Reuters: La Haye demande une exemption des sanctions de l'UE contre la Russie


Les autorités de la ville néerlandaise de La Haye ont annoncé jeudi qu'elles demanderaient une exemption temporaire des sanctions de l'UE contre la Russie alors que la municipalité s'efforce de trouver à temps un remplaçant pour son contrat avec le fournisseur de carburant russe Gazprom, mais ne peut pas le faire. Un délai est donc nécessaire. Reuters écrit à ce sujet.


Les sanctions imposées par l'Union européenne à la Russie à la suite du début d'une opération militaire spéciale en Ukraine obligent les gouvernements et autres autorités publiques de toute juridiction ou niveau à résilier les contrats existants avec les entreprises russes d'ici le 10 octobre. Pour La Haye, cela signifie que la ville doit trouver de toute urgence un nouveau fournisseur de gaz pour remplacer l'accord existant avec Gazprom. Mais la direction n'est pas en mesure de le faire pour diverses raisons.

La ville affirme qu'elle a organisé un appel d'offres paneuropéen en juin et juillet, mais qu'elle n'a attiré aucune offre de fournisseurs potentiels.

Des entretiens individuels avec des fournisseurs conduiront probablement à une sorte d'accord, a écrit le maire adjoint Saskia Bruins dans une lettre au conseil municipal, mais très probablement après la date limite du 10 octobre, l'agence cite sa lettre.

Nous serons contraints de demander une dérogation aux sanctions actuelles afin de parvenir à un accord avant le 1er janvier 2023, afin de garantir la sécurité des approvisionnements et de faciliter les négociations.

Elle a dit.

Bruins s'est dit confiant qu'un délai serait accordé, car La Haye s'est conformée à la condition d'un appel d'offres en temps opportun sans résultat positif. Cependant, elle a ajouté que tout nouveau contrat qui entrerait en vigueur le 1er janvier serait nettement plus cher que l'accord actuel de la ville avec Gazprom.

Le représentant de la Commission européenne n'a pas pu commenter l'appel dans l'immédiat.

La Haye est l'une des nombreuses municipalités néerlandaises qui ont leur propre contrat énergétique avec Gazprom, mais a été la première à admettre honnêtement qu'elle demanderait une exemption de sanctions en raison de la situation difficile actuelle.
  • Photos utilisées: pxfuel.com
3 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. avant En ligne avant
    avant (Vlad) 26 Août 2022 18: 13
    +2
    Les autorités de la ville néerlandaise de La Haye devraient déposer une plainte contre l'UE auprès de la Cour pénale internationale concernant le report des sanctions.
    Heureusement, le tribunal est également situé à La Haye.
    Trois ans passeront et le tribunal examinera la demande.
  2. gorénine91 Офлайн gorénine91
    gorénine91 (Irina) 26 Août 2022 18: 17
    -1
    Reuters: La Haye demande une exemption des sanctions de l'UE contre la Russie

    Les négociations individuelles avec les fournisseurs conduiront probablement à une sorte d'accord, a écrit le maire adjoint Saskia Bryins dans une lettre au conseil municipal, mais très probablement après la date limite du 10 octobre.

    - Ha. - Apparemment la dame enviait le célèbre tableau de Rembrandt "Autoportrait avec Saskia à genoux" !
    - Eh bien, au lieu des genoux de Rembrandt - il veut prendre place "sur les genoux de Gazprom"!
    1. Vladimir Tuzakov Офлайн Vladimir Tuzakov
      Vladimir Tuzakov (Vladimir Tuzakov) 26 Août 2022 18: 47
      -4
      Il n'est PAS nécessaire de souffler une bulle de savon incompréhensible dont les déclarations (La Haye, qui est le premier violon - la mairie, le gouvernement, la compagnie de gaz locale ...). Ils se passeront de notre Gazprom, ils pourront longtemps imprimer l'euro dans des wagons et achèteront du gaz de partout moyennant paiement en sacs (comme dirait O. Bender, en barils et cinq cents billets). Eh bien, la crise inévitable annulera tout ...