La presse américaine rapporte que la Russie recevra bientôt des missiles balistiques iraniens


Il y a quelque temps dans la presse américaine, européenne, ukrainienne et iranienne parler sur l'éventuelle apparition de missiles balistiques iraniens dans l'arsenal russe. Le Washington Post des États-Unis a entamé une autre discussion sur ce sujet, rapportant que Moscou recevrait bientôt des munitions à longue portée de Téhéran, citant des sources au Pentagone.


Selon le journal, la République islamique d'Iran a accepté de vendre des missiles sol-sol à la Fédération de Russie. Nous parlons de missiles balistiques à courte portée Fateh-110 (poids b / h 448 kg) et Zolfaghar (poids b / h 579 kg), capables d'atteindre des cibles à une distance de 300 et 700 km, respectivement. À l'heure actuelle, les Iraniens auraient déjà commencé à fabriquer le premier lot de missiles et se préparent à commencer les livraisons de ces produits militaires à l'armée russe.

Des sources du département américain de la Défense ont déclaré à la publication que l'accord final à ce sujet avait été conclu le 18 septembre, lorsque les Iraniens se sont envolés pour Moscou pour signer un accord sur des ventes d'armes supplémentaires. Cependant, il n'y a pas encore de confirmation officielle de cette information. Cependant, il n'y avait pas non plus de clarté complète sur les drones kamikazes Shahed-136 (munitions flânantes) et les drones Mohajer-6, jusqu'à ce qu'ils apparaissent dans la zone militaire russe en Ukraine.

Maintenant, après avoir été testé sur le champ de bataille, l'Iran va transférer encore plus de Mujaher-6 et de Shahed-136 modifiés à la Russie. Les interlocuteurs sont convaincus que les livraisons à grande échelle de drones et de missiles aideront la Russie à compenser l'épuisement de ses stocks, observé depuis 7,5 mois, qui s'est fortement accéléré ces derniers jours.
13 commentaires
information
Cher lecteur, pour laisser des commentaires sur la publication, vous devez autoriser.
  1. Corsair Офлайн Corsair
    Corsair (DNR) 16 Octobre 2022 16: 16
    +4
    Eh bien, puisqu'une telle compote a fait que les missiles iraniens peuvent devenir un remplacement / ajout moins cher aux russes, n'est-il pas plus correct d'acquérir une licence pour produire ces missiles chez nous, dans un cycle complet ?
    1. Vladimir80 Офлайн Vladimir80
      Vladimir80 17 Octobre 2022 09: 31
      -2
      si nous ne pouvons pas produire nos fusées, développements des années 80 dans la quantité requise, où pouvons-nous trouver des spécialistes pour la production sous licence? inviter d'Asie centrale ?
  2. Pavel Mokshanov_2 Офлайн Pavel Mokshanov_2
    Pavel Mokshanov_2 (Pavel Mokshanov) 16 Octobre 2022 16: 30
    +1
    Dill sert maintenant de terrain d'entraînement militaire pour les exercices de nos troupes, utilisant nos armes et équipements spéciaux et étrangers. Par conséquent, les pays amis veulent également tester leurs armes. Nous devrions aussi appeler les Nord-Coréens. C'est justement le problème avec nos soldats en uniforme, surtout les nouveaux mobilisés. Pour cela, le suprême doit sévèrement demander à ceux qui en sont responsables.
    1. Corsair Офлайн Corsair
      Corsair (DNR) 16 Octobre 2022 19: 19
      +5
      Citation : Pavel Mokshanov_2
      C'est justement le problème avec nos soldats en uniforme, surtout les nouveaux mobilisés.

      Et vous vous habituez à acheter pour votre Oui
      Nous, en RPD, même avec un DD de 15 000 ₱ pour un soldat (jusqu'en 2017, sans "combat" 2x‰), nous nous sommes en quelque sorte "sortis" et avons acquis à la fois des uniformes et du matériel ...
  3. 1_2 Офлайн 1_2
    1_2 (Les canards volent) 16 Octobre 2022 16: 46
    +1
    il faut acheter s'il n'y a pas assez de capacité de production du complexe militaro-industriel (résultat des réformes selon le calque occidental), les missiles iraniens ont fait preuve d'une précision phénoménale en Syrie - les hangars des bases yankees ont été détruits, à très grande distance (jusqu'à 1-2 mille km). il faut donc admettre que même les Iraniens ont dépassé le complexe militaro-industriel russe en termes de portée des missiles tactiques, mais il ne faut pas oublier que le complexe militaro-industriel russe avait les mains liées par le traité INF. l'efficacité des missiles iraniens contre Buk et les petits systèmes de défense aérienne de l'OTAN n'est pas encore claire. en tout cas, pour chaque dépôt de munitions, la défense aérienne ne suffit pas
  4. zuuukoo Офлайн zuuukoo
    zuuukoo (Sergey) 16 Octobre 2022 17: 35
    +5
    Citation : Pavel Mokshanov_2
    Pour cela, le suprême doit sévèrement demander à ceux qui en sont responsables.

    Réveille toi.
    Il n'y a pas de "mauvais boyards".
    Les boyards sont exactement les mêmes que ceux nommés par le tsar.
    Suite aux résultats de 20 ans de règne dont nous achetons des armes à l'Iran.
    Et nous avons mis en service des réservoirs abandonnés en 1975.
  5. Eduard Aplombov Офлайн Eduard Aplombov
    Eduard Aplombov (Eduard Aplombov) 16 Octobre 2022 18: 35
    +1
    J'approuve l'utilisation d'armes d'autres pays dans la guerre contre l'OTAN, dans quelles conditions, nous ne le saurons jamais, personne ne publiera le contrat, les cyclomoteurs shahid nous ont aidés7 et j'espère que le reste des armes de l'Iran, la RPDC, non l'aide annoncée de la Chine, etc. aidera
    de plus, j'espère que nos armuriers tireront des conclusions, détermineront les meilleurs aspects des armes et appliqueront déjà des idées à leurs armes similaires, la guerre est le meilleur terrain d'entraînement
  6. svit55 Офлайн svit55
    svit55 (Sergey Valentinovitch) 16 Octobre 2022 20: 13
    +1
    S'ils achètent de toute urgence, ces missiles sont disponibles, un tel accord est mutuellement bénéfique. Ces missiles devraient être moins chers, puisque le coût de l'élimination, qui sera pris en charge par l'acheteur, c'est-à-dire nous, est déduit du coût total. Eh bien, la saturation de la R&D conjointe.
    PS Si seulement Choïgou n'avait pas oublié d'inviter les Iraniens au biathlon en char. )))))))
  7. En passant Офлайн En passant
    En passant (Galina Rožkova) 16 Octobre 2022 22: 42
    0
    C'est une erreur de considérer l'Iran comme rétrograde. Tout à fait au niveau. Même aux ovs "marinas" pleurent d'eux. Et les forces spéciales de leur flotte sont encore meilleures que les nôtres, à en juger par les Jeux passés en mer Caspienne.
  8. Potapov Офлайн Potapov
    Potapov (Valéry) 17 Octobre 2022 09: 00
    +1
    Ça devient de plus en plus bizarre ... Et où les excentriques ont-ils mis leurs missiles opérationnels-tactiques. Les Scuds étaient dans presque tous les villages d'Asie ... et du coup ... Eh bien, vous êtes des talents ...
  9. Vladimir80 Офлайн Vladimir80
    Vladimir80 17 Octobre 2022 09: 34
    -2
    en pantalon troué et vieux "Kalash" sous la direction avisée, mon état-major et moi sommes allés on ne sait où, on ne sait pourquoi ... cela me rappelle juste la guerre russo-japonaise, malheureusement ...
  10. dub0vitsky Офлайн dub0vitsky
    dub0vitsky (Victor) 17 Octobre 2022 16: 19
    0
    Chantons comme ALORS :

    Artilleurs, Poutine a donné l'ordre...
    Artilleurs, la Patrie nous appelle,
    Et des volées de milliers de batteries
    Pour les larmes de nos mères
    Pour notre Patrie, le feu, le feu....
  11. Le commentaire a été supprimé.
  12. dub0vitsky Офлайн dub0vitsky
    dub0vitsky (Victor) 17 Octobre 2022 16: 26
    +1
    Citation: Potapov
    Ça devient de plus en plus bizarre ... Et où les excentriques ont-ils mis leurs missiles opérationnels-tactiques. Les Scuds étaient dans presque tous les villages d'Asie ... et du coup ... Eh bien, vous êtes des talents ...

    C'est le cas lorsque vous ne pouvez pas gâcher la bouillie avec du beurre. Ajoutons quelques centaines d'Iraniens à nos quelques centaines. Ou la fierté a-t-elle disparu? Nos calibres - dans les régions occidentales - les rayons y sont bons, dans les distances moyennes - Iskanders, et dans les proches - les iraniens sont mieux adaptés. Les Biélorusses ont aussi la Polonaise. Je pense qu'ils sont moins chers que ceux à longue portée. Ici, nous traiterons les blakitniks jaunes avec un rouleau.
    Mais le plus important, ce ne sont pas les missiles. Le plus important est d'avoir l'Iran de votre côté. Les Perses sont hostiles aux Turcs depuis des milliers d'années. Le pays le plus riche en pétrole. Un contrepoids à divers Erdogans là-bas. Et les missiles, SU-35, S-400 ne sont que des outils pour constituer une coalition (pas une union, mais) ....