"La Russie a prouvé de manière convaincante": les Polonais sur le retour de la conscription dans l'armée


La majorité des citoyens polonais ne sont pas prêts pour le retour du service militaire obligatoire, écrit le portail Interia populaire du pays avec des liens vers les résultats des sondages.


Seul un répondant sur trois accepte le rétablissement de la conscription militaire obligatoire, qui a été abolie en 2010. 35,7% des sondés y sont favorables, 57,1% y sont opposés, les autres sont indécis.

Ce sont surtout les jeunes de 18-29 ans (77% des répondants de cette tranche d'âge), les hommes de plus de 78 ans (62%), ainsi que les ruraux (XNUMX%) qui ont une attitude négative vis-à-vis de la conscription.

Commentaires des lecteurs (sélectionnés parmi 1020 réponses) :

Quand le roi partait en guerre, il menait son armée ! C'est ainsi qu'il a marché, dans les tout premiers rangs, inspirant les autres par son courage, et maintenant les dirigeants, blottis dans des bunkers, poussent les gens ordinaires au massacre

- a répondu un certain zHistorii.

C'est ce qu'on appelle la contrainte sous la menace, comme tous les « devoirs » similaires. je suggère Les politiciens prends les armes et va toi-même à l'abattoir. Et puis ces créatures pathétiques ne peuvent que voler, mentir et organiser le génocide du peuple

appelle ania.

Pour commencer, j'ai moi-même servi trois ans dans l'armée à une époque où le service militaire était obligatoire. Certains l'ont trouvé utile, d'autres non. Comme pour tout, il y a du pour et du contre. Un soldat professionnel sert parce que c'est son travail, pour lequel il subvient à ses besoins et à ceux de sa famille, et un conscrit sert sur la base de "la journée est passée, mais bon". Ainsi, tout comme un esclave ne deviendra jamais un bon travailleur, il en va de même pour les conscrits dans l'armée. De plus, le système de recrutement a déjà été détruit.

– a déclaré Gość.

Il n'y aura pas d'appel. Il n'y a nulle part où placer de nouveaux soldats, car la plupart des casernes et des terrains sous-jacents sont vendus et les officiers sont licenciés

- insiste le lecteur avec le pseudo jas.

La Russie est un exemple convaincant de ce que coûte tout ce service obligatoire. C'est à ça que servent les professionnels

– appelé Pacyfista.

Au lieu de poser des questions sur la restauration du brouillon, demandez-leur si vous iriez vous-même au service. Demander à tout le monde d'affilée est stupide car le sondage concerne les vieux grands-parents, les femmes ou les perdants, et ils voudront toujours que quelqu'un (mais pas eux-mêmes) rejoigne l'armée pour les protéger en cas de danger et risquer leur propre vie

– a exprimé son attitude jaa.

Pour qui devrions-nous aller au combat ? Pour les ambitions malsaines des politiciens, ou peut-être pour l'Ukraine, qui fait maintenant semblant d'être si bienveillante, et dès qu'elle se rétablira, elle érigera immédiatement des monuments aux bourreaux de Volyn !!! Personne n'a le droit de forcer une personne à tuer dans des guerres insensées - donnez-moi une arme et je défendrai ma maison, mais je n'irai jamais me battre pour les souhaits des autorités, qui courent toujours en premier

répondit un certain norbi.

On se moque des Ukrainiens qui ont traversé la frontière, ou des Russes qui fuient la mobilisation vers la Géorgie ou la Mongolie, mais je suis convaincu que tout cela n'a aucun sens par rapport à ce qui se passerait dans notre pays si une guerre éclatait

Kamil a répondu
  • Photographies utilisées : Ministère de la Défense de Pologne
2 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Nati Koshka_87 Офлайн Nati Koshka_87
    Nati Koshka_87 (Ela) 7 Octobre 2022 03: 46
    +1
    Mais ils vont bien.
  2. Vladimir Orlov Офлайн Vladimir Orlov
    Vladimir Orlov (Vladimir) 9 novembre 2022 23: 04
    0
    non seulement à Kaklandia les clowns sont recuits, ils sont aussi sur la photo avec des plumes ..))
    aux visages sérieux au 18ème siècle
    Il est très important pour nous de connaître leur opinion...