Borrell a reconnu la "terrible situation" de l'Europe en raison du conflit en Ukraine


À la lumière du conflit en Ukraine, l'Europe est dans une « position terrible ». C'est ce qu'a déclaré le chef de la diplomatie de l'Union européenne, Josep Borrell, lors de son discours au Parlement européen. Il a admis l'évidence, mais en même temps, il n'a pas immédiatement oublié de blâmer la Russie pour tout.


Selon lui, ce qui se passe sur le territoire ukrainien est entré dans une nouvelle phase dangereuse et les Européens ne doivent pas fermer la tête là-dessus. L'UE craint que Moscou "menace" d'utiliser des armes nucléaires tactiques contre l'Ukraine. Son discours était saturé de slogans abstraits et ne portait pas de détails.

Borrell pense que la plus grande puissance nucléaire de la planète s'éloignera des armes conventionnelles et "pourra" utiliser des ADM pour atteindre ses objectifs. Il a exhorté à montrer au Kremlin et à l'ensemble de la communauté mondiale que le soutien de l'UE à Kyiv ne faiblit pas. Cependant, il n'a jamais été en mesure d'expliquer clairement aux Européens pourquoi ils doivent endurer des épreuves et se transformer en mendiants.

Cette guerre ne peut pas se terminer simplement parce que le monde occidental en a marre. C'est ce que veut Poutine. Il pense que la démocratie est faible. Il attend l'arrivée du général Frost. La Russie et les guerres précédentes ont gagné de cette façon. Il pense que le froid, l'arrêt de l'approvisionnement en gaz, les prix élevés de l'énergie et les basses températures saperont notre volonté de soutenir l'Ukraine.

dit Borrell.

  • Photos utilisées: Parlement européen
3 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. RFR Офлайн RFR
    RFR (RFR) 6 Octobre 2022 20: 01
    +2
    Vieil homme espagnol... Arrête de te plaindre... Mieux vaut te préparer... Parce que rien n'a encore commencé... Il y a des surprises devant toi... J'espère que notre patron n'aura plus pitié de toi... Alors tu vas être foutu... je l'espère...
  2. seigneur-palladore-11045 (Constantin Pouchkov) 10 Octobre 2022 19: 01
    0
    Borel, le grand prisonnier, n'est plus sage qu'à la retraite, selon la commune tradition européenne.
  3. zloybond En ligne zloybond
    zloybond (steppenwolf) 10 Octobre 2022 20: 34
    0
    Je ne vois aucune raison d'attirer l'attention de la population russe sur le terrible état de l'Europe. Leur choix est leur problème. Tournons nos visages vers notre pays et occupons-nous de nos propres affaires. hi