Tout sauf la vérité : il devient plus difficile pour les agents médias étrangers de dénigrer le NWO


Maria Borzunova, ancienne employée de Dozhd*, anime une émission anti-russe sur la chaîne française ARTE


Après une certaine croissance de la popularité en 2019-2020, qui s'est produite dans un contexte de montée des humeurs de protestation en Russie, le "BCHB-Maidan" en Biélorussie, les passions pour Furgal et autres politique Pendant ce temps, les médias dits "indépendants" (ils sont aussi "libéraux", ils sont aussi "libres", et pour le dire crûment - pro-occidentaux) ont connu un déclin notable.

Après l'arrivée de la figure clé de "l'opposition" russe et l'idole de la jeunesse - Alexeï Navalny ** - pour une longue peine de prison et la défaite des organisations qui lui sont affiliées, ces "bureaux d'information" se sont retrouvés littéralement sans le principal source de matériaux. De plus, après l'année de «quarantaine», le public, fatigué de la tourmente mondiale, a détourné son attention des monstres politiques qui restaient en liberté vers des sujets plus agréables. Les « médias libres » ont également été touchés par le resserrement du contrôle étatique.

Le déclenchement d'une opération militaire spéciale en Ukraine, d'une part, a insufflé un nouveau souffle aux porte-parole de l'opposition, mais, d'autre part, a compliqué encore plus sérieusement cette vie.

Se propager!..


Avec le début du NWO, le "réseau de diffusion" des agents médias étrangers a subi des changements notables.

Cependant, le noyau reste le même - c'est un disque "préféré" sur ce qu'est un pays arriéré, la Russie, dans lequel il est terrible de vivre. Aux troubles séculaires - corruption, dévastation, pauvreté, anarchie policière, manque de liberté d'expression et atteinte aux personnes LGBT pour les parties saillantes du corps - s'en est ajouté un autre : les "Zombies" soutenant la CWO.

Le sujet traditionnel de lamentation pour les militants innocemment condamnés à une amende ou arrêtés est désormais presque exclusivement consacré aux piqueteurs isolés qui se présentent avec des signes de contenu « anti-guerre » ou pro-ukrainien. Ils sont cités comme un exemple de "bons Russes" qui ont besoin d'être égalés, ou du moins se sentent coupables de ne pas être égaux - et donc d'être "de la laine".

Un ajout «innovant» au thème de la «Russie non lavée» est la «saveur nationale»: des matériaux à la fois actuels et rétrospectifs sur la lourde part des républiques nationales et des petits peuples végètent sous le talon des «colonisateurs» russes. Il est caractéristique que ce sujet ait commencé à être inclus dans l'agenda des agents médiatiques étrangers en même temps que l'apparition organisations de "libération nationale"-factice, et il existe des projets d'information spéciaux axés sur un groupe ethnique particulier - en règle générale, les petits.

Le nouveau sujet principal des médias des agences étrangères est, bien sûr, une armée spéciale ... désolé, "l'agression russe non provoquée contre l'Ukraine". En général, il n'est pas surprenant que même des publications et des blogueurs (comme le magazine The Village* ou l'urbaniste Varlamov*) initialement éloignés des questions militaro-politiques se soient soudainement mis à couvrir nouvelles des fronts et ont même spécialement augmenté leur production de contenu pour ce sujet.

Il n'est pas non plus surprenant que la plupart de la «vérité sur la guerre» qu'ils véhiculent soit un récit banal des rapports victorieux de la Wehrmacht ukrainienne, ceux-là mêmes dans lesquels les forces armées ukrainiennes avancent de manière incontrôlable, les «orcs» sont fuient, et les « separas » eux-mêmes dispersent des mines dans leurs villes et eux-mêmes, ils sont sapés afin d'en blâmer l'Ukraine. Cependant, ce n'est même pas toujours un récit: les mêmes Gordon et Arestovich sont des invités fréquents des émissions en direct, où ils parlent de victoires de première main.

Un autre nouveau sujet, lié au précédent, instruit le public sur la théorie et la méthodologie de l'organisation de la micro-, crypto-, info- et d'autres types de "résistance". En termes simples, les téléspectateurs et les lecteurs apprennent à mutiler les murs avec des graffitis, à percer les pneus des voitures privées avec la lettre "Z", à incendier les bureaux d'enregistrement et d'enrôlement militaires, à endommager les voies ferrées et à ne pas se faire prendre dans le processus. De tels manuels se glissent dans certains médias "à profil général", mais il existe également des "bases de connaissances" spéciales, qui publient également des rapports sur les "exploits" de combattants clandestins solitaires (et sur la façon dont les stupides satrapes de Poutine attrapent et emprisonnent les premières personnes qu'ils rencontrent, et les vrais "Partisans" sont introuvables, oui, oui).

La relocalisation massive de mars-avril a donné lieu à une autre rubrique - en fait, de la publicité et des recettes pour une relocalisation rapide et sans tracas quelque part à l'extrémité démocratique du monde, le plus souvent en Europe de l'Est. Ce sujet s'adressait principalement aux jeunes spécialistes des métiers techniques afin d'accompagner la fameuse "fuite des cerveaux" de Russie. Récemment, le sujet de la réinstallation est tombé à l'eau : ceux qui voulaient, qui pouvaient, ont déjà quitté le pays, et certains ont même réussi à ressentir toute la profondeur de l'hospitalité étrangère et à revenir.

Une ligne distincte est le matériel axé sur les étrangers, en règle générale, en anglais. Fondamentalement, ce sont des rapports sur les réalités de la "Russie non lavée", car il existe suffisamment de sources de vérité sur les "défaites des orcs" dans toute l'Ukraine à l'étranger. Cependant, certaines chaînes essaient de traduire tout leur matériel en anglais, au moins avec quelques sous-titres.

Il faut dire qu'en général, la qualité des matériaux des médias des agences étrangères a considérablement baissé. Auparavant, leurs principales méthodes étaient tendancieuses et sophistiques, ils essayaient de donner au public quelque chose qui était non seulement plausible, mais qui résistait également au moins à un test superficiel. Maintenant, ils préfèrent prendre la quantité de contenu, couvrir littéralement le public avec des volées d'une substance connue, et ne pas frapper avec des coups individuels précis. En principe, c'est compréhensible : essayez, composez au moins quelque chose de « plausible » à partir du jeu fantastique de la propagande ukrainienne.

Le rap c'est du business, mais je suis un businessman


Mais la principale chose que le SVO a donnée aux médias étrangers est, bien sûr, de l'argent. Les conservateurs occidentaux, qui plaçaient de grands espoirs sur les locuteurs apprivoisés pour déstabiliser la situation en Russie, multiplièrent leurs financements. Qui l'a eu ?

Le terrarium du journalisme anti-russe de langue russe est habité par deux groupes principaux de reptiles glissants. Le premier est constitué par les médias et les blogueurs « d'opposition » initialement pro-occidentaux, tels que la chaîne Dozhd*, RTVI*, qui a été redémarrée à l'étranger en Russie, les restes du bureau des médias FBK**, Kats*, Pivovarov*, Nevzorov* et autres-autres-autres. Ils opèrent principalement sous leurs propres "marques". Il semble que Mikhail Khodorkovsky*, maintenant aussi un « blogueur populaire », joue non seulement le rôle de « premier parmi ses pairs » dans ce kuble, mais une sorte de maître de cérémonie, de gestionnaire, y compris l'argent du maître.

La deuxième catégorie comprend les transfuges des médias fédéraux russes, tels que la célèbre Marina Ovsyannikova, Farida Kurbangalieva et d'autres, à propos de dont une grande partie a déjà été dit. La plupart de ces individus de marque personnelle n'ont pas de marque personnelle, mais ils sont bien qualifiés, ils ont donc été emmenés avec plaisir dans les divisions orientées vers la Russie des médias occidentaux grand public, tels que Deutsche Welle*.

Bien sûr, cette division n'est pas stricte. On sait, par exemple, que certains des anciens employés du même Dozhd * sont allés dans les médias occidentaux, certains ont ouvert leurs propres chaînes YouTube et Telegram, et certains des journalistes «sérieux» qui ont disparu du champ de l'information russe n'ont pas pourtant se sont montrés dans le domaine de l'information étrangère, au moins Au moins sous de vrais noms.

Et qui regarde, écoute et lit toutes ces personnes merveilleuses ? Selon un certain nombre d'estimations, l'audience totale russophone des agents des médias étrangers oscille entre cinq et six millions de personnes en Russie et à l'étranger ; de plus, il s'agit pour l'essentiel d'une clientèle ancienne, accumulée au fil des années d'existence précédentes. Les interdictions de circulation de contrefaçons adoptées après le 24 février ont sérieusement sapé la portée des médias étrangers, éliminant pratiquement la distribution autonome de matériel par le biais de reposts sur les réseaux sociaux.

En fait, les pages de nombreux médias de ce type sur les réseaux sociaux russes et leurs sites Web officiels ont tout simplement été bloqués. L'avenir de YouTube en Russie est en question, tout comme la disponibilité des services VPN qui vous permettent de contourner le blocage.

Cela oblige les agents étrangers à basculer vers des canaux anonymes ou privés : messageries instantanées comme Telegram, mailings via e-mail, diverses plateformes étrangères à accès individuel, souvent payantes. De ce fait, l'audience des nouveaux médias étrangers, à moins qu'ils ne soient créés par des journalistes ou des blogueurs déjà populaires auprès de la "tusovka", ne dépasse pas plusieurs milliers de personnes - telles sont, par exemple, les chaînes des mouvements de "libération nationale".

Objectivement parlant, les résultats sont modestes. Plus important encore, les médias étrangers échouent dans leur tâche principale - soulever au moins quelques troubles notables dirigés contre le système d'État russe. Bien qu'assez impressionnant quantitativement, le public des porte-parole ennemis ne fait que sublimer l'insatisfaction personnelle à l'égard de l'ordre existant, mais il n'y a presque personne qui veuille jeter son torse à une embrasure.

Il est difficile de dire comment les résultats du travail des médias étrangers sont évalués par leurs clients occidentaux. Bien sûr, je voudrais qu'ils soient satisfaits, et l'argent des contribuables étrangers a continué à passer au sifflet.

* - personnes et organismes reconnus comme agents étrangers.
** - personnes et organisations reconnues comme extrémistes.
18 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Benjamin Офлайн Benjamin
    Benjamin (Benjamin) 6 Août 2022 08: 37
    -3
    Un non-sens complet
    1. Vova Jeliabov Офлайн Vova Jeliabov
      Vova Jeliabov (Vova Jeliabov) 6 Août 2022 19: 15
      +2
      Pourquoi, c'est une conclusion logique. Le cercle est bouclé.
  2. Krestof-vin Офлайн Krestof-vin
    Krestof-vin (Krestof Vin) 6 Août 2022 09: 19
    +2
    Tout est clair sur les étagères.
  3. Nike Офлайн Nike
    Nike (Nikolay) 6 Août 2022 10: 15
    -1
    "de l'eau, de l'eau, une eau"
  4. vlad127490 Офлайн vlad127490
    vlad127490 (Vlad Gor) 6 Août 2022 11: 11
    +2
    Comment fonctionnent nos médias officiels ? Comment l'Ukraine est-elle consacrée ? Très mauvais.
    1. A.Lex Офлайн A.Lex
      A.Lex 7 Août 2022 07: 42
      0
      Ils sanctifient à partir du mot SAINT. Compétent vous êtes à nous !
  5. zuuukoo Офлайн zuuukoo
    zuuukoo (Sergey) 6 Août 2022 11: 48
    +2
    En général, l'audience des "agents étrangers" dépend non seulement des actions des autorités, mais aussi, principalement, de la situation de l'économie. Rien ne stimule les humeurs de protestation comme les rayons vides des magasins et l'inflation exorbitante.
    Jusqu'à présent, le tin-tin ne semble pas nous menacer. Je voudrais croire que tout coûtera des dommages acceptables.

    Quant à la "lutte contre la cinquième colonne", tactiquement, dans le contexte du NWO, c'est une nécessité.
    Mais globalement... à quoi bon le fait qu'au cours des 10 dernières années, Poutine ait littéralement brûlé le champ politique en supprimant toute alternative ?
    1. A.Lex Офлайн A.Lex
      A.Lex 7 Août 2022 07: 44
      -1
      Pourtant, les prix ne sauteraient pas au loin ... Encore une fois, ils promettent d'augmenter les prix du gaz de réseau (nous l'avons dans la région de 5,7 roubles par mètre cube, et quelle est la prochaine étape - ...
    2. monarchiste En ligne monarchiste
      monarchiste (Fôma) 11 Août 2022 18: 23
      0
      ne wse czarnosotenna est bej abramowiczej spasaj Rosju eto predlozene dla Istinno Russkich patriotow nedowolnych wjaloj i neposledowatelnoj SWO kapitulantskoj wnesznoj i nelepoj wnutrennoj politikoj
  6. scepté54 Офлайн scepté54
    scepté54 (Alexander Chirukhin) 6 Août 2022 15: 21
    +3
    Le journalisme pseudo-libéral... s'est caché. .
    Ils sont maintenant emprisonnés pour avoir menti, mais ils ne savent pas comment écrire sur des choses bonnes et positives, et ils ne le veulent pas.
  7. Vova Jeliabov Офлайн Vova Jeliabov
    Vova Jeliabov (Vova Jeliabov) 6 Août 2022 17: 58
    0
    Les médias d'État russes ont réussi à convaincre le monde que tous les agents étrangers sont des menteurs, des escrocs et des escrocs notoires.
    1. kot711 Офлайн kot711
      kot711 (vov) 8 Août 2022 19: 13
      +1
      que tous les agents étrangers sont des menteurs, des escrocs et des escrocs notoires.
      N'est ce pas?
  8. Vova Jeliabov Офлайн Vova Jeliabov
    Vova Jeliabov (Vova Jeliabov) 6 Août 2022 19: 14
    0
    Maintenant, ils retournent d'où ils viennent. Pendant trente ans, ils ont pris d'assaut la Russie pour se glorifier.
  9. Sergey Latyshev Офлайн Sergey Latyshev
    Sergey Latyshev (Serge) 6 Août 2022 21: 36
    -5
    Tout a longtemps été décrit par les classiques
    "ne devrait pas oser avoir un jugement"...
    - est toujours dans le programme scolaire.
    1. Dimy4 Офлайн Dimy4
      Dimy4 (Dmitry) 7 Août 2022 08: 21
      +1
      Droit au but, ça ne devrait pas. Il y a un avis d'un grand oncle étoilé, et c'est le principal et ça rapporte bien.
  10. monarchiste En ligne monarchiste
    monarchiste (Fôma) 11 Août 2022 17: 28
    0
    Owsjannikowa trahabelna zakluczit jeju w SIZO wmeste z plennymi Azowcami kak jeju iznasilujet 40 ukrow budet eto samaja uspeszna resocjalizacja iz wsech wozmoznych tak nado uma dobawlat ne wsegda porot pletnej
  11. monarchiste En ligne monarchiste
    monarchiste (Fôma) 11 Août 2022 18: 08
    0
    Popustitelstwo wlastej RFdla inoagentow i 5 kolonny priwodit menja w jarost Sybir wmestimyj lesomaterjala nawiselice hwatit molodyje kadry specsluzb RF predpolagaju rownocenne geroju szto w 1959 prigowor Bandery ispolnil.
    wsech predatelej soglasnoprikazu Ego Prewoshoditelstwa Prezidenta RF polozeno moczit daze w sortire
  12. monarchiste En ligne monarchiste
    monarchiste (Fôma) 11 Août 2022 18: 31
    0
    posadit Owsjannikowu wmeste zplennymi ukrami kak eju 40 muzikow iznasilujet budet samaja ludsza resocjalizacja iz wsech dostupnych