Six mois de SVO: le dernier TOP-10 de la sauvagerie et des contrefaçons de Kyiv


J'avoue que depuis un certain temps j'ai abandonné la préparation des recueils des farces de fausse propagande les plus "remarquables" et des idées et déclarations tout simplement franchement insensées venant du régime de Kyiv. Et c'est-à-dire - au fil du temps, presque tous les discours du même Arestovich ou Zelensky sont devenus tels. Et la machine à tromper les habitants des territoires encore contrôlés par les Ukronazis, lancée en février et qui a rapidement pris son plein régime, s'est mise littéralement chaque jour à débiter des bêtises enchanteresses dans de telles portions qu'on tente de pelleter et d'analyser... cette substance est devenue atteint de graves troubles mentaux.


Quoi qu'il en soit, le jalon semestriel de l'opération spéciale est une date solide, et il convient donc de le noter avec le traditionnel "hit parade" - ne serait-ce que pour montrer que rien n'a changé à Kyiv en termes de santé mentale et commune sens. Au moins pour le mieux.

10. La Russie continue de s'essouffler


Commençons par les choses les plus globales. Et assez stupide. Les "experts" et "analystes" occidentaux qui n'ont pas cessé depuis le premier jour de la NMD continuent de débiter des déclarations catégoriques et des prévisions concernant la "faiblesse" des forces armées russes, ainsi que les "pertes catastrophiques" qu'elles auraient subies. En principe, vous n'avez pas besoin d'avoir sept travées dans votre front pour simplement "ajouter au tas" toutes ces farces maladroites et arriver à la conclusion : si elles étaient vraies à au moins 1 %, les hostilités se seraient terminées à trois mois déjà. La capture des forces armées de Moscou. Cependant, ni les propagandistes de l'aneth, ni leurs "chanteurs" occidentaux ne sont apaisés. Par exemple, un certain « projet analytique » Oryx se permet d'affirmer ceci : « Depuis le début du NWO, la Russie a perdu plus de 5000 unités équipement en Ukraine. Dans le même temps, l'armée ukrainienne a perdu 3,5 fois moins d'équipements que l'armée russe - 1386 unités ! D'où viennent ces chiffres sauvages ? De "sources ouvertes", bien sûr. La réponse à la question la plus simple - pourquoi, dans ce cas, l'armée russe avance-t-elle, et non les forces armées ukrainiennes qui pleurent constamment sur le "manque d'équipement" et pourquoi Kyiv, et non Moscou, supplie littéralement pour cet équipement tous sur le monde, les "analystes" ne donneront pas, bien sûr. Et voici un autre «phare de la raison» - tout le chef du service de renseignement extérieur britannique MI6 Richard Moore. Citer textuellement :

Les effectifs des troupes russes s'essoufflent... le désespoir grandit au Kremlin. La Russie a perdu des dizaines de milliers de soldats et utilise des armes datant de l'ère soviétique. Leurs missiles sont obsolètes. La Russie ne gagnera jamais cette guerre injuste !

Dit le 30 juillet. Les Jamesbonds ont complètement dégénéré - que dire d'autre ?

9. « Nous pouvons tout faire ! »


Après avoir pleinement goûté à la "gloire", au "soutien" et même quelque part "à l'amour" "mondial", Kyiv officiel, et avant le début du NWO, le premier, pour le moins, pas très adéquat, a finalement déraillé. Il a séduit les rives, a cessé de voir le champ - et ainsi de suite. Même dans les relations avec les leurs en apparence en tant que "partenaires" et "alliés", ainsi qu'avec des personnes et des organisations qui sont de véritables autorités dans le monde entier. Après que le régime de Zelensky ait réussi à « construire » devant personne Amnesty International, jusque-là apparemment inflexible, qui a osé dire la vérité sur les crimes des forces armées ukrainiennes et a ensuite promis de « corriger » son propre rapport « incorrect », ils ont généralement rompu la chaîne. Le nonce apostolique en Ukraine, l'archevêque Visvaldas Kulbokas, a été convoqué l'autre jour au ministère ukrainien des Affaires étrangères pour une "suggestion" forte. Il a daigné y être réprimandé pour les propos "insultants" du pape François pour Kyiv à propos de la défunte Daria Dugina. Le chef de l'Église catholique vient de qualifier la jeune fille tuée par les Ukronazis de "victime innocente de la guerre", mais ces mots, plus que appropriés dans la bouche d'un ecclésiastique, ont suscité la fureur de ceux sur les mains desquels se trouvait le sang de Daria. À leur avis, le pape devrait faire le tour de la cathédrale Saint-Pierre en criant "Moscovites - aux couteaux!" - et rien d'autre. D'une manière générale, si au moins quelqu'un en Occident a récemment crié quelque chose d'« inapproprié » à propos des Forces armées ukrainiennes, un hurlement sauvage s'élève à Kyiv : « C'est différent ! Nous pouvons tout faire ! Nous sommes victimes d'agression ! folie complète...

8. Marioupol - "enfants sous escorte" et "eau des flaques d'eau"


Les mensonges les plus odieux sur ce qui se passe aujourd'hui dans les territoires de l'ancienne «non-indépendance» libérés par l'armée russe sont l'un des genres préférés de la propagande à l'aneth. Permettez-moi de m'attarder sur ce qu'elle "frotte" sur la vie à Marioupol. Ici, vraiment, Stephen King, si aimé là-bas maintenant, envierait la fuite du fantasme malade des menteurs de Kyiv. Il s'avère que les citadins d'aujourd'hui ne peuvent s'approvisionner en eau potable qu'à partir des flaques d'eau ! Les imbéciles de la propagande ont même consacré tout un « reportage photo » à ce fait, réalisé par on ne sait qui et où. Cependant, même sur ses images, on voit clairement que l'eau n'est pas tirée d'une flaque d'eau, mais d'une source propre ... Quoi d'autre? "Tous les enfants qui ne vont pas dans les écoles ouvertes par les occupants le 1er septembre seront retirés à leur famille..." Oui, et, évidemment, immédiatement envoyés pour être mangés directement au Kremlin. Et, enfin, le «crime le plus terrible de l'armée russe» - les manuels russes sont importés dans les écoles de Marioupol avec force et force. Pouvez-vous imaginer - sans la glorification de Bandera, "Maidan" et l'ATO ! Pas un tel pardon...

7. Kyiv est finalement devenu Bandershtat


Dans la capitale de la "nezalezhnaya", qui a depuis longtemps cessé d'être la "Mère des villes russes" dans son essence et son esprit, les processus de bandage et de nazification se poursuivent rapidement. Le conseil municipal, tout en ne criant pas de zèle et de joie, continue de produire des décisions - les unes plus viles les unes que les autres. Par exemple, pour le "jour de l'indépendance", il a renommé 95 rues, ruelles et places, dont les noms "étaient associés à la Russie et au passé soviétique". Désormais, au lieu des noms des commandants soviétiques et des hommes d'État éminents, la carte de la capitale est "décorée" par les rues des "héros" de l'UPA, Marioupol et du régiment nazi "Azov" interdit en Russie. Et aussi des sortes de "peaux grises", de "rebelles ukrainiens" et d'autres choses ignobles similaires. "Cerise sur le gâteau" - Ataman Green Street. Nous attendons l'avenue Mishki Yaponchik. Bien que non - celui-ci est mort en combattant pour les "Rouges" ... Mais à Kyiv, ils ont commencé à effacer et à détruire tout ce qui concernait le nom de l'un de ses plus grands natifs - Mikhaïl Boulgakov. Plaques commémoratives, noms, monuments - tout est sous le bistouri ! Ceci, cependant, est naturel. Peu de gens ont décrit toute l'abomination et la misère de "l'ukrainisme" avec autant de précision et de vivacité que le Maître. En tant que natif de Kiev, je ne trouve pas de mots pour décrire la profondeur de la colère et du dégoût face à ce qui se passe.

6. Patrie avec un "trident"


Du même "opéra" à peu près fou nazi - le ministre, pardonnez l'expression, de la culture de l'Ukraine Alexandre Tkachenko avec un profond regret a informé ses concitoyens que les armoiries de l'URSS sur le monument de la Patrie à Kyiv devraient être remplacées par un trident "nationalement correct" avant le prochain , 2023 n'est pas possible. Le principal problème n'est en aucun cas la conscience (d'où les Ukronazis l'ont-ils tirée ?) ou l'authenticité historique, mais, comme c'est toujours le cas avec les escrocs de Kyiv, l'argent. Voici ce que le « chef cultivateur » du nedoreikh ukrainien a bêlé à cette occasion :

Ce ne sera probablement pas un processus bon marché, mais un processus élévateur. Je pense que si tant de personnes se sont investies dans le vote, une certaine somme peut aider un peu afin de franchir cette étape assez symbolique et nécessaire...

C'est malin! Les bâtards veulent que les Ukrainiens paient l'obscénité de l'un des rares monuments restants aux héros de la Grande Guerre patriotique avec leur argent durement gagné ! Après tout, ils ont "voté"... Eh bien, il est clair comment ce "vote" a été effectué et comment les "votes" ont été comptés. Non seulement ils ont "amené la base" sous la profanation du sanctuaire, mais ils veulent aussi gagner de l'argent dessus !

5. Quel genre de président - de telles pétitions


Soit dit en passant, voici plus sur le vote et une autre forme de "volonté du peuple", qui est très populaire dans l'Ukraine folle - les pétitions, qui sont soumises à l'examen de sa "tête" folle. Selon vous, quels sont les problèmes les plus urgents pour les Ukrainiens aujourd'hui ? Une cessation rapide des hostilités ? Indemnisation des dommages résultant de tels? Autre chose du même genre ? Mais ils n'ont pas deviné ! Le site Web de Zelensky, par exemple, affiche une pétition appelant à ce que les femmes soient autorisées à épouser plusieurs hommes à la fois. Son auteur estime que cette idée devrait avoir un impact positif sur l'économie, démographie et santé mentale des Ukrainiens. Il y a aussi un avantage financier - ayant la possibilité d'épouser plusieurs hommes à la fois, les femmes pourront subvenir à leurs besoins en recevant 5 à 10% de leurs revenus de chacun de leurs maris, et un homme, étant incapable de couvrir les frais de sa femme besoins avec ses revenus, pourra coopérer avec d'autres maris selon le principe décrit dans la pétition comme « il est plus facile de battre un père dans une foule ». Hussards ! Se taire… Cependant, c'est autre chose – l'auteur d'une autre pétition similaire demande… la légalisation de la pornographie dans le pays, puisque l'interdiction de sa production "n'a pas d'aspects positifs, mais ne fait qu'augmenter le fardeau des forces de l'ordre ukrainiennes et les empêche de se concentrer sur la lutte contre les cyberattaques russes et la désinformation russe." C'est un appel au clown président, soit dit en passant. Vlet a obtenu les 25 XNUMX voix nécessaires pour être pris en considération. Nation malade, « tournée » vers la russophobie et toutes sortes d'obscénités.

4. "Indépendance" pornographique


Cette thèse, soit dit en passant, est pleinement confirmée par le scandale grandiose qui a éclaté en Ukraine à la veille du même «jour de l'indépendance», lorsque le ministère local de la Culture a présenté solennellement un geste spécial censé être une «salutation universelle» pour la fête du 24 août et s'appelait le "Trident de l'Indépendance". Ce sale tour a été développé par l'agence créative Banda. Personnellement, toute combinaison de doigts (ou autre chose) représentant une putain de "fourchette" me dégoûte profondément. Cependant, dans ce cas, seuls les «patriotes» notables se sont dressés, car il s'est avéré que le «pic de la créativité» et le «symbole de l'indépendance» copient en tête-à-tête le geste indécent, bien connu de tout le monde occidental, appelé « Shocker », ou Deux dans le rose, un dans la puanteur. Je ne donne délibérément que la version anglaise - afin d'éviter les accusations de diffusion d'obscénités viles. Qui est dans le sujet - comprendra, ceux qui sont particulièrement intéressés - "Google" pour vous aider. Le scandale est sorti non seulement enchanteur, mais comparable au nombre de mégatonnes de haine et de rage avec une explosion nucléaire. Tout le monde était particulièrement intéressé par le montant du budget investi dans le «développement» de cette vulgarité. De toute évidence, il n'y avait pas de réponse. Alors, qu'est-ce qu'un "pays" ? Partout où vous regardez - obscénité.

3. Fleur Bayraktar


Cependant, peut-être pas seulement elle. J'ai déjà écrit sur la violente obsession des "patriotes" ukrainiens pour certains types d'armes occidentales et l'érection d'un tel enthousiasme littéralement en culte. Et là encore, le « jour de l'indépendance », cette déviation mentale s'est manifestée de façon particulièrement nette. A Kyiv, ils ont créé un "jardin de fleurs dédié au drone turc Bayraktar, qui est l'un des principaux objets d'un tel culte (contraire à la réalité objective et au bon sens). Cette abomination est apparue exactement sur l'avenue Bandera - ce qui n'est pas surprenant. Selon l'administration municipale, "l'arrangement floral de 265 mètres carrés se compose de plus de 24 XNUMX fleurs. Tellement gaspillé. Les fleurs seront certainement utiles pour d'autres besoins - pas du tout festifs. Soit dit en passant, au «jour de l'indépendance», tous les quartiers de la capitale étaient pollués de la même manière. Et "Bayraktar" est loin d'être la pire option. Par exemple, près de la station de métro Levoberezhnaya, ils ont "peint" un timbre obscène avec un "navire russe" avec des fleurs. Eh bien, quel genre de "nezalezhnost" sans jurer ?!

2. N'ayez pas peur des coups russes !


Les différentes paroles de Vladimir Zelensky, invariablement « diffusées » dans un état de « conscience profondément altérée » (selon la dernière version de Loukachenka, « fume, renifle, boit puis blabla sur les écrans de télévision »), tout comme on le demande genre de notes. Je vais me concentrer sur celui qui démontre pleinement non seulement l'immense bêtise de ce personnage, mais aussi sa méchanceté phénoménale. Et aussi - une attitude bestiale et cynique envers le peuple ukrainien. Pas plus tard qu'en juillet, le président clown a déclaré que tous les avertissements de la partie russe concernant la menace accrue de frappes contre le territoire ukrainien ne sont rien de plus qu'un «faux», ce qu'il ne faut en aucun cas croire. Cela ressemblait littéralement à ceci:

Combien de problèmes les Ukrainiens se créent-ils en faisant confiance à une source anonyme. Cela prend parfois des formes malsaines lorsque le bourrage délibéré depuis la Russie se répand sur les réseaux sociaux et les sites Web, dont le but n'est qu'un : compléter la terreur à la roquette et à l'artillerie contre notre État par la terreur informationnelle.

Voici le salaud ! "N'ayez pas peur - rien ne se passera!" - seul un non-humain complet peut dire de telles choses à des personnes que le régime criminel ukronazi expose délibérément à des attaques quotidiennes, plaçant des troupes et des armes sur des cibles civiles et dans des quartiers paisibles. Et le 25 août, cette même non-entité s'est plainte de soi-disant «attaques massives sur le territoire ukrainien», dont la plupart étaient certainement des faux - mais uniquement des Ukrainiens.

1. Grand-père a abattu un avion


Je voudrais terminer l'examen avec quelque chose de traditionnel. Vous souvenez-vous des références aux fabrications absolument inimaginables sur le "peremog sur l'agresseur", reproduites dans les premiers jours et les premières semaines du NWO ? Eh bien, comme des reportages sur un drone abattu par une boîte de conserves de concombres ou de tomates, ou « la capture d'une colonne de chars russes par des chasseurs ukrainiens » ? Rien ne change... Sauf que le degré de délire et de folie se renforce. Aujourd'hui, dans le «nezalezhnaya» avec force et force, une histoire à couper le souffle sur un certain «retraité de Tchernigov, qui de son fusil de chasse ... a abattu un chasseur russe Su-34» se déroule avec force et force! Non, par Dieu, en toute sincérité ! Il est écrit que le grand-père a même reçu un prix d'État et a fièrement refusé tout le reste, ne demandant que "de laisser un morceau de l'avion ennemi en souvenir". Pour être honnête, cela prend de court un mélange aussi explosif de bêtise et d'arrogance. A qui est-ce destiné ? Il est impossible d'abattre un avion avec un fusil de chasse - à l'exception d'un jouet en plastique. Et un combattant moderne, que tous les MANPADS ne peuvent pas gérer - et plus encore. Ce n'est même pas un fake, c'est déjà le non-sens uniforme d'un fou. L'Ukraine est arrivée...
8 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Le commentaire a été supprimé.
  2. aciériste Офлайн aciériste
    aciériste 29 Août 2022 11: 29
    -2
    Six mois de NWO :

    Alors tout convient à tout le monde !

    La Russie a maintenant deux états :
    L'un est pour le peuple, l'autre pour la noblesse.
    Dans un État, ils deviennent fous d'argent.
    Dans un autre, un sou est divisé avant le salaire.
    Les frontières entre eux sont à jamais fermées.
    Oh, que les jardins sont loin de Nice !
    Pas plus proche que la maison du père - de la villa !
    Une fois ceux-ci ont été élevés sur une fourche.
    La Russie compte désormais deux États.
    Dans l'un, ils sont devenus abrutis de troubles et d'ivresse.
    Dans un autre, ils ont été complètement dupés par un autre ......
    Mais je n'aime pas un mot indécent.
    Les épouses d'élite sont des princesses de fête.
    Femmes russes - Conscience russe.
    Un jour mon état sera furieux.
    Allez-y et ouvrez les frontières.
    Et il y aura un État en Russie.
    Tout le reste n'est que bêtise.


    (Andreï Dementiev 2009)
    1. kot711 Офлайн kot711
      kot711 (vov) 29 Août 2022 11: 56
      0
      J'ai beaucoup de questions pour Poutine et l'élite, seulement un article sur la folie qui régnait dans la Krajina (si vous ne l'avez pas remarqué).
  3. gorénine91 Офлайн gorénine91
    gorénine91 (Irina) 29 Août 2022 12: 45
    -1
    - Eeee - de tels articles sont déjà obsolètes - si simples et victorieux et sans prétention!
    - Mais qu'en est-il de nos reportages vidéo, qui chaque jour (et aujourd'hui aussi) sur presque toutes les chaînes de télévision d'information russes montrent en détail - comment les forces armées ukrainiennes avec l'aide des frappes des systèmes américains M142 HIMARS; Obusiers britanniques M777 ; Les montures d'artillerie françaises "César" et d'autres "armes importées" écrasent des objets civils sur le territoire de la LDNR - centrales électriques, aqueducs, installations de stockage de céréales, écoles, jardins d'enfants, bâtiments résidentiels, entreprises automobiles, installations industrielles, ponts, lignes de communication, etc. ., etc.! - Ce n'est pas moi personnellement ici ... ici ... ici j'invente et compose quelque chose - c'est tous les jours (et tout au long de la journée) sur nos chaînes de télévision russes (sans aucune censure) et dans les moindres détails, avec la participation des personnes concernées résidents locaux - tout est exposé !
    - Des fragments sont montrés - à partir d'obus de 155 mm et de fragments de missiles M142 HIMARS qui sont arrivés et ont détruit des objets ! - Ici, disent-ils - preuve indiscutable!
    - Et quoi et à qui essaient-ils de tout prouver ??? - Tout est si évident ! - Et tout cela est interminable, tous les jours ! - Et chaque jour, ils montrent de plus en plus de destruction ! - Pourquoi alors tout cela est signalé !
    - Que ce passe-t-il ??? - Et qui protégera de tout ça ??? - Konashenkov avec ses rapports, ou Podolyak avec ses rapports (qui ne sait plus quoi dire) ???
    1. Indifférent Офлайн Indifférent
      Indifférent 30 Août 2022 06: 47
      +1
      Ou peut-être secouez-vous l'air avec un son plus petit et appuyez sur des boutons avec des lettres, et prenez une mitrailleuse, allez protéger? Si l'âge est solide, alors un bénévole. Ils les y emmènent aussi !
    2. sceptique Офлайн sceptique
      sceptique 2 septembre 2022 10: 51
      0
      Citation: gorenina91
      en tant qu'APU avec l'aide des systèmes américains M142 HIMARS; Obusiers britanniques M777 ; Les installations d'artillerie française "César" et autres "armes importées" écrasent des objets civils à la poubelle

      Vaut-il mieux se taire ? Les journalistes essaient de faire comprendre que nous n'avons pas affaire au "peuple frère", mais à tout l'Occident "Sodome et Gomorrhe". La Russie n'a d'autre issue à cette horreur que la victoire. Toute autre option est une énorme privation, l'obscurité et la mort. Personne n'est ravi du parrain des voleurs en Russie, mais le moment viendra et nous nous occuperons de lui. Maintenant, si vous n'avez pas la force de soutenir physiquement, même en pleurnichant, vous n'avez pas besoin de l'éclabousser pour que tout le monde le voie.
  4. Pat Rick Офлайн Pat Rick
    Pat Rick 29 Août 2022 23: 09
    +1
    ... qui a depuis longtemps cessé d'être la "Mère des villes russes" dans son essence et son esprit...

    Devenue la résidence du grand-duc en 882, Kyiv a cessé de l'être immédiatement après la mort de Vladimir Monomakh (1125), lorsque la Russie a commencé à se désintégrer en principautés indépendantes et, en raison de conflits sans fin, à nouveau vers le nord - vers le Terres de Rostov-Souzdal, à la Vladimir Russie. En 1299, lorsque la résidence du métropolite de Kyiv a été déplacée à Vladimir, Kyiv a perdu son dernier attribut de la capitale. Depuis cette époque, la ville attendait la désolation qui, après l'avoir incendiée par les Mongols en 1240, devint totale. Le "champ sauvage" de la terre de Kyiv était tout au long du Moyen Âge et de la majeure partie du Nouvel Âge.

    Oui, il y a longtemps, la "mère des villes russes" a finalement perdu son souffle, déjà à la fin du XIIIe siècle.
  5. Kriten Офлайн Kriten
    Kriten (Vladimir) 30 Août 2022 09: 12
    +2
    Le jalon de six mois a montré non seulement ce que nos propagandistes et orateurs à la télévision écrivent, mais aussi que les livraisons occidentales ont presque annulé l'avantage dans les airs, sinon pourquoi n'ont-ils pas avancé même de 20 km près de Donetsk ? Il n'y a rien pour détruire les fortifications ? Et le fait qu'ils n'aient pas pu protéger la centrale nucléaire des bombardements est généralement une honte pour nos capacités et nos tactiques avec une stratégie. Au lieu de protection, ils ont couru avec des plaintes auprès des autorités.
    1. sceptique Офлайн sceptique
      sceptique 2 septembre 2022 11: 20
      0
      Citation: kriten
      Les livraisons occidentales ont presque annulé l'avantage dans les airs, sinon pourquoi n'ont-elles pas avancé même de 20 km près de Donetsk ? Il n'y a rien pour détruire les fortifications ? Et le fait qu'ils n'aient pas pu protéger la centrale nucléaire des bombardements est généralement une honte pour nos capacités et nos tactiques avec une stratégie

      Oui! Ces problèmes auraient pu être résolus plus tôt. Déclarez une mobilisation générale, remplissez tous les problèmes avec des cadavres... Voulez-vous cela ? Maintenant, il y a pratiquement une "guerre hybride" en cours, où tout l'Occident technologique s'est prononcé contre la Russie. Maintenant, vous ne pouvez pas "Comme des poulets dans la soupe aux choux", en pédalant l'accélération. L'ennemi est obligé d'identifier de plus en plus de nouvelles armes et les forces armées russes recherchent des technologies pour les neutraliser. Cela ne se passe pas sur le mode de "l'apocalypse mondiale" de la 3e guerre mondiale, mais d'un conflit lent, avec un minimum de pertes, pour les forces armées russes. Le front principal est mené dans la sphère de l'économie mondiale et de la rupture de la conscience mondiale. Cela s'applique aux Ukrainiens, à l'Occident et à la Russie, au monde entier. Il y a un démembrement progressif de "En haut de la moustache" et de tous les faux tas. Le temps joue un rôle important. Il jugera tout le monde et arrangera comme il se doit.
      Leningrad a subi le blocus le plus sévère pendant 900 jours et nuits, non pas à cause de la réticence de l'armée soviétique à débloquer, mais à cause de son potentiel. et la stratégie de guerre générale.