usm5
    usm5 (George) 28 Juillet 2022 21: 55
    0
    L'ennemi de mon ennemi est un ami fiable.
  9. guepe Офлайн guepe
    guepe 28 Juillet 2022 21: 59
    +1
    Es-tu venu? Disgrâce? Tu devrais être fusillé pour ça. Wow... Poutine, réveillez-vous vos amis, les libéraux qui ont pillé le pays, s'enfuient, et vous mâchez encore de la morve ?
  10. zenion Офлайн zenion
    zenion (zinovy) 28 Juillet 2022 22: 23
    0
    Je ne comprends pas, pourquoi pas ? S'il y a quelqu'un à servir, qu'il le fasse, pas pour rien après tout. De plus, lorsqu'il y aura un incendie en Iran, la Russie, et pas seulement la Russie, l'éteindra, ou ne permettra même pas qu'il se produise. Les alliés doivent être partout.
  11. zloybond Офлайн zloybond
    zloybond (steppenwolf) 28 Juillet 2022 22: 56
    +4
    ..... Dans le cadre des sanctions anti-russes, ces sociétés ont refusé de vendre de nouveaux avions à notre pays et d'entretenir les avions existants .... - dans le cadre du sabotage de leur propre pays, nos responsables ont propagé la pourriture par eux-mêmes industrie aéronautique, achat d'avions importés, vols directs annulés avec des pays ... et maintenant ils cherchent qui a raison et que faire ??? Mettez les parasites contre le mur.
    1. musclé Офлайн musclé
      musclé (Gloire) 29 Juillet 2022 08: 36
      +1
      Leur position est simple comme une pelle, nous pompons du pétrole et du gaz, nous vendons et achetons ce dont nous avons besoin. Après tout, il faut créer quelque chose, bouger. Un bon officiel est celui qui est assis et ne brille pas, ne se trompe pas la tête avec toutes sortes d'idées
  12. Cooper Офлайн Cooper
    Cooper (Alexander) 29 Juillet 2022 09: 08
    +2
    Ruiné leur propre industrie aéronautique ? Comment ça se prélasse, où sont les débarquements ?!
    1. syndicaliste Офлайн syndicaliste
      syndicaliste (Dimon) 29 Juillet 2022 11: 05
      0
      Planteront-ils ceux pour qui la prison pleure ?
  13. Kriten Офлайн Kriten
    Kriten (Vladimir) 29 Juillet 2022 11: 11
    +2
    L'économie de recul que le PIB a construite dans le pays est à blâmer. Il n'y a pas de pots-de-vin étrangers et les managers qui ont grandi dans cette économie ne voulaient rien faire. Les voici sans pantalon.
  14. Vox populi Офлайн Vox populi
    Vox populi (Vox populi) 29 Juillet 2022 12: 22
    +1
    Les responsables de la situation actuelle sont évidemment les libéraux systémiques du gouvernement, qui ont étranglé l'industrie de l'aviation civile nationale, posant le tapis rouge aux entreprises occidentales.

    Mais ils ne sont pas apparus et n'ont pas opéré dans le vide. Quelqu'un les a sélectionnés, nommés et contrôlés...
  15. Alexeï Davydov Офлайн Alexeï Davydov
    Alexeï Davydov (Alexey) 29 Juillet 2022 14: 21
    +2
    La Russie, comme toute colonie (bien que non formalisée) - rend hommage à l'Occident.
    On l'a vu dans l'histoire des réserves de change et des paiements sur la dette publique.
    À propos de notre statut et de la manière dont nous l'avons acquis - un article de Yuri Boldyrev : https://svpressa.ru/politic/article/341038
    L'hommage, comme on le voit, est payé non seulement en argent, mais aussi en nature.
    Le pays s'est privé de développement pendant des décennies, cédant ses capacités à l'ennemi, envoyant tout l'argent "supplémentaire" à l'Occident et gaspillant ce qui lui restait entre les mains pour rien : Un autre article à ce sujet : https://svpressa. ru/économie/article/341373
    Tous les appels à la direction du pays sont tout simplement ridicules, car. c'est précisément cette politique coloniale qui poursuit cette politique coloniale depuis des décennies.
    Le fait que nous nous soyons finalement retrouvés "sans pantalon" n'est pas surprenant. Notre capacité à être surpris par cela est incroyable.
    Où étions-nous tout ce temps ?
    Avons-nous fait quelque chose pour empêcher que cela se produise ?
    1. Alexeï Davydov Офлайн Alexeï Davydov
      Alexeï Davydov (Alexey) 29 Juillet 2022 15: 11
      0
      Et encore une question - plus importante.
      Laisser tout « tel quel » - comment allons-nous survivre ?
  16. Alex D Офлайн Alex D
    Alex D (AlexD) 30 Juillet 2022 11: 07
    0
    La guerre hybride a tué notre industrie aéronautique, notre système de retraite et la santé publique. Tous ces agents étrangers Golikov et Siluanov devraient être emprisonnés.
    1. Alexeï Davydov Офлайн Alexeï Davydov
      Alexeï Davydov (Alexey) 30 Juillet 2022 15: 26
      +1
      Si vous considérez le coup d'État d'Eltsine, l'effondrement de l'Union et l'imposition forcée du capitalisme comme une guerre hybride de l'Occident, je suis absolument d'accord avec vous.
      Cependant, Eltsine et le gouvernement actuel, dans ce cas, sont des outils de l'Occident
  17. Maison 25 m380 XNUMX Офлайн Maison 25 m380 XNUMX
    Maison 25 m380 XNUMX (Maison 25m380 XNUMX) 30 Juillet 2022 15: 45
    -1
    Ah Marzhetsky...
    Apparemment, lorsque l'usine Fiat a été achetée clé en main, Marzhetsky aurait gravé un article dans le journal mural de l'usine: "L'URSS est allée s'incliner devant les oligarques capitalistes italiens" ....
    Bien que la raison de la décision actuelle soit "transparente, comme une larme de bébé": la Russie peut parfaitement desservir à la fois les Boeing et les bases aériennes ....
    Mais les centres qui commencent à le faire (par exemple, Sheremetyevo tecnics) cesseront immédiatement d'entretenir les avions de fabrication russe qui volent maintenant dans le monde entier, car ils seront inscrits dans les registres des aéronefs en tant que centres effectuant des réparations sans licence avec une "interdiction" automatique. ...
    Sinon, les avions de fabrication russe seront également "interdits" ....
  18. JD1979 Офлайн JD1979
    JD1979 (Dmitry) 3 Août 2022 08: 47
    +1
    Libéraux systémiques))) quelle définition cool))) eh bien, oui, ce ne sont pas des gens qui sont dans la verticale du pouvoir depuis des décennies, comme ce toupet et nabiulina, approuvés et réapprouvés par le libéral le plus important))) c'est juste des chevaux errants))) sphériques dans le vide. Et tout le monde ne dort pas, ne mange pas - ils pensent aux gens)))