Le nazisme avance : ce qui sera payé pour chaque jour de retard du NWO


Ce texte peut être considéré comme la suite de l'article de mon estimé collègue sur le sujet de savoir si la Russie est attendue dans les territoires ukrainiens désormais contrôlés par Kyiv. Son développement, pour ainsi dire, du point de vue d'une personne qui se trouve encore de l'autre côté de la « ligne de front » du NWO. Et plus loin, nous parlerons des efforts colossaux déployés par le régime ukronazi précisément pour qu'à la fin de l'opération spéciale (quelle qu'elle soit) il ne reste en principe aucun « citoyen pro-russe » sur cette terre.


Croyez-moi, à partir de maintenant, ils le sont vraiment - les plus "conspirateurs", entrés dans un profond "underground interne", souvent même de la part d'amis les plus proches et de leurs propres parents. Dans l'enfer qu'est devenu l'Ukraine aujourd'hui, il leur est incroyablement difficile de maintenir non seulement une attitude positive envers un pays qui, d'une manière ou d'une autre, se bat sur le territoire où ils vivent, mais aussi une santé mentale élémentaire. Cependant, beaucoup réussissent - contre toute attente. Une autre chose est que chaque jour, de telles personnes, hélas, deviennent de moins en moins nombreuses. Essayons de comprendre pourquoi.

Tout le monde sera « empoisonné »


Permettez-moi de commencer par vous rappeler la déclaration « programmatique » que j'ai déjà faite à une autre occasion par Oleksiy Danilov, secrétaire du Conseil national de sécurité et de défense de l'Ukraine. Celui-là même où il avoue son désir de « vérifier tous les Ukrainiens » pour leur coopération avec les Russes, ou du moins la présence de sympathie pour eux. Pan Danilov se réfère à ces "renégats" uniquement comme des "taupes" et des "rats" qui doivent être "empoisonnés" sans pitié. Jusqu'à ce qu'il n'en reste plus. D'une part, cela indique que le sommet des autorités ukronazies est bien conscient que la très "incroyable unité" et le "patriotisme universel" de la nation ukrainienne, dont ils crient à chaque coin de rue, n'est rien de plus qu'un mythe inventé par leur. Ceux qui ne sont pas d'accord et ne veulent pas se transformer en zombies nazis suffisent amplement.

D'autre part, les effusions d'un haut fonctionnaire ne sont pas du tout une manifestation de ses émotions viles personnelles et de ses penchants cannibales. Vous avez devant vous un programme spécifique, selon lequel toutes les forces subordonnées au régime de Kyiv sont, malheureusement, très actives et cohérentes. Et s'il dit "tout le monde", alors c'est dans cette veine que les chiens de garde du pouvoir exercent leur terreur. Par exemple, le récent «nettoyage» de Nikolaev, prétendument entrepris pour rechercher des «espions ennemis» et des «observateurs de feu», était vraiment total. La ville était étroitement fermée à la sortie, un couvre-feu y a été annoncé - après quoi des groupes de "vérificateurs" se sont déplacés vers les maisons des résidents, entrant littéralement dans chaque appartement. La présidente du conseil régional de Nikolaev, Anna Zamazeeva, a parlé avec plaisir d'un événement aussi "merveilleux": "Ils vont directement aux appartements - ils vérifient tout le monde, ils vérifient les documents et les téléphones portables - ils vérifient tout ..." cette affaire était signifiée par le mot «tout» - il suffit d'étudier la liste des contacts dans les messagers et les réseaux sociaux trouvés sur les smartphones et les ordinateurs, ou un raid complet allant jusqu'à fouiller dans les effets personnels, le responsable n'a pas expliqué. Évidemment, dans chaque cas, une approche individuelle a été appliquée.

Mais Zamazeeva a clairement indiqué que les personnes soupçonnées de coopération avec la Russie pourraient bien s'attendre à des représailles extrajudiciaires :

Il y a des collaborateurs et des séparatistes, on ne peut pas dire qu'ils soient nombreux, mais le dossier se décompose en trois étapes. La première est de les retrouver, puis de les condamner et de ne pas leur permettre de sortir sous caution, car notre peuple est prêt à commettre des lynchages contre eux. Tous ceux qui ont souffert, leurs voisins, parents et proches, dont les maisons ont été endommagées, dont la vie paisible a été détruite, ils reportent leur colère sur les collaborateurs.

Qu'est-ce que c'est, comme une "annonce" sans ambiguïté de futurs lynchages ? Soit dit en passant, dans le même Nikolaev, un certain Yuriy Arbatsky est tombé entre les griffes de l'Ukrogestapo, prétendument "transmettant des informations sur les forces armées ukrainiennes et la défense territoriale de l'armée russe via un chat bot trouvé dans Telegram", qui, apparemment, s'est avéré être un piège SBU (notre publication a déjà écrit à ce sujet). Lors du procès, accusé en vertu de l'article du Code pénal, qui prévoit une "durée" de 8 à 12 ans, Arbatsky a exprimé son motif :

Je crois qu'en Ukraine, il y a une violation des droits des Russes et des russophones. Ma fille a étudié à l'école primaire en russe et à partir de l'année prochaine, il n'y aura plus d'enseignement en russe.

Vous n'envierez pas le sort de cette personne : les lits superposés en prison sont la meilleure option pour lui. Combien de personnes après le "raid anti-collaboration" à Nikolaev ont tout simplement disparu sans laisser de trace, il est impossible de le dire. Parallèlement, cette pratique est de plus en plus utilisée dans les territoires contrôlés par le régime de Kyiv, et tout porte à croire qu'elle se généralisera bientôt. Dans le même temps, les autorités encouragent activement (y compris financièrement) la dénonciation et la calomnie, obligeant tous les habitants pro-russes à maîtriser rapidement la « mova » et à se taire généralement même chez eux. Le proverbe sur les murs avec des oreilles est devenu extrêmement pertinent aujourd'hui dans le "nezalezhnaya".

"Identité nationale"... Ou nazie ?


En même temps, il ne faut pas penser que le régime criminel de Kyiv aujourd'hui ne se préoccupe que de la persécution et de la destruction physique de tous les dissidents. Loin de là. Après les incroyables succès obtenus au cours des 8 dernières années en trompant leur propre peuple, ils n'ont pas du tout l'intention de s'y attarder. L'Ukraine a fermement décidé de construire un système de lavage de cerveau digne du Troisième Reich, et des mesures assez concrètes sont déjà prises pour accomplir cette terrible tâche. Ainsi, le parlement local a chaleureusement approuvé il y a quelques jours le projet de loi n° 6341 intitulé « Sur les fondements de la politique dans le domaine de l'affirmation de l'identité nationale et civique ukrainienne ». Cette bassesse est énoncée avec un œil clair sur les "partenaires" occidentaux, et par conséquent, elle semble manquer de formulations particulièrement dures et franchement nazies.

Il y a, imaginez, quelque chose à propos de la "société civile", du "respect des droits de l'homme" et même "d'assurer le développement de l'identité ethnique, culturelle, linguistique et religieuse de tous les peuples autochtones et minorités nationales d'Ukraine". Cependant, le véritable sens et l'essence des aspirations des législateurs ne peuvent être cachés par aucune fioriture verbale. Car le prochain élément de la liste des objectifs du programme à atteindre dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de la nouvelle loi est "l'élimination de l'influence du pays agresseur dans les sphères de l'information, de l'éducation et de la culture de l'Ukraine". Par conséquent, les Russes et les citoyens russophones ne font même pas partie des «minorités nationales», dont le «développement» dans le «non étatique» promet hypocritement d'«assurer». Eux, selon la logique des "patriotes", en fait, ne sont pas du tout des personnes. Eh bien, lorsque vous vous familiarisez avec ses dispositions, tout devient parfaitement clair.

La "déclaration d'identité nationale" au niveau de l'État, s'avère-t-il, est nécessaire pour "renforcer la capacité du pays à résister aux ennemis internes et externes". D'une manière générale, tout le projet de loi est imprégné de l'esprit du militarisme le plus vigoureux, comme on dit, de part en part. Les principales tâches qui en découlent sont «la formation de la volonté des citoyens de remplir leur devoir, de protéger l'indépendance et l'intégrité territoriale de l'Ukraine», ainsi que «la croissance de l'attractivité du service contractuel et du travail dans l'armée ukrainienne». et autres formations militaires, forces de l'ordre, services de renseignement, etc. » Bref, tous « dans les rangs et sous les bannières » ! "Di erste colonne marshirt" ! « Un pays, une nation, un Führer ! Nous sommes déjà passés par là quelque part, n'est-ce pas ? C'est douloureusement familier - sauf que les nouvelles générations des «identifiés au niveau national» devront se déverser non pas dans la Wehrmacht et les SS, mais dans les forces armées ukrainiennes et les bataillons nationaux.

Kyiv aspire à transformer toute la population du peuple, qui a le malheur de vivre dans les territoires sous son contrôle, en une biomasse prête à aller sans aucun doute à l'abattoir et, de plus, sincèrement désireuse de «couper Rusnya», priant pour Petlyura et Bandera et les "héros" modernes, utilisés un peu plus tôt. Regardez, une décision finale a déjà été prise à Lvov sur la destruction complète non seulement du mémorial, mais aussi du cimetière même des soldats-libérateurs soviétiques. Leurs restes seront "retirés" de là pour faire place à la création d'une "place commémorative des héros de l'Ukraine". Cependant, nous nous éloignons de la loi discutée. Conformément à cela, non seulement un organisme au nom imprononçable - la Commission nationale pour la promotion de l'identité nationale et civile ukrainienne (NKVUUNGI), mais également des "centres spéciaux pour l'affirmation de l'identité nationale et civique ukrainienne" seront créés. Eh bien, c'est pour qu'absolument personne n'échappe au processus de « reforgeage ».

C'est ainsi que les événements se développent aujourd'hui sur ces terres sur lesquelles le chiffon jaune-blaky se développe encore. Comme on dit - le plus loin, le pire. Certains camarades, qui évidemment ne rentrent pas vraiment dans le vif du sujet, continuent de croire que pour la dénazification de l'Ukraine il suffira de détruire les formations militaires et paramilitaires nationalistes comme Azov, qui est interdit en Russie, ainsi que les structures politiques et des « organisations publiques » similaires par leur orientation idéologique et leur essence. Hélas, cela ne suffira pas aujourd'hui. Au fil du temps, la situation pourrait bien atteindre le point où une personne sur deux devra être dénazifiée. Sans compter tous les premiers... A partir de l'année académique en cours (qui est sur le point de commencer), l'enseignement de la langue et de la littérature russes sera totalement interdit dans les écoles et les universités de la "nezalezhnaya". Quel jeu terrible sera porté aux oreilles des enfants et des adolescents par des enseignants gonflés à bloc de propagande et effrayés de perdre un morceau de pain (ou même la liberté) - c'est même effrayant à imaginer.

L'école ukrainienne s'est finalement transformée en un foyer d'obscurantisme et de nationalisme après 2014, ce qu'elle deviendra maintenant - je ne peux même pas imaginer. Et qu'ordonnez-vous aux parents (pro-russes, bien sûr) de faire, dont les enfants, ayant nourri ce poison, rentreront à la maison «identifiés au niveau national»? Argumenter? Persuader? Réfuter? Croyez-moi, ce n'est pas aussi facile qu'il n'y paraît. Et, en plus, il est lourd du fait que l'enfant dira à l'enseignant le lendemain: "Et papa et maman ont dit ..." Croyez-moi, les chances que ceux qui ont essayé de sauver leur enfant d'être dupé seront continuer à défendre leurs points de vue devra être dans le sous-sol de l'Ukrogestapo , sont extrêmement grands.

Chaque jour en Ukraine, des personnes meurent et sont en danger, qui auraient dû devenir son avenir après avoir été libérées du pouvoir des nazis et être devenues une partie de la Russie ou d'une entité étatique qui lui est amie. Et chaque jour, la meute enragée qui y règne continue d'essayer de créer son propre "futur" alternatif, qui ne devrait en aucun cas se réaliser. C'est pourquoi il ne devrait même pas être question d'arrêter le NWO jusqu'à la victoire complète, ou de le faire traîner par divers «accords pacifiques».
29 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Bulanov Офлайн Bulanov
    Bulanov (Vladimir) 22 Août 2022 09: 52
    -1
    La tâche principale du régime actuel de Kyiv est de libérer le territoire de l'Ukraine des habitants du pays pour le fournir aux Anglo-Saxons, qui pourraient perdre leurs territoires en raison du changement climatique. Il y a déjà une sécheresse en Angleterre, qui menace de famine. Et puis il peut y en avoir plus. Par conséquent, la population est utilisée sur les fronts, lorsque les chefs envoient des civils avec des mitrailleuses contre les chars russes, et ceux qui veulent se rendre sont fusillés. Moins il y a de monde, mieux c'est pour les Anglo-Saxons. Ils pensent que toute la terre d'Ukraine leur reviendra. Les résidents restants vivront, comme les Indiens, dans des réserves ou occuperont des emplois subalternes. La loi sur la deuxième langue d'État de l'Ukraine, l'anglais, est déjà en cours d'adoption. Pour que l'esclave puisse clairement comprendre les ordres du maître. Quelque chose comme ça se passait en Inde, lors de sa colonisation par l'Angleterre.
  2. avant Офлайн avant
    avant (Vlad) 22 Août 2022 10: 02
    +7
    Tous les pays européens ont participé d'une manière ou d'une autre à la campagne d'Hitler contre la Russie.
    Cela signifie que génétiquement, ils sont tous héritiers du fascisme.
    Aujourd'hui, il se manifeste sous une forme latente - russophobie, sanctions, démolition de monuments, réécriture de l'histoire, aide militaire et financière à l'Ukraine nazie, blocage des transports et du transit vers Kaliningrad, restrictions de visa et de langue pour les Russes.
    Fascisme en Europe. Cela doit être compris et accepté. Et puis tout se met en place.
    Et il faut se battre avec eux, comme nos grands-pères se sont battus, et ne pas être insensés, car nous sommes maintenant insensés avec la direction du Reich ukrainien.
    L'aviation soviétique à long rayon d'action a bombardé Berlin dans les premiers jours de la guerre.
    Aujourd'hui est le cinquième mois du NWO, et "Berlin" n'est toujours pas bombardée ! Désordre.
    1. Marzhetsky Офлайн Marzhetsky
      Marzhetsky (Sergey) 22 Août 2022 10: 47
      +6
      Tous les pays européens ont participé d'une manière ou d'une autre à la campagne d'Hitler contre la Russie.
      Cela signifie que génétiquement, ils sont tous héritiers du fascisme.

      La Serbie n'a pas participé. Pour lesquels ils sont honorés et loués. Le seul de nos "frères".
    2. Sergueï Pomidoroff Офлайн Sergueï Pomidoroff
      Sergueï Pomidoroff (Sergei Pomidoroff) 22 Août 2022 11: 52
      -5
      Et l'ordre est quand vous ne pouvez pas monter dans le bus n'importe où dans la Fédération de Russie ? Vous faites allusion à ça, monsieur le provocateur ?
      1. Marzhetsky Офлайн Marzhetsky
        Marzhetsky (Sergey) 22 Août 2022 12: 11
        +1
        S'il y a un provocateur ici, c'est bien vous. sourire
      2. Corsair Офлайн Corsair
        Corsair (DNR) 22 Août 2022 19: 16
        +1
        Citation : Sergueï Pomidoroff
        Et l'ordre est quand vous ne pouvez pas monter dans le bus n'importe où dans la Fédération de Russie ?

        Qu'est-ce que tu veux dire par "je ne peux pas m'asseoir" ?
        Êtes-vous discriminé ??? assurer Sur quelle base?
  3. Michel L. Офлайн Michel L.
    Michel L. 22 Août 2022 10: 09
    +1
    Soyons objectifs.
    Si l'Etat est en guerre : il est tout naturel qu'il rende la population hostile à l'ennemi.
    Dans de telles actions, il n'y a pas d'excès, même au plus haut niveau.
    Mais l'auteur respecté - dans des conditions de ... terreur totale - pour une raison quelconque, personne ne cherche et ne touche pas!
    Au "niveau" externe (on ne peut pas échapper à la vérité) : les barreurs ukrainiens descendent aux actes de terrorisme d'État.
    C'est de l'impuissance, mais c'est inacceptable même selon les lois de la guerre !
    1. Marzhetsky Офлайн Marzhetsky
      Marzhetsky (Sergey) 22 Août 2022 10: 20
      0
      Mais l'auteur respecté - dans des conditions de ... terreur totale - pour une raison quelconque, personne ne cherche et ne touche pas!

      Vous avez tort. Maintenant, tous les Ukrainiens pro-russes se cachent et sont obligés de se cacher dans des coins tranquilles. J'en connais personnellement plusieurs. Tout le monde a très peur.
      1. Sergueï Pomidoroff Офлайн Sergueï Pomidoroff
        Sergueï Pomidoroff (Sergei Pomidoroff) 22 Août 2022 11: 51
        -7
        Plusieurs? C'est-à-dire qu'avant cette opération spéciale, ils ont simplement souffert et attendu le temps au bord de la mer? Et si ce n'était pas là, se pendraient-ils de chagrin ? Quelle absurdité! Des centaines de milliers de Russes ont été jetés dans les États baltes pendant des décennies et jamais, au cours des 23 années du poutinisme, ils n'ont même ouvert la bouche. Bien sûr, il y a l'OTAN, là le monde russe est soucieux de sauver. Et les Russes, pendant ce temps, rien, sans aucune aide et les cris des propagandistes, ne s'est enraciné et construit. Mais maintenant, à cause de tout ce canot sanglant, ils étaient à nouveau devenus des ennemis. Merci à Poutine et au Kremlin d'avoir tout simplement gâché leur vie !
        1. Marzhetsky Офлайн Marzhetsky
          Marzhetsky (Sergey) 22 Août 2022 12: 07
          +3
          Quel vil jonglage libéral de mes mots. Bien
      2. gorénine91 Офлайн gorénine91
        gorénine91 (Irina) 22 Août 2022 11: 54
        +1
        Maintenant, tous les Ukrainiens pro-russes se cachent et sont obligés de se cacher dans des coins tranquilles. J'en connais personnellement plusieurs. Tout le monde a très peur.

        - Il s'avère que le SBU fonctionne beaucoup plus efficacement que notre FSB !
        - Oui, et à propos du méchant Zelensky, quoi que vous disiez - ils disent, un clown, une non-entité, etc. - mais il garde tous ses subordonnés dans son poing (enfin, les Américains et les Britanniques le mènent, mais son comportement même inspire confiance aux Ukrainiens !!!) - Regardez comment il a "construit" tous les chefs d'État européens - et se comporte avec eux comme s'ils lui devaient tout - et ne s'attire pas leurs faveurs - se précipitant comme un tank! - Alors ici... ici... tout n'est pas si simple ici - beaucoup dépend encore de la façon dont le chef de l'État se positionne !

        Le nazisme avance : ce qui sera payé pour chaque jour de retard du NWO

        - Oui, avec un braillard aussi présomptueux que Zelensky, les événements en Ukraine ne peuvent se développer que dans un sens ! - Et la lenteur de la mise en œuvre du NWO (le soi-disant « broyage progressif des forces armées ») - ne se justifiait pas ! - Un tel "meulage lent" donne l'espoir aux guerriers des Forces armées ukrainiennes qu'avec le temps, ils trouveront quelque chose et que tout sera en chocolat! - C'est pourquoi il ne peut y avoir de "rupture" dans la zone des hostilités - et les soldats des Forces armées ukrainiennes continuent de résister farouchement et leur reddition massive n'a jamais eu lieu ! - Le retard du NWO conduit à une situation qui n'est pas en faveur de nos forces armées de la Fédération de Russie !
    2. Vladimir Tuzakov Офлайн Vladimir Tuzakov
      Vladimir Tuzakov (Vladimir Tuzakov) 22 Août 2022 18: 48
      +1
      Pour sauver la vie de milliers de citoyens ukrainiens pro-russes. tous les nationalistes anti-russes ardents occupant des postes au gouvernement et dans les Forces armées ukrainiennes, avec l'intention exprimée d'exterminer leurs citoyens pro-russes, de les emmener dans le développement, d'avertir personnellement et de liquider les plus enragés "dans les toilettes". Ce sera efficace, sinon il n'y a aucun moyen d'arrêter le début du GÉNOCIDE des Russes en Ukraine.
  4. Sergueï Pomidoroff Офлайн Sergueï Pomidoroff
    Sergueï Pomidoroff (Sergei Pomidoroff) 22 Août 2022 11: 40
    -7
    Bien fait. La capacité d'appeler blanc noir et de le renverser est une compétence harmonieuse de tout propagandiste qui se respecte. Mais à la question principale : "Qui et sur quelle base juridique (selon les critères de l'ONU) a tiré le premier coup vers la souveraineté légitime d'un pays voisin ?", ils ne répondront toujours pas. Plus précisément, ils le laisseront sans réponse claire. Ils diront ce qu'ils voudront. Dites, emportez, roulez dans une frénésie folle sur le sol, hurlez, appelez des noms. En bref, gagnez des honoraires. Mais ils ne diront jamais : RF de Poutine. Soit dit en passant, il ne s'agit même pas du 24.02.22/23/23. Par conséquent, selon les conclusions maladroites de ce post, je voudrais dire ce qui suit : celui qui a attaqué en premier est responsable du fait que les habitants de la Fédération de Russie, à la fois en L'Ukraine et dans le monde, sont de moins en moins aimés. De plus, avec cette opération spéciale, le poutinisme a ruiné la vie de tous les Russes du monde, qu'ils n'avaient pas remarqués pendant XNUMX ans auparavant, et maintenant ils ont soudainement décidé de les sauver. D'une vie normale ? Et qui a décidé de sauver? Ceux qui ont volé et détruit socialement la Russie et les Russes en son sein pendant XNUMX ans ? Des imbéciles exceptionnels croiraient une telle chose.
    1. Marzhetsky Офлайн Marzhetsky
      Marzhetsky (Sergey) 22 Août 2022 12: 10
      +4
      Bien fait. La capacité d'appeler blanc noir et de le renverser est une compétence harmonieuse de tout propagandiste qui se respecte. Mais à la question principale : "Qui et sur quelle base juridique (selon les critères de l'ONU) a tiré le premier coup vers la souveraineté légitime d'un pays voisin ?", ils ne répondront toujours pas.

      Je peux répondre. Ici, en suivant le lien, moi, en tant qu'avocat de base, j'ai longuement détaillé qui a été le premier à tirer un coup de feu en direction de quel pays souverain. L'Ukraine l'a fait en 2014, bombardant le territoire russe et tuant notre citoyen.
      https://topcor.ru/22803-pochemu-rossija-davno-imeet-kazus-belli-dlja-vojny-s-ukrainoj.html

      De plus, avec cette opération spéciale, le poutinisme a ruiné la vie de tous les Russes du monde, qu'ils n'avaient pas remarqués pendant 23 ans auparavant, et maintenant ils ont soudainement décidé de les sauver. D'une vie normale ? Et qui a décidé de sauver? Ceux qui ont volé et détruit socialement la Russie et les Russes en son sein pendant 23 ans ? Des imbéciles exceptionnels croiraient une telle chose.

      Et vous, que voulez-vous ? Alors que la Russie paie maintenant et se repent ?
      1. Sergueï Pomidoroff Офлайн Sergueï Pomidoroff
        Sergueï Pomidoroff (Sergei Pomidoroff) 22 Août 2022 12: 14
        -7
        Oui, oui .. Les gardes-frontières polonais ont également été les premiers à "tuer" des civils allemands dans une station de radio allemande. Et par conséquent, la Seconde Guerre mondiale était tout simplement nécessaire .... Vous lisez au moins parfois d'autres sources d'information et ne construisez pas tout le dialogue sur les manuels qui vous sont jetés personnellement, étant sûr qu'en Russie tout le monde est complètement devenu fou sur le poutinisme et la haine des autres peuples.
        1. Marzhetsky Офлайн Marzhetsky
          Marzhetsky (Sergey) 22 Août 2022 13: 07
          +6
          Dieu merci, personne ne jette les manuels pour moi. Je décide quoi et comment écrire.
          Et en Russie, personne n'est devenu fou de la haine des autres peuples. Ces mensonges sont propagés par des personnages comme vous du CIPSO. Soit vous êtes un frère libéral en tête de notre Olezhka Pitersky. Cependant, quelle est la différence entre vous ?
        2. Valentin Офлайн Valentin
          Valentin (Valentin) 22 Août 2022 21: 21
          +2
          Citation : Sergueï Pomidoroff
          ... Vous lisez au moins parfois d'autres sources d'information,

          Il est étrange que vous vous souveniez des événements de Gleiwitz le 1er septembre 1939, mais pour une raison quelconque, ils ont gardé le silence sur la "conspiration de Munich" en octobre 1938, artificiellement - "nous ne jouons pas ici, mais ils ont enveloppé le poisson ici", et puis la Pologne, sous les applaudissements d'Hitler, a mordu d'elle-même un bon morceau de Tchécoslovaquie. Vous êtes un camarade glissant et boueux, monsieur proitruk, vous avez aussi beaucoup de blancheur noirâtre, apparemment la position vous oblige, et vous, Sergey Marzhetsky , faites moins attention à ces provocateurs-recruteurs. Et aussi, répondez-moi , Tomates, pourquoi avez-vous eu besoin de faire un coup d'État militaire sanglant en Ukraine, avez-vous vécu pire que maintenant, car le 20 février 2014, il n'y avait toujours ni Crimée, ni Odessa, ni Marioupol et la guerre civile, seulement ce jour-là, à l'exception de votre coup d'État, environ 70 Crimés près de Korsun ont été tués et mutilés par vos propres scumbags, et c'est pourquoi la Crimée a décidé de vous quitter lors d'un référendum le 16 mars 2014 .. .. Répondez honnêtement, sans fioritures ni insinuations
      2. aslanxnumx Офлайн aslanxnumx
        aslanxnumx (Aslan) 23 Août 2022 08: 42
        +1
        La Turquie a abattu notre avion, le pilote est mort. La guerre a été déclarée. En Syrie, par la faute d'Israël, environ 20 membres d'équipage de l'avion sont morts. La guerre a été déclarée, l'Azerbaïdjan a abattu un hélicoptère Mi24, l'équipage est mort, la guerre a été déclarée. Les États-Unis ont abattu une colonne de mercenaires russes en Syrie, beaucoup de nos concitoyens sont morts, la guerre a été déclarée.
    2. Bulanov Офлайн Bulanov
      Bulanov (Vladimir) 22 Août 2022 13: 34
      +6
      celui qui a attaqué le premier est responsable du fait que les habitants de la Fédération de Russie, tant en Ukraine que dans le monde, sont de moins en moins aimés

      Alors, quand les USA ont attaqué l'Irak, l'Afghanistan, la Libye, la Syrie, oui ! - Yougoslavie ! - alors ils ne sont pas responsables et donc ils sont de plus en plus aimés ?
      En Ukraine, il y a une guerre civile, à la suite de l'effondrement de l'URSS. En mars 1991, la majorité de la population vote pour le maintien de l'URSS.
      1. aslanxnumx Офлайн aslanxnumx
        aslanxnumx (Aslan) 23 Août 2022 08: 45
        0
        Les États-Unis imposent tout, ils ont toutes les objections à un seul endroit, et la Russie ne peut que montrer son inquiétude et menacer du doigt.
  5. Sourire gris Офлайн Sourire gris
    Sourire gris (Grin gris) 22 Août 2022 16: 49
    +2
    Tous les commandants du passé ont dit que le retard dans les batailles est une perte pré-garantie, il faut battre comme ça : un swoop, un coup, sans donner à l'ennemi une chance de reprendre ses esprits ! Et maintenant, il n'y a plus que le recyclage des vieux équipements européens, parce que. il faut beaucoup d'argent pour sa disposition, et ici la Russie aide, en plus elle libère la terre pour les Anglo-Saxons pour la réinstallation, bientôt kirdyk viendra dans toutes les îles et ils doivent se draper à partir de là, qui ne croit pas , regarde la météo ! Et les Ukrainiens naïfs croyaient que l'Occident et son homme de main clown Zelensky, maintenant ils attendent la destruction totale, seuls ceux qui ont été emmenés en Russie sur les ordres de Poutine survivront ! Dans l'ensemble, cela ressort très clairement de la chronique des événements, vous ne pouvez même pas regarder comment les troupes russes libèrent quelque chose, l'objectif du milliard d'or est un, débarrasser d'abord l'Ukraine des gens, puis anéantir L'Europe, pour la réinstallation des nations titulaires des Anglo-Saxons, qui est déjà bien visible et Le gouvernement russe joue ici un rôle important !
  6. Nikolay Volkov Офлайн Nikolay Volkov
    Nikolay Volkov (Nikolaï Volkov) 22 Août 2022 20: 19
    +2
    oui, après la trahison exceptionnelle des personnes qui ont fait confiance près de Kyiv, il n'est pas du tout surprenant que les gens soient allés profondément sous terre
  7. svit55 Офлайн svit55
    svit55 (Sergey Valentinovitch) 22 Août 2022 20: 48
    +2
    Il semble que tout le monde, sauf nos patrons, ne peut clairement pas retarder le NWO. les crêtes ont de plus en plus d'armes, les DRG travaillent avec audace, personne ne sait combien d'ennemis sur le territoire de la Fédération de Russie.
  8. Spasatel Офлайн Spasatel
    Spasatel 22 Août 2022 22: 17
    +1
    L'auteur de cet article appartient à la partie la plus sensible de cette ressource, malgré le fait qu'il se trouve à Kyiv, ce qui mérite le respect. Si c'est vraiment le cas, bien sûr...
    Et l'idée qu'il met obstinément dans l'esprit de ses lecteurs que le retard du soi-disant NWO est inacceptable - tout le monde ne comprend pas ou ne veut pas comprendre. Mais il a raison, à 100% !
    Au début, tous les "patriotes" dans l'euphorie d'une victoire imminente, menés par Podolyaka, sous les "cris" des reptiles, "ont pris" Kyiv et Odessa, puis ils se sont un peu calmés, comme "nous formons des chaudières" dans que les Forces armées ukrainiennes périront, puis à l'unisson avec Soloviev et Skabeev avec Simonyan ont commencé à les "broyer", mais en fait ils se sont avérés être des piétineurs au même endroit. Et le temps est toujours plus précieux, car depuis 2014 j'en ai marre d'attendre les faveurs de la nature...
    Mais les gens sont des créatures très développées, ils s'adaptent donc rapidement à différentes conditions, à moins qu'il ne s'agisse d'un camp de concentration. Par la volonté du destin, j'ai moi-même vécu avec ma famille à Tallinn pendant plusieurs années, les parents de ma femme vivaient à Narva, donc je sais tout, pourrait-on dire, de première main. Eh bien, plus tard, à travers le poste frontière d'Ivangorod-Narva, nous sommes juste allés au magasin pour une promenade ...
    Ainsi, dans la ville russe de Narva, où un Estonien ne peut être vu que sur une photo, ou à un passage frontalier, il n'y a pratiquement AUCUN Russe qui rêverait d'être dans la réalité russe ! Ils sont assez satisfaits de la vie dans une ville réellement russe, avec la langue russe, mais avec des commandes européennes, une organisation de la vie européenne et un salaire en euros. Et le fait que vous ne puissiez pas lire un seul mot de russe dans la ville ne dérange personne !
    Il peut donc y avoir de profonds doutes sur le fait que les chars russes à Narva seront accueillis avec des fleurs. Même celui debout depuis 1945 a disparu dans une direction inconnue...
    Et en Ukraine, tout est profané par Poutine. C'est Poutine, et personne d'autre.
    Et pour cela, tôt ou tard, il devra répondre.
    Il vaudrait mieux, bien sûr, le plus tôt possible.
    1. Vladimir Tuzakov Офлайн Vladimir Tuzakov
      Vladimir Tuzakov (Vladimir Tuzakov) 23 Août 2022 20: 27
      0
      (Sauveteur) Tu parlerais russe entre Estoniens à Tallinn aujourd'hui, par exemple, dans un magasin, regarde la réaction des autres, tu te sentirais comme un juif à Berlin sous le 3ème Reich, ce n'est pas un mensonge.. Tu lirais Les journaux et la télévision estoniens qu'ils écrivent sur la Russie et les Russes, ils ne parleraient pas comme ça ... Narva est russophone, mais il est interdit de parler et d'écrire des déclarations publiques, des documents et des inscriptions en russe là-bas. Où avez-vous vu un tel mépris et une telle humiliation d'une autre nation dans n'importe quel État. Les Russes sont aujourd'hui une nation officiellement persécutée dans toutes les républiques baltes, et il n'est pas nécessaire de dire des bêtises. Si vous viviez il y a quelques années, la situation était différente, aujourd'hui pendant six mois de propagande frénétique. promu à la terrible haine des Baltes pour les Russes ... Et qu'à Narva ils ne rencontreront pas de chars russes avec des fleurs, un mensonge évident, les Russes se taisent là-bas, grincent des dents, et seulement parce qu'il faut vivre .. .
  9. zloybond Офлайн zloybond
    zloybond (steppenwolf) 23 Août 2022 00: 06
    -2
    Si l'auteur a des démangeaisons, le bureau d'enregistrement et d'enrôlement militaire ne semble pas fermé pour lui.
  10. zenion Офлайн zenion
    zenion (zinovy) 23 Août 2022 14: 59
    0
    Mêmes mots que M. Hu.
  11. Sergueï Kouzmine Офлайн Sergueï Kouzmine
    Sergueï Kouzmine (Sergey) 23 Août 2022 18: 18
    0
    chaque jour, la meute enragée qui y règne continue d'essayer de créer son propre "avenir" alternatif, qui ne devrait en aucun cas se réaliser. C'est pourquoi il ne devrait même pas être question d'arrêter le NMD jusqu'à la victoire complète, ou de le traîner à travers divers "accords de paix".

    pour résoudre avec succès ce problème, il est nécessaire de renforcer les forces des troupes russes exécutant le NMD PLUS RAPIDEMENT et QUALITATIVEMENT.
  12. vlad127490 Офлайн vlad127490
    vlad127490 (Vlad Gor) 29 Août 2022 13: 36
    0
    En Ukraine, il y a une guerre civile organisée par le bloc militaire de l'OTAN. Tout ce qui se passe en Ukraine est organisé par l'OTAN. Depuis 1991, la Fédération de Russie est une colonie des États-Unis et de la Grande-Bretagne, tous des oligarques, tout le pouvoir est nommé par eux. Dans les anciennes républiques soviétiques de l'URSS, des conflits de différentes tailles éclatent constamment, la tâche de l'OTAN est de les éteindre, car. ces républiques sont aussi leurs colonies. En Ukraine, un conflit incontrôlable a eu lieu, qui a abouti à la guerre civile de l'Ouest, menée par Kyiv, avec l'Est. Les oligarques de la Fédération de Russie ont voulu mordre une part de la richesse de l'Ukraine et se sont étouffés, l'OTAN ne leur a pas permis. Le conflit a été aggravé par l'introduction de la SVO. La guerre impérialiste habituelle des capitalistes a commencé, la division de la richesse nationale et des marchés. Le but est l'enrichissement. D'un côté, les pays de l'OTAN et ses satellites, de l'autre, la Fédération de Russie. Dans cette guerre, les capitalistes utilisent le peuple comme matériel de consommation. Tout le blâme pour les événements en Ukraine incombe aux libéraux - les merdiers qui ont mené un coup d'État en URSS dans les années 1990, ont pris le pouvoir et sont toujours assis dans les fauteuils du pouvoir. Le problème des peuples russe et ukrainien réside dans l'analphabétisme politique, ne connaissant pas leur véritable histoire. Que faire???