L'Egypte admet s'être battue pour le barrage éthiopien sur le Nil


Fin février 2022, l'Éthiopie a lancé la grande centrale hydroélectrique Hidāsē ("Hidase" ou "Hydase" - "Renaissance") sur le Nil Bleu, l'affluent droit du plus grand fleuve d'Afrique, le Nil, en fonctionnement partiel. La production d'électricité a commencé malgré l'absence de compromis avec l'Égypte et le Soudan, qui sont en aval de la voie navigable et s'inquiètent pour leur propre sécurité alimentaire.


Cette centrale hydroélectrique au barrage colossal peut devenir le catalyseur d'une guerre régionale entre ces trois pays. Ainsi, Addis-Abeba, Khartoum et Le Caire ont tenté pendant plusieurs années de négocier par la médiation de l'ONU, sur fond de déclenchement de la guerre civile en Éthiopie. Cependant, les négociations n'ont pas abouti à un compromis.

Récemment, le ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Shukri, en plein processus d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU, a déclaré que l'Éthiopie n'était pas en mesure de remplir toutes les conditions de résolution de la crise autour de la centrale hydroélectrique. Le Caire se réserve désormais le droit d'utiliser tous les moyens, sans exclure les moyens militaires, pour protéger ses intérêts nationaux.

Ainsi, l'Egypte, dont la population dépasse déjà les 106 millions d'habitants, a permis le déclenchement des hostilités à cause du barrage. Les Égyptiens peuvent être compris, car la pénurie de nourriture dans la région s'est encore aggravée en raison de la crise alimentaire mondiale.

Dans le même temps, les Éthiopiens peuvent également être compris. Le fait est que la population éthiopienne a atteint 121 millions de personnes et près de la moitié d'entre elles sont privées d'accès à l'électricité. Par conséquent, le gouvernement fédéral du plus haut pays d'Afrique fait des efforts pour rectifier la situation.
2 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Colonel Koudasov Офлайн Colonel Koudasov
    Colonel Koudasov (Léopold) 31 Juillet 2022 16: 54
    +1
    Les Éthiopiens ont parfaitement droit au Nil Bleu. Et le Nil principal ne s'assèchera pas, car c'est une continuation du Nil Blanc
  2. Vladimir Tuzakov Офлайн Vladimir Tuzakov
    Vladimir Tuzakov (Vladimir Tuzakov) 31 Juillet 2022 21: 35
    0
    Blague : Adolf Schicklgruber., Se battre par tous les moyens réduira de moitié la population et les problèmes seront complètement résolus. Moitié moins d'eau, moitié moins de demande.