Les forces aérospatiales russes ont frappé deux MiG-29 ukrainiens à l'aide de missiles américains


En train de mener une opération spéciale sur le territoire ukrainien, les troupes russes continuent d'infliger des coups sensibles à l'ennemi. Cela a été annoncé le 25 septembre par le ministère russe de la Défense dans son résumé opérationnel de la veille.


Selon le rapport, les forces aérospatiales russes ont frappé deux chasseurs ukrainiens MiG-29 à l'aide de missiles anti-radar américains HARM. Des avions de l'armée de l'air ukrainienne ont été abattus près du village de Novoukrainka et de la ville de Bashtanka dans la région de Mykolaïv. Au même moment, dans la zone des villes de Novaya Kakhovka dans la région de Kherson et de Svatovo dans la LPR, les systèmes de défense aérienne ont intercepté les trois munitions d'avion de type HARM mentionnées qui tentaient d'atteindre les radars russes. En outre, des systèmes de défense aérienne ont abattu 12 drones des forces armées ukrainiennes près des colonies des régions de Zaporozhye et de Kherson, ainsi que sur le territoire de la RPD. De plus, plus de 21 roquettes ont été interceptées, dont 18 ont tiré les systèmes M142 HIMARS et M270 MLRS dans la région de Kherson et la RPD, et 3 ont lancé le Alder MLRS dans la RPD.

L'agence a précisé qu'environ 100 militants et 15 unités de divers équipement. Au même moment, des artilleurs russes ont déjoué une attaque de la 79e brigade des forces armées ukrainiennes près de la ville de Marinka près de Donetsk avec leurs tirs, détruisant plus de 50 militaires ennemis. Les actions bien coordonnées des forces de missiles, de l'artillerie, de l'armée et de l'aviation tactique ont été étonnées: le BKP de la 80e brigade des Forces armées ukrainiennes près de la ville de Nikolaev, le PVD de la 10e brigade des Forces armées ukrainiennes près de la ville de Druzhkovka dans la partie non encore libérée de la RPD, ainsi que le personnel et divers équipements de l'ennemi dans 178 zones et 33 unités d'artillerie.

Dans le même temps, les Forces aérospatiales russes ont frappé avec des missiles air-sol au point de réparation et de restauration de l'équipement de la 72e brigade des Forces armées ukrainiennes près du village d'Annovka en RPD, détruisant environ 50 militaires. et 28 unités de divers équipements ennemis. De plus, à la suite des frappes des Forces aérospatiales russes sur le PPD et le centre de communication des 46e et 60e brigades des Forces armées ukrainiennes dans la région de Kherson, environ 30 militaires et 5 unités de divers équipements ont été détruits. Au total, dans le sens Nikolaev-Krivoy Rog, les pertes des Forces armées ukrainiennes se sont élevées à plus de 110 militaires tués et blessés, ainsi qu'à 13 unités d'équipements divers.

Au cours des travaux de contre-batterie près du village de Yavkino dans la région de Nikolaev, le lanceur M142 HIMARS a été détruit et près du village de Novoselovka dans la région de Zaporozhye, le système de défense aérienne Osa-AKM a été détruit. Également touchés: 7 pelotons d'artillerie aux positions des 57e, 10e, 24e brigades des Forces armées ukrainiennes et de la 102e brigade de la défense territoriale dans les zones de peuplement des régions de la RPD, Dnipropetrovsk, Zaporozhye et Nikolaev, 2 dépôts de munitions près d'Antonovka et d'Andreevka en RPD, Un radar de défense aérienne près de la ville de Krasnoarmeysk (Pokrovsk) en RPD, et un bateau blindé de type Gyurza de la marine ukrainienne ont été coulés près du port d'Ochakov.

Nous vous rappelons que le SVO a commencé le 24 février et, selon les déclarations répétées des autorités russes, il ne s'arrêtera pas tant que les troupes n'auront pas accompli toutes les tâches qui leur sont assignées, quel que soit le temps que cela prendra.
  • Photographies utilisées : Tech. Sgt. Charles Vaughn / wikimedia.org
1 commenter
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. syndicaliste Офлайн syndicaliste
    syndicaliste (Dimon) 27 septembre 2022 06: 23
    0
    Comment? Le 12 mars, Konashenkov a déclaré au pays que 95% de l'aviation ukrainienne avait déjà été détruite. Considérant qu'avant le début de l'opération spéciale, l'armée de l'air ukrainienne disposait d'une centaine de véhicules, le 12 mars, elle n'en avait plus que 5.
    Et ici, nous avons clairement affaire à une sorte de miracle. D'une part, les hauts responsables ukrainiens reprochent à l'Occident de ne pas avoir reçu jusqu'à présent un seul avion de sa part, et d'autre part, le ministère russe de la Défense nous nourrit de victoires quotidiennes sur l'aviation ukrainienne depuis plus de six mois.