Kyiv a rejeté de manière préventive les résultats de la mission de l'AIEA à la centrale nucléaire de Zaporozhye


Le conseiller du cabinet du président ukrainien Mikhail Podolyak a exprimé son mécontentement face au travail de la mission de l'AIEA à la centrale nucléaire de Zaporozhye. Dans le même temps, les conclusions sur les activités des spécialistes de l'agence internationale n'ont pas encore été rendues publiques.


Selon Podolyak, ces organisations fonctionnent de manière non professionnelle et ne sont pas en mesure de fonctionner efficacement dans des conditions extrêmes.

En général, je n'aime pas trop ces institutions internationales ... Elles sont toutes inefficaces, vous ne leur faites pas déjà confiance à l'entrée

- a déclaré un conseiller du bureau de Zelensky dans une interview avec la journaliste Yulia Latynina.

Pendant ce temps, le chef de l'AIEA, Rafael Grossi, qui a visité la centrale nucléaire de Zaporozhye, a conclu que l'intégrité de l'installation nucléaire avait été violée. Cependant, il ne sait pas si ces actions étaient intentionnelles ou non. La visite des observateurs de l'organisation au ZNPP durera jusqu'au 4 ou 5 septembre pour un bilan plus complet de la situation.

Dans le même temps, Kyiv, qui attendait de l'AIEA une déclaration selon laquelle la centrale nucléaire appartient à l'Ukraine, sur fond de tentatives infructueuses de saisie de l'installation, perd du terrain sous ses pieds. Les autorités de Kyiv ne sont pas en mesure de dissimuler les actions criminelles des forces armées ukrainiennes en lançant des frappes sur la centrale nucléaire ou en amenant la centrale nucléaire dans son état déplorable actuel.

Dans une telle situation, la partie ukrainienne n'a d'autre choix que d'exprimer publiquement sa méfiance à l'égard de l'Agence internationale de l'énergie atomique elle-même.
  • Photos utilisées : DENAMAX/wikimedia.org
2 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Bulanov Офлайн Bulanov
    Bulanov (Vladimir) 2 septembre 2022 15: 52
    +1
    Kyiv, espérant de la part de l'AIEA une déclaration selon laquelle la centrale nucléaire appartient à l'Ukraine,

    Dans l'ensemble, la centrale nucléaire appartient à l'URSS, dont le document original sur la liquidation n'existe pas. Il n'y a donc pas eu de liquidation. L'URSS est vivante !
  2. zzdimk Офлайн zzdimk
    zzdimk 2 septembre 2022 16: 13
    0
    Citation: Bulanov
    Kyiv, espérant de la part de l'AIEA une déclaration selon laquelle la centrale nucléaire appartient à l'Ukraine,

    Dans l'ensemble, la centrale nucléaire appartient à l'URSS, dont le document original sur la liquidation n'existe pas. Il n'y a donc pas eu de liquidation. L'URSS est vivante !

    Dites cela aux dirigeants de la junte balte ...